Ciné-Ressources – Fiches personnalités

John Ford

Réalisateur, Interprète, Scénariste, Producteur, Monteur, Cadreur, Assistant réalisateur, Auteur de l'oeuvre originale, Auteur du commentaire, Collaborateur scénaristique


imprimer
Naissance
01 février 1895 à Cape Elizabeth (Maine, Etats-Unis)
Etat civil
Sean Aloysius O'Feeney
Décès
31 août 1973 à Palm Springs (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Il épouse en 1920 Mary France Mac Bride Smith, avec laquelle il aura deux enfants, Patrick Ruper (né en 1921), écrivain et journaliste, et Barbara (née en 1927), monteuse et co-scénariste des films de son père.
>> Rechercher "John Ford" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Né dans une famille d'immigrants irlandais, John Ford est le benjamin d'une fratrie de treize enfants. En 1909, son frère aîné Frank Feeney part en Californie et devient l'un des acteurs vedettes de la jeune société de production Universal, pour laquelle il réalise bientôt des "serials", des westerns et des films d'aventure. Il prend alors le pseudonyme de " Francis Ford " en hommage à l'industriel Henry Ford, qui incarne à ses yeux l'idéal du self made man à l'américaine. En 1913, il est rejoint par son jeune frère qui a échoué au concours d'entrée de l'École navale. Le futur John Ford est bientôt engagé sur les tournages de son frère. Tour à tour accessoiriste, acteur, assistant ou encore cascadeur, il se familiarise avec les plateaux de cinéma, avant de passer à la réalisation en 1917, en remplaçant un metteur en scène défaillant, pour les studios Universal, sous le nom de Jack Ford. Son premier film signé John Ford est Hoodman Blind en 1923. C'est l'époque où Hollywood devient le principal centre de production de la toute jeune industrie cinématographique américaine.

Carrière au cinéma

John Ford est l'un des plus talentueux artisans de l'âge d'or hollywoodien et reste dans l'imaginaire cinéphilique l'auteur de western par excellence.
Son oeuvre considérable (environ cent trente films) s'étend sur un demi-siècle.
De 1917 à 1920, John Ford réalise une quarantaine de court métrages, presque exclusivement des westerns, créant pour l'acteur Harry Carey la figure récurrente de Cheyenne Harry. Ces films muets établissent la matrice originelle de toute son oeuvre : paysages, personnages, situations, figures iconiques, postures et gestuelle. Avant la fin du cinéma muet, Ford réalise plus de soixante-dix films, tous disparus aujourd'hui, à l'exception de deux long métrages, Pour la sauver (1920) et Cameo Kirby (1923).
Son style s'affirme avec Le Cheval de fer en 1924, une production pharaonique de la Fox sur l'épopée du rail aux États-Unis. Puis Ford réalise en 1925 Trois sublimes canailles, son plus grand succès public de l'époque du muet. À l'occasion du tournage en Allemagne du film Les Quatre fils en 1928, il découvre le cinéma expressionniste allemand. On retrouve un écho de ces inventions visuelles dans la recherche très fine des compositions en noir et blanc de certaines oeuvres postérieures comme Le Mouchard en 1935. Dans ce film ténébreux, réalisé en studio pour la RKO, si loin des grands espaces et du souffle épique de ses débuts, John Ford exprime son attachement à l'Irlande, pays de ses ancêtres, présentée comme une terre de misère et de souffrance. Ce pays revient comme un leit-motiv dans beaucoup de ses films.
Le début des années trente, avec l'avènement du cinéma parlant, ouvre pour John Ford une intense période d'activité. Il travaille avec la plupart des major compagnies, Universal Pictures, RKO, la Fox Film Corporation, puis avec la Twentieth Century-Fox à partir de 1935. C'est au cours de cette décennie que Ford inaugure sa saga sur le Grand Ouest américain avec La Chevauchée fantastique (1938), qui marque sa première collaboration avec un certain John Wayne, jusque là acteur de série B. C'est dans ce film-matricequ'apparaît le décor naturel de Monument Valley, qui deviendra sa marque de fabrique et le lieu emblématique du genre western dont il établit les codes narratifs et les personnages types. Cette époque est aussi marquée par des oeuvres pro-Lincoln comme Je n'ai pas tué Lincoln en 1935.
Néanmoins, John Ford reste un cinéaste éclectique. Il réalise aussi des comédies (Toute la ville en parle en 1934), des reconstitutions historiques (Mary Stuart en 1936), ou des chroniques rurales (Judge Priest en 1934). Il produit des films à tonalité sociale en portant à l'écran en 1939 le roman de John Steinbeck Les Raisins de la colère qui se déroule pendant la crise de 1929 et celui de Richard Llewellyn, Qu'elle était verte ma vallée (1941) sur la vie des mineurs du Pays de Galles à la fin du XIXe siècle. John Ford est alors au faîte de sa gloire, reconnu à la fois du public, de la critique et des professionnels du cinéma.
La Seconde Guerre mondiale lui permet d'affirmer ses sentiments patriotiques et ses convictions antifascistes. Il fonde en 1939 la Naval Field Photographic Unit qui va réaliser des court métrages documentaires sur les opérations militaires de la Marine américaine après 1941. Il perd son oeil gauche au cours du tournage de La Bataille de Midway dans le Pacifique. En 1944, il filme les opérations du débarquement de Normandie, et suit en 1945 l'armée du général George Patton en Allemagne où il filme le procès de Nuremberg. Son unique oeuvre de fiction sur cette guerre sera Les Sacrifiés, avec John Wayne en 1945.
De retour à Hollywood, John Ford tourne en 1946 La Poursuite infernale avec Henry Fonda, un de ses acteurs fétiches qui lui doit ses premiers grands rôles. En 1947, Le Massacre de Fort Apache retrace la défaite du général Custer en 1876 lors de la bataille de Little Big Horn. Ce film qui légitime le combat des Indiens ouvre ce que l'on a parfois appelé le " Cycle de la cavalerie " : de 1948 à 1950, le réalisateur tourne ses westerns les plus classiques : Le Fils du désert, La Charge héroïque, Le Convoi des braves et Rio Grande.
Au début des années 1950, John Ford s'oppose au sénateur McCarthy. Il part en Asie tourner pour la Navy un documentaire pessimiste et désabusé sur la Guerre de Corée, This is Korea ! (1951), à l'opposé du patriotisme affiché de certains cinéastes de l'époque. Puis il tourne en Irlande L'Homme tranquille avec John Wayne, Maureen O'Hara et Victor McLaglen dans les rôles principaux. Le film met en scène un petit groupe humain confronté à une situation dramatique qui va obliger les personnages à sortir de leur indifférence aux autres.
Au début des années 1960, Ford approfondit ses recherches de mise en scène avec Le Sergent noir (1959) et surtout L'Homme qui tua Liberty Valance (1961), film en noir et blanc, à la fois réflexion mélancolique sur le mythe westernien et portrait crépusculaire des États-Unis. Ce film majeur est l'ébauche d'un testament, parachevé avec Les CheyennesFrontière chinoise, huis-clos féminin, sera son dernier film en 1965. En effet, Ford tombe malade sur le tournage du film suivant, Le Jeune Cassidy, qui sera terminé par le réalisateur britannique Jack Cardiff.
John Ford s'engage une dernière fois auprès de l'Armée au moment de la Guerre du Viêt Nam, où il se rend en 1967 et 1968. En 1970, il est victime d'un accident de voiture. Atteint d'un cancer, très affaibli, il meurt en août 1973.

Autres activités

John Ford a été un dirigeant actif de plusieurs syndicats de metteurs en scène : il est élu à la tête de la Motion Pictures Directors Association en 1927. À sa dissolution en 1935, il fonde la Screen Directors Guild avec King Vidor, Lewis Milestone, William A. Wellman, Frank Borzage et Gregory La Cava. Avant l'entrée en guerre des États-Unis et durant toute la Seconde Guerre mondiale, Ford est un membre actif de l'Hollywood Anti-Nazie League.
En 1947, il fonde avec Merian Cooper la société Argosy pour produire ses propres films. Elle sera dissoute en janvier 1956, mais en août de la même année, il crée avec entre autres John Wayne la John Ford Productions.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1973 au AFI - The American Film Institute
  • Meilleur réalisateur, 1958 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : La Dernière fanfare
  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1954 au DGA - Directors Guild of America (Los Angeles)
  • Meilleur réalisateur, 1953 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : L'Homme tranquille
  • Meilleur réalisateur, 1942 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Qu'elle était verte ma vallée
  • Meilleur réalisateur, 1941 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Les Raisins de la colère
  • Meilleur réalisateur, 1941 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : Qu'elle était verte ma vallée
  • Meilleur réalisateur, 1940 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : Les Raisins de la colère
  • Meilleur réalisateur, 1939 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : La Chevauchée fantastique
  • Meilleur réalisateur, 1936 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Le Mouchard
  • Meilleur réalisateur, 1935 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : Le Mouchard

Ouvrages

  • À la recherche de John Ford, Joseph McBride ; biographie traduite de l'américain par Jean-Pierre Coursodon, Lyon : Institut Lumière ; Arles : Actes Sud, 2007
  • Amis américains : entretiens avec les grands auteurs d'Hollywood / Bertrand Tavernier; Edition établie par Thierry Frémaux. - Lyon : Institut Lumière ; Arles : Actes Sud, 2008
  • Hollywood classique : le temps des géants / Pierre Berthomieu. - Pertuis : Rouge profond, 2009
  • John Ford / Andrew Sinclair.- Paris : France-Empire, 1980
  • John Ford / Jean Mitry. - Paris : Ed. Universitaires, 1964
  • John Ford / Joseph McBride, Michael Wilmington. - London : Secker & Warburg, 1974
  • John Ford / Lindsay Anderson.- Paris : Ramsay, 1994
  • John Ford / Peter Bogdanovich.- Paris : Edilig, 1988
  • John Ford : biographie, filmographie illustrée, analyse critique / Patrick Brion. - Paris : Ed. de La Martinière, 2002
  • John Ford : entre l'Ouest et le Shamrock / Eric Leguèbe. - Courbevoie : Durante ; Paris : BiFi, 2000
  • John Ford : la violence et la loi / Jean Collet. - Paris : Michalon, 2004
  • John Ford : le pionnier du 7e Art, 1894-1973 / Scott Eyman ; Paul Duncan (Ed.) ; [trad. française de Jean-François Cornu]. - Köln : Taschen, 2004
  • John Ford : l'homme et ses films / Tag Gallagher ; Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-Pierre Coursodon, Pauline Soulat, Simone Suchet. - Nantes : Capricci, 2014
  • John Ford : penser et rêver l'histoire / Sous la dir. de Jacques Déniel, Jean-François Rauger, Charles Tatum, Jr. Entretiens avec John Ford. - Crisnée : Yellow Now, 2014
  • John Ford : propos de John Ford / Philippe Haudiquet.- Paris : Seghers, 1974
  • John Ford : the man an his films / Tag Gallagher. - Berkeley ; Los Angeles ; London : University of California Press, 1999
  • John Ford.- Paris : Cahiers du Cinéma, 1990
  • John Ford. T. 1 et 2 / Jean Mitry. - Paris : Ed. Universitaires, 1954
  • L'Amérique de John Ford : autour de La Prisonnière du désert : essai d'anthropologie figurative / Luc Vancheri. - Liège : Céfal, 2007
  • Le classicisme hollywoodien / sous la direction de Jean-Loup Bourget et Jacqueline Nacache. - Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Métier : Réalisateur : quand les maîtres du cinéma se racontent / Mike Goodridge ; Traduit de l'anglais par Olivier Cotte. - Paris : Dunod, 2014
  • The Man who shot Liberty Valence : a study of John Ford's films / Nancy Warfield. - New York : The Little Film Gazette of NDW, 1975
  • The non-western films of John Ford / Janey Ann Place.- Secaucus : Citadel press, 1979

Périodiques

  • American Film, vol. 1 n° 7, mai 1976
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 183, octobre 1966
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 45, mars 1955
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 492, juin 1995
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 603, juillet-août 2005
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 631, février 2008
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 656, mai 2010
  • Cinéma, n° 137, juin 1969
  • Ecran, n° 19, novembre 1973
  • Film & History XXXVII : 1 (2007)
  • Film and History, vol 26 n°1-4, 1996
  • Film and History, vol. 7 n° 4, décembre 1977
  • Film Comment XXXVI : 2, mars-avril 2000
  • Film Comment, vol. 30 n°4, juillet-août 1994
  • Film Comment, vol. 7 n° 3, automne 1971
  • Film Dope, n° 17, avril 1979
  • Literature/Film Quarterly, vol. 5 n° 2, printemps 1977
  • Positif , n° 523, septembre 2004
  • Positif , n° 524, octobre 2004
  • Positif , n° 592, juin 2010
  • Positif , n° 621, novembre 2012
  • Positif, n° 353/354, juillet/août 1990
  • Positif, n° 427, septembre 1996
  • Positif, n° 64/65, septembre 1964
  • Positif, n° 82, mars 1967
  • Présence du Cinéma, n° 21, mars 1965
  • Revue du Cinéma (La), n° 10, février 1948
  • Sight & Sound XIII : 5, mai 2003
  • Sight & Sound XX : 9, septembre 2010
  • Trafic, n° 39, automne 2001
  • Vertigo, n° 16, janvier 1997
  • Vertigo, n° 35, 2009

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1917 Bucking Broadway
A l'assaut du boulevard
Jack Ford
1917 Cheyenne's Pal Jack Ford
1917 Scrapper (The) Jack Ford
1917 Soul Herder (The)
Pour son gosse
Jack Ford
1917 Tornado (The) Jack Ford
1917 Trail of Hate (The) Jack Ford
1918 Fighting Brothers (The) Jack Ford
1919 By Indian Post Jack Ford
1919 Gun Law Jack Ford
1919 Gun Packer (The) Jack Ford
1919 Last Outlaw (The) Jack Ford
1919 Rustlers (The) Jack Ford
1920 Girl in n°29 (The) Jack Ford
1923 North of Hudson Bay Jack Ford
1923 Three Jumps Ahead Jack Ford
1928 Napoleon's Barber John Ford
1941 Sex Hygiene John Ford
1942 Battle of Midway (The)
La Bataille de Midway
John Ford
1942 December 7th = Pearl Harbour John Ford, Gregg Toland
1942 Torpedo Squadron John Ford
1943 We Sail at Midnight John Ford
1951 This Is Korea ! John Ford
1955Bamboo Cross [TV] John Ford
1955 Red, White and Blue Line (The) John Ford
1955Rookie of the Year [TV] John Ford
1956 Growler Story (The) John Ford
1959 Korea-Battleground for Liberty John Ford
1960Colter Craven Story [TV] (The) John Ford
1962Flashing Spikes [TV] John Ford
1970Chesty : A Tribute to a Legend [TV] John Ford

en tant que : Scénariste

1917 Scrapper (The) Jack Ford
1917 Tornado (The) Jack Ford
1917 Trail of Hate (The) Jack Ford
1923 Three Jumps Ahead Jack Ford

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1917 Bucking Broadway
A l'assaut du boulevard
Jack Ford
1917 Cheyenne's Pal Jack Ford
1919 Gun Packer (The) Jack Ford

en tant que : Auteur du commentaire

1942 Battle of Midway (The)
La Bataille de Midway
John Ford

en tant que : Producteur

1945 Nazi Concentration Camps George Stevens
1959 Korea-Battleground for Liberty John Ford

en tant que : Cadreur

1942 Battle of Midway (The)
La Bataille de Midway
John Ford

en tant que : Monteur

1942 Battle of Midway (The)
La Bataille de Midway
John Ford

en tant que : Interprète

1917 Scrapper (The) Jack Ford
1917 Tornado (The) Jack Ford
1917 Trail of Hate (The) Jack Ford

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1917 A Marked Man Jack Ford
1917 Phantom Riders (The)
Le Cavalier fantôme
Jack Ford
1917 Secret Man (The)
L'Inconnu
Jack Ford
1917 Straight Shooting
Le Ranch Diavolo
Jack Ford
1918 A Woman's Fool
Le Bébé du cow-boy
Jack Ford
1918 Craving (The) Jack Ford, Francis Ford
1918 Hell Bent
Du sang dans la prairie
Jack Ford
1918 Roped Jack Ford
1918 Scarlet Drop (The)
La Tache de sang
Jack Ford
1918 Thieves Gold Jack Ford
1918 Three Mounted Men
Les Frères de Black Billy
Jack Ford
1918 Wild Women
La Femme sauvage
Jack Ford
1919 A Fight for Love
A la frontière
Jack Ford
1919 A Gun Fightin' Gentleman
Tête brûlée
Jack Ford
1919 Ace of the Saddle (The)
Le Roi de la prairie
Jack Ford
1919 Bare Fists
Le Serment de Black Billy
Jack Ford
1919 Marked Men
Les Hommes marqués
Jack Ford
1919 Outcasts of Poker Flat (The)
Le Proscrit
Jack Ford
1919 Rider of the Law (The)
Black Billy au Canada
Jack Ford
1919 Riders of Vengeance
La Vengeance de Black Billy
Jack Ford
1920 Big Punch (The)
Un homme libre
Jack Ford
1920 Hitchin' Posts Jack Ford
1920 Prince of Avenue A (The) Jack Ford
1921 Action Jack Ford
1921 Desperate Trails Jack Ford
1921 Freeze out (The) Jack Ford
1921 Jackie Jack Ford
1921 Little Miss Smiles Jack Ford
1921 Sure Fire Jack Ford
1921 Wallop (The) Jack Ford
1922 Face on the Barroom Floor (The)
L'Image aimée
Jack Ford
1922 Nero J. Gordon Edwards, Jack Ford
1922 Silver Wings Jack Ford, Edwin Carewe
1922 Village Blacksmith (The) Jack Ford
1923 Cameo Kirby Jack Ford
1923 Hoodman Blind
La Tornade
John Ford
1924 Hearts of Oak
Les Coeurs de chêne
John Ford
1924 Iron Horse (The)
Le Cheval de fer
John Ford
1925 Fighting Heart (The)
Le Champion
John Ford
1925 Kentucky Pride
La Fille de Négofol
John Ford
1925 Lightnin'
Sa nièce de Paris
John Ford
1925 Thank You
Extra dry
John Ford
1925 Three Bad Men
[Trois sublimes canailles]
John Ford
1926 Blue Eagle (The)
L'Aigle bleu
John Ford
1926 Shamrock Handicap (The)
Gagnant quand même
John Ford
1926 Upstream John Ford
1928 Four Sons
Les Quatre fils
John Ford
1928 Hangman's House
La Maison du bourreau
John Ford
1928 Mother Machree
Maman de mon coeur
John Ford
1928 Riley the Cop John Ford
1929 Black Watch (The)
[La Garde noire]
John Ford
1929 Men Without Women John Ford
1929 Salute John Ford
1929 Strong Boy
Le Costaud
John Ford
1930 Born Reckless John Ford
1930 Seas Beneath
Le Corsaire de l'Atlantique
John Ford
1930 Up the River John Ford
1931 Arrowsmith John Ford
1931 Brat (The) John Ford
1932 Air Mail
Tête brûlée
John Ford
1932 Flesh
Une femme survint
John Ford
1933 Doctor Bull
[Docteur Bull]
John Ford
1933 Lost Patrol (The)
La Patrouille perdue
John Ford
1933 Pilgrimage
Deux femmes
John Ford
1934 Judge Priest John Ford
1934 Whole Town's Talking (The)
Toute la ville en parle
John Ford
1934 World Moves On (The)
Le Monde en marche
John Ford
1935 Informer (The)
Le Mouchard
John Ford
1935 Prisoner of Shark Island (The)
Je n'ai pas tué Lincoln
John Ford
1935 Steamboat Round the Bend John Ford
1936 Mary of Scotland
Mary Stuart
John Ford
1936 Plough and the Stars (The)
Révolte à Dublin
John Ford
1937 Hurricane (The) John Ford
1937 Wee Willie Winkie
La Mascotte du régiment
John Ford
1938 Four Men and a Prayer
Quatre hommes et une prière
John Ford
1938 Stagecoach
La Chevauchée fantastique
John Ford
1938 Submarine Patrol
Patrouille en mer
John Ford
1939 Drums Along the Mohawk
Sur la piste des Mohawks
John Ford
1939 Grapes of Wrath (The)
Les Raisins de la colère
John Ford
1939 Young Mr Lincoln
Vers sa destinée
John Ford
1940 Long Voyage Home (The)
Les Hommes de la mer
John Ford
1940 Tobacco Road
La Route du tabac
John Ford
1941 How Green Was My Valley
Qu'elle était verte ma vallée
John Ford
1943 Victory in Burma Irving Asher, John Ford
1945 They Were Expendable
Les Sacrifiés
John Ford
1946 Fugitive (The)
Dieu est mort
John Ford
1946 My Darling Clementine
La Poursuite infernale
John Ford
1947 Fort Apache
Le Massacre de Fort Apache
John Ford
1948 Three Godfathers
Le Fils du désert
John Ford
1949 She Wore a Yellow Ribbon
La Charge héroïque
John Ford
1949 Wagon Master
Le Convoi des braves
John Ford
1949 When Willie Comes Marching Home
Planqué malgré lui
John Ford
1950 Rio Grande John Ford
1951 Quiet Man (The)
L'Homme tranquille
John Ford
1952 Mogambo John Ford
1952 Sun Shines Bright (The)
Le Soleil brille pour tout le monde
John Ford
1952 What Price Glory John Ford
1954 Long Gray Line (The)
Ce n'est qu'un au revoir
John Ford
1954 Mister Roberts
Permission jusqu'à l'aube
Mervyn LeRoy, John Ford
1955 Searchers (The)
La Prisonnière du désert
John Ford
1956 Rising of the Moon
Quand se lève la lune
John Ford
1956 Wings of Eagles (The)
L'Aigle vole au soleil
John Ford
1957 Gideon's Day
Inspecteur de service
John Ford
1958 Horse Soldiers (The)
Les Cavaliers
John Ford
1958 Last Hurrah (The)
La Dernière fanfare
John Ford
1959 Sergeant Rutledge
Le Sergent noir
John Ford
1960 Two Rode Together
Les Deux cavaliers
John Ford
1961 How the West Was Won
La Conquête de l'Ouest
John Ford, George Marshall, Henry Hathaway
1961 Man Who Shot Liberty Valance (The)
L'Homme qui tua Liberty Valance
John Ford
1962 Donovan's Reef
La Taverne de l'Irlandais
John Ford
1963 Cheyenne Autumn
Les Cheyennes
John Ford
1964 Young Cassidy
Le Jeune Cassidy
Jack Cardiff, John Ford
1965 Seven Women
Frontière chinoise
John Ford

en tant que : Assistant réalisateur

1915Broken Coin (The) Francis Ford
1915Doorway of Destruction (The) Francis Ford
1915Hidden City (The) Francis Ford
1918 Craving (The) Jack Ford, Francis Ford

en tant que : Scénariste

1917 Secret Man (The)
L'Inconnu
Jack Ford
1918 Craving (The) Jack Ford, Francis Ford
1918 Hell Bent
Du sang dans la prairie
Jack Ford
1919 Riders of Vengeance
La Vengeance de Black Billy
Jack Ford
1920 Big Punch (The)
Un homme libre
Jack Ford
1925 Three Bad Men
[Trois sublimes canailles]
John Ford

en tant que : Collaborateur scénaristique

1935 Informer (The)
Le Mouchard
John Ford

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1917 A Marked Man Jack Ford
1918 Scarlet Drop (The)
La Tache de sang
Jack Ford
1918 Wild Women
La Femme sauvage
Jack Ford
1919 A Gun Fightin' Gentleman
Tête brûlée
Jack Ford
1929 Men Without Women John Ford

en tant que : Producteur

1924 Iron Horse (The)
Le Cheval de fer
John Ford
1926 Shamrock Handicap (The)
Gagnant quand même
John Ford
1933 Lost Patrol (The)
La Patrouille perdue
John Ford
1934 Whole Town's Talking (The)
Toute la ville en parle
John Ford
1935 Informer (The)
Le Mouchard
John Ford
1945 They Were Expendable
Les Sacrifiés
John Ford
1946 Fugitive (The)
Dieu est mort
John Ford
1947 Fort Apache
Le Massacre de Fort Apache
John Ford
1948 Three Godfathers
Le Fils du désert
John Ford
1949 She Wore a Yellow Ribbon
La Charge héroïque
John Ford
1949 Wagon Master
Le Convoi des braves
John Ford
1950 Rio Grande John Ford
1951 Quiet Man (The)
L'Homme tranquille
John Ford
1952 Sun Shines Bright (The)
Le Soleil brille pour tout le monde
John Ford
1958 Last Hurrah (The)
La Dernière fanfare
John Ford
1961 Man Who Shot Liberty Valance (The)
L'Homme qui tua Liberty Valance
John Ford
1962 Donovan's Reef
La Taverne de l'Irlandais
John Ford

en tant que : Interprète

1914 Birth of a Nation (The)
Naissance d'une nation
D.W. Griffith
1914Mysterious Rose (The) Francis Ford
1914Smuggler's Island Francis Ford
1914Three Bad Men and a Girl Francis Ford
1915Broken Coin (The) Francis Ford
1915Campbell's Are Coming (The) Francis Ford
1915Chicken-Hearted Jim Francis Ford
1915Doorway of Destruction (The) Francis Ford
1915Hidden City (The) Francis Ford
1915Strong Arm Squad (The) Francis Ford
1916Bandits Wager (The) Francis Ford
1916Peg o'the Ring Francis Ford
1916Purple Mask (The) Francis Ford
1929Big Time Kenneth Hawks
1971 Directed by John Ford Peter Bogdanovich