imprimer
Naissance
09 février 1934 à Bois-Colombes
Décès
09 mai 1993 à Saint-Paul de Vence
Liens familiaux
Fils du photographe de plateau Léo Mirkine.
>> Rechercher "Yves Mirkine" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après son baccalauréat, Yves Mirkine fait ses débuts au cinéma en 1951 en tant que photographe sur le film Fanfan la Tulipe, où il remplace, pendant quelques jours, au pied levé, son père Léo tombé malade. C'est cinq ans plus tard qu'il adopte véritablement cette profession.

Carrière au cinéma

Dans le sillage de son père Léo, Yves Mirkine mène une carrière de photographe de plateau et de presse, puis devient assistant opérateur.
Son premier film en tant que photographe de plateau est Le Triporteur de Jack Pinoteau (1957) bientôt suivi de collaborations avec Roger Vadim (Les Bijoutiers du clair de lune en 1957), Richard Pottier (Sérénade au Texas en 1958), Jean Cocteau (Le Testament d'Orphée, 1959), Claude Autant-Lara (Le Meurtrier, 1962). Il travaille aussi bien sur des productions internationales (Opération opium de Terence Young en 1965 ; L'Aveu de Costa-Gavras en 1969) que sur des productions hexagonales (Le Petit Baigneur de Robert Dhéry en 1967 ; Effraction de Daniel Duval en 1983, son dernier film en tant que photographe de plateau).

Autres activités

A partir de 1952, Yves Mirkine est aussi photographe au Festival de Cannes aux côtés de son père Léo. Ses portraits des célébrités du cinéma illustrent les magazines les plus célèbres de l'époque et sont aussi achetés par les grands studios américains.

A partir de 1965, Yves Mirkine devient également assistant opérateur, une profession pour laquelle il va progressivement délaisser son métier de photographe. Il travaille avec Jules Dassin (La Promesse de l'aube, 1969), Edouard Molinaro (L'Homme pressé, en 1977) ou Blake Edwards (Le Fils de la panthère rose, 1992). Mais c'est avec Georges Lautner qu'il collabore le plus : ils ne font pas moins de six films ensemble de La Valise en 1973 à Triplex (1991).

Ouvrages

  • Festival de Cannes, 30 ans de photographie / Léo Mirkine, préface de François Chalais. Editions Contrejour, Paris, 1981.
  • Stars Mirkine / Stéphane Mirkine. - Paris : Flammarion, 2007.

Liens Internet

La liste des œuvres proposées ici est basée sur les collections des partenaires de Ciné-Ressources.

Photographies de films (par année de production)

1982 Effraction Daniel Duval
1982 Au nom de tous les miens Robert Enrico
1972 Scoumoune (La) José Giovanni
1969 Aveu (L') Costa-Gavras
1969 Arbre de Noël (L') Terence Young
1967 Petit baigneur (Le) Robert Dhéry
1966 Atout coeur à Tokyo pour O.S.S. 117 Michel Boisrond
1966 Blonde de Pékin (La) Nicolas Gessner
1965 Poppy is also a Flower (The)
Opération opium
Terence Young
1963 Chair de poule Julien Duvivier
1962 Meurtrier (Le) Claude Autant-Lara
1961 Lemmy pour les dames Bernard Borderie
1961 Comte de Monte-Cristo (Le) Claude Autant-Lara
1958 Sérénade au Texas Richard Pottier
1957 Triporteur (Le) Jack Pinoteau
1957 Un homme se penche sur son passé Willy Rozier
1957 Bijoutiers du clair de lune (Les) Roger Vadim
1957 Une manche et la belle Henri Verneuil
1951 Fanfan la Tulipe Christian-Jaque

Photographies de personnes

Anouk Aimée
Daniel Auteuil
Bourvil
Jean-Claude Brialy
Françoise Fabian
Patrick Fierry
Anatole Litvak
Juliette Mayniel
Ludmila Mikaël
Jeanne Moreau
Micheline Presle
Maurice Ronet
Sylvain Rougerie

Photographies numérisées visibles et dossiers de photographies consultables dans les médiathèques des institutions partenaires.