Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Michael Redgrave

Interprète


imprimer
Naissance
20 mars 1908 à Bristol, Grande-Bretagne
Décès
21 mars 1985 à Denham, Grande-Bretagne
>> Rechercher "Michael Redgrave" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après des études à Cambridge, Michael Redgrave a été professeur de langues dans une école publique. Il débute en 1934 au théâtre dans une troupe de répertoire classique. Il a été l'élève de Stanislavski.

Carrière au cinéma

Michael Redgrave débute sa carrière dans deux films d'Alfred Hitchcock : Quatre de l'espionnage (1936) et Une femme disparaît (1938). Comédien de composition, il surprend par sa capacité de transformation. Disciple de Stanislavski, l'acteur compose ses personnages de l'intérieur. C'est en partant de cette méthode qu'il campe le ventriloque névrosé du film Au coeur de la nuit (Alberto Cavalcanti, 1945). Fidèle au cinéma anglais, l'acteur se rend cependant à Hollywood pour tourner Le deuil sied à Electre (Dudley Nichols, 1947) et Le secret derrière la porte (Fritz Lang, 1948) où il incarne un schizophrène. Puis il revient en Angleterre et tourne dans L'ombre d'un homme (Anthony Asquith, 1951), où il atteint le sommet de son art en incarnant avec minutie un professeur incompris. En 1955, Orson Welles fait appel à lui pour interpréter un antiquaire excentrique dans Mr Arkadin. Dans les années 1960, l'acteur se démultiplie. Sir Michael Redgrave compose aussi bien le directeur d'un centre de redressement dans La solitude du coureur de fond (Tony Richardson, 1962) qu'un poète irlandais dans Le jeune Cassidy (Jack Cardiff, 1965) et surprend le public par l'exemplaire régularité dont il fait preuve dans son jeu. Dans son dernier film, Le messager, (Joseph Losey, 1971), il interprète le rôle le plus marquant de sa carrière, celui d'un homme qui revoit son enfance.

Autres activités

Michael Redgrave est avant tout un remarquable interprète de théâtre. Il a appartenu à plusieurs grandes troupes anglaises : le Old Vic Theater, le British National Theatre, le Royal Shakespeare.

Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 1951 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : The browning version (Anthony Asquith, 1951)
  • Meilleure interprétation masculine, 1947 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : Mourning becomes Electra (Dudley Nichols)

Périodiques

  • Cinématographe, n° 110, mai 1985
  • Ciné-Revue, vol. 56 n° 9, 26 février 1976
  • Film and Filming, vol 2 n° 3, décembre 1955
  • Revue du Cinéma (La), n° 406, juin 1985
  • Sight and Sound, vol. 24 n° 3, janvier 1955

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1945 A Diary for Timothy Humphrey Jennings

Longs métrages

en tant que : Interprète

1935 Secret Agent (The)
Quatre de l'espionnage
Alfred Hitchcock
1938 Lady Vanishes (The)
Une femme disparaît
Alfred Hitchcock
1938Stolen life
La Vie d'un autre
Paul Czinner
1939A window in London Herbert Mason
1939Climbing High Carol Reed
1939Stars Look down (The)
Sous le regard des étoiles
Carol Reed
1941 Atlantic Ferry Walter Forde
1941Jeannie Harold French
1941Kipps Carol Reed
1942Big Blockade (The) Charles Frend
1942Thunder Rock Roy Boulting
1945 Dead of Night : The Ventriloquist's Dummy
Au coeur de la nuit : Le mannequin du ventriloque
Alberto Cavalcanti
1945Way to the Stars (The)
Le Chemin des étoiles
Anthony Asquith
1946Captive Heart
J'étais un prisonnier
Basil Dearden
1946Years Between (The) Compton Bennett
1947Mourning Becomes Electra
Le Deuil sied à Electre
Dudley Nichols
1947 Secret Beyond the Door
Le Secret derrière la porte
Fritz Lang
1950Browning Version (The)
L'Ombre d'un homme
Anthony Asquith
1951Magic Box (The)
La Boîte magique
John Boulting
1954Green Scarf (The)
[La Brute]
George More O'Ferrall
1954 Mr. Arkadin
Dossier secret
Orson Welles
1954Night My Number Came Up (The)
La Nuit où mon destin s'est joué
Leslie Norman
1954 Sea Shall Not Have Them (The) Lewis Gilbert
1955 1984 Michael Anderson
1955 Dam Busters (The)
Le Briseur des barrages
Michael Anderson
1955Oh ! Rosalinda ! Michael Powell, Emeric Pressburger
1956 Happy Road (The)
La Route joyeuse
Gene Kelly
1957 Quiet American (The)
Un Américain bien tranquille
Joseph L. Mankiewicz
1957Time without Pity
Temps sans pitié
Joseph Losey
1958 Shake Hands with the Devil
L'Epopée dans l'ombre
Michael Anderson
1959 Wreck of the Mary Deare (The)
Cargaison dangereuse
Michael Anderson
1961 Innocents (The) Jack Clayton
1961No My Darling Daughter
[Non ma fille, non !]
Ralph Thomas
1962Loneliness of the Long Distance Runner (The)
La Solitude du coureur de fond
Tony Richardson
1964 Heroes of Telemark (The)
Les Héros de Télémark
Anthony Mann
1964 Hill (The)
La Colline des hommes perdus
Sidney Lumet
1964 Young Cassidy
Le Jeune Cassidy
Jack Cardiff, John Ford
1966 Vingt-cinquième heure (La) Henri Verneuil
1967Palaces of a Queen Michael Ingrams
1968 Battle of Britain (The)
La Bataille d'Angleterre
Guy Hamilton
1968 Goodbye, Mr. Chips Herbert Ross
1968Oh ! What a Lovely War
Ah Dieu, que la guerre est jolie !
Richard Attenborough
1969 Connecting Rooms Franklin Gollings
1969David Copperfield Delbert Mann
1970 Go-between (The)
Le Messager
Joseph Losey
1970 Nicholas and Alexandra
Nicolas et Alexandra
Franklin J. Schaffner