Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Mathieu Amalric

Interprète, Réalisateur, Scénariste, Assistant réalisateur, Régisseur, Dialoguiste


imprimer
Naissance
25 octobre 1965 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine, France)
Liens familiaux
Il a eu deux enfants avec l'actrice Jeanne Balibar. Il est le compagnon de la metteuse en scène Stéphanie Cléau, avec laquelle il a eu un enfant.
>> Rechercher "Mathieu Amalric" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils de journalistes, Mathieu Amalric découvre l'univers du cinéma à l'occasion d'une visite sur les plateaux de tournage du réalisateur géorgien Otar Iosseliani, alors que son père est correspondant de presse à Moscou. C'est une révélation pour le jeune homme à qui le cinéaste offrira son premier rôle dans Les Favoris de la lune en 1984. Mais Mathieu Amalric ne se destine pas au métier d'acteur. Il reste néanmoins fasciné par le cinéma et s'investit dans la réalisation de courts métrages. Après une année d'hypokhâgne et un échec au concours de l'Idhec (Institut des hautes études cinématographiques), il exerce plusieurs métiers techniques sur des tournages : tour à tour accessoiriste, perchman, régisseur, assistant- réalisateur, assistant monteur, il accède au cinéma par les coulisses

Carrière au cinéma

Au sein de sa génération, Mathieu Amalric incarne par excellence l'acteur du cinéma d'auteur français. Pourtant, il se considère avant tout comme un réalisateur. Il tourne ses premiers courts métrages de manière quasi-artisanale dans les années 1980. Mais une rencontre déterminante va décider de sa carrière d'acteur : en 1990, alors qu'il monte son court métrage Sans rires, de nuit, à l'Idhec, il croise Arnaud Desplechin, jeune diplômé, lui-même sur le montage de La Vie des morts. Les deux hommes se retrouvent en 1991 au Festival Premiers Plans d'Angers où leurs films ont été sélectionnés. Après des essais infructueux pour le rôle principal de La Sentinelle (1991), premier long métrage de Desplechin, où il fera tout de même une apparition, Mathieu Amalric est recontacté pour jouer Paul Dedalus dans Comment je me suis disputé... (Ma vie sexuelle) (1994). Avec ce rôle, Amalric devient l'un des comédiens clés de l'univers d'Arnaud Desplechin, une sorte d'alter ego, interprétant un personnage tourmenté d'intellectuel perdu dans des questionnements existentiels et entretenant des relations compliquées avec les femmes. Vingt ans après, en 2014, Arnaud Desplechin reprendra avec lui le personnage de Paul Dédalus, devenu un homme mûr, dans Trois souvenirs de ma jeunesse, sorte de film matriciel du premier, qui réexplore les thèmes et les personnages majeurs de sa filmographie. Mathieu Amalric a déclaré qu'Arnaud Desplechin l'avait " inventé en tant qu'acteur ". Devenu un membre fondamental de la "troupe" du cinéaste, il interprète deux autres personnages forts de la comédie humaine de Desplechin : Ismaêl dans Rois et reine en 2003 et Henri dans Un conte de Noël en 2007. Il incarne souvent des intellectuels fantasques, exubérants ou dépressifs, auxquels il injecte sa folie douce et son art du décalage. Il excelle à interpréter des personnages à l'intériorité douloureuse, tout en étant capable d'effectuer des dérapages burlesques. Mathieu Amalric retrouve Arnaud Desplechin en 2012 avec Jimmy P., dans lequel il incarne l'anthropologue et ethnopsychiatre Georges Devereux aux côtés de Benicio Del Toro. En 1995, les critiques saluent sa performance, à la fois lunaire et comique, dans Le Journal du séducteur de Danièle Dubroux, d'après le roman du philosophe danois Soren Kierkegaard. Mathieu Amalric confirme sa place importante dans le cinéma d'auteur avec deux rôles marquants en 1998, dans Fin août, début septembre d'Olivier Assayas et Trois ponts sur la rivière de Jean-Claude Biette, tous deux au côté de Jeanne Balibar.
Avec Arnaud Desplechin, les cinéastes Arnaud et Jean-Marie Larrieu sont les autres grands partenaires de sa carrière d'acteur. Amalric tient le rôle principal dans La Brèche de Roland en 1999, Un homme, un vrai en 2002, Les Derniers jours du monde en 2008, et L'Amour est un crime parfait en 2013. En 2006, sa prestation dans le rôle du journaliste Jean-Dominique Bauby, atteint du locked-in syndrome, pour le film de Julian Schnabel Le Scaphandre et le Papillon est saluée à l'unanimité. La même année, il tourne pour Roman Polanski dans La Vénus à la fourrure, endossant l'un des deux rôles principaux au pied levé suite au désistement de l'acteur pressenti. Il fait quelques incursions dans le cinéma américain, en incarnant notamment pour la série des James Bond un inquiétant personnage dans Quantum of Solace (2008) de Marc Forster. Il fait la voix française de Mr Fox (doublant George Clooney) dans Fantastic Mr. Fox (2007) de Wes Anderson, réalisateur avec lequel il tournera aussi The Grand Budapest Hotel (2013).
Cependant, la véritable vocation de Mathieu Amalric est la mise en scène, étant selon lui devenu acteur "par accident". Il réalise plusieurs courts métrages à la fin des années 1980. Sa première oeuvre notable est en 1990 Sans rires, grand prix du jury au Festival Tous courts d'Aix en Provence. Il réalise en 1997 Mange ta soupe, son premier long métrage, en grande partie autobiographique, où il transforme en comédie une tragédie familiale. Puis, en 2000, il tourne l'adaptation d'un roman de l'écrivain italien Daniele Del Giudice, Le Stade de Wimbledon, histoire d'une quête personnelle et littéraire dans la ville de Trieste, avec pour interprète principale Jeanne Balibar. Son cinquième long métrage, Tournée (2009) rencontre un large succès public et critique. Ce road movie suit le périple d'une troupe américaine de cabaret "New burlesque" à travers la France. Mathieu Amalric y joue le personnage central, celui du manager français, charmeur et névrosé. Il n'avait jusque-là jamais joué dans ses propres films, à l'exception d'un court métrage. Le film remporte le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 2010. Cette récompense accrédite sa stature de réalisateur auprès des producteurs. Après le tourbillon baroque de Tournée, Mathieu Amalric réalise en 2013 La Chambre bleue, adapté d'un roman de Georges Simenon, où il joue également le rôle principal aux côtés de Stéphanie Cléau. Ce film noir, à la construction très élaborée, retrace l'histoire d'une passion amoureuse et charnelle qui tourne à l'obsession dévorante. Le récit, juxtaposant flash-back et temps présent, induit une perte des repères temporels, crée le suspense et suggère l'enfermement. Bien que la sortie du film ait été plus confidentielle que le précédent, il a été bien accueilli par la presse, qui a apprécié la maîtrise de cet exercice de style et la capacité de renouvellement de son auteur.

Autres activités

Mathieu Amalric a réalisé plusieurs films pour la télévision. Pour Arte, dans le cadre de la collection " Masculin/Féminin ", il tourne en 2002 La Chose publique, une comédie dramatique avec pour toile de fond l'élection présidentielle française de 2002. L'Illusion comique, diffusé en 2010 sur France 2, est une adaptation contemporaine et d'une grande originalité formelle de la pièce de Corneille, avec les acteurs de la Comédie-Française. À son actif également, un portrait du dessinateur et réalisateur Joann Sfar pour Arte en 2010. Il tourne aussi des courts métrages de prévention ou de sensibilisation, comme La Magie de Noël (2014) pour la Sécurité routière, diffusé au cinéma, à la télévision et sur Internet.
Plus rare au théâtre, Mathieu Amalric a joué en 2005 dans Les variations Darwin (mise en scène de Jean-François Peyret) et Mefausti (mise en scène de Damien Odoul). Stéphanie Cléau l'a mis en scène dans une adaptation théâtrale du roman d'Eric Reinhardt, Le Moral des ménages, en 2014.

Prix

  • Prix de la mise en scène, 2010 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Tournée
  • Etoile d'Or du Premier Rôle Masculin, 2008 au Etoiles d'Or (Paris) pour le film : Le Scaphandre et le papillon
  • Meilleure interprétation masculine, 2008 au Césars du Cinéma Français pour le film : Le Scaphandre et le papillon
  • Meilleure interprétation masculine, 2008 au Les Lumières pour le film : Le Scaphandre et le papillon
  • Meilleure interprétation masculine, 2007 au Copenhagen International Film Festival pour le film : La Question humaine
  • Meilleure interprétation masculine, 2007 au Festival Internacional de Cine (Gijón) pour le film : La Question humaine
  • Meilleure interprétation masculine, 2007 au Copenhagen International Film Festival pour le film : La Question humaine
  • Meilleure interprétation masculine, 2005 au Les Lumières pour le film : Rois et Reine
  • Etoile d'Or du Premier Rôle Masculin, 2005 au Etoiles d'Or (Paris) pour le film : Rois et Reine
  • Meilleure interprétation masculine, 2005 au Césars du Cinéma Français pour le film : Rois et reine
  • Meilleur espoir masculin, 1997 au Césars du Cinéma Français pour le film : Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle)

Ouvrages

  • Chronique d'une mutation : conversations sur le cinéma (2000-2010) / ouvrage conçu par Nicolas Marcadé ; en collab. avec Chloé Rolland. - Paris : Ed. les Fiches du cinéma, 2010
  • Portraits : acteurs du cinéma français / Stéphane Louis ; Romain Sublon. - Strasbourg : Arthénon Editions, 2007

Périodiques

  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 572, mai 2008
  • Bref, n° 36, 1998
  • Bref, n° 61, été 2004
  • Cahiers du cinéma n° 700, mai 2014
  • Cahiers du cinéma, n° 568, mai 2002
  • Cahiers du cinéma, n° 592, juillet-août 2004
  • Cahiers du cinéma, n° 603, juillet-août 2005
  • Cahiers du cinéma, n° 623, mai 2007
  • Cahiers du cinéma, n° 631, février 2008
  • Cahiers du cinéma, n° 657, juin 2010
  • Cahiers du Cinéma, n° 665, mars 2011
  • Film-dienst, vol. 64, n° 19, septembre 2011
  • Lettre du Cinema (La), n° 23, juillet 2003
  • Positif, n° 435, mai 1997
  • Positif, n° 615, mai 2012
  • Première, n° 350, avril 2006
  • Première, n° 376, juin 2008
  • Première, n° 390, août 2009
  • Première, n° 400, janvier 2010
  • Revolver, n° 25, novembre 2011
  • Studio Ciné Live Magazine, n° 17, juillet 2010
  • Studio Magazine, n° 142, février 1999
  • Synopsis n° 25, mai-juin 2003
  • Synopsis n° 27, septembre - octobre 2003
  • Télérama, n° 2422, juin 1996
  • Vertigo, n° 24, octobre 2003

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1985Marre de café Mathieu Amalric
1986Seule différence c'est que les cafés sont plus chers (La) Mathieu Amalric
1990 Sans rires Mathieu Amalric
1992Yeux au plafond (Les) Mathieu Amalric
19938 bis Mathieu Amalric
2001Malus Mathieu Amalric
200414 euros 58 Mathieu Amalric
2007 A l'instar du Père Noël et de la pizza Mathieu Amalric
2007 Deux cages sans oiseaux Mathieu Amalric
2007Laissez-les grandir ici ! Mathieu Amalric, Mireille Abramovici, Lionel Abelanski, [etc.]
2010Joann Sfar Mathieu Amalric
2012Next to Last (automne 63) Mathieu Amalric
2014Magie de Noël (La) Mathieu Amalric

en tant que : Scénariste

1986Seule différence c'est que les cafés sont plus chers (La) Mathieu Amalric
1990 Sans rires Mathieu Amalric
1992Yeux au plafond (Les) Mathieu Amalric
19938 bis Mathieu Amalric
200414 euros 58 Mathieu Amalric
2007 A l'instar du Père Noël et de la pizza Mathieu Amalric
2007 Deux cages sans oiseaux Mathieu Amalric

en tant que : Dialoguiste

2007 A l'instar du Père Noël et de la pizza Mathieu Amalric

en tant que : Interprète

1990Vers quoi vers où Gérard Cherqui
1992Yeux au plafond (Les) Mathieu Amalric
1997 Interview (L') Xavier Giannoli
1999 Brèche de Roland (La) Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
2003Parallèles (Les) Nicolas Saada
2004 Matines (Les) Annick Raoul
2005 Avaler des couleuvres Dominique Perrier
2005 Comme James Dean Jonathan Zaccaï
2006Salut Vladimir ! Anne Benhaïem
2006 Signes (Les) Eugène Green
2006 Un lever de rideau François Ozon
2010Joann Sfar Mathieu Amalric
2011Lettre à Jacky Evrard André S. Labarthe

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1997 Mange ta soupe Mathieu Amalric
2000 Stade de Wimbledon (Le) Mathieu Amalric
2002 Chose publique (La) Mathieu Amalric
2002Tu vois loin Mathieu Amalric
2009 Tournée Mathieu Amalric
2010Illusion comique [TV] (L') Mathieu Amalric
2011Under the sun Mathieu Amalric
2013 Chambre bleue (La) Mathieu Amalric
2015C'est presque au bout du monde Mathieu Amalric
2016 Barbara Mathieu Amalric

en tant que : Assistant réalisateur

1988 Veillée (La)
Passion Van Gogh
Samy Pavel
1991 Border line Danièle Dubroux
1992 Abwesenheit (Die)
L'Absence
Peter Handke
1994 Tom est tout seul Fabien Onteniente

en tant que : Scénariste

1997 Mange ta soupe Mathieu Amalric
2002 Chose publique (La) Mathieu Amalric
2009 Tournée Mathieu Amalric
2013 Chambre bleue (La) Mathieu Amalric
2016 Barbara Mathieu Amalric

en tant que : Dialoguiste

2016 Barbara Mathieu Amalric

en tant que : Producteur

2017 Exilé (L') Marcelo Novais Teles

en tant que : Coproducteur

2011 Richesse du loup (La) Damien Odoul

en tant que : Régisseur

1992 Journal de Lady M. (Le) Alain Tanner

en tant que : Interprète

1984 Favoris de la lune (Les) Otar Iosseliani
1991 Chasse aux papillons (La) Otar Iosseliani
1991 Sentinelle (La) Arnaud Desplechin
1994 Comment je me suis disputé... (Ma vie sexuelle) Arnaud Desplechin
1995 Journal du séducteur (Le) Danièle Dubroux
1996 Généalogies d'un crime Raoul Ruiz
1997 Alice et Martin André Téchiné
1997 Dieu seul me voit (Versailles-chantier) Bruno Podalydès
1997 On a très peu d'amis Sylvain Monod
1998 Adieu, plancher des vaches ! Otar Iosseliani
1998 Fin août, début septembre Olivier Assayas
1998 Trois ponts sur la rivière Jean-Claude Biette
1999 Affaire Marcorelle (L') Serge Le Péron
1999 Fausse suivante (La) Benoît Jacquot
2000 Amour d'enfance Yves Caumon
2001 C'est le bouquet ! Jeanne Labrune
2001 Léaud l'unique Serge Le Péron
2001 Lulu Jean-Henri Roger
2001 Naufragés de la D 17 (Les) Luc Moullet
2002 Mes enfants ne sont pas comme les autres Denis Dercourt
2002 Un homme, un vrai Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
2003Au large de Bad Ragaz François-Christophe Marzal
2003 Inquiétudes Gilles Bourdos
2003 Pont des Arts (Le) Eugène Green
2003 Rois et reine Arnaud Desplechin
2004Cuadrilátero José Carlos Ruiz
2004 Moustache (La) Emmanuel Carrère
2005 Fragments sur la grâce Vincent Dieutre
2005 Grand appartement (Le) Pascal Thomas
2005 J'ai vu tuer Ben Barka Serge Le Péron
2005 Marie-Antoinette Sofia Coppola
2005 Michou d'Auber Thomas Gilou
2005 Munich Steven Spielberg
2005 Quand j'étais chanteur Xavier Giannoli
2006 57 000 km entre nous Delphine Kreuter
2006 Actrices Valéria Bruni Tedeschi
2006 Histoire de Richard O. (L') Damien Odoul
2006 Question humaine (La) Nicolas Klotz
2006 Scaphandre et le papillon (Le) Julian Schnabel
2006 Un secret Claude Miller
2007 Bancs publics (Versailles rive droite) Bruno Podalydès
2007 De la guerre Bertrand Bonello
2007 Fantastic Mr. Fox Wes Anderson
2007 Mesrine : L'Ennemi public n°1 Jean-François Richet
2007 Un conte de Noël Arnaud Desplechin
2008 Derniers jours du monde (Les) Jean-Marie Larrieu, Arnaud Larrieu
2008 Herbes folles (Les) Alain Resnais
2008 Quantum of Solace Marc Forster
2008 Visage Ming-liang Tsai
2009 Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec (Les) Luc Besson
2009 Tournée Mathieu Amalric
2010 Biette Pierre Léon
2010 Chat du rabbin (Le) Joann Sfar, Antoine Delesvaux
2010 Jeanne captive Philippe Ramos
2010 Poulet aux prunes Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud
2011 Camille redouble Noémie Lvovsky
2011 Cosmopolis David Cronenberg
2011 Lignes de Wellington (Les) Valeria Sarmiento
2011 Vous n'avez encore rien vu Alain Resnais
2012 Bird people Pascale Ferran
2012 Dune (La) Yossi Aviram
2012 Gouffres (Les) Antoine Barraud
2012 Jimmy P.
Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des plaines)
Arnaud Desplechin
2012 Vénus à la fourrure (La) Roman Polanski
2013 Amour est un crime parfait (L') Jean-Marie Larrieu, Arnaud Larrieu
2013 Arrête ou je continue Sophie Fillières
2013 Chambre bleue (La) Mathieu Amalric
2013 Grand Budapest Hotel (The) Wes Anderson
2014 Belles familles Jean-Paul Rappeneau
2014 Edgar Morin, chronique d'un regard Céline Gailleurd, Olivier Bohler
2014 Forbidden Room (The)
La Chambre interdite
Guy Maddin, Evan Johnson
2014 Trois souvenirs de ma jeunesse Arnaud Desplechin
2014 Vie très privée de Monsieur Sim (La) Michel Leclerc
2015 A jamais Benoît Jacquot
2015 Belle dormant Ado Arrieta
2015 Cancre (Le) Paul Vecchiali
2015 Demain et tous les autres jours Noémie Lvovsky
2015 Fils de Joseph (Le) Eugène Green
2015 Loi de la jungle (La) Antonin Peretjatko
2015 Secret de la chambre noire (Le) Kiyoshi Kurosawa
2016 Barbara Mathieu Amalric
2016 Fantômes d'Ismaël (Les) Arnaud Desplechin
2016 Révolution école, 1918-1939 Joanna Grudzinska
2017 Exilé (L') Marcelo Novais Teles
2017 Grand bain (Le) Gilles Lellouche
2017 Isle of Dogs
L'Ile aux chiens
Wes Anderson
2017 John McEnroe, l'empire de la perfection Julien Faraut
2018 At Eternity's Gate Julian Schnabel
2018 Un tramway à Jérusalem Amos Gitai