Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Maruschka Detmers

Interprète


imprimer
Naissance
16 décembre 1962 à Schoonebeck (Hollande, Pays-Bas)
>> Rechercher "Maruschka Detmers" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Maruschka Detmers vient à Paris en 1980. Lors de son audition pour rentrer au cours Florent, elle se fait remarquer par Francis Huster. Il la prend sous sa coupe et devient son professeur. Trois ans plus tard, il la recommande à l'agent chargé des castings de Prénom Carmen (1983) que veut tourner Godard.

Carrière au cinéma

La belle hollandaise commence brillamment sa carrière en interprétant une Carmen "revisitée" par Godard dans Prénom Carmen. Sa fraîcheur, son accent et sa spontanéité sont très appréciés. Après avoir été l'épouse de Francis Huster dans un polar peu remarqué, Le faucon (1983) de Paul Boujenah, elle est une jeune femme passionnée et déterminée dans La pirate (1984) de Jacques Doillon. Superbe et révoltée : voilà les deux adjectifs qui semblent le mieux qualifier cette beauté sombre faite, semble-t-il, pour des films denses et chargés en émotions. Elle se détourne cependant un temps de ce registre en tournant au côté de Coluche La vengeance du serpent à plumes (1984), une comédie légère de Gérard Oury. Avec Le diable au corps (1985) de Marcel Bellochio, elle revient au tragique. Elle est l'héroïne sulfureuse et passablement dénudée de cette version qui fait scandale, comme l'avait fait auparavant le film de Claude Autant-Lara en 1947. Après avoir refusé des dizaines de scénarios de films érotico-pornographiques, elle change de registre avec Y'a bon les blancs (1987) de Marco Ferrari, une satire du charity-business. Elle se lance ensuite un nouveau défi en acceptant de tourner La guerre d'Hannah (1987) de Menahem Golan, où elle incarne avec sublime le personnage d'Hanna Senesh, une jeune poétesse juive, morte en martyr en 1944 après avoir été torturée par les nazis. Le réalisateur est enthousiaste : "C'est une nouvelle Ingrid Bergman", assure-t-il. En 1988, deux mélodrames sur la difficulté d'aimer dans la durée (Deux de Claude Zidi et Une comédie d'été de Daniel Vigne) lui permettent ensuite d'exhiber ses talents d'actrice romantique. Après Le brasier (1989) d'Eric Barbier, où elle tient le rôle d'une trieuse de charbon du milieu des années 1930 en révolte contre toutes les injustices, l'actrice retrouve une certaine insouciance. Elle explique alors : "On dit toujours que la gravité vient en prenant de l'âge. Moi, je fais le parcours en sens inverse, j'avais la gravité, et, en vieillissant, je prends de la légèreté". Elle est ainsi la danseuse des Mabambo Kings (1991) d'Anne Glimcher et figure au côté de Thierry Lhermitte dans une comédie sur les femmes, Elles n'oublient jamais (1993) de Christopher Frank. Après deux ans d'arrêt, celle qui reconnaît choisir ses rôles d'après son seul "feeling" revient à l'écran en 1995 dans un film américain, The shooter de Ted Kotcheff, puis enchaîne Méfie-toi de l'eau qui dort (1995) de Jacques Deschamps et Comme des rois (1996) de François Velle.

Autres activités

Pour la télévision, Maruschka Detmers joue notamment dans Via Mala (1984) de Tom Toelle et dans Clarissa (1998) de Jacques Deray, adaptation d'un roman de Stefan Zweig.

Ouvrages

  • Des étoiles sont nées : les nouveaux acteurs du cinéma français : 60 portraits-entretiens [Biographie] / Isabelle Danel. - Paris : P. Lherminier, 1986 .

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 386, juillet-août 1986
  • Cinéma, n° 359, 18 juin 1986
  • Cinématographe, n° 120, juin 1986
  • Cinématographe, n° 95, décembre 1983
  • Film Français, n° 2026, 1 mars 1985
  • Positif, n° 300, février 1986
  • Première (US), vol. 5 n° 5, janvier 1992
  • Première, n° 143, février 1989
  • Revue du Cinéma/Image et Son (La), n° 441, septembre 1988
  • Télérama, n° 1822, 12 décembre 1984
  • Visions, n° 25, janvier 1985

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

2000Pour l'amour du ciel Philippe Azoulay
2008Orange juice Ronan Moucheboeuf

Longs métrages

en tant que : Interprète

1978 Cinématon Gérard Courant
1983 Faucon (Le) Paul Boujenah
1983 Prénom Carmen Jean-Luc Godard
1984 Pirate (La) Jacques Doillon
1984 Vengeance du serpent à plumes (La) Gérard Oury
1985 Diavolo in corpo
Le Diable au corps
Marco Bellocchio
1987Y'a bon les blancs Marco Ferreri
1988 Comédie d'été Daniel Vigne
1988 Deux Claude Zidi
1988Hanna's War
La Guerre d'Hanna
Menahem Golan
1989 Brasier (Le) Éric Barbier
1991Mambo Kings (The) Arne Glimcher
1993 Elles n'oublient jamais Christopher Frank
1995 Shooter (The) Ted Kotcheff
1996 Comme des rois François Velle
1996 Méfie-toi de l'eau qui dort Jacques Deschamps
1997 Rewind Sergio Gobbi
1998Saint-Pauli Natch Sönke Wortmann
1999 Te quiero Manuel Poirier
2007 Nos dix-huit ans Frédéric Berthe