Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Gérard Darmon

Interprète


imprimer
Naissance
29 février 1948 à Paris (France)
Liens familiaux
Il vit un temps avec Anaïs Jeanneret puis avec Mathilda May.
>> Rechercher "Gérard Darmon" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Gérard Darmon s'inscrit en 1965 au cours de théâtre de Bernard Bimont. En 1972, il rencontre le metteur en scène Jean-Michel Ribes à qui il doit ses premiers pas sur scène.

Carrière au cinéma

Gérard Darmon débute au cinéma dans Les Aventures de Rabbi Jacob (Gérard Oury, 1973) puis dans un film de son ami Roger Hanin, Le Faux cul (1975). Mais sa carrière cinématographique démarre véritablement en 1981. Le public le découvre dans Diva de Jean-Jacques Beineix. La même année, il joue dans la grande production Le Grand pardon d'Alexandre Arcady, qu'il retrouve en 1983 pour Le Grand carnaval.
Cantonné au début de sa carrière dans des rôles de truands et de personnages louches à cause de son physique étrange et inquiétant, il étend son registre dans ses films suivants. Il prête son regard sombre et son visage buriné à un gitan (son premier rôle titre) dans Les Princes de Tony Gatlif (1982), avant d'interpréter un photographe dans On ne meurt que deux fois de Jacques Deray (1985).
En 1986, il retrouve Jean-Jacques Beineix dans 37°2 le matin ; son personnage apporte un peu de truculence à cette histoire d'amour féroce et tragique. Soucieux de chercher des voies différentes, il s'oriente de plus en plus vers la comédie. Il campe un page efféminé dans Sans peur et sans reproche de Gérard Jugnot (1988). En 1994, il danse la carioca avec Alain Chabat dans La Cité de la peur, le film du trio les Nuls. Au fil des années 90, il travaille avec des metteurs en scène aux styles aussi variés que Claude Lelouch (Il y a des jours et des lunes, 1989 ; La Belle histoire, 1990 ; Tout ça pour ça, 1992), Bigas Luna (La Lune et le téton, 1994), Patrick Grandperret (Les Victimes, 1995), ou Patrick Braoudé (Amours et confusions, 1996).
Gérard Darmon triomphe à nouveau aux yeux du grand public dans un rôle taillé pour son humour très "second degré" dans Astérix et Obelix : Mission Cléopâtre réalisé par son complice Alain Chabat en 2001 : il est le traître Amonbofis, l'architecte officiel de César. L'acteur enchaîne alors des rôles réjouissants dans des comédies grand public qui sont toutes des "cartons" : il est le sombre Kowalski dans Le Boulet (Alain Berbérian, 2001), le désagréable Phil Canon, animateur radio dans Qui a tué Pamela Rose (Eric Lartigau, 2002), le mafieux drôle malgré lui dans Mariage mixte (Alexandre Arcady, 2003) ou le directeur de croisière jaloux et sans scrupule de Bienvenue à bord (2011).
Dans les deux opus du Coeur des hommes (Marc Esposito, 2002 et 2006), il est l'attachant Jeff, homme d'affaires passé au vert de la Provence, prêt à tout pour ses trois meilleurs amis. Gérard Darmon revient parfois au polar, comme dans Les Parrains (Frédéric Forestier, 2003) où il campe un ex-gangster rangé qui reprend du service.

Autres activités

Gérard Darmon s'illustre au théâtre mais aussi dans quelques téléfilms. Il est également chanteur et a enregistré trois albums.

Prix

  • , 1983 au Prix Jean Gabin

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 21, mai 1987
  • Première, n° 118, janvier 1987
  • Première, n° 80, novembre 1983

Longs métrages

en tant que : Interprète des chansons originales

1986 Beauf (Le) Yves Amoureux

en tant que : Interprète

1971 Humeur vagabonde (L') Edouard Luntz
1972 Bar de la Fourche (Le) Alain Levent
1973 Aventures de Rabbi Jacob (Les) Gérard Oury
1975 Faux-cul (Le) Roger Hanin
1978 On efface tout Pascal Vidal
1979 A nous deux Claude Lelouch
1979 Courage, fuyons Yves Robert
1980 Diva Jean-Jacques Beineix
1981 Grand pardon (Le) Alexandre Arcady
1981 Putain d'histoire d'amour Gilles Béhat
1982 Baraka (La) Jean Valère
1982 Cap canaille Jean-Henri Roger, Juliet Berto
1982 Princes (Les) Tony Gatlif
1983 Grand carnaval (Le) Alexandre Arcady
1984 Liberté, égalité, choucroute Jean Yanne
1984 Notre histoire Bertrand Blier
1985 Loups entre eux (Les) José Giovanni
1985 On ne meurt que deux fois Jacques Deray
1985 Suivez mon regard Jean Curtelin
1986 37°2 le matin Jean-Jacques Beineix
1986 Beauf (Le) Yves Amoureux
1986 Rue du Départ Tony Gatlif
1987Pathos Piccio Raffanini
1987 Preuve d'amour Miguel Courtois
1988 Moitié-moitié Paul Boujenah
1988 Sans peur et sans reproche Gérard Jugnot
1989 Il y a des jours et des lunes Claude Lelouch
1989Passport Gueorgui Danelia
1990 Belle histoire (La) Claude Lelouch
1990 Gaspard et Robinson Tony Gatlif
1990 Pour Sacha Alexandre Arcady
1991 Vagabond Ann Le Monnier
1992 Grand pardon II (Le) Alexandre Arcady
1992 Pas d'amour sans amour Evelyne Dress
1992 Tout ça pour ça Claude Lelouch
1993 Voleur et la menteuse (Le) Paul Boujenah
1994 Cité de la peur, une comédie familiale (La) Alain Berbérian
1994Lune et le téton (La) José Juan Bigas Luna
1995 Pourvu que ça dure Michel Thibaud
1995 Victimes (Les) Patrick Grandperret
1996 Amour et confusions Patrick Braoudé
1998 Grandes bouches (Les) Bernie Bonvoisin
2001 3 zéros Fabien Onteniente
2001 Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre Alain Chabat
2001 Boulet (Le) Alain Berbérian, Frédéric Forestier
2001 Good Thief (The)
L'Homme de la Riviera
Neil Jordan
2002 Coeur des hommes (Le) Marc Esposito
2002 Mais qui a tué Pamela Rose ? Éric Lartigau
2003 Clefs de bagnole (Les) Laurent Baffie
2003 Mariage mixte Alexandre Arcady
2004 Emmenez-moi Edmond Bensimon
2004 Parrains (Les) Frédéric Forestier
2004 Pédale dure Gabriel Aghion
2006 Coeur des hommes 2 (Le) Marc Esposito
2007 Arthur et la vengeance de Maltazard Luc Besson
2007 Deux vies plus une Idit Cebula
2008 Celle que j'aime Elie Chouraqui
2009 Arthur 3, la guerre des deux mondes Luc Besson
2010 Low cost Maurice Barthélémy
2011 Nos plus belles vacances Philippe Lellouche
2012 100% cachemire Valérie Lemercier
2014 Bis Dominique Farrugia
2014 Nous trois ou rien Kheiron
2014 Robin des Bois, la véritable histoire Anthony Marciano
2016 Chacun sa vie Claude Lelouch
2017 Brillantissime Michèle Laroque
2017 Tout le monde debout Franck Dubosc
2018 Vous êtes jeunes, vous êtes beaux Franchin Don