Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Boris Bilinsky

Costumier, Décorateur


imprimer
Naissance
21 septembre 1900 à Bendery (Russie)
Décès
03 février 1948 à Catane (Sicile, Italie)
Liens familiaux
Boris Bilinsky est marié à l'actrice Franca Belli.
>> Rechercher "Boris Bilinsky" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Bilinsky commence à étudier la décoration en Allemagne, en 1921, sous l'égide de Max Reinhardt. En 1923, il rejoint Paris et s'intègre tout naturellement à la communauté des émigrés russes, parmi lesquels Léon Bakst, avec qui il étudie la peinture. Il travaille également pour le théâtre (La chauve-souris de Nikita Balieff, L'arc en ciel) et se lie d'amitié avec Georges Annenkov et Simon Lissim. Après avoir rencontré Ivan Mosjoukine, il entame une carrière riche et variée (décorateur, costumier, affichiste) pour le cinéma dans l'équipe de Russes des studios Albatros, à Montreuil.

Carrière au cinéma

Trop tôt disparu pour rester célèbre aujourd'hui, Bilinsky fut un artiste reconnu de son vivant comme un maître. Il imagine entre 1924 et 1927 des affiches de cinéma parmi les toutes premières vraiment modernes : Le lion des Mogols (Epstein, 1924), La rue sans joie (Pabst, 1923), Metropolis (Lang, 1926). L'usage est alors de commander des affiches pour le même film simultanément à plusieurs dessinateurs, mais c'est souvent Bilinsky qui illustre en plus le manuel de publicité : La rue sans joie, Les aventures de Robert Macaire (Epstein, 1925), Gribiche (Feyder, 1925), etc. Il est reconnu par la presse des années 30 comme "l'un des meilleurs" et "le plus célèbre des affichistes de cinéma". Bilinsky explique que les affiches doivent servir à attirer et frapper loeil du passant, non à lui raconter le film. Il faut donc respecter des principes : la tache de couleur qui, visible de loin par sa taille et son contraste avec une tache de couleur voisine, doit composer un dessin schématique ; ne pas noyer le dessin par le texte ; l'affiche de cinéma doit être dynamique, ce qui la différencie de l'affiche publicitaire ordinaire ; le titre doit être "incorporé à la substance même de l'affiche, faire partie de sa composition et non lui être superposé, ainsi que cela arrive trop souvent". Ses costumes pleins de fantaisie produits pour Le lion des Mogols (1924) lui valent le succès. En 1925, il réalise costumes et décors pour le film d'anticipation 1975 (Mosjoukine). La célébrité vient avec les costumes de Casanova (Volkoff, 1926). Qu'ils soient fantaisistes, historiques comme dans Casanova ou contemporains comme dans Paname n'est pas Paris (Malikoff, 1927), les costumes de Bilinsky ont pour leitmotiv la recherche de l'idée, de la suggestion, afin que la personnalité de l'acteur soit perceptible dans le temps parfois très bref laissé au spectateur pour voir le costume. Léon Barsacq explique dans son livre Le décor de film les apports de Bilinsky décorateur : "Bilinsky (...) a introduit en France les nouvelles techniques du décor construit, du staff, des maquettes en volume (...), un certain faste décoratif, inconnu jusque-là dans les studios français mais pratiqué à la UFA de Berlin". Dans le décor du palais de Monte-Cristo (1928) d'Henri Fescourt, Boris Bilinsky, qui dessine également les costumes, nous restitue une image du "palais" tel qu'auraient pu le concevoir Bibiena ou Piranese, décorateurs d'opéras italiens du XVIIIe siècle : escalier monumental, colonnades, arcades et balcons... ; mais c'est un décor construit, tout au moins jusqu'à une certaine hauteur, le haut est réalisé en maquette réduite et le fond est peint en trompe-l'oeil." La guerre éclate alors qu'il attend à Rome la naissance de sa fille avec son épouse italienne. Il reste donc en Italie et recommence à travailler, principalement pour la maison de production Titanus.

Autres activités

A Berlin, Bilinsky travaille comme décorateur pour des théâtres russes (L'Oiseau bleu) et expose des aquarelles abstraites dès 1921. Sa passion de la musique le mène dès 1930 à des recherches de retranscription de morceaux classiques sous forme de dessins animés en couleurs. Il a aussi un projet personnel d'illustration de L'apocalypse. Il travaille pour l'Opéra Russe à Paris avec Nicolas Evreinov et Bronislava Nijinska (Rouslan et Ludmila, L'amour sorcier) et pour les Ballets Russes de Monte-Carlo. En 1937, ses décors pour Pelléas et Mélisande - choisis pour la représentation donnée à Covent Garden pour le couronnement de George VI - lui valent une Médaille d'or à l'Exposition Internationale de Paris. En Italie, il collabore à des productions théâtrales comme Sainte Jeanne de Shaw (Teatro Argentina, 1943) et travaille pour le chorégraphe Aurel Milloss : Casse-Noisette (1945), Follie Viennesi (Scala de Milan, 1947)

Ouvrages

  • Albatros des Russes à Paris 1919 - 1929, François Albera, Paris, Cinémathèque française, Milan, Mazzota, 1995 .
  • Choudozniki rouskogo teatra 1880 - 1930 / Les Peintres du théâtre russe 1880-1930, Catalogue raisonné de la collection de Nina et Nikita Lobanov-Rostovsky, John E. Bowlt, Moscou, Izdatelstvo Iskoutsvo
  • L'Art cinématographique. VI [Texte imprimé]/Mallet Stevens, Robert; Bilinsky, Boris;Schutz, Maurice; Richard, A. P., Paris, Presses Universitaires de France; Librairie Félix Alcan, 1929.
  • Le Décor - Le Costume - Le Maquillage - La Technique, Robert Mallet-Stevens, Boris Bilinsky, Maurice Schutz, A.-P. Richard, Paris, Librairie Félix Alcan, coll. L'Art cinématographique, tome VI, 1929 .
  • Le Décor de film, Léon Barsacq, Paris, Seghers, 1970 ; puis Paris, Henri Veyrier, 1985 .

Périodiques

  • Cinéa-Ciné, 15 juin 1927
  • CinémAction, n° 97, 4e trimestre 2000
  • Cinématographie Française (La), 1er octobre 1927.

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Décorateur

1923 Brasier ardent (Le) Ivan Mosjoukine
1924 Affiche (L') Jean Epstein
19251975 Ivan Mosjoukine
1928 Monte-Cristo Henri Fescourt
1929Kult ciala
La Rhapsodie d'amour
Michal Waszynski
1930 Femme d'une nuit (La) Marcel L'Herbier
1933 Casanova René Barberis
1936Tredici uomini e un cannone Giovacchino Forzano
1938 Monsieur Coccinelle Dominique Bernard-Deschamps
1940Senza cielo Alfredo Guarini
1940Senza cielo
La déesse blanche = Alerte aux blancs
Alfredo Guarini
1941Amore imperiale Alexandre Volkoff
1942Documento Z 3 Alfredo Guarini
1942Orizzonte di sangue Gennaro Righelli
1943Carne e l'anima (La) Wladimir Strijewsky
1943Storia di una capinera Gennaro Righelli
1946Sconosciuto di San Marino (Lo) Michal Waszynski, Vittorio Cottafavi

en tant que : Costumier

1924 Âme d'artiste Germaine Dulac
1924 Lion des Mogols (Le) Jean Epstein
19251975 Ivan Mosjoukine
1925 Prince charmant (Le) Viatcheslav Tourjansky
1926 Casanova Alexandre Volkoff
1927 Geheimnisse des Orients
Shéhérazade
Alexandre Volkoff
1927 Paname n'est pas Paris Nikolaï Malikoff
1928 Monte-Cristo Henri Fescourt
1929 Tarakanova Raymond Bernard
1930 Fra Diavolo Mario Bonnard
1930 Maison jaune de Rio (La) Robert Péguy, Karl Grune
1930Weisse Teufel (Der)
Le Diable blanc
Alexandre Volkoff
1931 Rosier de madame Husson (Le) Dominique Bernard-Deschamps
1932 Mille et deuxième nuit (La) Alexandre Volkoff
1933 Casanova René Barberis
1935 Equipage (L') Anatole Litvak
1935 Michel Strogoff Richard Eichberg, Jacques de Baroncelli
1936 Schlussakkord
La Neuvième symphonie
Detlef Sierck
1936Stenka Razine = Wolga Wolga Alexandre Volkoff
1936Tredici uomini e un cannone Giovacchino Forzano
1937 Bataille silencieuse (La) Pierre Billon
1937 Dame de Malacca (La) Marc Allégret
1937 Habanera (La) Detlef Sierck
1937 Nuits blanches de Saint-Pétersbourg (Les) Jean Dréville
1937 Nuits de princes Wladimir Strijewsky
1938 Katia Maurice Tourneur
1938 Patriote (Le) Maurice Tourneur
1939 De Mayerling à Sarajevo Max Ophuls
1939 Entente cordiale Marcel L'Herbier
1939 Jour se lève (Le) Marcel Carné
1939 Tempête Dominique Bernard-Deschamps
1940Senza cielo Alfredo Guarini
1940Senza cielo
La déesse blanche = Alerte aux blancs
Alfredo Guarini
1940 Volpone Maurice Tourneur
1941Amore imperiale Alexandre Volkoff
1941E caduta una donna Alfredo Guarini
1941Ridi, pagliaccio ! Camillo Mastrocinque
1942Orizzonte di sangue Gennaro Righelli
1942Pantera nera (La) Domenico Gambino
1942Paura d'amare Gaetano Amata
1943Angelo bianco (L') Giulio Antamoro, Federico Sinibaldi
1943Carne e l'anima (La) Wladimir Strijewsky
1943Storia di una capinera Gennaro Righelli
1946Sconosciuto di San Marino (Lo) Michal Waszynski, Vittorio Cottafavi