Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Elia Kazan

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète, Producteur, Producteur délégué, Assistant réalisateur


imprimer
Naissance
07 septembre 1909 à Istanbul (Turquie)
Etat civil
Elia Kazanjoglou
Décès
28 septembre 2003 à Ney York (Etats-Unis)
>> Rechercher "Elia Kazan" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Arrivé à l'âge de quatre ans aux Etats-Unis, Elia Kazan suit ses études à New York, où son père est venu monter une affaire de vente de tapis, puis s'inscrit au département théâtre de l'Université de Yale. En 1932, il rejoint le Group Theatre, fondé l'année précédente par Lee Strasberg et Harold Clurman. Il y occupe toutes les fonctions - accessoiriste, assistant, acteur, metteur en scène. Il se rend à Hollywood et joue sous la direction d'Anatole Litvak dans City for conquest (1940) et dans Blues in the night (1941). Après ces premiers pas dans le cinéma, il revient à la dramaturgie et devient l'un des metteurs en scène de Broadway les plus en vogue. Ses succès au théâtre lui apportent de nombreuses propositions des producteurs d'Hollywood, et il s'essaie à la réalisation avec un court-métrage, Pie in the sky (1934), et un documentaire, People of the Cumberlands (1937).

Carrière au cinéma

Elia Kazan est une figure marquante du cinéma américain. Son oeuvre embrasse l'histoire de la société moderne, du racisme à la guerre du Viêt Nam, en passant par l'immigration et la crise de 1929. En 1945, il signe son premier long métrage, Le Lys de Brooklyn. Dès cette première oeuvre, il montre un talent de direction d'acteurs, fruit de ses expériences théâtrales, et un intérêt pour les sujets d'inspiration sociale. Deux ans plus tard, il tourne Boomerang, l'histoire d'une erreur judiciaire et Le Mur invisible qui traite de l'antisémitisme. Ce film remporte de nombreux Oscars. Elia Kazan s'affirme avec Panique dans la rue (1950), film noir où des gangsters propagent la peste dans une ville de La Nouvelle-Orléans. L'année suivante, il délaisse les problèmes sociaux et adapte à l'écran une pièce de Tennessee Williams qu'il avait mise en scène au théâtre en 1947, Un tramway nommé Désir, et il confie à Marlon Brando le rôle qu'il jouait sur scène. En 1952, il avoue son ancienne appartenance au Parti communiste devant la Commission des activités non américaines et dénonce certains de ses amis, dont le dramaturge Arthur Miller. C'est l'époque du maccarthysme, celle de la chasse aux sorcières. L'oeuvre kazanienne est marquée par cet acte. Le cinéaste tente de se justifier dans ses films suivants. L'écrivain John Steinbeck écrit le scénario de Viva Zapata ! (1952), réflexion sur le pouvoir corrupteur. Avec A l'est d'Eden (1954), Kazan revisite le thème d'Abel et Caïn à travers le parcours d'un jeune rebelle. Un homme dans la foule (1957) dresse un état des lieux du monde du spectacle et de la politique. Les conflits marquent ses oeuvres suivantes : un fonctionnaire chargé de construire un barrage confronté à une paysanne déterminée à rester sur ses terres dans Le Fleuve sauvage (1960) ; deux jeunes dont l'amour se heurte à la société puritaine dans La Fièvre dans le sang (1961). Peu à peu, Kazan resserre le sujet de ses films et entame une introspection. America America (1963), film quasi autobiographique, est une fresque sur l'émigration. Il poursuit en adaptant un de ses romans, L'Arrangement (1969). En 1972, son fils Chris signe le scénario des Visiteurs, un des premiers films sur la guerre du Viêt Nam. Après une dernière réalisation sur la décadence d'Hollywood, Le Dernier Nabab (1976), d'après Francis Scott Fitzgerald, il se consacre à la littérature.

Autres activités

Elia Kazan a influencé nombre de comédiens, Marlon Brando et James Dean en tête. En 1947, il crée l'Actor's Studio avec Cheryl Crawford et Robert Lewis. Reprenant les principes d'enseignement de Stanislavsky, il met en place la méthode qui incite les acteurs à ressentir directement les émotions qu'ils doivent exprimer par leur jeu.
A partir de 1962, il se consacre à la littérature. Il publie America America (1962), L'Arrangement (1967), Les Assassins (1972), Le Monstre sacré (1974) et Une vie (1988).

Prix

  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 1999 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 1997 au Festival International du Film (Istanbul)
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 1996 au Internationale Filmfestspiele (Berlin)
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 1987 au DGA - Directors Guild of America (Los Angeles)
  • Meilleur réalisateur, 1955 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : (On the waterfront)
  • Meilleur réalisateur, 1955 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : On the waterfront
  • Meilleur réalisateur, 1954 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : (On the waterfront)
  • Meilleur réalisateur, 1951 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : (Streetcar named desire)
  • Meilleur réalisateur, 1948 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Gentleman's agreement
  • Meilleur réalisateur, 1947 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : (Gentleman's agreement)
  • Meilleur réalisateur, 1947 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : (Boomerang)

Ouvrages

  • A life [Biographie] / Elia Kazan. - New-York : A.A. Knopf, 1988
  • An american odyssey : Elia Kazan and american culture / Thomas H. Pauly. - Philadelphia : (s.n.), 1983
  • Elia Kazan : a guide to references and resources [Biographie] / Lloyd Michaels. - Boston : G. F. Hall, 1985 .
  • Elia Kazan : une odyssée américaine [Biographie] / textes et images choisis et présentés par Michel Ciment. - Paris : Ramsay, 1994 .
  • Elia Kazan [Biographie] / par Roger Tailleur. - Paris : P. Seghers, 1965 .
  • Elia Kazan on what makes a director / Elia Kazan. - Los Angeles : New York : Directors Guild of America, 1973 .
  • Great directors at work : Stanislavsky, Brecht, Kazan, Brook [Biographie] / David Richard Jones. - Berkeley ; Los Angeles ; London : University of California Press, 1985 .
  • Kazan par Kazan : Entretiens [Biographie] / avec Michel Ciment. - Paris : Ramsay, 1985 .
  • Le monstre sacré [Biographie] / Kazan Elia ; trad. de l'américain par France Marie Watkins. - Paris : Stock, 1974 .
  • Une vie [Biographie] / Elia Kazan ; trad. de l'américain par Jérôme Jacobs. - Paris : Grasset, 1989 .

Périodiques

  • American Film, vol. 1 n° 5, mars 1976
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 311-312, juillet 1983 (Spécial Elia Kazan)
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 318, décembre 1980
  • Cinema, vol. 7 n° 3, hiver 1972. Jim Kitses : "Elia Kazan : a structural analysis"
  • Cinématographe, n° 116, février 1986. Philippe Le Guay : "Rencontre avec Elia Kazan"
  • Cinématographe, n° 26, avril 1977. Louis Audibert, Jean-Claude Bonnet : "Trois regards critiques"
  • Film Comment, vol. 24 n° 3, mai-juin. Patrick McGilligan : "Scoundrel tome"
  • Film Comment, vol. 8 n° 2, été 1972. E. Changas : "Elia Kazan's america"
  • Film Dope, n° 29, mars 1984
  • Positif, n° 138, mai 1972. Michel Ciment : "Entretien avec Elia Kazan"
  • Positif, n° 192, avril 1977
  • Positif, n° 227, février 1980. Elia Kazan : "Visite à Yilmaz Güney ou vue d'une prison turque"
  • Positif, n° 241, avril 1981
  • Positif, n° 331, septembre 1988. Elia Kazan : "Mes principaux collaborateurs artistiques"
  • Positif, n° 344, octobre 1989. Elia Kazan : "Quatres textes d'Elia Kazan"
  • Positif, n° 344, octobre 1989. Jean-Pierre Coursodon : "Dans tout la vérité de la nature..."
  • Positif, n° 386, avril 1993
  • Positif, n° 400, juin 1994
  • Positif, n° 427, septembre 1996
  • Sight and Sound, vol. 62 n° 4, automne 1998. T. Butler : "Polonsky and Kazan. Huac and the violation of personality"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Assistant réalisateur

1937 People of the Cumberland (The) Robert Stebbins, Eugene Hill

en tant que : Scénariste

1937 People of the Cumberland (The) Robert Stebbins, Eugene Hill

en tant que : Interprète

1934 Cafe Universal Ralph Steiner
1934 Pie in the Sky Ralph Steiner
1984Hello Actors Studio - Une communauté de travail Annie Tresgot

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1941 It's up to You Elia Kazan
1944 A Tree Grows in Brooklyn
Le Lys de Brooklyn
Elia Kazan
1946 Sea of Grass (The)
Le Maître de la prairie
Elia Kazan
1947 Boomerang !
Boomerang
Elia Kazan
1947 Gentleman's Agreement
Le Mur invisble
Elia Kazan
1949 Pinky
L'Héritage de la chair
Elia Kazan
1950 A Streetcar Named Desire
Un tramway nommé Désir
Elia Kazan
1950 Panic in the Streets
Panique dans la rue
Elia Kazan
1951 Viva Zapata ! Elia Kazan
1952 Man on a Tightrope
Man on a tightrope = [Le Cirque en révolte]
Elia Kazan
1953 On the Waterfront
Sur les quais
Elia Kazan
1954 East of Eden
A l'est d'Eden
Elia Kazan
1956 A Face in the Crowd
Un homme dans la foule
Elia Kazan
1956 Baby Doll
La Poupée de chair
Elia Kazan
1959 Wild River
Le Fleuve sauvage
Elia Kazan
1960 Splendor in the Grass
La Fièvre dans le sang
Elia Kazan
1962 America, America Elia Kazan
1968 Arrangement (The) Elia Kazan
1971 Visitors (The)
Les Visiteurs
Elia Kazan
1975 Last Tycoon (The)
Le Dernier nabab
Elia Kazan
1989Beyond the Aegean Elia Kazan

en tant que : Scénariste

1956 Baby Doll
La Poupée de chair
Elia Kazan
1962 America, America Elia Kazan
1968 Arrangement (The) Elia Kazan

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1962 America, America Elia Kazan
1968 Arrangement (The) Elia Kazan

en tant que : Producteur

1954 East of Eden
A l'est d'Eden
Elia Kazan
1956 A Face in the Crowd
Un homme dans la foule
Elia Kazan
1956 Baby Doll
La Poupée de chair
Elia Kazan
1959 Wild River
Le Fleuve sauvage
Elia Kazan
1960 Splendor in the Grass
La Fièvre dans le sang
Elia Kazan
1962 America, America Elia Kazan
1968 Arrangement (The) Elia Kazan

en tant que : Interprète

1940 City for Conquest
Ville conquise
Anatole Litvak
1941 Blues in the Night Anatole Litvak
1984Sanford Meisner : The American Theatre's Best Kept Secret Nick Doob
1988Brouillard (Le) Zülfü Livaneli
1995Elia Kazan : A Director's Journey Richard Schickel
1998Liv till varje pris Stefan Jarl