Ciné-Ressources – Fiches personnalités

André De Toth

Interprète, Auteur de l'oeuvre originale, Dialoguiste, Producteur, Producteur exécutif, Réalisateur, Scénariste, Réalisateur seconde équipe, Superviseur de la réalisation


imprimer
Naissance
15 mai 1912 à Mako (Hongrie)
Etat civil
Sasvrai Farkasfawi Tothfalusi Toth Endre Antai Mihaly
Décès
27 octobre 2002 à Burbank (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Il fut marié à l'actrice Veronika Lake entre 1944 et 1952.
>> Rechercher "André De Toth" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils d'un officier des Hussards, André De Toth termine ses études à l'université de droit de Budapest avant de se lancer dans la carrière d'auteur dramatique. Après l'échec de sa première pièce, il découvre le septième art et fait la connaissance du grand chef opérateur Istvan Eiben. André De Toth entre dans l'industrie cinématographique en 1931 en qualité de scénariste, monteur, assistant-réalisateur et occasionnellement acteur. Il écrit et réalise sous le nom de Endre Toth, en 1939 et 1940, cinq films demeurés inconnus en Europe comme aux Etats-Unis. En 1939, il est envoyé comme correspondant d'une maison d'actualité américaine pour filmer l'invasion de la Pologne. En 1940, le jeune réalisateur doit fuir son pays pour l'Angleterre où le réalisateur hongrois Alexander Korda l'engage comme assistant pour Le Livre de la Jungle, Les Quatre Plumes blanches, Le Voleur de Bagdad.

Carrière au cinéma

En 1943, grâce à Alexander Korda, André De Toth part pour les Etats-Unis et se joint à la communauté hongroise, fortement représentée à Hollywood. Le patron de la Columbia, Harry Cohn, lui confie ses premières réalisations, Passport to Suez (1943) et None shall escape (1944), qui raconte les exactions d'un général nazi victorieux confronté aux habitants de son village natal. Le réalisateur se dirige ensuite vers des films noirs dans lesquels il mélange scènes de fiction et séquences d'actualité. Avec Ramrod (1947), qui laisse le champ libre à l'actrice Veronica Lake, et Last of the Comanches(1952), le réalisateur communique sa vision noire de la réalité grâce à un nouveau genre : le western. En 1953, il réalise le premier film en 3 D, L'Homme au masque de cire, dans le New York de 1900. De retour au western, André De Toth enchaîne avec The Bounty hunter (1954), Tanganyika (1954) et The Indian fighter (1955), où Kirk Douglas tombe amoureux d'une jeune Indienne interprétée par Elsa Martinelli. Autre réussite, Day of the outlaw (1958), un western qui oppose les personnages dans un décor d'étendues neigeuses, dans une atmosphère de mort et de haine. Au début des années 1960, André De Toth part pour l'Europe, tourne en Italie, notamment avec Riccardo Freda (I Mongoli, 1961). Devenu collaborateur de Harry Saltzman, André De Toth remplace au pied levé René Clément pour Play dirty (1968), une oeuvre cynique et amère qui dénonce l'héroïsme militaire, considérée comme l'une des contributions majeures du réalisateur.
André De Toth est baptisé Le dernier des quatre. En l'an 2000, il est en effet le seul survivant des quatre borgnes d'Hollywood : Fritz Lang, Raoul Walsh et John Ford et lui-même.

Autres activités

André De Toth est également scénariste. Il écrit tant pour lui que pour ses collègues. Avec Bill Bowers, il est, par exemple, à l'origine du scénario de The Gunfighter, tourné par Henry King.
A partir des années 1970, il se consacre à la production et aide de jeunes réalisateurs à sortir de l'ombre. Il met notamment le pied de Ken Russel à l'étrier, alors spécialiste des portraits de compositeurs pour la télévision.
A la fin des années 1990, il apparaît dans un documentaire où il exprime sa nostalgie du Hollywood des années 1930-1940 (Forever Hollywood, Arnold Glassman, Todd Mac Carthy, 1999).

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1995 au Los Angeles Film Critics Association Awards

Ouvrages

  • Bon pied, bon oeil : deux rencontres avec André De Toth, le dernier borgne d'Hollywood [Biographie] / Philippe Garnier. - Lyon : Institut Lumière ; Arles : Actes Sud, 1993 .
  • Fragments : portraits de l'intérieur / André de Toth ; avant-propos de Martin Scorsese ; préface de Bertrand Tavernier ; trad. de l'américain par M. de Toth. - [Lyon] : Institut Lumi??re ; [Arles] : A

Périodiques

  • American Cinematographer, vol. 64 n° 7, juillet 1983
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 197, décembre-janvier 1967-1968
  • Film Dope, n° 11, janvier 1977
  • Filmfax, n° 52, septembre-octobre 1995
  • Films in Review, vol. 38 n° 8-9, août-septembre 1987
  • Mensuel du Cinéma (Le), n° 12, décembre 1993. Bernard Benoliel : "De Toth, le chaînon manquant ?"
  • Positif, n° 391, septembre 1993
  • Positif, n° 407, janvier 1995
  • Positif, n° 463, septembre 1999

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1975Dangerous Game André De Toth, John Tippey

en tant que : Interprète

1990Forever Hollywood Todd McCarthy, Arnold Glassman

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1939Hat het boldogsag André De Toth
1939Ket lany a Utcan André De Toth
1939Ot ora 40
Cinq heures quarante
André De Toth
1939Semmelweis André De Toth
1939Toprini nasz
Les Noces de Toprin
André De Toth
1943Passport to Suez André De Toth
1944Dark Waters André De Toth
1944None Shall Escape André De Toth
1946 Other Love (The)
L'Orchidée blanche
André De Toth
1947Ramrod
Femme de feu
André De Toth
1948Pitfall André De Toth
1949Slattery's Hurricane André De Toth
1951 Carson City
Les Conquérants de Carson City
André De Toth
1951 Man in the Saddle
Le Cavalier de la mort
André De Toth
1952 Crime Wave = The City in the Dark
La Chasse au gang
André De Toth
1952 Last of the Comanches
Le Sabre et la flèche
André De Toth
1952Springfield Rifle
La Mission du commandant Lex
André De Toth
1953House of Wax
L'Homme au masque de cire
André De Toth
1953 Stranger Wore a Gun (The)
Les Massacreurs du Kansas
André De Toth
1953 Thunder over the Plains
La Trahison du capitaine Porter
André De Toth
1954 Bounty Hunter
Terreur à l'Ouest
André De Toth
1954 Riding Shotgun
Le Cavalier traqué
André De Toth
1954Tanganyka André De Toth
1955 Indian Fighter (The)
La Rivière de nos amours
André De Toth
1957Hidden Fear André De Toth
1957Monkey on my Back
Quand la bête hurle
André De Toth
1958 Day of the Outlaw
La Chevauchée des bannis
André De Toth
1959 Man on a String
Contre-espionnage
André De Toth
1959Two Headed Spy (The)
Chef de réseau
André De Toth
1960Westerner : School Day [TV] (The) André De Toth
1968Play Dirty
Enfants de salauds
André De Toth
1987Terror Night André De Toth, Fred J. Lincoln

en tant que : Réalisateur seconde équipe

1942Jungle Book (The)
Le Livre de la jungle
Zoltan Korda
1944Since You Went Away
Depuis ton départ
John Cromwell

en tant que : Superviseur de la réalisation

1960Mongoli (I)
Les Mongols
Leopoldo Savona
1960Morgan il pirata
Capitaine Morgan
Primo Zeglio
1962Oro per i Cesari
L'Or des Césars
Sabatino Ciuffini, Riccardo Freda

en tant que : Scénariste

1937Fallu Rossza Béla Pásztor
1939Hat het boldogsag André De Toth
1939Toprini nasz
Les Noces de Toprin
André De Toth
1941 Lydia Julien Duvivier
1957Hidden Fear André De Toth
1960Morgan il pirata
Capitaine Morgan
Primo Zeglio

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1950Gunfighter (The) Henry King

en tant que : Dialoguiste

1941 Lydia Julien Duvivier

en tant que : Producteur

1969 El Condor John Guillermin

en tant que : Producteur exécutif

1967Billion Dollar Brain
Un cerveau d'un milliard de dollars
Ken Russell

en tant que : Interprète

1935Igloi diakok István György
1989Spontaneous Combustion Tobe Hooper
1995 A Personal Journey With Martin Scorsese Through American Movies
Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain
Martin Scorsese