Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Gena Rowlands

Interprète


imprimer
Naissance
19 juin 1936 à Cambria (Wisconsin, Etats-Unis)
Etat civil
Virginia Cathryn Rowlands
Liens familiaux
Elle épouse en 1954 John Cassavetes avec lequel elle a quatre enfants, dont Nick Cassavetes, réalisateur.
>> Rechercher "Gena Rowlands" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après ses études universitaires, Gena Rowlands entre à l'American Academy of Dramatic Arts.

Carrière au cinéma

Gena Rowlands fait ses débuts au cinéma en 1958 dans une comédie produite par la Metro-Goldwyn-Mayer, The high cost of loving de José Ferrer. Elle enchaîne ensuite au côté de Kirk Douglas dans Seuls sont les indomptés (1962) de David Miller. Dès lors, elle est cataloguée parmi les actrices blondes bon chic, bon genre. Elle tourne ensuite dans de nombreuses séries télévisées comme Bonanza ou Le Virginien. Sa carrière prend une nouvelle orientation lorsqu'elle commence à travailler pour John Cassavetes, son mari. De Un enfant attend (1963) à Ainsi va l'amour (1971), cette collaboration permet à Gena Rowlands de révéler son excellence dramatique. Puis Une femme sous influence (1974) est la grande révélation de ce couple auprès du public et de la critique. Les prestations de l'actrice dans des personnages de femmes écorchées, dépressives, au bord de la rupture, sont éblouissantes. Opening night (1978) de Cassavetes est un magnifique hommage au théâtre et à l'amour de jouer. A l'écran, Gena Rowlands sait tout faire : la bourgeoise (Ainsi va l'amour), l'actrice alcoolique (Opening night), l'épouse maltraitée et déchirée (Love streams, 1984, de Cassavetes). En 1998, elle compose un très beau portrait de femme sous la direction de Woody Allen dans Une autre femme. Après le décès de John Cassavetes en 1989, elle poursuit sa carrière dans d'autres types de rôles, moins violents, moins exposés. Elle fait une apparition remarquée dans Night on earth (1991) de Jim Jarmusch et tourne dans le premier long métrage de son fils Nick Cassavetes, She's so lovely (1996).

Autres activités

Dans les années 1950, Gena Rowlands joue de nombreuses pièces de théâtre. Elle tourne dans plusieurs téléfilms et séries américaines.

Prix

  • Oscar d'honneur pour l'ensemble de la carrière, 2016 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences
  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1996 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York)
  • Prix de la liberté d'expression, 1994 au Sundance Film Festival
  • Meilleure interprétation féminine, 1984 au SNCCI - Sindacato Nazionale Critici Cinematografici Italiani (Roma) pour le film : Love streams
  • Meilleure interprétation féminine, 1981 au Boston Society of Film Critics Awards pour le film : Gloria
  • Meilleure interprétation féminine, 1978 au Internationale Filmfestspiele (Berlin) pour le film : Opening night
  • Meilleure interprétation féminine, 1975 au Festival International de Cinéma (San Sebastian) pour le film : A woman under the influence
  • Meilleure interprétation féminine, 1975 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : A woman under the influence
  • Meilleure interprétation féminine, 1974 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : A woman under the influence

Ouvrages

  • Gena Rowlands : Mable, Myrtle, Gloria... et les autres : Entretiens / Stig Björkman ; trad. du suédois par Marie Berthelius. - Paris : Cahiers du cinéma, 2001
  • John Cassavetes : autoportraits/ préf. André S. Labarthe ; Trad. Serge Grunberg ; Ed. Ray Carney. - Paris : Ed. de L'Etoile : Cahiers du cinéma, 1992

Périodiques

  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 443, juin 1995
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 457, juin 1992
  • Ecran, n° 49, juillet 1976
  • Film Comment, vol. 25, n° 3, mai/juin 1989
  • Films in Review, vol. 31, n° 8, octobre 1980
  • Interview, vol. 22, n° 12, décembre 1992
  • Positif, n° 473/474, juillet/août 2000
  • Séquences, n 223, janvier/février 2003
  • Sight and Sound, vol. 5, n° 10, octobre 1995

Longs métrages

en tant que : Scénariste

2005 Paris, je t'aime : Quartier Latin Frédéric Auburtin, Gérard Depardieu

en tant que : Interprète

1958High Cost of Loving (The)
L'Amour coûte cher
José Ferrer
1959 Shadows John Cassavetes
1961Lonely Are the Brave
Seuls sont les indomptés
David Miller
1962 A Child Is Waiting
Un enfant attend
John Cassavetes
1962 Spiral Road (The)
L'Homme de Bornéo
Robert Mulligan
1965 Faces John Cassavetes
1967 Tony Rome
Tony Rome est dangereux
Gordon Douglas
1968 Intoccabili (Gli)
Les Intouchables
Giuliano Montaldo
1971 Minnie and Moskowitz
Ainsi va l'amour
John Cassavetes
1974 A Woman Under the Influence
Une femme sous influence
John Cassavetes
1976 Two-Minute Warning
Un tueur dans la foule
Larry Peerce
1977 Opening Night John Cassavetes
1978 Brink's Job (The)
Têtes vides cherchent coffre plein
William Friedkin
1979 Gloria John Cassavetes
1981 Tempest
Tempête
Paul Mazursky
1983 Love Streams
Love Streams (Torrents d'amour)
John Cassavetes
1987 Another Woman
Une autre femme
Woody Allen
1987 Light of Day Paul Schrader
1990Night on Earth
Une nuit sur terre
Jim Jarmusch
1990Once Around
Ce cher intrus
Lasse Hallström
1991Ted and Venus Bud Cort
1994Neon Bible (The)
La Bible de Néon
Terence Davies
1995Anything for John Dominique Cazenave
1995 Something to Talk About
Amour et mensonges
Lasse Hallström
1995 Unhook the Stars
Décroche les étoiles
Nick Cassavetes
1996 She's so Lovely Nick Cassavetes
1997 Hope Floats
Ainsi va la vie
Forest Whitaker
1997 Mighty (The)
Les Puissants
Peter Chelsom
1997 Paulie
Paulie, le perroquet qui parlait trop
John Roberts
1998 Playing by Heart
La Carte du coeur
Willard Carroll
1999Weekend (The) Brian Skeet
2000A Constant Forge Charles Kiselyak
2000 Ljuset håller mig sällskap Carl-Gustav Nykvist
2002 Notebook (The)
N'oublie jamais
Nick Cassavetes
2003 Taking Lives
Destins violés
D.J. Caruso
2004 Skeleton Key (The)
La Porte des secrets
Iain Softley
2005 Paris, je t'aime : Quartier Latin Frédéric Auburtin, Gérard Depardieu
2006 Broken English Zoe R. Cassavetes
2014 Six Dance Lessons in Six Weeks Arthur Allan Seidelman