Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Brian De Palma

Réalisateur, Scénariste, Producteur, Monteur, Directeur de la photographie, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète


imprimer
Naissance
11 septembre 1940 à Newark (New Jersey, Etats-Unis)
>> Rechercher "Brian De Palma" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils d'un chirurgien orthopédiste, Brian De Palma se passionne pour les sciences. Lors de ses études à la Columbia University de New York, il s'intéresse au théâtre, puis au cinéma expérimental. En 1960, il commence à réaliser des courts-métrages au format 16 mm (Icarus, 1960 ; 660214, the story of an IBM card, 1961 ; Wotan's wake, 1962), puis des documentaires.

Carrière au cinéma

Brian De Palma est un des cinéastes de la nouvelle vague américaine les plus controversés, mais aussi un des plus respectés, sans doute parce qu'il connaît le succès sans perdre son indépendance face à Hollywood. Grâce aux recettes de ses documentaires, il finance son premier long métrage, The wedding party (1966), oeuvre proche de la Nouvelle Vague française, tournée dans les rues, caméra à l'épaule, et distribuée seulement en 1969. Entre-temps, il réalise Murder à la mod (1967), véritable exercice de style : la reconstitution d'un meurtre selon trois points de vue représentés par trois styles cinématographiques différents. Suivent Greetings (1968, Ours d'argent au Festival de Berlin) et sa suite Hi, Mom ! (1969), avec Robert De Niro qu'il avait fait débuter dans son premier long métrage. Ce diptyque reflète la contre-culture des années 1960 qui contestait l'establishment. Dans Dionysus in 69 (1969), De Palma expérimente la technique du split-screen (image fragmentée), sa marque de fabrique. Après une commande des studios de la Warner (Get to know your rabbit, 1970), il se révèle au grand public avec S.urs de sang (1972). Cette .uvre qui s'inspire de Fenêtre sur cour constitue le premier emprunt au maître du suspense Alfred Hitchcock. Le thème du regard en général et du voyeurisme en particulier, récurrent dans l'.uvre du cinéaste, constitue ici le n.ud de l'intrigue. Le réalisateur s'inspire directement d'Hitchcock pour trois autres films (Obsession, 1976 ; Pulsions, 1980 ; Body double, 1984) et continue de distiller les références hitchockiennes dans toute sa filmographie. La France découvre De Palma en 1975 avec Phantom of the Paradise (1974), opéra rock qui marque l'entrée du cinéaste dans le fantastique. Carrie (1976), adapté d'un roman de Stephen King, connaît un succès mondial. Après un film d'espionnage (Furie, 1977), Brian De Palma revient au suspense avec Pulsions (1980), puis s'inspire de Michelangelo Antonioni pour Blow out (1981), film sur le voyeurisme et la manipulation. En 1982, il signe un remake hyperviolent de Scarface. Les incorruptibles (1987), film policier nostalgique adapté de la célèbre série télévisée, fait un triomphe mondial. Sans s'éloigner de ses thèmes favoris, il tourne son premier film de guerre (Outrages, 1989), sur le conflit au Vietnam. Virtuose de la mise en scène et de l'image, il exerce son talent dans L'impasse (1993) et adapte en 1996 la série Mission : impossible avec Tom Cruise, début d'une franchise à succès. Dans la scène d'ouverture de Snake eyes (1998), il orchestre un plan séquence de quinze minutes décortiqué en plusieurs points de vue à la fin du film. Ce thriller ambitieux marque la fin de l'âge d'or du cinéma de De Palma, qui entre dans une période où il peine à trouver le succès, et où il a donc régulièrement du mal à financer ses oeuvres.
Ce n'est pas le cas de Mission to Mars (2000), premier film de science fiction d'un réalisateur qui signe avec cette grosse machine dont le scénario est inspiré d'une attraction de Disneyland, une de ses oeuvres les moins personnelles. L'échec public et critique ne permet pas à De Palma de couvrir son énorme budget, faisant chuter sa cote auprès des producteurs. C'est d'ailleurs en France qu'il trouve l'argent pour Femme fatale (2002), étrange thriller se déroulant durant le Festival de Cannes. Le film est assez mal reçu, de même que le suivant, Le Dahlia noir (2006), film noir adapté de James Ellroy. Tourné avec un tout petit budget, Redacted (2007) est une très percutante dénonciation de la guerre en Irak. Toujours en froid avec les studios hollywoodiens, c'est à nouveau en Europe que De Palma trouve les moyens de tourner Passion (2012), remake du Crime d'amour d'Alain Corneau (2010) dans lequel le cinéaste laisse libre-cours à certaines de ses obsessions : voyeurisme, séduction, manipulation, amours entre femmes, etc.

Ouvrages

  • Brian De Palma / Entretiens avec Samuel Blumenfeld et Laurent Vachaud. - Paris : Calmann-Lévy, 2001
  • Brian De Palma / Marcial Cantero. - Madrid : Catedra, 2000
  • Brian De Palma / Michael Bliss. - Metuchen : Scarecrow Press, 1983
  • Brian De Palma : interviews / Ed. by Laurence F. Knapp. - Jackson : University Press of Mississippi, 2003
  • Brian De Palma : le rebelle manipulateur / Dominique Legrand. - Paris : Les Editions du Cerf, 1995
  • Double de Palma : a film study with Brian de Palma / Susan Dworkin. - New-York : Newmarket press, 1984
  • La représentation de l'univers féminin chez Brian de Palma [Mémoire ou thèse] / Dominique Legrand. - [S.l.] : [s.n.], [s.d.]

Périodiques

  • Action, vol. 9, n° 5, septembre/octobre 1974
  • American Film, vol. 2, n° 9, juillet/août 1977
  • American Film, vol. 9, n° 3, décembre 1983
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 334/335, avril 1982
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 505, septembre 1996
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 529, novembre 1998
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 546, mai 2000
  • Cinefantastique, vol. 4, n° 2, été 1975
  • Ciné-Revue, vol. 65, n° 21, mai 1985
  • Ecran Fantastique (L'), n °72, septembre 1986
  • Film Comment, vol. 20, n° 5, septembre/octobre 1984
  • Film Comment, vol. 20, n° 6, novembre/décembre 1984
  • Film Review, vol. 27, n° 4, avril 1977
  • Films and Filming, vol. 23, n° 3, décembre 1976
  • Films Illustrated, vol. 8, n° 88, décembre 1978
  • Films in Review, vol. 29, n° 7, août/septembre 1978
  • Image et Son, n° 323, décembre 1977
  • Jeune Cinéma, n° 106, novembre 1977
  • Mensuel du Cinéma (Le), n° 15, mars 1994
  • Positif, n° 193, mai 1977
  • Positif, n° 397, mars 1994
  • Positif, n° 455, janvier 1999
  • Séquences, n° 168, janvier 1994
  • Séquences, n° 88, avril 1977
  • Sight and Sound, vol. 2, n° 8, décembre 1992
  • Sight and Sound, vol. 53, n° 2, printemps 1984

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1960Icarus Brian De Palma
1961660124 : The Story of an IBM Card Brian De Palma
1962Woton's Wake Brian De Palma
1964Jenifer Brian De Palma
1965Bridge That Gap Brian De Palma
1966Responsive Eye (The) Brian De Palma
1966Show Me a Strong Town and I'll Show You a Strong Bank Brian De Palma

en tant que : Monteur

1966Responsive Eye (The) Brian De Palma

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1965 Wedding Party (The) Brian De Palma, Wilford Leach, Cynthia Munroe
1968 Greetings Brian De Palma
1968 Murder a la Mod Brian De Palma
1970 Dionysus in '69 Brian De Palma
1970 Get to Know Your Rabbit Brian De Palma
1970 Hi, Mom ! Brian De Palma
1972 Sisters
Soeurs de sang
Brian De Palma
1973 Phantom of the Paradise
Le Fantôme du paradis
Brian De Palma
1975 Obsession Brian De Palma
1976 Carrie
Carrie au bal du diable
Brian De Palma
1978 Fury (The)
Furie
Brian De Palma
1979Home Movies Brian De Palma
1980 Dressed to Kill
Pulsions
Brian De Palma
1981 Blow out Brian De Palma
1982 Scarface Brian De Palma
1984 Body Double Brian De Palma
1986 Untouchables (The)
Les Incorruptibles
Brian De Palma
1986 Wise Guys Brian De Palma
1989 Casualties of War
Outrages
Brian De Palma
1990 Bonfire of the Vanities (The)
Le Bûcher des vanités
Brian De Palma
1992 Raising Caïn
L'Esprit de Caïn
Brian De Palma
1993 Carlito's Way
L'Impasse
Brian De Palma
1995 Mission : Impossible Brian De Palma
1997 Snake Eyes Brian De Palma
1999 Mission to Mars Brian De Palma
2001 Femme fatale Brian De Palma
2005 Black Dahlia (The)
Le Dahlia noir
Brian De Palma
2007 Redacted Brian De Palma
2012 Passion Brian De Palma

en tant que : Scénariste

1965 Wedding Party (The) Brian De Palma, Wilford Leach, Cynthia Munroe
1968 Greetings Brian De Palma
1968 Murder a la Mod Brian De Palma
1970 Hi, Mom ! Brian De Palma
1972 Sisters
Soeurs de sang
Brian De Palma
1973 Phantom of the Paradise
Le Fantôme du paradis
Brian De Palma
1979Home Movies Brian De Palma
1980 Dressed to Kill
Pulsions
Brian De Palma
1981 Blow out Brian De Palma
1984 Body Double Brian De Palma
1992 Raising Caïn
L'Esprit de Caïn
Brian De Palma
1997 Snake Eyes Brian De Palma
2001 Femme fatale Brian De Palma
2007 Redacted Brian De Palma
2012 Passion Brian De Palma

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1970 Hi, Mom ! Brian De Palma
1972 Sisters
Soeurs de sang
Brian De Palma
1975 Obsession Brian De Palma
1984 Body Double Brian De Palma

en tant que : Producteur

1965 Wedding Party (The) Brian De Palma, Wilford Leach, Cynthia Munroe
1976 Carrie
Carrie au bal du diable
Brian De Palma
1979Home Movies Brian De Palma
1984 Body Double Brian De Palma
1990 Bonfire of the Vanities (The)
Le Bûcher des vanités
Brian De Palma
1997 Snake Eyes Brian De Palma

en tant que : Directeur de la photographie

1970 Dionysus in '69 Brian De Palma

en tant que : Monteur

1965 Wedding Party (The) Brian De Palma, Wilford Leach, Cynthia Munroe
1968 Greetings Brian De Palma
1968 Murder a la Mod Brian De Palma
1970 Dionysus in '69 Brian De Palma

en tant que : Interprète

1994Rotwang Muss Weg ! Hans-Christoph Blumenberg
1995 A Personal Journey With Martin Scorsese Through American Movies
Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain
Martin Scorsese