Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Bernard Fresson

Interprète


imprimer
Naissance
27 mai 1931 à Reims (Marne, France)
Décès
20 octobre 2002 à Orsay (Essone, France)
Liens familiaux
Bernard Fresson a vécu un temps avec l'actrice Annie Girardot.
>> Rechercher "Bernard Fresson" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils d'un boulanger-pâtissier, Bernard Fresson fait ses études à Paris. Licencié en droit, il intègre HEC et sort major de sa promotion. Son goût pour l'aventure l'éloigne très vite de la carrière commerciale ou administrative. Il devient tour à tour footballeur, coureur cycliste, trompettiste, garagiste. Après avoir suivi une tournée théâtrale au Brésil comme transporteur de décors, il revient à Paris et s'inscrit au cours d'art dramatique de Tania Balachova. En 1956, Arlette Reinberg lui propose de jouer dans Le cheval dans la cuisine, pièce du Belge Charles-Louis Paron. Il débute deux ans plus tard au cinéma, au côté d'Emmanuelle Riva, dans Hiroshima, mon amour d'Alain Resnais.

Carrière au cinéma

Bernard Fresson connaît des débuts de carrière difficiles. Durant les années 1970, il apparaît souvent en marginal bourru, agressif, mais jamais franchement méchant (La guerre est finie, 1965, d'Alain Resnais ; Z, 1968, de Costa-Gavras ; Max et les ferrailleurs, 1970, de Claude Sautet). Parmi ses seconds rôles d'alors, il garde surtout un bon souvenir de La prisonnière (1967) de Robert Ménegoz et Henri-Georges Clouzot, ou de Tante Zita (1967) de Robert Enrico. André Cayatte (Il n'y a pas de fumée sans feu, 1972) ou Luc de Heusch (Jeudi, on chantera comme dimanche, 1966) sont bien les seuls réalisateurs à lui confier des rôles de premier plan. Cependant, avec le temps, le répertoire de Bernard Fresson s'enrichit. Dans Ursule et Grelu (1972) de Serge Korber, qui ne récolte pourtant aucun succès, il prend plaisir à être successivement accordéoniste, faux aveugle cul-de-jatte, flic, fondé de pouvoirs, banquier. Quand sa carrière connaît un retentissement outre-Atlantique avec French connection II (1974) de John Frankenheimer, Bernard Fresson s'affirme enfin à l'écran. Son personnage se colore de nuances plus inquiétantes qu'auparavant. Il se transforme indifféremment en petit-bourgeois arrogant et équivoque (Les galettes de Pont-Aven, 1975, de Joël Seria), en " beauf " abject (Le locataire, 1975, de Roman Polanski), en homme d'affaires crapuleux (Rive droite, rive gauche, 1984, de Philippe Labro), en chef de cuisine irascible (Garçon, 1983, de Claude Sautet) ou en pyromane (L'amour ou presque, 1985, de Patrice Gautier). Ouvrier dans Germinal (1992) de Claude Berri, il se transforme en père tendre et aimant dans Le guêpiot (1980) de Joska Pilissy, et se montre ainsi sous un jour inédit.

Autres activités

Au théâtre, Bernard Fresson joue Humiliés et Offensés (1957), Athalie (id.), Le Knak (1966), Hamlet (1978), Danton et Robespierre (1979), Faust (1987), Le Partage de midi (1986), La Danse de mort (1990) et La Chatte sur un toit brûlant (1993).
Il tourne pour la télévision, notamment Les Compagnons de Jehu (1965) de Michel Drach et Jean Jaurès, vie et mort d'un socialiste (1979) d'Ange Costa. En 1974, il est la vedette de la série Jo Gaillard.

Ouvrages

  • Stars deuxième / Jacques Valot ; Gilles Grandmaire.- Paris : Edilig, 1989

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 31, juillet 1987
  • Ecran, n° 80, mai 1979
  • Image et Son, n° 249, avril 1971
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 436, mars 1988

Courts métrages

en tant que : Interprète

1963 Quinze mille voisins Pierre Lary
1965 Surface perdue (La) Dolorès Grassian
1969 On vous parle du Brésil : Tortures Chris Marker

Longs métrages

en tant que : Interprète

1958 Hiroshima, mon amour Alain Resnais
1960 Bride sur le cou (La) Roger Vadim
1960Ragazza in vetrina (La)
Fille dans la vitrine
Luciano Emmer
1961 Longest Day (The)
Le Jour le plus long
Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki, [etc.]
1964 Cent briques et des tuiles Pierre Grimblat
1964 Ciel sur la tête (Le) Yves Ciampi
1965 Grosse caisse (La) Alex Joffé
1965 Guerre est finie (La) Alain Resnais
1965 Paris brûle-t-il ? René Clément
1966 Belle de jour Luis Buñuel
1966 Jeudi, on chantera comme dimanche Luc de Heusch
1966 Mon amour, mon amour Nadine Trintignant
1966 Triple cross = La Fantastique histoire vraie d'Eddie Chapman Terence Young
1967 Écume des jours (L') Charles Belmont
1967 Je t'aime, je t'aime Alain Resnais
1967 Loin du Vietnam Claude Lelouch, Joris Ivens, Jean-Luc Godard, [etc.]
1967 Prisonnière (La) Henri-Georges Clouzot
1967 Tante Zita Robert Enrico
1968 Adieu l'ami Jean Herman
1968 Z Costa-Gavras
1969 Américain (L') Marcel Bozzuffi
1969 Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil (La) Anatole Litvak
1969 Portrait de Marianne (Le) Daniel Goldenberg
1969 Soleil Ô Med Hondo
1969 Trop petit mon ami Eddy Matalon
1970 Macédoine Jacques Scandelari
1970 Max et les ferrailleurs Claude Sautet
1970 Un condé Yves Boisset
1971 Feux de la Chandeleur (Les) Serge Korber
1971 Un peu de soleil dans l'eau froide Jacques Deray
1972 Il n'y a pas de fumée sans feu André Cayatte
1972 Trois milliards sans ascenseur Roger Pigaut
1973 Ursule et Grelu Serge Korber
1974 French Connection II
French connection n° 2
John Frankenheimer
1974 Futur aux trousses (Le) Dolorès Grassian
1975 Galettes de Pont-Aven (Les) Joël Séria
1975 Il pleut sur Santiago Helvio Soto
1975 Locataire (Le) Roman Polanski
1975 Mords pas, on t'aime Yves Allégret
1975 Ordinateur des pompes funèbres (L') Gérard Pirès
1976 A chacun son enfer André Cayatte
1976 Mado Claude Sautet
1976 Marie-poupée Joël Séria
1976 Passagers (Les) Serge Leroy
1976 Un type comme moi ne devrait jamais mourir Michel Vianey
1977 Amant de poche (L') Bernard Queysanne
1977 Dernier baiser (Le) Dolorès Grassian
1978Charch mou'amara
Autopsie d'un complot
Mohamed Slimane Riad
1978 On efface tout Pascal Vidal
1978 Petite fille en velours bleu (La) Alan Bridges
1980 Guépiot (Le) Joska Pilissy
1981 Espion, lève-toi Yves Boisset
1981 Madame Claude 2 François Mimet
1981Ogre de barbarie (L') Pierre Matteuzzi
1983 Clash Raphaël Delpard
1983 Garçon ! Claude Sautet
1984 Réveillon chez Bob Denys Granier-Deferre
1984 Rive droite, rive gauche Philippe Labro
1985 Amour ou presque (L') Patrice Gautier
1986Sweet lies Nathalie Delon
1987 Bonjour l'angoisse Pierre Tchernia
1987 En toute innocence Alain Jessua
1988 Dénommé (Le) Jean-Claude Dague
1988 Equipe de nuit Claude d' Anna
1988 Sans espoir de retour Samuel Fuller
1988Sons Alexandre Rockwell
1989 Bal perdu Daniel Benoin
1990Dingo Rolf De Heer
1990 Money Steven Hilliard Stern
1992 Germinal Claude Berri
1995 Mon homme Bertrand Blier
1997 Place Vendôme Nicole Garcia
1997 Serpent a mangé la grenouille (Le) Alain Guesnier
1999 Envol (L') Steve Suissa
1999 Six-pack Alain Berbérian
2000 Pacte des loups (Le) Christophe Gans
2001 Adversaire (L') Nicole Garcia
2001Beauté sur la terre (La) Antoine Plantevin
2002Amants de Mogador (Les) Souheil Ben Barka