Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Bernadette Lafont

Interprète


imprimer
Naissance
28 octobre 1938 à Nîmes (Gard, France)
Décès
25 juillet 2013 à Nîmes (Gard, France)
Liens familiaux
Elle se marie avec l'acteur Gérard Blain, partenaire de ses premiers films. Elle épouse en secondes noces l'artiste rebelle Diourka Medveczky, dont elle a trois enfants. Leur fille Pauline Lafont, actrice également, est décédée en 1988.
>> Rechercher "Bernadette Lafont" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

A la sortie du lycée, Bernadette Lafont décide de faire carrière dans la danse et entre à l'opéra de Nîmes. Elle rencontre l'acteur Gérard Blain qui l'épouse aussitôt et l'emmène à Paris. Là, elle fait la connaissance de François Truffaut qui lui offre le rôle féminin de son premier court-métrage, les Mistons (1957).

Carrière au cinéma

L'insolente égérie des premiers pas de la Nouvelle Vague est devenue, avec les années, l'un des plus solides seconds rôles du cinéma français, sans rien perdre de sa verve et de sa liberté. En 1957, Bernadette Lafont est l'héroïne du Beau Serge de Claude Chabrol : elle campe une sorte de vamp villageoise, incarnant la séduction du retour à la terre. Déjà, son physique plantureux et son charme assurent sa renommée. Dans L'Eau à la bouche (1959) de Jacques Doniol-Valcroze, elle se montre naturelle en soubrette vive et spirituelle, dont la montée des escaliers ne laisse pas indifférent. Pendant les années 1960, elle oscille entre films commerciaux et réalisations de jeunes cinéastes, tournant notamment à nouveau pour Chabrol (Les Bonnes Femmes, 1960 ; Les Godelureaux, 1961). Elle se retire un temps à la campagne où elle met au monde ses trois enfants. Son retour à l'écran est signé de la réalisatrice Nelly Kaplan qui lui permet de renouer avec le succès grâce à La Fiancée du pirate (1969). Sauvageonne, Bernadette Lafont y brise les tabous en diffusant par magnétophone à l'église des confessions recueillies sur l'oreiller. Ce culot et ce goût de la liberté la font participer à l'aventure des Idoles (1968), la satire des milieux du spectacle signée Marc'O, où elle joue avec malice Sœur Hilarité.
Symbole de la Nouvelle Vague, la bande des Cahiers du cinéma lui offre ses plus belles compositions. Jean Eustache lui donne ainsi le rôle de Marie dans La Maman et la Putain (1973) ; Truffaut la transforme dans Une belle fille comme moi (1972) en chanteuse de cabaret, manipulatrice et meurtrière ; Jacques Rivette la transforme en chef d'une bande de pirates dans Noroît (1976)… Tous exploitent à merveille son insolence sexuelle, son élégance plébéienne et son franc-parler, caractéristiques qu'elle déploie aussi avec générosité dans d'innombrables comédies populaires.
L'actrice endosse avec talent des rôles très variés, passant par exemple de la femme d'avocat posée et discrète de Cap Canaille (1982) de Juliet Berto à la bonne fille maternelle qui coud les robes de Charlotte Gainsbourg en lui donnant des conseils dans L'Effrontée (1985) de Claude Miller. Ce rôle, qui lui vaut le César du meilleur second rôle, acte son nouveau statut dans le cinéma français, confirmé par Claude Chabrol qui la décolore pour la première fois dans Inspecteur Lavardin (1986), où elle incarne une femme nostalgique au regard perdu. Chabrol l'engage à nouveau pour Masques (1987), où elle est réjouissante en masseuse de l'odieux animateur télé incarné par Philippe Noiret. Entrée avec Le Pactole (1985) dans l'univers décapant de Jean-Pierre Mocky, elle retrouve le cinéaste pour Les Saisons du plaisir (1988), Une nuit à l'Assemblée Nationale (1988) et Ville à vendre (1992).
Toujours boulimique de travail, elle multiplie les apparitions le temps de quelques scènes, dans le tout-venant de la production française (Prisonnières, de Charlotte Silvera, 1989 ; Ripoux 3 de Claude Zidi, 2003 ; Les Aiguilles rouges de Jean-François Davy, 2006 ; la comédie à succès La Première Etoile de Lucien Jean-Baptiste, 2008...) comme chez quelques auteurs plus ambitieux. Raoul Ruiz (Généalogies d'un crime, 1997), Anne-Marie Miéville (Nous sommes tous encore ici, 1997), Pascal Bonitzer (Rien sur Robert, 1999), Luc Moullet (Le Prestige de la mort, 2006), Julie Delpy (Le Skylab, 2011) l'engagent.
C'est aussi le cas de jeunes réalisateurs qui utilisent son inusable énergie, sa curiosité et son audace pour en faire l'héroïne de leurs singulières premières œuvres. Marion Vernoux (Personne ne m'aime, 1994), Patricia Plattner (Les Petites Couleurs, 2002 ; Bazar, 2010), Olivier Peyon (Les Petites Vacances, 2007) lui offrent de savoureux personnages, tout comme Jérôme Enrico (Paulette, 2012) qui en fait une vieille dame se livrant au trafic de drogue pour survivre.

Autres activités

Si elle apparaît dès les années 60 à la télévision, ce n'est que deux décennies plus tard qu'elle devient une habituée du petit écran dans de nombreux téléfilms, retrouvant en particulier Nelly Kaplan pour Pattes de velours en 1987, ou collaborant au remake de Monsieur Ripois par Luc Béraud en 1993. Elle participe aussi à diverses séries (Maigret, Alice Nevers, le juge est une femme, Les Enquêtes d'Eloïse Rome, etc.).
Si sa carrière théâtrale est tardive, elle débute par un coup d'éclat avec la création de La Tour de la défense de Copi, pièce provocatrice qui provoque un scandale en 1981. La comédienne y prend un si grand plaisir qu'elle se déclare prête à ne plus faire que de la scène. Elle remonte désormais régulièrement sur les planches, jouant Sacha Guitry (Désiré, 1984), Alan Ayckbourn (1 table pour 6, 1996), Alphonse Daudet (L'Arlésienne, 1997, face à Jean Marais), Eve Ensler (Les Monologues du vagin, 2002), Laurent Ruquier (Si c'était à refaire, 2006), Marcel Pagnol (La Femme du boulanger, 2010), lisant même Marcel Proust (A la recherche du temps perdu, 2009) ou jouant dans une opérette de Reynaldo Hahn mise en scène par Michel Fau, Ciboulette (2013).

Prix

  • César d'honneur, 2003 au Césars du Cinéma Français
  • Meilleure interprétation féminine dans un 2nd rôle, 1986 au Césars du Cinéma Français pour le film : L'Effrontée

Ouvrages

  • Le roman de ma vie : souvenirs / Bernadette Lafont.- Paris : Flammarion, 1997
  • Stars deuxième / Jacques Valot ; Gilles Grandmaire.- Paris : Edilig, 1989
  • Vénus de mélos : les belles actrices du cinéma français des années 60 / Henry-Jean Servat.- Paris : H. Veyrier, 1987

Périodiques

  • Ciné-Revue, vol. 61, n° 43, octobre 1981
  • Ciné-Revue, vol. 64, n° 12, mars 1984
  • Ciné-Revue, vol. 66, n° 15, avril 1986
  • Film Français (Le), n° 2184, 11 mars 1988
  • Première, n° 108, mars 1986
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 436, mars 1988

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1997 Pourquoi partir ? Bastien Duval, Bernadette Lafont

en tant que : Scénariste

1997 Pourquoi partir ? Bastien Duval, Bernadette Lafont

en tant que : Interprète

1957 Mistons (Les) François Truffaut
1964 Avatar botanique de Mademoiselle Flora (L') Jeanne Barbillon
1964 Tous les enfants du monde André Michel
1966 Je ne sais pas Gérard Pirès
1966 Marie et le curé Diourka Medveczky
1968 Dernier voyage du commandant Le Bihan (Le) Laszlo Szabo
1968 Monsieur Jean-Claude Vaucherin Pascal Aubier
1968 Piège Jacques Baratier
1970Matin (Le) Yvan Lagrange
1970 Renaissance Yvan Lagrange
1986Photoflash André S. Labarthe
1995 Deux verveines et l'addition Gilles Pujol
1997 Pourquoi partir ? Bastien Duval, Bernadette Lafont
1999 Un possible amour Christophe Lamotte
2005 Livre des morts de Belleville (Le) Jean-Jacques Joudiau

Longs métrages

en tant que : Interprète

1957 Beau Serge (Le) Claude Chabrol
1959 A double tour Claude Chabrol
1959 Bal de nuit Maurice Cloche
1959 Bonnes femmes (Les) Claude Chabrol
1959 Eau à la bouche (L') Jacques Doniol-Valcroze
1960 Godelureaux (Les) Claude Chabrol
1960 Me faire ça à moi Pierre Grimblat
1960 Mordus (Les) René Jolivet
1961 Jusqu'à plus soif Maurice Labro
1961 Tire au flanc 62 Claude de Givray
1962 Et Satan conduit le bal Grisha Dabat
1962 Femmes d'abord (Les) Raoul André
1962 Un clair de lune à Maubeuge Jean Chérasse
1964 Chasse à l'homme (La) Edouard Molinaro
1964 Compartiment tueurs Costa-Gavras
1965 Bons vivants : Les bons vivants (Les) Georges Lautner
1965 Pleins feux sur Stanislas Jean-Charles Dudrumet
1966 Un idiot à Paris Serge Korber
1966 Voleur (Le) Louis Malle
1967Falak
Les Murs
András Kovács
1967 Idoles (Les) Marc'O
1967 Lamiel Jean Aurel
1968 Amour c'est gai, l'amour c'est triste (L') Jean-Daniel Pollet
1968 Paul Diourka Medveczky
1968 Révélateur (Le) Philippe Garrel
1968 Voleur de crimes (Le) Nadine Trintignant
1969 Caïn de nulle part Daniel Daërt
1969 Elise ou la vraie vie Michel Drach
1969 Fiancée du pirate (La) Nelly Kaplan
1969 Je, tu, elles Peter Foldes
1969Sex power Henry Chapier
1970Famille (La) Yvan Lagrange
1970 Out 1 : Noli me tangere Jacques Rivette
1970 Out 1 : Spectre Jacques Rivette, Suzanne Schiffman
1970 Stances à Sophie (Les) Moshé Mizrahi
1970 Valparaiso, Valparaiso Pascal Aubier
1970 Ville bidon = La Décharge (La) Jacques Baratier
1971 Catch Me a Spy
Les Doigts croisés
Richard Clement
1971 Etoile aux dents = Poulou le magnifique Derri Berkani
1971 Gants blancs du diable (Les) Laszlo Szabo
1971 Oeuf (L') Jean Herman
1971 What a flash Jean-Michel Barjol
1972Elles plus elles Peter Foldes
1972 Maman et la putain (La) Jean Eustache
1972 Trop jolies pour être honnêtes Richard Balducci
1972 Une belle fille comme moi François Truffaut
1973 Défense de savoir Nadine Trintignant
1973 Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise (L') Nina Companeez
1973Permette, signora, che ami vostra figlia ?
[Permettez-moi Madame d'aimer votre fille]
Gian Luigi Polidoro
1973 Une baleine qui avait mal aux dents Jacques Bral
1974 Zig-zig Laszlo Szabo
1975 Ordinateur des pompes funèbres (L') Gérard Pirès
1975Strauberg ist da Mischa Galle
1975 Un divorce heureux Henning Carlsen
1975 Vincent mit l'âne dans un pré Pierre Zucca
1976 Certaines nouvelles Jacques Davila
1976 Noroit Jacques Rivette
1976 Qu'il est joli garçon l'assassin de papa ! = Arrête de ramer, t'attaques la falaise ! Michel Caputo
1976 Trouble fesses (Le) Raoul Foulon
1976 Un type comme moi ne devrait jamais mourir Michel Vianey
1977 Tortue sur le dos (La) Luc Béraud
1977 Violette Nozière Claude Chabrol
1978 Chaussette surprise Jean-François Davy
1978 Frisée aux lardons (La) Alain Jaspard
1979 Gueule de l'autre (La) Pierre Tchernia
1979Ladrone (Il)
Le Larron
Pasquale Festa Campanile
1979 Nous maigrirons ensemble Michel Vocoret
1979 Retour en force Jean-Marie Poiré
1980 Roi des cons (Le) Claude Confortès
1980 Une merveilleuse journée Claude Vital
1981 Si ma gueule vous plaît Michel Caputo
1982 Bête noire (La) Patrick Chaput
1982 Cap canaille Jean-Henri Roger, Juliet Berto
1982 On n'est pas sorti de l'auberge Max Pecas
1983 Canicule Yves Boisset
1983 Gwendoline Just Jaeckin
1983 Un bon petit diable Jean-Claude Brialy
1985 Effrontée (L') Claude Miller
1985 Inspecteur Lavardin Claude Chabrol
1985 Pactole (Le) Jean-Pierre Mocky
1986 Masques Claude Chabrol
1986Waiting for the moon Jill Godmilow
1987 Saisons du plaisir (Les) Jean-Pierre Mocky
1988 Prisonnières Charlotte Silvera
1988 Une nuit à l'Assemblée Nationale Jean-Pierre Mocky
1989 Air de rien (L') Mary Jimenez
1989Boom boom Rosa Vergès
1989 Plein fer Josée Dayan
1990Dingo Rolf De Heer
1990Sisi und der Kaiserkuss
Sissi, la valse des coeurs
Christoph Böll
1991 Cherokee Pascal Ortega
1991 Sam suffit Virginie Thévenet
1991 Ville à vendre Jean-Pierre Mocky
1992 Zadoc et le bonheur Pierre-Henry Salfati
1993 Personne ne m'aime Marion Vernoux
1994 Fils de Gascogne (Le) Pascal Aubier
1995 Rainbow pour Rimbaud Jean Teulé
1996 Généalogies d'un crime Raoul Ruiz
1996 Nous sommes tous encore ici Anne-Marie Miéville
1996 Sous les pieds des femmes Rachida Krim
1998 Recto verso Jean-Marc Longval
1998 Rien sur Robert Pascal Bonitzer
2001 Amants du Nil (Les) Eric Heumann
2001 Petites couleurs (Les) Patricia Plattner
2003 Ripoux 3 Claude Zidi
2005 Aiguilles rouges (Les) Jean-François Davy
2005 Petites vacances (Les) Olivier Peyon
2005 Prestige de la mort (Le) Luc Moullet
2005 Prête-moi ta main Éric Lartigau
2005 U Grégoire Solotareff, Serge Elissalde
2006 Broken English Zoe R. Cassavetes
2007 Mes amis, mes amours Lorraine Lévy
2007 Nos dix-huit ans Frédéric Berthe
2007 Quarante-huit heures par jour Catherine Castel
2008 Bazar Patricia Plattner
2008 Première étoile (La) Lucien Jean-Baptiste
2008 Tricheuse Jean-François Davy
2010 Skylab (Le) Julie Delpy
2010 Une vie de chat Alain Gagnol, Jean-Loup Felicioli
2012 Attila Marcel Sylvain Chomet
2012 Paulette Jérôme Enrico