Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Marie-Christine Barrault

Interprète


imprimer
Naissance
21 mars 1944 à Paris (France)
Liens familiaux
Son père, Max-Henri Barrault, était administrateur de théâtre. Elle est la nièce de Jean-Louis Barrault. Divorcée du producteur Daniel Toscan du Plantier, elle épouse en 1990 Roger Vadim.
>> Rechercher "Marie-Christine Barrault" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Marie-Christine Barrault s'inscrit au Cours Simon et intègre le Conservatoire en 1964. Elle débute au théâtre sous la direction de son oncle Jean-Louis Barrault, puis à la télévision en 1965.

Carrière au cinéma

En 1969, Eric Rohmer offre à Marie-Christine Barrault son premier rôle au cinéma. Elle incarne une petite provinciale catholique aux côtés de Jean-Louis Trintignant dans Ma nuit chez Maud. Elle joue à nouveau pour Rohmer en 1972 dans L'Amour l'après-midi. Le succès de Cousin, cousine en 1975 de Jean-Charles Tacchella lance sa carrière. En 1980, elle émigre aux Etats-Unis. Woody Allen lui confie le rôle d'Isobel dans Stardust memories. Elle se défait de l'image de jeune fille sage de Ma nuit chez Maud avec Les Mots pour le dire (1983) de José Pinheiro, où elle interprète une mère odieuse et Un amour en Allemagne (1983) où elle campe une villageoise stupide. Volker Schlöndorff lui fait interpréter Mme Verdurin dans Un amour de Swann (1983), adapté de l'oeuvre de Marcel Proust. Elle tourne également pour Manoel de Oliveira (Le Soulier de satin, 1984), Krzysztof Zanussi (Le Pouvoir du mal, 1985), Claude Pinoteau (L'Etudiante, 1988) ou Jean-Pierre Mocky (Bonsoir, 1992). Dès lors, Marie-Christine Barrault se fait de plus en plus rare au cinéma. Elle apparaît par la suite dans des seconds rôles : La Dilettante (1998) de Pascal Thomas, La Disparue de Deauville (2006) de Sophie Marceau, ou encore Non ma fille, tu n'iras pas danser (2008) de Christophe Honoré.

Autres activités

Marie-Christine Barrault a une grande carrière théâtrale. Elle joue dans les pièces de Federico Garcia Lorca (Noces de sang, 1969), Gabriel Arout (Cet animal étrange, 1983), Tennessee Williams (La Ménagerie de verre, 1998) ou encore Françoise Chandernagor (L'Allée du Roi, 2008).
A la télévision, on la voit dans La Grande peur dans la montagne (1966) de Pierre Cardinal, Lancelot du Lac (1970) de Claude Santelli, L'Eté 36 (1986) d'Yves Robert, Marie Curie, une femme honorable (1990) de Michel Boisrond.
Elle a présenté l'émission " Ciné-Passion " en 1983 pour la chaîne de télévision FR3.
Elle a publié en 1984 Souffler n'est pas jouer, chez Ramsay ainsi qu'un récit autobiographique, Le Cheval dans la pierre, chez R. Laffont en 1999.

Ouvrages

  • Souffler n'est pas jouer / Marie-Christine Barrault.- Paris : Ramsay, 1984

Périodiques

  • Cinéma Français, n° 30, 1979
  • Ciné-Revue, vol. 57, n° 1, 6 janvier 1977
  • Ciné-Revue, vol. 60, n° 37, 11 septembre 1980
  • Ciné-Revue, vol. 65, n ° 18, 2 mai 1985
  • Ciné-Revue, vol. 65, n° 2, 10 janvier 1985
  • Revue du cinéma (La) / Image et Son, n° 445, janvier 1989

Courts métrages

en tant que : Interprète

2003Empreinte de l'ange (L') Christophe Reynaud
2010Mémoires d'une jeune fille dérangée Keren Marciano

Longs métrages

en tant que : Interprète

1964 Copains (Les) Yves Robert
1969 Ma nuit chez Maud Eric Rohmer
1970 Distrait (Le) Pierre Richard
1971 Intrus (Les) Sergio Gobbi
1972 Amour l'après-midi (L') Eric Rohmer
1974John Glückstadt Ulf Miehe
1975 Cousin, cousine Jean-Charles Tacchella
1976 Du côté des tennis Madeleine Hartmann-Clausset
1977 État sauvage (L') Francis Girod
1977 Medusa Touch (The)
La Grande menace
Jack Gold
1978 Même les momes ont du vague à l'âme Jean-Louis Daniel
1978 Perceval le Gallois Eric Rohmer
1979 Ma chérie Charlotte Dubreuil
1979 Stardust Memories Woody Allen
1979Vrouw tussend houd en wolf
Femme entre chien et loup
André Delvaux
1980 Amour trop fort (L') Daniel Duval
1982 Table for Five Robert Lieberman
1983Eine Liebe in Deutschland
Un amour en Allemagne
Andrzej Wajda
1983 Mots pour le dire (Les) José Pinheiro
1983 Un amour de Swann Volker Schlöndorff
1984 Louise, l'insoumise Charlotte Silvera
1984 Meilleur de la vie (Le) Renaud Victor
1984Piano forte
Pianoforte
Francesca Comencini
1984 Soulier de satin (Le) Manoel de Oliveira
1984 Vaudeville Jean Marboeuf
1985 Pouvoir du mal (Le) Krzysztof Zanussi
1986 Jupon rouge (Le) Geneviève Lefebvre
1987Daniya, jardín del harem Carles Mira
1987 Oeuvre au noir (L') André Delvaux
1988 Adieu je t'aime Claude Bernard-Aubert
1988 Etudiante (L') Claude Pinoteau
1988 Jésus de Montréal Denys Arcand
1988 Prisonnières Charlotte Silvera
1988 Sanguines Christian François
1988 Un été d'orages Charlotte Brandstrom
1990Amore necessario (L')
Amour nécessaire
Fabio Carpi
1990 Dames galantes Jean-Charles Tacchella
1992 Bonsoir Jean-Pierre Mocky
1992Prossima volta il fuoco (La)
Et ensuite le feu
Fabio Carpi
1996 Obsession
Berlin Niagara
Peter Sehr
1997 C'est la tangente que je préfère Charlotte Silvera
1998 Dilettante (La) Pascal Thomas
1999Azzurro Denis Rabaglia
2002Amants de Mogador (Les) Souheil Ben Barka
2005 Coup de sang Jean Marboeuf
2006 Disparue de Deauville (La) Sophie Marceau
2008 Non ma fille, tu n'iras pas danser Christophe Honoré
2011 Art de la fugue (L') Brice Cauvin
2012 Grand méchant loup (Le) Nicolas & Bruno
2012 Je m'appelle hmmm... Agnès Troublé
2012 Vie domestique (La) Isabelle Czajka
2014 A tous les vents du ciel Christophe Lioud
2017 Fête des mères (La) Marie-Castille Mention-Schaar