Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Tony Gatlif

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Adaptateur, Interprète, Compositeur de la musique originale, Auteur des chansons originales, Producteur associé, Producteur délégué


imprimer
Naissance
10 septembre 1948 à Alger (Algérie)
Etat civil
Michel Dahmani
>> Rechercher "Tony Gatlif" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Tony Gatlif s'intéresse très tôt au cinéma par le truchement du ciné-club de son école. Il tombe amoureux de Brigitte Fossey, la petite fille de Jeux interdits (1951) de René Clément. Il poursuit ensuite des études aux Beaux-Arts à Paris, puis prend des cours d'art dramatique. Il débute en 1969 une carrière de comédien au théâtre et à la télévision.

Carrière au cinéma

En 1973, Tony Gatlif réalise un premier court-métrage, Max l'Indien. Il puise son inspiration dans ses origines algériennes et gitanes. La Terre au ventre (1978), son premier long métrage, dresse le portrait d'une famille dépassée par les événements de la guerre d'Algérie. Avec Les Princes (1982), il s'intéresse à une famille de Gitans sédentarisés dans une banlieue sans âme. Gatlif observe sans complaisance ces êtres marqués par les vicissitudes de la vie mais qui savent garder leur fierté. Le film reçoit de nombreux prix et connaît un franc succès auprès du public. Rue du départ (1986) confirme son attirance pour les communautés marginales, mais cette fois le réalisateur traite son sujet sur le ton du polar. En 1992 il consacre un documentaire à la communauté tsigane, Latcho Drom, et en 1994, il adapte un roman de Jean-Marie Le Clézio, Mondo. En 1997, il tourne Gadjo dilo, une plongée dans une communauté gitane en Roumanie. Les Tsiganes ne sont pas le sujet de Je suis né d'une cigogne (1998), mais le film est imprégné de leur esprit. Tourné au coeur de l'Andalousie, le sud profond où les codes de l'honneur prennent une telle proportion qu'ils peuvent amener à tuer, Vengo (1999), qui oscille entre la fiction et le documentaire, est l'aboutissement d'un désir qu'il avait depuis vingt ans de faire un film sur le flamenco. Le héros de l'histoire est le danseur et chorégraphe, Antonio Canales - Caco dans la fiction -, qui se trouve mêlé à une dette de sang avec une autre famille de gitans. Pour Gatlif, ce film est : " un cri, un chant, un hymne à l'amour, au deuil, au prix du sang. Un hymne à la Méditerranée. Swing (2001), à travers l'amitié de deux adolescents, Max fan de jazz manouche, et d'une fillette nommée Swing, raconte la découverte du monde des gitans, leur culture, leur histoire et leurs chants. Récompensé par le Prix de la mise en scène au festival de Cannes en 2004, Exils (2003) évoque le parcours de deux enfants d'exilés à la recherche de leurs origines. Cette histoire, est étroitement liée à son propre parcours et au désir de se pencher sur ses racines. Transylvania (2005), road-movie avec Asia Argento et Amira Casar, à mi-chemin entre le documentaire et la fiction et rythmée par la musique tsigane, parle d'une femme et de sa quête d'amour. Partie avec une amie en Roumanie pour retrouver l'homme qu'elle aime et qui l'a brutalement abandonnée, elle se laisse envoûter par la magie du pays et décide de tout envoyer promener. Pour la première fois Gatlif, parle d'un individu et non plus d'une ethnie ou d'un peuple. Aboutissement de 20 d'enquêtes , Tony Gatlif signe avec Liberté (2009) son film le plus militant. A travers le récit des heures tragiques d'une famille tsigane dans la France occupée, il nous plonge dans l'histoire terrible des persécutions et exactions perpétrées par le régime de Vichy à l'encontre des tsiganes de nationalité française. Parti de rien, autodidacte, Tony Gatlif est considéré comme le cinéaste qui construit, film après film, la mémoire du peuple auquel il appartient. Librement inspiré du livre Indignez-vous ! de Stéphane Hessel, Indignados (2011), présenté dans la section Panorama de la 62ème Berlinale, est le témoignage fictionné de ce qui se passe aujourd'hui, et nous plonge dans la réalité dense et palpable d'une Europe révoltée. Mélangeant fiction et documentaire, rythmé par une musique omniprésente, le film nous fait découvrir, à travers le regard et le voyage de Betty, jeune clandestine africaine, des hommes et femmes qui se dressent face à un système, pour juste pouvoir vivre.

Autres activités

Pour la télévision, Tony Gatlif réalise entre autres Lucumi, l'enfant rumbeiro de Cuba (1995) et I Muvrini (1996), un documentaire musical pour la chaîne Arte. Gatlif a co-signé la B. O. de certains de ses films, et fondé sa propre société de production, Princes Films. Il peint et dessine à la main ses "story-board".

Prix

  • Meilleur réalisateur, 2004 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Exils
  • Meilleure musique, 2001 au Césars du Cinéma Français pour le film : Vengo
  • Meilleure musique, 1999 au Césars du Cinéma Français pour le film : Gadjo dilo

Ouvrages

  • CALO identity : history, self-perception and self-expression as portrayed in Tony Gatlif's film, Vengo / Erin Elizabeth Roark. - Theses : University of Nebraska at Kearney, 2008
  • Cultures of exile : images of displacement / Wendy E. Everett ; Peter Wagstaff. - New York : Berghahn Books, 2004
  • Le cinéma français des années 1990 : une génération de transition / René Prédal. - [Paris] : A. Colin, 2008
  • Per un cinema nomade : storia di una rappresentazione, rappresentazione di una storia / Elisabetta Amalfitano. - Firenze : Il gigante, 2005
  • Portraits : acteurs du cinéma français / Romain Sublon, Stéphane Louis. - Strasbourg : Arthénon, 2007
  • Tony Gatlif : un cinéma nomade / Silvia Angrisani ; Carolina Tuozzi. - Torino : Lindau, 2003
  • Vingt-cinq ans de cinéma français : parcours croisés 1979-2003 / Freddy Buache. - Lausanne : L'Age d'Homme, 2005

Périodiques

  • Casablanca, n° 24, décembre 1982
  • Cinéma, n° 299, novembre 1983
  • Cinéma, n° 339, 29 janvier 1986
  • CinémAction, n° 91, mars 1999
  • Cinémathèque Suisse (La), n° 238, mai 2007
  • Film & Kino, n° 1, février-mars 1998
  • Film en Televisie, n° 507, décembre 2000
  • Film en Televisie, n° 521, avril 2002
  • Film en Televisie, n° 544, septembre 2004
  • Film International, vol. 10, n° 4, novembre 2004
  • Film Ireland, n° 117, juillet-août 2007
  • Film-Echo / Filmwoche, n° 32, 08 août 1998
  • Filmmagie, n° 507, décembre 2000
  • Filmmagie, n° 521, avril 2002
  • Jeune Cinéma, n° 117, mars 1979
  • Jeune Cinéma, n° 155, décembre/janvier 1983/84
  • Jeune Cinéma, n° 196, juillet/août 1989
  • Jeune Cinéma, n° 248, février/mars 1998
  • New Cinemas: Journal of Contemporary Film, vol. 6, n° 2, octobre 2008
  • Post Script, vol. 25, n° 2, hiver-printemps 2006
  • Première, n° 143, février 1989
  • Première, n° 327, mai 2004
  • Première, n° 356, février 2006
  • Quarterly Review of Film and Video, vol. 26, n° 1, janvier 2009
  • Repérages, n° 30, juin 2002
  • Revue du Cinéma / Image et Son (La), n° 389, décembre 1983
  • Rue du premier-film, n° 57, avril 2002
  • Segnocinema, n° 92, juillet-août 1998
  • Séquences, n° 169, février 1994
  • Sight and sound, vol. 17, n° 9, septembre 2007
  • Studio Magazine, n° 204, septembre 2004
  • Studio Magazine, n° 80, novembre 1993

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1973Maussane Tony Gatlif
1973Max l'Indien Tony Gatlif
1981Canta gitano
Chante gitan
Tony Gatlif
1995Lucumi, l'enfant Rumbeiro de Cuba Tony Gatlif

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1975Tête en ruines (La) Tony Gatlif
1978 Terre au ventre (La) Tony Gatlif
1981Corre gitano Tony Gatlif
1982 Princes (Les) Tony Gatlif
1986 Rue du Départ Tony Gatlif
1988 Pleure pas my love Tony Gatlif
1990 Gaspard et Robinson Tony Gatlif
1992 Latcho drom Tony Gatlif
1994Mondo Tony Gatlif
1997 Gadjo dilo Tony Gatlif
1998 Je suis né d'une cigogne Tony Gatlif
1999 Vengo Tony Gatlif
2001 Swing Tony Gatlif
2003 Exils Tony Gatlif
2005 Transylvania Tony Gatlif
2008 Liberté Tony Gatlif
2011 Indignados Tony Gatlif
2013 Geronimo Tony Gatlif
2016 Djam Tony Gatlif

en tant que : Scénariste

1973 Rage au poing (La) Eric Le Hung
1978 Terre au ventre (La) Tony Gatlif
1982 Princes (Les) Tony Gatlif
1986 Rue du Départ Tony Gatlif
1988 Pleure pas my love Tony Gatlif
1990 Gaspard et Robinson Tony Gatlif
1992 Latcho drom Tony Gatlif
1994Mondo Tony Gatlif
1997 Gadjo dilo Tony Gatlif
1998 Je suis né d'une cigogne Tony Gatlif
1999 Vengo Tony Gatlif
2001 Swing Tony Gatlif
2003 Exils Tony Gatlif
2005 Transylvania Tony Gatlif
2011 Indignados Tony Gatlif
2016 Djam Tony Gatlif

en tant que : Adaptateur

1999 Vengo Tony Gatlif
2001 Swing Tony Gatlif

en tant que : Dialoguiste

1999 Vengo Tony Gatlif
2005 Transylvania Tony Gatlif
2016 Djam Tony Gatlif

en tant que : Producteur associé

2001 Comme un avion Marie-France Pisier

en tant que : Producteur délégué

1997 Gadjo dilo Tony Gatlif
1998 Je suis né d'une cigogne Tony Gatlif
1999 Vengo Tony Gatlif
2001 Swing Tony Gatlif
2003 Exils Tony Gatlif
2005 Transylvania Tony Gatlif

en tant que : Compositeur de la musique originale

1982 Princes (Les) Tony Gatlif
1997 Gadjo dilo Tony Gatlif
1998 Je suis né d'une cigogne Tony Gatlif
1999 Vengo Tony Gatlif
2001 Swing Tony Gatlif
2003 Exils Tony Gatlif
2005 Transylvania Tony Gatlif
2008 Liberté Tony Gatlif

en tant que : Auteur des chansons originales

1999 Vengo Tony Gatlif

en tant que : Interprète

1973 Rage au poing (La) Eric Le Hung
1974 Agression (L') Gérard Pirès
1978 Terre au ventre (La) Tony Gatlif
1982 Princes (Les) Tony Gatlif
1985 Havre Juliet Berto
2001 Lulu Jean-Henri Roger
2002 Laisse tes mains sur mes hanches Chantal Lauby
2014 Chant d'hiver Otar Iosseliani