imprimer
Naissance
13 janvier 1930 à Lvov (Pologne, aujourd'hui Ukraine)
Décès
31 janvier 1996 à Paris
>> Rechercher "Roman Cieslewicz" dans le catalogue Ciné-Ressources

(détails)


(détails)


(détails)


(détails)


(détails)


Formation

En 1948, il entre à l'École nationale des beaux-arts puis à la Faculté de l'affiche, d'où il sort en 1955. Son oeuvre est fortement influencée par les cours de Georges Karolak, ainsi que par le groupe constructiviste BLOK, créé en 1924.

Carrière au cinéma

Roman Cieslewicz débute sa carrière d'affichiste pour le cinéma en Pologne, mais son travail le plus connu reste les affiches qu'il signe, en France, pour les films de Raymond Depardon.
Il travaille jusqu'en 1959 au sein de la Société polonaise de distribution de film, pour la Centrale de distribution de film (CWF), ainsi que comme graphiste dans une agence de propagande d'État, la WAG (Wydawnictwo Artyczno Graficczne), pour laquelle il produit des affiches, qu'il renie pour la plupart par la suite. Arrivé en septembre 1963 à Paris, il s'impose grâce à un style à la fois inventif, novateur et révolutionnaire. Il connaît en France un succès rapide, tant sur le marché culturel que politique. C'est la période du noir et blanc, des photomontages, des photocollages répétitifs et des sérigraphies. Roman Cieslewicz s'installe en indépendant et réalise les affiches des films Les Jeux de l'amour, de Philippe de Broca, et Vertigo, d'Alfred Hitchcock en 1959. Influencé par le constructivisme, il privilégie souvent les signes abstraits plutôt qu'une reproduction réaliste. Naturalisé français en 1971, il connaît dans les années 1970 et 1980 un succès grandissant. Il épure peu à peu son style, adopte parfois des images violentes, tant par leurs couleurs que par les formes ou la typographie. Pour le cinéma, il crée notamment les affiches des films L'Attentat d'Yves Boisset (1972) et Les Demoiselles de Wilko d'Andrzej Wajda (1978). Il réalise les affiches des films de Raymond Depardon : Reporters, Urgences, Délits flagrants, Faits divers, Numéros zéro et San Clemente, ainsi que l'affiche d'une rétrospective du réalisateur en 1993. Son travail, fondé sur la simplicité, la clarté, l'utilisation des signes synthétiques et des métaphores poétiques, passe par de nombreux moyens d'expression, tels que le collage, le photomontage, la typographie, la photographie, et embrasse de multiples domaines d'expression autres que l'affiche (édition, publicité, cinéma, musique, cirque et autres spectacles vivants). Il remporte le prix spécial pour l'Affiche de cinéma à Cannes, en 1973.

Autres activités

Directeur artistique du magazine Elle jusqu'en 1969.

De 1970 à 1972, il est directeur artistique de l'agence de publicité Mafia, pour laquelle il met en place de nombreuses campagnes publicitaires.

De 1973 à 1975, il dirige l'Atelier des formes visuelles de l'École nationale supérieure des arts graphiques.

En 1976, il participe à l'élaboration de Kamikaze I et Kamikaze II, les deux premiers numéros de la revue du groupe Panique, auquel il appartient alors.

Responsable d'affiches et de catalogues pour le Centre Georges-Pompidou.

Dans les années 1980, il est professeur à l'École supérieure d'arts graphiques Penninghen (ESAG), à Paris.

Les travaux de Roman Cieslewicz ont été exposés en 2001 au Musée de Grenoble (donation faite par sa femme). Il fut également souvent exposé par la galerie Agnès B., à Paris.

Il remporte de multiples prix, dont le grand prix national d'Art graphique, en 1990.

Ouvrages

  • Roman Cieslewicz, changement de climat, collages [Exposition, Paris, Galerie l'oeil de boeuf, 1977] Paris, Galerie l'oeil de boeuf, 1977, 4 p. : ill.
  • Roman Cieslewicz, graphismes, Paris, Limage, collection "Cahier de l'Art Mineur" n° 20, 1978, 96 p. : ill.
  • Roman Cieslewicz, les collages répétitifs [Exposition, Genève, Galerie Aurora, 1971] Genève, Galerie Aurora, 1971, 26 p. : ill.
  • Roman Cieslewicz (introduction par François Barré), Paris, Delpire, collection "Poche illustrateur", 2007, 144 p. : ill. en noir et en coul.
  • Roman Cieslewicz [Exposition Amsterdam, Stedelijk museum collection, 1973] Amsterdam, Stedelijk museum, collection "Catalogus / Stedelijk museum" n° 536, 1973, 20 p. : ill. en noir et en co
  • Roman Cieslewicz [Exposition, Cieslewicz Roman, 1972] Grenoble, Musée de Grenoble, 1972, 1 f. : ill.
  • Roman Cieslewicz, Margo Rouard, Paris, Thames and Hudson, 1993 - 159 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm.
  • Roman Cieslewicz, Musée de Grenoble - Paris, Réunion des musées nationaux, 2001. - 70 p. : ill en coul. ; 24 cm.
  • Cieslewicz Roman, Kamikaze, revue d'information panique et de Roman Cieslewicz, Paris, Galerie du Jour Agnès B, 1991, 40 p. : ill. en noir. (2 numéros)
  • Rouard-Snowman Margo, Roman Cieslewicz, London, Thames & Hudson, 1993, 160 p. : ill. en noir et en coul.

Liens Internet

La liste des oeuvres proposées ici est basée sur les collections des partenaires de Ciné-Ressources.

Affiches de films (classées suivant l'année de production des films)

1987 Urgences Raymond Depardon
1982 Faits divers Raymond Depardon
1980 Reporters Raymond Depardon
1980 San Clemente Raymond Depardon
1978Panny z Wilka
Les Demoiselles de Wilko
Andrzej Wajda
1977 Numéros zéro Raymond Depardon
1972 Attentat (L') Yves Boisset
1965Popioly
Les Cendres
Andrzej Wajda
1962Glos z tamtego swiata
La voix de l'autre monde
Stanislaw Rózewicz
1962Moj stary Janusz Nasfeter
1961 Amours célèbres Michel Boisrond
1961Taxi, prosim Jiri Sequens
1960Zezowate szczescie
De la veine à revendre
Andrzej Munk
1960Krzyzacy
Les Chevaliers teutoniques
Aleksander Ford
1959Osma vrata
La Huitième porte
Nikola Tanhofer
1959Merénylet Zoltan Varkonyi
1957 Vertigo
Sueurs froides
Alfred Hitchcock
1956Syn pastucha Rafail Perelshtejn
1955Blekitny krzyz
[Les Hommes de la croix bleue]
Andrzej Munk
1955 Chiens perdus sans collier Jean Delannoy
1954Simon Menyhért születése Zoltan Varkonyi
1954Bogatyr idyot v Marto Yevgeni Bryunchugin
1954Chrichina Siko Dolidzé
1953Sinha moça Tom Payne, Oswaldo Sampaio
1952 Fête à Henriette (La) Julien Duvivier
1945 Rode enge (De)
La Terre sera rouge
Lau Lauritzen Jr., Bodil Ipsen

Autres réalisations

1957Affiche de film : Charlie Chaplin - Smiech zabroniony
1983Affiche de manifestation : Naissance de la première librairire polonaise à Paris
1990Affiche de programme : Depardon cinéma