Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean Debucourt

Interprète


imprimer
Naissance
19 janvier 1894 à Paris (France)
Etat civil
Jean Etienne Pelisse
Décès
17 novembre 1958 à Paris (France)
Liens familiaux
Jean Debucourt est le fils de l'acteur Charles Le Bargy.
>> Rechercher "Jean Debucourt" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Entré à vingt ans au Conservatoire d'art dramatique de Paris, Jean Debucourt interrompt très vite ses études. Après un passage au théâtre de l'Odéon, il connaît le succès en interprétant de nombreuses pièces de boulevard.

Carrière au cinéma

Venu au cinéma pour compléter les maigres revenus qu'il gagne sur les planches, le jeune comédien débute en 1922 dans Le petit Chose d'André Hugon et enchaîne quelques petits rôles sans relief. En 1928, il interprète avec brio un demi-fou dans le film expressionniste La chute de la maison Usher de Jean Epstein. Sa diction parfaite et son expérience du théâtre lui permettent de passer avec succès l'épreuve du cinéma parlant. Il est tour à tour traître, mesquin ou lâche dans Le prince Jean (1934) de Jean de Marguenat, dans Koenigsmark (1935) de Maurice Tourneur, dans Les loups entre eux (1936) de Léon Mathot, ou dans Un grand amour de Beethoven (id.) d'Abel Gance. Celui qui semblait condamné à ne jouer que des personnages de méchants reçoit des rôles plus étoffés à partir des années 1940. Claude Autant-Lara le transforme en Napoléon III dans Lettres d'amour (1942), en vieil aristocrate unijambiste dans Douce (1943) et en père faible, borné, mais bon de François Jaubert dans Le diable au corps (1946). Le talentueux comédien interprète avec nuance et délicatesse ses compositions. Il donne une touche particulière au professeur de piano du Ciel est à vous (1943) de Jean Grémillon, au grand bourgeois ballotté par les événements de Marie-Martine (id.) d'Albert Valentin. Il émeut dans Justice est faite (1950) d'André Cayatte, où il est un juré de cour d'assises qui s'émerveille et s'effraie à la fois de son amour naissant pour Valentine Tessier. Il étonne dans La poison en avocat qui répond du tac au tac à son client, Michel Simon.
Jean Debucourt joue dans soixante-dix films entre 1945 et 1957 ; on lui reproche de s'être commis dans plusieurs rôles inintéressants. Il faut pourtant remarquer sa polyvalence. Il campe ainsi souvent les fonctionnaires de police, comme dans Maigret tend un piège (1958) de Jean Delannoy, où il est directeur de la PJ, mais peut aussi bien incarner un évêque (Le carrosse d'or, 1953, de Jean Renoir) ou un joaillier, instrument de la fatalité dans Madame de... (id.) de Max Ophüls. En plus de ces prestations à l'écran, cet artiste prolixe prête sa voix dans de nombreux films. Il est notamment le Très-Haut qui dialogue avec Fernandel dans toute la série des Don Camillo de Julien Duvivier.

Autres activités

Sociétaire de la Comédie-Française depuis 1937, Jean Debucourt interprète sur les planches tout le répertoire classique jusqu'en 1947.
Il dirige ensuite les spectacles classiques de la salle du Luxembourg (ex-Odéon) rattachés à la Comédie-Française et en met certains en scène.

Ouvrages

  • Les excentriques du cinéma français : 1929-1958 [Biographie] / Raymond Chirat et Olivier Barrot ; préf. de Bernard Chardère. - Paris : H. Veyrier, 1983 .

Courts métrages

en tant que : Interprète

1933Marchande d'espoirs Anonyme
1953Cent ans de gloire - La Médaille militaire Serge de Poligny

Longs métrages

en tant que : Interprète

1916 Grands (Les) Georges Denola
1919 Double existence du docteur Morart (La) Jacques Grétillat
1922 Sans fortune Géo Kessler
1922 Tempêtes Robert Boudrioz
1923 Petit Chose (Le) André Hugon
1923 Rue du Pavé d'amour (La) André Hugon
1925 Jean Chouan Luitz-Morat
1927 Madame Récamier Gaston Ravel, Tony Lekain
1927 Merveilleuse vie de Jeanne d'Arc, fille de Lorraine (La) Marco de Gastyne
1928 Chute de la maison Usher (La) Jean Epstein
1931 Mistigri Harry Lachman
1931 Un soir au front Alexandre Ryder
1933 Agonie des aigles (L') Roger Richebé
1933 Gendre de Monsieur Poirier (Le) Marcel Pagnol
1933 Mari garçon (Le) Alberto Cavalcanti
1934 Maître Bolbec et son mari Jacques Natanson
1934 Prince Jean (Le) Jean de Marguenat
1935 Clown Bux (Le) Jacques Natanson
1935 Koenigsmark Maurice Tourneur
1935 Mayerling Anatole Litvak
1935 Parlez-moi d'amour René Guissart
1936 Loups entre eux (Les) Léon Mathot
1936 Pocharde (La) Jean Kemm, Jean-Louis Bouquet
1936 Un grand amour de Beethoven Abel Gance
1937 Dame de Malacca (La) Marc Allégret
1939 De Mayerling à Sarajevo Max Ophuls
1939 Tempête Dominique Bernard-Deschamps
1940Retour au bonheur René Jayet
1942 Affaires sont les affaires (Les) Jean Dréville
1942 Coup de feu dans la nuit Robert Péguy
1942 Dernier atout Jacques Becker
1942 Lettres d'amour Claude Autant-Lara
1942 Malaria Jean Gourguet
1942 Marie-Martine Albert Valentin
1942 Monsieur des Lourdines Pierre de Herain
1943 Ciel est à vous (Le) Jean Grémillon
1943 Douce Claude Autant-Lara
1943 La Malibran Sacha Guitry
1945 Idiot (L') Georges Lampin
1945 Roger la Honte André Cayatte
1945 Son dernier rôle Jean Gourguet
1945 Tant que je vivrai Jacques de Baroncelli
1946 Désarroi Robert-Paul Dagan
1946 Diable au corps (Le) Claude Autant-Lara
1946 Femme en rouge (La) Louis Cuny
1946 Fugitif (Le) Robert Bibal
1946 Rendez-vous à Paris Gilles Grangier
1946 Torrents Serge de Poligny
1946 Vertiges Richard Pottier
1946 Visiteur (Le) Jean Dréville
1947 Aigle à deux têtes (L') Jean Cocteau
1947 Carrefour du crime Jean Sacha
1947 Dame d'onze heures (La) Jean Devaivre
1947 Monsieur Vincent Maurice Cloche
1947 Non coupable Henri Decoin
1948 Crime des justes (Le) Jean Gehret
1948 D'homme à hommes Christian-Jaque
1948 Diable boiteux (Le) Sacha Guitry
1948 Echafaud peut attendre (L') Albert Valentin
1948 Pattes blanches Jean Grémillon
1948 Secret de Mayerling (Le) Jean Delannoy
1949 Belle que voilà (La) Jean-Paul Le Chanois
1949 Dernier amour Jean Stelli
1949 Prélude à la gloire Georges Lacombe
1949 Rome-Express Christian Stengel
1950 Caroline chérie Richard Pottier
1950 Identité judiciaire Hervé Bromberger
1950 Justice est faite André Cayatte
1951 Barbe-Bleue Christian-Jaque
1951 Cap de l'espérance (Le) Raymond Bernard
1951 Fanfan la Tulipe Christian-Jaque
1951 Jocelyn Jacques de Casembroot
1951 Nez de Cuir Yves Allégret
1951 Petit monde de Don Camillo (Le) Julien Duvivier
1951 Poison (La) Sacha Guitry
1951 Procès au Vatican André Haguet
1951 Sept péchés capitaux : L'Orgueil (Les) Claude Autant-Lara
1952 Carrosse d'or (Le) Jean Renoir
1952 Danseuse nue (La) Pierre Louis
1952 Dents longues (Les) Daniel Gélin
1952 Il est minuit, Docteur Schweitzer André Haguet
1952 Jeune folle (La) Yves Allégret
1952 Mon curé chez les riches Henri Diamant-Berger
1952 Ouvert contre X Richard Pottier
1952 Retour de Don Camillo (Le) Julien Duvivier
1953 Amoureux de Marianne (Les) Jean Stelli
1953 Chasseur de chez Maxim's (Le) Henri Diamant-Berger
1953 Madame de... Max Ophuls
1953 Mam'zelle Nitouche Yves Allégret
1953 Nuit est à nous (La) Jean Stelli
1953 Révoltés de Lomanach (Les) Richard Pottier
1953 Secret d'Hélène Marimon (Le) Henri Calef
1954 Fils de Caroline chérie (Le) Jean Devaivre
1954 Huis-clos Jacqueline Audry
1954 Nana Christian-Jaque
1954 Napoléon Sacha Guitry
1955Don Camillo e l'onorevole Peppone
La Grande bagarre de Don Camillo
Carmine Gallone
1955 Hommes en blanc (Les) Ralph Habib
1955 Lumière d'en face (La) Georges Lacombe
1955Lust For Life
La Vie passionnée de Vincent Van Gogh
Vincente Minnelli
1955 Marguerite de la nuit Claude Autant-Lara
1955 Milord l'arsouille André Haguet
1955 Si Paris nous était conté Sacha Guitry
1956 Aventures de Till l'espiègle (Les) Gérard Philipe
1956 Mon curé chez les pauvres Henri Diamant-Berger
1956 Salaire du péché (Le) Denys de La Patellière
1956 Sorcières de Salem (Les) Raymond Rouleau
1957 Maigret tend un piège Jean Delannoy
1957 Quand la femme s'en mêle Yves Allégret