imprimer
Naissance
1926 à Paris
>> Rechercher "Léo Kouper" dans le catalogue Ciné-Ressources

(détails)


(détails)


(détails)


(détails)


(détails)


Formation

Après des études au collège Chaptal, interrompues par la guerre, Léo Kouper se réfugie en Auvergne. À la fin de la guerre, il prend des cours de dessin par correspondance. Ces cours lui apportent quelques rudiments d'études, mais c'est auprès du grand affichiste Hervé Morvan (1917-1980), son mentor, qu'il apprend l'essentiel de son travail.

Carrière au cinéma

Affichiste de cinéma et de théâtre, Léo Kouper est notamment connu pour ses réalisations consacrées aux ressorties des films de Charlie Chaplin, dans les années 1950, ainsi que pour l'une des affiches d'Emmanuelle (1974).
Il débute avec Hervé Morvan en participant à la réalisation de panneaux qui ornent les façades des salles de cinéma. Il compose sa première affichette pour Le plus joli péché du monde (Gilles Grangier, 1951) avec Dany Robin en vedette. Il réalise également une affichette pour Mon mari est merveilleux (André Hunebelle, 1953). Kouper réalise ensuite la série d'affiches consacrées aux ressorties des films de Charlie Chaplin, qui le font connaître : parmi elles, celles de La Ruée vers l'or/The Gold Rush (1925) et des Temps modernes/Modern Times (1936). Ces affiches - réalisées après une mise en concurrence avec les affichistes Cerutti et Jan Mara - impressionnent Charlie Chaplin, qui demeure alors en Suisse. Elles accompagnent Léo Kouper tout au long de sa carrière. Modifiées et simplifiées, elles se retrouveront exposées pour la ressortie des films de Chaplin vers 1970 (circuit Parafrance). Jo et Sam Siritzky, qui dirigent Parafrance, font appel à Léo Kouper au tournant des années 1970 pour un ensemble de films comiques, notamment La Fille du garde-barrière (Jérôme Savary, 1975). Plus tard, Léo Kouper réalise un projet pour Une nuit à l'Assemblée nationale (Jean-Pierrre Mocky, 1988), finalement non retenu par le distributeur. L'affiche existera tout de même sous forme de carte postale. Pour Mocky, il conçoit également une affiche "pantalon" (160 x 60 cm) pour Le Miraculé (1986). Les années 1970 sont cependant marquées par l'affiche conçue pour Emmanuelle (Just Jaeckin, 1974). Sa composition est rapide (elle doit être livrée pour paraître dans Le Film français). À partir d'un lettrage Letraset et d'une image aperçue dans la revue érotique Lui, il compose un visuel marquant, qui peut se prêter à mille interprétations. Si l'affiche officielle du film est réalisée par René Ferracci (Sylvia Kristel dans un grand fauteuil d'osier), celle de Léo Kouper est "associée" aux déclinaisons suivantes d'Emmanuelle.
Léo Kouper a reçu le prix Paul-Colin de l'affiche en 1981 (Paul Colin était le président du jury d'affichistes).

Autres activités

Léo Kouper organise régulièrement des expositions pour montrer son parcours d'affichiste. La dernière date de 2004 : "Léo Kouper affichiste" (l'affiche de l'événement est conservée à la Cinémathèque française).

L'auteur Dominique Auzel lui a demandé, pour un ouvrage, de créer a posteriori des affiches pour les premiers courts métrages de François Truffaut : Les Mistons et Une histoire d'eau (de Truffaut et Godard).

La carrière d'affichiste de cinéma de Léo Kouper s'est toujours déroulée en parallèle avec sa carrière d'affichiste pour le théâtre. Pour lui, il n'y a pas de différences fondamentales entre les deux genres d'affiches, le principe général étant de trouver l'idée qui l'amènera à arrêter le regard du spectateur. Il a beaucoup travaillé pour le théâtre Montparnasse, ou encore pour l'Espace Pierre Cardin.

Il compose également des affiches pour des manifestations autres que cinématographiques ou théâtrales. En 2009, il compose une affiche pour la ville du Havre, une autre pour la ville de Dieppe.

Ouvrages

  • Léo Kouper, exposition au Centre municipal de l'affiche, Toulouse 1984.

Liens Internet

La liste des oeuvres proposées ici est basée sur les collections des partenaires de Ciné-Ressources.

Affiches de films (classées suivant l'année de production des films)

1992Schtonk ! Helmut Dietl
1988 Emmanuelle 6 Bruno Zincone
1986 Miraculé (Le) Jean-Pierre Mocky
1986 Couteau sous la gorge (Le) Claude Mulot
1986 Couteau sous la gorge (Le) Claude Mulot
1986 Miraculé (Le) Jean-Pierre Mocky
1986 Miraculé (Le) Jean-Pierre Mocky
1984 Comment draguer tous les mecs Jean-Paul Feuillebois
1983 Arbre sous la mer (L') Philippe Muyl
1983 Branchés à Saint-Tropez (Les) Max Pecas
1983 On l'appelle Catastrophe Richard Balducci
1982 On n'est pas sorti de l'auberge Max Pecas
1982 En cas de guerre mondiale, je file à l'étranger Jacques Ardouin
1981 Comment draguer toutes les filles Michel Vocoret
1980Line (The)
Camp disciplinaire
Robert J. Siegel
1978Long Week-end Colin Eggleston
1975 Fille du garde-barrière (La) Jérôme Savary
1973 Emmanuelle Just Jaeckin
1966 A Countess from Hong-Kong
La Comtesse de Hong-Kong
Charles Chaplin
1965Russians Are Coming, the Russians Are Coming (The)
Les Russes arrivent, les Russes arrivent
Norman Jewison
1963 Homme de Rio (L') Philippe de Broca
1952 Monsieur Taxi André Hunebelle
1951 Plus joli péché du monde (Le) Gilles Grangier
1951 Drôle de noce Léo Joannon
1951 Limelight
Les Feux de la rampe
Charles Chaplin
1946 Monsieur Verdoux Charles Chaplin
1946 Monsieur Verdoux Charles Chaplin
1939 Great Dictator (The)
Le Dictateur
Charles Chaplin
1939 Great Dictator (The)
Le Dictateur
Charles Chaplin
1935 Modern Times
Les Temps modernes
Charles Chaplin
1935 Modern Times
Les Temps modernes
Charles Chaplin
1925 Gold Rush (The)
La Ruée vers l'or
Charles Chaplin
1925 Gold Rush (The)
La Ruée vers l'or
Charles Chaplin
1925 Gold Rush (The)
La Ruée vers l'or
Charles Chaplin
1919 Kid (The)
Le Gosse
Charles Chaplin
1918 A Dog's Life
Une vie de chien
Charles Chaplin
1918 Shoulder Arms
Charlot soldat
Charles Chaplin
1918 Shoulder Arms
Charlot soldat
Charles Chaplin

Autres réalisations

1986Affiche de manifestation : Le 4ème Festival des Festivals du Film Court - Villeneuve-la-Garenne 1986
2004Affiche de manifestation : Léo Kouper affichiste