Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Bernard Blier

Interprète


imprimer
Naissance
11 janvier 1916 à Buenos Aires (Argentine)
Décès
29 mars 1989 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine, France)
Liens familiaux
Il est le père du réalisateur Bertrand Blier.
>> Rechercher "Bernard Blier" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Bernard Blier suit des cours d'art dramatique chez Julien Bertheau et Raymond Rouleau. A trois reprises, il échoue au concours d'entrée du Conservatoire national d'art dramatique de Paris. Finalement reçu grâce aux conseils de Louis Jouvet, il entre dans la classe de ce dernier.

Carrière au cinéma

Grand second rôle, puis acteur de premier plan, Bernard Blier traverse différentes époques du cinéma français : le réalisme poétique avec le tandem Carné-Prévert ; le réalisme noir de l'après-guerre avec Henri-Georges Clouzot et Yves Allégret ; les années 1950 avec Jean-Paul Le Chanois, André Cayatte ou Claude Autant-Lara ; les comédies policières des années 1960 ; les films de la génération des Alain Poiré, Bertrand Blier et Alain Corneau. La Nouvelle Vague fait exception en l'ignorant superbement, malgré des projets avec François Truffaut, Claude Chabrol et Jean-Luc Godard qui n'aboutissent pas. Bernard Blier fait ses débuts au cinéma en 1936 dans Trois, six, neuf de Raymond Rouleau. Sa corpulence semble ensuite le limiter aux rôles de gentilles victimes : il est le cocu aveugle d'Hôtel du Nord (1938) de Marcel Carné et atteint des sommets dans ce registre avec Manèges (1950) d'Yves Allégret. Il assoit sa notoriété avec Dédée d'Anvers (1947) d'Yves Allégret, Quai des orfèvres (1947) d'Henri-Georges Clouzot et l'Ecole buissonnière (1948) de Jean-Paul Le Chanois. Grâce à André Cayatte, il change d'image en jouant des rôles dramatiques dans Avant le déluge (1953) et le Dossier noir (1955). En 1959, il est une des vedettes de la Grande Guerre de Mario Monicelli. Dès lors, sa carrière se partage entre la France et l'Italie, où il tourne sous la direction de Luchino Visconti (l'Etranger, 1966), d'Ettore Scola (Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?, 1968) et de Luigi Comencini (Cuore, 1985).
A la fin des années 1950, il étoffe son talent dans des rôles à contre-emploi : il est l'inspecteur Javert dans les Misérables (1958) de Jean-Paul Le Chanois et le résistant de la Chatte (1958) d'Henri Decoin. Dans les années 1960, il enchaîne les rôles de barbouzes et de truands irascibles : donnant la réplique à Jean Gabin (Le cave se rebiffe, 1961, de Gilles Grangier) ou à Lino Ventura (les Tontons flingueurs, 1963, de Georges Lautner), Bernard Blier enrichit d'une incontestable saveur les dialogues de Michel Audiard, qui le fera jouer dans ses films ainsi que son fils Bertrand, notamment avec Buffet Froid (1979).

Autres activités

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Bernard Blier est président du Syndicat des acteurs.
Il joue de nombreuses pièces au théâtre : l'Amant de paille, Monsieur chasse, Douze hommes en colère. Il enregistre des disques destinés aux enfants (le Petit Poucet, Ali Baba et les Quarante voleurs).
En 1973, il fait l'expérience de la télévision dans l'Ecole des femmes, au côté d'Isabelle Adjani.

Prix

  • César d'honneur, 1989 au Césars du Cinéma Français

Ouvrages

  • Bernard Blier / Annette Blier ; Claude Dufresne.- Paris : Solar, 1989
  • Les grands seconds rôles du cinéma français / Jacques Mazeau ; Didier Thouart.- Paris : PAC, 1984
  • Stars deuxième / Jacques Valot ; Gilles Grandmaire.- Paris : Edilig, 1989

Périodiques

  • Cinématographe, n° 54, [s.d.]
  • Ciné-Revue, vol. 62, n° 53, décembre 1982
  • Ciné-Revue, vol. 65, n° 5, janvier 1985
  • Ecran, n° 71, juillet 1978
  • Première, n° 146, mai 1989
  • Revue du Cinéma, n° 440, juillet/août 1988

Courts métrages

en tant que : Interprète

1963 Ski du monde Jacques Ertaud

Longs métrages

en tant que : Interprète

1936 Trois... six... neuf Raymond Rouleau
1937 Dame de Malacca (La) Marc Allégret
1937 Double crime sur la ligne Maginot Félix Gandera
1937 Gribouille Marc Allégret
1937 Habit vert (L') Roger Richebé
1937 Messager (Le) Raymond Rouleau
1938 Accord final I.R. Bay
1938 Altitude 3200 Jean Benoit-Levy, Marie Epstein
1938 Entrée des artistes Marc Allégret
1938 Grisou Maurice de Canonge
1938 Hôtel du Nord Marcel Carné
1938 Place de la Concorde Carl Lamac
1938 Ruisseau (Le) Maurice Lehmann, Claude Autant-Lara
1939 Enfer des anges (L') Christian-Jaque
1939 Jour se lève (Le) Marcel Carné
1939 Nuit de décembre (La) Kurt Bernhardt
1939 Quartier Latin Pierre Colombier, Christian Chamborant, Alexandre Esway
1941 Assassinat du père Noël (L') Christian-Jaque
1941 Caprices Léo Joannon
1941 Mariage de Chiffon (Le) Claude Autant-Lara
1941 Nuit fantastique (La) Marcel L'Herbier
1941 Pavillon brûle (Le) Jacques de Baroncelli
1941 Premier bal Christian-Jaque
1941 Symphonie fantastique (La) Christian-Jaque
1942 Carmen Christian-Jaque
1942 Femme que j'ai le plus aimée (La) Robert Vernay
1942 Journal tombe à cinq heures (Le) Georges Lacombe
1942 Marie-Martine Albert Valentin
1942 Romance à trois Roger Richebé
1943 Domino Roger Richebé
1943 Je suis avec toi Henri Decoin
1943 Petites du quai aux fleurs (Les) Marc Allégret
1944 Farandole André Zwobada
1945 Messieurs Ludovic Jean-Paul Le Chanois
1945 Monsieur Grégoire s'évade Jacques Daniel-Norman
1945 Seul dans la nuit Christian Stengel
1946 Café du Cadran (Le) Jean Gehret
1947 Dédée d'Anvers Yves Allégret
1947 Quai des Orfèvres Henri-Georges Clouzot
1948 D'homme à hommes Christian-Jaque
1948 Ecole buissonnière (L') Jean-Paul Le Chanois
1948 Parade du temps perdu - Les Casse-pieds Jean Dréville
1948 Retour à la vie : Le Retour de tante Emma André Cayatte
1949 Invité du mardi (L') Jacques Deval
1949 Manèges Yves Allégret
1949 Monseigneur Roger Richebé
1949 Souricière (La) Henri Calef
1950 Anciens de Saint-Loup (Les) Georges Lampin
1950 Sans laisser d'adresse Jean-Paul Le Chanois
1950 Souvenirs perdus Christian-Jaque
1951 Agence matrimoniale Jean-Paul Le Chanois
1951 Maison Bonnadieu (La) Carlo Rim
1952 Je l'ai été trois fois Sacha Guitry
1952 Suivez cet homme ! Georges Lampin
1953 Avant le déluge André Cayatte
1953 Secrets d'alcôve : Le Lit de la Pompadour Jean Delannoy
1954 Scènes de ménage André Berthomieu
1955 Dossier noir (Le) André Cayatte
1955 Hussards (Les) Alex Joffé
1955Prigionieri del male
Les Prisonniers du mal
Mario Costa
1956 Crime et châtiment Georges Lampin
1956 Homme à l'imperméable (L') Julien Duvivier
1957 Bonne tisane (La) Hervé Bromberger
1957 École des cocottes (L') Jacqueline Audry
1957 Misérables (Les) Jean-Paul Le Chanois
1957 Quand la femme s'en mêle Yves Allégret
1957 Retour de manivelle Denys de La Patellière
1957 Sans famille André Michel
1958 Archimède le clochard Gilles Grangier
1958 Chatte (La) Henri Decoin
1958 En légitime défense André Berthomieu
1958 Grandes familles (Les) Denys de La Patellière
1958 Joueur (Le) Claude Autant-Lara
1958 Marie-Octobre Julien Duvivier
1959Grande guerra (La)
Grande guerre
Mario Monicelli
1959 Marche ou crève Georges Lautner
1959 Secret du chevalier d'Eon (Le) Jacqueline Audry
1959 Yeux de l'amour (Les) Denys de La Patellière
1960 Arrêtez les tambours Georges Lautner
1960Crimen
Chacun son alibi
Mario Camerini
1960 Ennemi dans l'ombre (L') Charles Gérard
1960 Famille Fenouillard (La) Yves Robert
1960Gobbo (Il)
Le Bossu de Rome
Carlo Lizzani
1960 Président (Le) Henri Verneuil
1960 Vive Henri IV, vive l'amour Claude Autant-Lara
1961Briganti italiani (I)
Les Guérilleros
Mario Camerini
1961 Cave se rebiffe (Le) Gilles Grangier
1961 En plein cirage Georges Lautner
1961 Monocle noir (Le) Georges Lautner
1961 Petits matins = Mademoiselle stop (Les) Jacqueline Audry
1961 Septième juré (Le) Georges Lautner
1962 Germinal Yves Allégret
1962 Mathias Sandorf Georges Lampin
1962 Pourquoi Paris ? Denys de La Patellière
1962 Saintes nitouches (Les) Pierre Montazel
1963Alta infedeltà : Genta moderna
Haute infidélité : Les gens modernes
Mario Monicelli
1963 Bonne soupe (La) Robert Thomas
1963 Cent mille dollars au soleil Henri Verneuil
1963Compagni (I)
Les Camarades
Mario Monicelli
1963Magnifico avventuriero (IL)
L'Aigle de Florence
Riccardo Freda
1963 Tontons flingueurs (Les) Georges Lautner
1964 Barbouzes (Les) Georges Lautner
1964Casanova '70
Casanova 70
Mario Monicelli
1964 Chance et l'amour : Une chance explosive (La) Bertrand Tavernier
1964 Chasse à l'homme (La) Edouard Molinaro
1964Magnifico cornuto (Il)
Le Cocu magnifique
Antonio Pietrangeli
1965 Bons vivants : La fermeture (Les) Gilles Grangier
1965 Bons vivants : Le procès (Les) Gilles Grangier
1965Delitto quasi perfetto
[Un crime presque parfait] = [Rapt à Damas]
Mario Camerini
1965 Quand passent les faisans Edouard Molinaro
1965 Una questione d'onore
Question d'honneur
Luigi Zampa
1966 Du mou dans la gâchette Louis Grospierre
1966Duello nel mondo
Duel dans le monde
Arthur Scott
1966 Grand restaurant (Le) Jacques Besnard
1966 Peau d'espion Edouard Molinaro
1966 Si j'étais un espion Bertrand Blier
1966 Straniero (Lo)
L'Etranger
Luchino Visconti
1966 Un idiot à Paris Serge Korber
1967 Caroline chérie Denys de La Patellière
1967 Coplan sauve sa peau Yves Boisset
1967 Fou du labo 4 (Le) Jacques Besnard
1968 Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages Michel Audiard
1968Quarta parete
[La Limite du péché]
Adriano Bolzoni
1968Riusciranno i nostri eroi a ritrovare l'amico misteriosamente scomparso in Africa ?
Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?
Ettore Scola
1969 Appelez-moi Mathilde Pierre Mondy
1969 Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais elle cause Michel Audiard
1969 Hibernatus Edouard Molinaro, Pierre Cosson
1969 Mon oncle Benjamin Edouard Molinaro
1970 Cri du cormoran le soir au dessus des jonques (Le) Michel Audiard
1970 Distrait (Le) Pierre Richard
1970Furto è l'anima del commercio (Il)
La Grosse combine
Bruno Corbucci
1970 Laisse aller, c'est une valse Georges Lautner
1971 Catch Me a Spy
Les Doigts croisés
Richard Clement
1971Homo eroticus Marco Vicario
1971 Jo Jean Girault
1971 Tueur (Le) Denys de La Patellière
1972Boccaccio
[Boccace raconte]
Bruno Corbucci
1972 Elle cause plus, elle flingue Michel Audiard
1972 Grand blond avec une chaussure noire (Le) Yves Robert
1972 Moi y en a vouloir des sous Jean Yanne
1972 Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil Jean Yanne
1973 Chinois à Paris (Les) Jean Yanne
1973 Je sais rien, mais je dirai tout Pierre Richard
1973 Main à couper (La) Etienne Périer
1973 Par le sang des autres Marc Simenon
1974 Bons baisers, à lundi Michel Audiard
1974 C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule ! Jacques Besnard
1974 Ce cher Victor Robin Davis
1974Piatto piange (Il)
[Le Tapis hurle]
Paolo Nuzzi
1974Processo per direttissima
[Citation directe]
Lucio De Caro
1975Amici miei
Mes chers amis
Mario Monicelli
1975 C'est dur pour tout le monde Christian Gion
1975 Calmos Bertrand Blier
1975 Faux-cul (Le) Roger Hanin
1975 Nuit d'Or Serge Moati
1976 Corps de mon ennemi (Le) Henri Verneuil
1977 Fuite en avant (La) Christian Zerbib
1978 Série noire Alain Corneau
1979 Buffet froid Bertrand Blier
1979Malato immaginario (Il)
Le Malade imaginaire
Tonino Cervi
1979 Voltati Eugenio
Eugenio
Luigi Comencini
1980 Passione d'amore
Passion d'amour
Ettore Scola
1980Turno (Il) Tonino Cervi
1981 Pétrole ! Pétrole ! Christian Gion
1983 Cuore Luigi Comencini
1984 Ca n'arrive qu'à moi Francis Perrin
1984Due vite di Mattia Pascal (Le)
La Double vie de Matthias Pascal
Mario Monicelli
1984Scemo di guerra
Le Fou de guerre
Dino Risi
1985Amici miei atto III : venti anni dopo Nanni Loy
1985 Speriamo che sia femmina
Pourvu que ce soit une fille
Mario Monicelli
1986 Je hais les acteurs Gérard Krawczyk
1986Sotto il ristorante cinese Bruno Bozzetto
1986 Twist again à Moscou Jean-Marie Poiré
1987Migrations Aleksandar Petrovic
1987Paganini Klaus Kinski
1987Picari (I) Mario Monicelli
1987 Possédés (Les) Andrzej Wajda
1987Una botta di vita Enrico Oldoini
1988 Ada dans la jungle Gérard Zingg
1988 Mangeclous Moshé Mizrahi