Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Claude Dauphin

Interprète, Décorateur, Compositeur de la musique originale


imprimer
Naissance
19 août 1903 à Corbeil (Essonne, France)
Etat civil
Claude Marie Eugène Legrand
Décès
16 novembre 1978 à Paris (France)
Liens familiaux
Il est le fils du poète Franc-Nohain et le frère de Jean Nohain, animateur d'émissions radiophoniques. Il a été marié aux comédiennes Rosine Deréan et Maria Mauban.
>> Rechercher "Claude Dauphin" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Le jeune Claude Dauphin veut devenir acteur, mais son père l'ayant convaincu de faire des études de décorateur de théâtre, il travaille à ce titre pendant dix ans pour de nombreuses salles parisiennes.

Carrière au cinéma

Claude Dauphin devient acteur en remplaçant au pied levé un comédien tombé malade dans une pièce de Tristan Bernard, Langrevin, père et fils, dont il réalisait les décors. Lorsque ce titre est porté à l'écran par Jean de Limur en 1930, Claude Dauphin entre dans le monde du cinéma, qu'il quitte après quarante années et 80 films. Jusqu'en 1940, il est le prototype du jeune premier gouailleur et tendre dans des pièces de boulevard ou des films plus ou moins réussis. Il joue les séducteurs guillerets dans Entrée des artistes (1938) de Marc Allégret ou encore Battements de coeur (1939) d'Henri Decoin avec Danielle Darrieux. Les joues rondes, la mèche en bataille, l'oeil en vrille, il accède au statut de vedette dans l'avant-guerre. Pendant l'Occupation, il parcourt la France libre et exerce ses talents au théâtre ou comme chansonnier sans pour autant négliger le cinéma. En deux ans, il ne tourne pas moins de neuf films dont Félicie Nanteuil (1942) et La belle aventure (id.) de Marc Allégret. Il rejoint ensuite les Forces Françaises Libres. Son premier rôle lorsqu'il revient est Cyrano de Bergerac (1946) de Fernand Rivers. Mais, un peu trop mûr pour jouer les jeunes premiers, concurrencé par Jean Gabin, il quitte la France et entreprend une carrière aux Etats-Unis. Il y connaît un certain succès, sur les planches avant tout, mais aussi à l'écran avec April in Paris (1952) de David Butler. Il doit à Jacques Becker de retrouver une certaine audience en France : le réalisateur lui offre en 1952 d'incarner Leca, le veule chef de bande de Casque d'or. Il s'agit là de son personnage le plus marquant. Il se partage alors entre Hollywood et Paris, passe de Peter Ustinov à John Frankheimer, de René Clément à Julien Duvivier. La maturité apporte une certaine sobriété à l'ancien séducteur mondain. Il convainc dans Symphonie pour un massacre (1962) de Jacques Deray. Ettore Scola lui propose un joli rôle dans La plus belle soirée de ma vie (1972). Vieilli, amaigri, il est émouvant dans Le locataire (1975) de Roman Polanski et pathétique dans La vie devant soi (1976) de Moshé Mizrahi, où il incarne un médecin des pauvres au chevet de Simone Signoret.

Autres activités

Essentiellement comédien de boulevard au début de sa carrière théâtrale, Claude Dauphin joue les séducteurs dans des pièces d'Henri Bernstein (Le messager, Espoir, Le coeur avec Jean-Pierre Aumont). Après la Seconde Guerre Mondiale, il joue Huis clos et crée Happy times aux Etats-Unis.
En 1965, il attaque une seconde carrière, celle d'un comédien de composition, avec Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller qu'il crée au Théâtre d'Aubervilliers. Parmi ses pièces les plus remarquées, on peut citer Le prix du même auteur, L'amante anglaise de Marguerite Duras avec Madeleine Renaud et, surtout, Le marchand de Venise où il interprète, en 1972, un fabuleux Shylock.
Pour la télévision, Claude Dauphin réalise aux Etats-Unis une série policière en vingt-six épisodes (1954). Il est par ailleurs un éblouissant Voltaire dans le feuilleton français Ce diable d'homme (1977) de Marcel Camus.

Ouvrages

  • Inoubliables ! : visages du cinéma français : 1930-1950 / Olivier Barrot ; Raymond Chirat.- Paris : Calmann-Lévy, 1986
  • Les derniers trombones / Claude Dauphin.- Paris : J.C. Simoën, 1979
  • Mes bonnes fréquentations : Claude Dauphin, Jean Nohain... et les autres / Pierre-Louis.- Paris : France-Empire, 1983

Périodiques

  • Cinéma, n° 243, mars 1979
  • Ecran, n° 82, juillet 1979

Courts métrages

en tant que : Interprète

1931Mondanités Jean Hémard
1932Hier et aujourd'hui Léon Mathot
1933 Boubouroche André Hugon
1933 Rayon des amours (Le) Edmond T. Gréville
1934Un château de cartes Jean-Louis Bouquet
1936 Radio Maurice Cloche
1939En correctionnelle Marcel Aboulker
1941Belle vie (La) Robert Bibal
1944 A Salute to France
Salut à la France
Jean Renoir, Garson Kanin
1948 Transports urbains Marcel Gibaud
1948 Van Gogh Alain Resnais
1949Renaissance du rail (La) Georges Chaperot
1951Mer et les petits (La) Jean Mineur
1952Duel à travers les âges (Le) Pierre Foucaud
1960Gant (Le) Vicky Ivernel
1960 Matisse ou le talent du bonheur Marcel Ophuls
1967 Pêche à l'or noir (La) Walter Bal
1968 Grande-Bretagne et les Etats-Unis de 1896 à 1900 (La) Marc Allégret
1969Europe continentale avant 1900 (L') Marc Allégret
1969Europe méridionale au temps des rois (L') Marc Allégret
1974T'es fou Marcel Jean Rochefort

Longs métrages

en tant que : Décorateur

1927 Cousine Bette (La) Max de Rieux
1928 J'ai l'noir ou Le suicide de Dranem Max de Rieux
1928 Vocation (La) Jean Bertin
1929 Maison des hommes vivants (La) Marcel Dumont
1931 Tout s'arrange Henri Diamant-Berger
1931 Vagabonde (La) Solange Bussi

en tant que : Interprète

1926 Roman de Renard (Le) Ladislas Starewitch
1930 Faubourg Montmartre Raymond Bernard
1931Figuration Antonin Bideau
1931 Fortune (La) Jean Hémard
1931 Tout s'arrange Henri Diamant-Berger
1932 Aux urnes, citoyens ! Jean Hémard
1932 Clair de lune Henri Diamant-Berger
1932Paris soleil Jean Hémard
1932 Un homme heureux Antonin Bideau
1932 Une jeune fille et un million Fred Ellis, Max Neufeld
1933 Abbé Constantin (L') Jean-Paul Paulin
1933 D'amour et d'eau fraîche Félix Gandera
1933 Fille du régiment (La) Carl Lamac, Pierre Billon
1933 Pas besoin d'argent Jean-Paul Paulin
1933 Surprises du sleeping (Les) Karl Anton
1934 Billet de mille (Le) Marc Didier
1934 Dédé René Guissart
1934 Nous ne sommes plus des enfants Augusto Genina
1934 Voyage imprévu (Le) Jean de Limur
1935 Retour au paradis Serge de Poligny
1935 Route heureuse (La) Georges Lacombe
1936 Faisons un rêve Sacha Guitry
1937 Fessée (La) Pierre Caron
1937 Perles de la couronne (Les) Sacha Guitry, Christian-Jaque
1938 Conflit Léonide Moguy
1938 Entrée des artistes Marc Allégret
1939 Battement de coeur Henri Decoin
1939 Cavalcade d'amour Raymond Bernard
1939 Monde tremblera = La Révolte des vivants (Le) Richard Pottier
1939 Paris-New York Yves Mirande
1940 Surprises de la radio (Les) Marcel Aboulker
1941 Deux timides (Les) Yves Allégret
1941 Etrange Suzy (L') Pierre-Jean Ducis
1941 Hommes sans peur (Les) Yvan Noé
1941 Petits riens (Les) Raymond Leboursier
1941 Une femme dans la nuit Edmond T. Gréville
1941 Une femme disparaît Jacques Feyder
1942 Belle aventure (La) Marc Allégret
1942 Félicie Nanteuil Marc Allégret
1942 Promesse à l'inconnue André Berthomieu
1944English without Tears Harold French
1945 Cyrano de Bergerac Fernand Rivers
1945 Dorothée cherche l'amour Edmond T. Gréville
1945 Nous ne sommes pas mariés Bernard-Roland
1945 Une femme coupée en morceaux Yvan Noé
1946 Parade du rire Roger Verdier
1946 Paris 1900 Nicole Vedrès
1946 Rendez-vous à Paris Gilles Grangier
1946 Tombé du ciel Emile Edwin Reinert
1947 Croisière pour l'inconnu Pierre Montazel
1947 Éventail (L') Emile Edwin Reinert
1947 Route sans issue Jean Stelli
1948 Ainsi finit la nuit Emile Edwin Reinert
1948 Bal des pompiers (Le) André Berthomieu
1948 Impeccable Henri (L') Charles-Félix Tavano
1948 Inconnu d'un soir (L') Hervé Bromberger, Max Neufeld
1948 Jean de la Lune Marcel Achard
1949 Deported Robert Siodmak
1949 Petite chocolatière (La) André Berthomieu
1951 Casque d'or Jacques Becker
1951 Plaisir (Le) Max Ophuls
1952 Adorables créatures Christian-Jaque
1952April in Paris
Avril à Paris
David Butler
1952Innocents in Paris
Week-end à Paris
Gordon Parry
1952 Little Boy Lost
Le Petit garçon perdu
George Seaton
1953 Phantom of the Rue Morgue
Le Fantôme de la rue Morgue
Roy Del Ruth
1953 Trois mousquetaires (Les) André Hunebelle
1955 Mauvaises rencontres (Les) Alexandre Astruc
1956 Mon coquin de père Georges Lacombe
1956 Paris Palace Hôtel Henri Verneuil
1957 Quiet American (The)
Un Américain bien tranquille
Joseph L. Mankiewicz
1958 Pourquoi viens-tu si tard ? Henri Decoin
1959 Passeport pour le monde Victor Stoloff
1960Full Treatment (The)
Traitement de choc
Val Guest
1961Tiara Tahiti
La Belle des îles
William T. Kotcheff
1962 Diable et les dix commandements (Le) Julien Duvivier
1963 Besuch (Der)
La Rancune
Bernhard Wicki
1963 Bonne soupe (La) Robert Thomas
1963 Symphonie pour un massacre Jacques Deray
1964 Compartiment tueurs Costa-Gavras
1964 Lady L. Peter Ustinov
1965 Paris brûle-t-il ? René Clément
1966 Da Berlino l'apocalisse
Le Tigre sort sans sa mère
Mario Maffei
1966 Grand Prix John Frankenheimer
1966 Two for the Road
Voyage à deux
Stanley Donen
1967 Adolphe ou l'âge tendre Bernard Toublanc-Michel
1967 Barbarella Roger Vadim
1967 Comme un éclair = La Guerre amère Jules Dassin, Irwin Shaw
1967 Lamiel Jean Aurel
1967 Une et l'autre (L') René Allio
1968Hard Contract S. Lee Pogostin
1968 Madwoman of Chaillot (The)
La Folle de Chaillot
Bryan Forbes
1971 Eglantine Jean-Claude Brialy
1972 Au rendez-vous de la mort joyeuse Juan Luis Buñuel
1972Più bella serata della mia vita (La)
Plus belle soirée de ma vie
Ettore Scola
1972 Vogliamo i colonnelli
Nous voulons les colonels
Mario Monicelli
1974 Important c'est d'aimer (L') Andrzej Zulawski
1974 Rosebud Otto Preminger
1974Shadow catcher (The)
Le Chasseur d'ombres
Teri McLuhan
1975 Course à l'échalote (La) Claude Zidi
1975 Locataire (Le) Roman Polanski
1976Anacoreta (El) Juan Estelrich
1976 Mado Claude Sautet
1977 Point de mire (Le) Jean-Claude Tramont
1977 Vie devant soi (La) Moshé Mizrahi
1978 Pion (Le) Christian Gion