Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Joan Crawford

Interprète


imprimer
Naissance
23 mars 1904 à San Antonio (Texas, Etats-Unis)
Etat civil
Lucille LeSueur
Décès
10 mai 1977 à New York (Etats-Unis)
Liens familiaux
Elle est successivement mariée à Douglas Fairbanks Jr, à Franchot Tone, à Philip Terry et à Alfred Steele, dirigeant de la firme Pepsi-Cola.
>> Rechercher "Joan Crawford" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Dès son plus jeune âge, Lucille Lesueur se passionne pour la scène et le spectacle. Son beau-père est propriétaire d'un théâtre à Lawton, dans l'Oklahoma. A l'âge de treize ans, elle remporte un premier concours de danse. D'audition en audition, elle finit par danser sur les scènes de Broadway, à New York, sous le nom de Billie Cassin, avant de se faire remarquer par un responsable de la Metro-Goldwyn-Mayer.

Carrière au cinéma

Joan Crawford est l'une des stars les plus représentatives de l'âge d'or d'Hollywood. Sa carrière embrasse, sur une cinquantaine d'années, les différentes périodes du cinéma des grands studios américains. Elle fait ses débuts en 1925 dans le muet, dans de petits rôles de figurantes (Pretty ladies, de Monta Bell). Les studios s'intéressent surtout à son physique de pin-up - visage carré, grande bouche, yeux immenses. C'est l'époque des films de gangsters, où les actrices sont cantonnées au rôle de la petite amie du caïd. Mais Joan Crawford aspire à des compositions plus étoffées. Elle obtient son premier rôle important dans Old clothes (1925) d'Edward F. Cline. Ambitieuse, elle se bat pour interpréter Diane dans Les nouvelles vierges (1928) d'Harry Beaumont. Son audace, sa beauté et son talent la propulsent rapidement au rang de star. Elle incarne la jeunesse américaine des années 1930, insouciante et assoiffée de vie, et fait rêver toute une génération de midinettes. Jusqu'en 1943, elle reste fidèle à la MGM, pour laquelle elle tourne une trentaine de films, dont Mannequin (1937) de Frank Borzage. Après la Seconde Guerre mondiale, elle est devenue une actrice mûre et accomplie, à qui on peut confier tout type d'interprétation - de la femme cynique à l'intrigante, en passant par la femme fatale sophistiquée ou aventureuse -, et elle démarre une seconde carrière. Son personnage de mère meurtrière par amour pour sa fille dans Mildred Pierce (1945) de Michael Curtiz lui vaut l'oscar de la meilleure interprétation féminine. Dès lors, toutes ses apparitions se soldent par un succès commercial. Elle se produit dans des mélodrames dans lesquels elle personnifie la femme qui a vécu seule pendant les années de guerre et qui rêve d'amour. En 1954, Nicholas Ray lui offre un de ses plus beaux rôles dans Johnny Guitar, un western baroque où elle campe une tenancière de bar. Puis c'est Robert Aldrich qui lui permet de rester au-devant de la scène dans Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (1962), l'occasion pour elle de jouer avec un autre monstre sacré : Bette Davis. Après un dernier film en Angleterre, Trog (1970) de Freddie Francis, elle met un terme à sa carrière.

Autres activités

Joan Crawford travaille beaucoup pour la télévision à la fin de sa carrière. Dans Night gallery (1969), le jeune réalisateur Steven Spielberg lui offre le rôle d'une aveugle qui pactise avec l'au-delà.
A la mort de son dernier époux, elle hérite de la direction de la firme Pepsi-Cola.
Elle a publié deux livres de souvenirs : A portrait of Joan (1962) et My way of life (1971).

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1970 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"
  • Meilleure interprétation féminine, 1946 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Mildred Pierce
  • Meilleure interprétation féminine, 1945 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : Mildred Pierce

Ouvrages

  • Cette chère Maman / Christina Crawford.- Paris : R. Laffont, 1980
  • Four fabulous faces : Swanson, Garbo, Crawford, Dietrich / Larry Carr.- New-York City : Galahad Books, 1970
  • The films of Joan Crawford / Lawrence J. Quirk.- New-York : The Citadel Press, 1970

Périodiques

  • Classic Images, n° 221, novembre 1993
  • Ecran, n° 65, janvier 1978
  • Film Dope, n° 8, octobre 1975
  • Film Weekly, vol. 18, n° 445, avril 1937
  • Films in Review, vol. 17, n° 6, juin/juillet 1966
  • Photoplay, vol. 51, n° 10, octobre 1937
  • Photoplay, vol. 51, n° 11, novembre 1937
  • Photoplay, vol. 51, n° 12, décembre 1937
  • Positif, n° 131, octobre 1971
  • Positif, n° 215, février 1979
  • Premiere (USA), vol. 3, n° 3, novembre 1989
  • Sight and Sound, vol. 51, n° 1, hiver 1981/1982

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1925 1925 Studio Tour Anonyme
1926Wampas Baby Stars of 1926 Anonyme
1931Slippery Pearls = Stolen Jools (The) William McGann
1932Screen Snapshots Ralph Staub
1951Cancer Fund Film Notables Attend Glittering Benefits Anonyme

Longs métrages

en tant que : Interprète

1924 Merry Widow (The)
La Veuve joyeuse
Erich von Stroheim
1925Old Clothes Edward Cline
1925Only Thing (The) Jack Conway
1925Sally, Irene and Mary Edmund Goulding
1926Boob (The) William A. Wellman
1926Paris Edmund Goulding
1926 Tramp, Tramp, Tramp
Plein les bottes
Harry Edwards
1926Winners of the Wilderness W.S. Van Dyke
1927Spring Fever
Le Temps des cerises
Edward Sedgwick
1927Taxi Dancer (The) Harry F. Millarde
1927Twelve Miles Out
Le Bateau ivre
Jack Conway
1927Understanding Heart (The) Jack Conway
1927Unknown (The)
L'Inconnu
Tod Browning
1927West Point Edward Sedgwick
1928Across to Singapore William Nigh
1928Dream of Love
Adrienne Lecouvreur
Fred Niblo
1928Four Walls William Nigh
1928Law of the Range (The) William Nigh
1928Our Dancing Daughters = Dancing Daughters
Les Nouvelles vierges
Harry Beaumont
1928Rose-Marie Lucien Hubbard
1929Duke Steps Out (The)
La Tournée du grand Duke
James Cruze
1929 Hollywood Revue of 1929 (The)
Hollywood chante et danse = Hollywood Revue
Charles F. Riesner
1929Our Modern Maidens
Ardente jeunesse
Jack Conway
1929Untamed
Indomptée
Jack Conway
1930Dance, Fools, Dance Harry Beaumont
1930Montana Moon Malcolm St. Clair
1930Our Blushing Brides Harry Beaumont
1930Paid Sam Wood
1931Laughing Sinners Harry Beaumont
1931Possessed
Fascination
Clarence Brown
1931This Modern Age Nick Grinde
1932Grand Hotel
Grand Hôtel
Edmund Goulding
1932Letty Lynton
Captive
Clarence Brown
1932Rain
Pluie
Lewis Milestone
1933 Dancing Lady
Le Tourbillon de la danse
Robert Z. Leonard
1933 Today We Live
Après nous le déluge
Howard Hawks, Richard Rosson
1934Chained
La Passagère
Clarence Brown
1934Forsaking All Others
Souvent femme varie
W.S. Van Dyke
1934Sadie McKee
Sadie McKee = Vivre et aimer
Clarence Brown
1935I Live My Life
Vivre sa vie
W.S. Van Dyke
1935No More Ladies
La Femme de ma vie
Edward H. Griffith, George Cukor
1936Gorgeous Hussy (The)
L'Enchanteresse
Clarence Brown
1936Last of Mrs Cheyney (The)
La Fin de Mme Cheyney
Richard Boleslawski
1936Love on the Run W.S. Van Dyke
1937 Bride Wore Red (The)
L'Inconnue du palace
Dorothy Arzner
1937Mannequin Frank Borzage
1938Ice Follies of 1939 (The)
La Féérie de la glace
Reinhold Schünzel
1938Shining Hour (The)
L'Ensorceleuse
Frank Borzage
1939 Women (The)
Femmes
George Cukor
1940Strange Cargo
Le Cargo maudit
Frank Borzage
1940Susan and God
Susan et ses idées
George Cukor
1941 A Woman's Face
Il était une fois
George Cukor
1941When Ladies Meet
Duel de femmes
Robert Z. Leonard
1942Above Suspicion Richard Thorpe
1942 Reunion in France
Retour en France
Jules Dassin
1942They All Kissed the Bride
Embrassons la mariée
Alexander Hall
1944 Hollywood Canteen Delmer Daves
1944 Mildred Pierce
Le Roman de Mildred Pierce
Michael Curtiz
1946Humoresque Jean Negulesco
1946 Possessed
La Possédée
Curtis Bernhardt
1947 Daisy Kenyon
Femme ou maîtresse
Otto Preminger
1948Flamingo Road
Le Boulevard des passions
Michael Curtiz
1948It's a Great Feeling
Les Travailleurs du chapeau
David Butler
1949 Damned Don't Cry (The)
L'Esclave du gang
Vincent Sherman
1950Goodbye My Fancy
La Flamme du passé
Vincent Sherman
1950Harriet Craig
La Perfide
Vincent Sherman
1951This Woman Is Dangerous
La Reine du hold-up
Felix E. Feist
1952 Sudden Fear
Le Masque arraché
David Miller
1953 Johnny Guitar
Johnny Guitare
Nicholas Ray
1953Torch Song
La Madone gitane
Charles Walters
1954Female on the Beach
La Maison sur la plage
Joseph Pevney
1955 Autumn Leaves
Feuilles d'automne
Robert Aldrich
1955Queen Bee
Une femme diabolique
Ranald MacDougall
1956 Story of Esther Costello (The)
Le Scandale Costello
David Miller
1959Best of Everything (The)
Rien n'est trop beau
Jean Negulesco
1962 What Ever Happened to Baby Jane ?
Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?
Robert Aldrich
1963 Caretakers (The)
[La Cage aux femmes]
Hall Bartlett
1964 I Saw What You Did
Tuer n'est pas jouer
William Castle
1964 Strait-Jacket
La Meurtrière diabolique
William Castle
1966 Berserk
Le Cercle de sang
Jim O'Connolly
1967 Karate Killers (The)
Tueurs au karaté avec les agents très spéciaux
Barry Shear
1969 Trog Freddie Francis