Ciné-Ressources – Fiches personnalités

John Houseman

Producteur, Scénariste, Interprète, Collaborateur scénaristique


imprimer
Naissance
22 septembre 1902 à Bucarest (Roumanie)
Décès
31 octobre 1988 à Malibu (Californie, Etats-Unis).
>> Rechercher "John Houseman" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après ses études au Clifton College, John Houseman émigre en Argentine en 1923, puis au Canada, où il se lance dans l'import-export. Il travaille ensuite comme journaliste, puis comme traducteur. En 1935, il fonde avec le réalisateur Orson Welles le Mercury Theatre. Il adapte alors des pièces européennes pour Broadway. Associé à Welles, il produit plusieurs de ses pièces, dont Panic et Macbeth. De 1937 à 1939, il coproduit le programme radiophonique Mercury Theatre on the Air.

Carrière au cinéma

Au début de sa carrière, John Houseman est un producteur dont le nom est intimement associé à celui d'Orson Welles. Il participe au scénario de Citizen Kane et signe celui de Jane Eyre (R. Stevenson, 1942). Vice-président des studios Selznick, il met en chantier La Cinquième Colonne (Alfred Hitchcock, id.). En 1945, son flair lui permet d'engager comme scénariste Raymond Chandler, qui signe L'Invisible Meurtrier (L. Allen, 1945) et Le Dahlia bleu (G. Marshall, 1946). En 1948, il produit Lettre d'une inconnue (Max Ophuls). Avec ce film, sa carrière décolle. Houseman se distingue par sa culture, son souci de la qualité et la complicité qui le lie aux réalisateurs qu'il produit, tels Nicholas Ray (Les Amants de la nuit, 1949 ; La Maison de l'ombre, 1952), Vincente Minnelli (La Toile de l'araignée, 1955 ; Quinze Jours ailleurs, 1962), Joseph L. Mankiewicz (Jules César, 1953) ou encore Sydney Pollack (Propriété interdite, 1966). À la fin de sa carrière, on le voit faire l'acteur en dilettante, mais avec une indéniable présence, dans notamment Sept Jours en mai (John Frankenheimer, 1964), Rollerball (Norman Jewison, 1975) et The Fog (John Carpenter, 1980). Il remporte même plusieurs prix pour ses prestations, dont l'oscar du meilleur second rôle pour La Chasse au diplôme (Jeff Bridges, 1973).

Autres activités

Au début de la Seconde Guerre mondiale, John Houseman supervise le programme radiophonique La Voix de l'Amérique. À la fin de sa carrière, il apparaît dans des séries télévisées. Il est l'auteur d'une trilogie autobiographique, Run Through (1972), Front and Center (1979) et Final Dress (1983). Il a enseigné l'art dramatique.
De 1968 à 1976, il est le directeur d'un nouveau département, la " New Drama Division ", à la Julliard School de New York.

Prix

  • Meilleur acteur de second rôle dans un film dramat, 1974 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : The Paper Chase
  • Meilleure interprétation masculine dans un 2d rôle, 1974 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : The Paper Chase
  • Meilleure interprétation masculine dans un 2d rôle, 1974 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The Paper Chase

Ouvrages

  • Diccionario de la caza de brujas: las listas negras en Hollywood / Javier Coma. - Barcelona : Inédita Editores, 2005
  • Entertainers and the entertained : essays on theater, film and television / John Houseman. - New York : Simon and Schuster, 1986
  • Final dress : a memoir / John Houseman. - New York N.Y. : Simon & Schuster, 1985
  • Front and Center / John Houseman. - New York : Simon and Schuster, 1979
  • Never apologise : collected writings / Lindsay Anderson ; Paul Ryan. - London : Plexus, 2004
  • Unfinished business : A memoir / John Houseman. - London : Chatto & Windus, 1986

Périodiques

  • Cahiers du cinéma, n° 142, avril 1963. Penelope Huston, " Entretien avec John Houseman "
  • Cahiers du cinéma, n° 150-151, décembre 1963
  • Cahiers du cinéma, n° 414, décembre 1988. John Houseman, " Bonnes feuilles : les martiens "
  • Cahiers du cinéma, n° 414, décembre 1988. Nicolas Saada, " Profession : producer "
  • Ciné Télé Revue, n° 45, 10 novembre 1988. " Le carnet noir : John Houseman "
  • Cinématographe, n° 100, mai 1984
  • Cinemotion, n° 2, décembre 1988. François Bernheim-Dennery, " John Houseman "
  • Classic Images, n° 163, janvier 1989. Richard E. Braff, " Obituaries "
  • Educational Theatre Journal, vol. 20, n° 1, 1968. John Houseman, " In Search of an American Acting Tradition "
  • Educational Theatre Journal, vol. 24, n° 1, 1972. John Houseman, " The Birth of the Mercury Theatre "
  • EPD Film, 5 décembre 1988. Bettina Thienhaus, " John Houseman "
  • Film comment, n° 2, mars 1975
  • Film Dope, n° 25, 1982. " Biofilmographie "
  • Film en Televisie + Video, n° 379, décembre 1988. Freddy Sartor, " The end "
  • Films and Filming, n° 386, novembre 1986. John Russell Taylor, " Houseman "
  • Hollywood Quarterly, vol. 3, n° 1, 1947. John Houseman, " Violence, 1947 : Three Specimens "
  • Hollywood Studio Magazine, vol. 22, n° 2, 1989. Brian O'Dowd, " John Houseman: "he earned it." "
  • Positif, n° 167, mars 1975
  • Positif, n° 232-233, juillet-août 1980
  • Sight and Sound, n° 1, janvier 1974
  • Sight and Sound, n° 4, septembre 1962
  • Sight and Sound, vol. 55, n° 4, septembre 1986
  • The Massachusetts Review, vol. 3, n° 2, 1962. John Houseman, " Three Books on the Film "
  • The New York Times, 1 novembre 1988. Marilyn Berger, " John Houseman, actor and producer, 86, dies "
  • The Quarterly of Film Radio and Television, vol. 10, n° 3, 1956. John Houseman, " How-and What-Does a Movie Communicate? "
  • Variety, 2 novembre 1988. " John Houseman, renowned stage and film master, dead at 86 "

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Producteur

1938 Too Much Johnson Orson Welles

en tant que : Interprète

1938 Too Much Johnson Orson Welles
1981Writing : Plain & Fancy Mallory Pearce, severo Pérez

Longs métrages

en tant que : Scénariste

1943 Jane Eyre Robert Stevenson
1964Journey to America benjamin Jackson

en tant que : Collaborateur scénaristique

1940 Citizen Kane Orson Welles

en tant que : Producteur

1945 Blue Dahlia (The)
Le Dahlia bleu
George Marshall
1947 Letter from an Unknown Woman
Lettre d'une inconnue
Max Ophuls
1947 They Live by Night
Les Amants de la nuit
Nicholas Ray
1950Company She Keeps (The) John Cromwell
1950 On Dangerous Ground
La Maison dans l'ombre
Nicholas Ray
1952 Bad and the Beautiful (The)
Les Ensorcelés
Vincente Minnelli
1952Holiday for Sinners Gerald Mayer
1952 Julius Caesar
Jules César
Joseph L. Mankiewicz
1953Executive Suite
La Tour des ambitieux
Robert Wise
1953Her Twelve Men
Les Fils de Mademoiselle
Robert Z. Leonard
1954 Cobweb (The)
La Toile d'araignée
Vincente Minnelli
1954 Moonfleet
Les Contrebandiers de Moonfleet
Fritz Lang
1955Lust For Life
La Vie passionnée de Vincent Van Gogh
Vincente Minnelli
1961 Two Weeks in Another Town
Quinze jours ailleurs
Vincente Minnelli
1962 All Fall Down
L'Ange de la violence
John Frankenheimer
1962 In the Cool of the Day
[Les Chemins de la vengeance]
Robert Stevens
1964Journey to America benjamin Jackson
1965 This Property Is Condemned
Propriété interdite
Sydney Pollack

en tant que : Producteur associé

1944Unseen (The)
L'Invisible meurtrier
Lewis Allen
1946Miss Susie Slagle's John Berry

en tant que : Interprète

1930 Feet First
A la hauteur
Clyde Bruckman
1963 Seven Days in May
Sept jours en mai
John Frankenheimer
1973Paper Chase (The) James Bridges
1974 Three Days of the Condor
Les Trois jours du Condor
Sydney Pollack
1975 Rollerball Norman Jewison
1976 Saint Ives
Monsieur Saint-Ives
J. Lee Thompson
1978Cheap Detective (The)
Le Privé de ces dames
Robert Moore
1978 Old Boyfriends Joan Tewkesbury
1979Fog (The) John Carpenter
1979My Body Guard
[Veux-tu être mon garde du corps ?]
Tony Bill
1979 Wholly Moses
Sacré Moïse
Gary Weis
1980 Bells = Murder by Phone
[Meurtre par téléphone]
Michael Anderson
1981Ghost Story
Le Fantôme de Milburn
John Irvin
1987 Another Woman
Une autre femme
Woody Allen
1987 Bright Lights, Big City
Les Feux de la nuit
James Bridges
1988Naked Gun (The)
Y a-t-il un flic pour sauver la reine ?
David Zucker
1988 Scrooged
Fantômes en fête
Richard Donner, Mic Rodgers