imprimer
Naissance
1909 à Hongrie
Décès
1999 à Californie
Liens familiaux
Frère de Martin Munkacsi, photographe de mode, photographe de presse.|#Frère de Tibor Sands, caméraman et photographe de presse.
>> Rechercher "Muky" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Muky travaille comme mercier à Budapest lorsque la crise économique le prive de son emploi. Il rejoint alors en Allemagne son frère Martin devenu photographe de mode à succès. Muky dit lui-même avoir tout appris de ce frère aîné auprès duquel il reste 3 ans. De retour à Budapest, il devient photographe de presse écrite.

Carrière au cinéma

Il débute sa carrière de photographe de cinéma dans les années 30 à Hollywood, engagé par la Warner Brothers, studio qui le prend sous contrat durant une dizaine d'années.
Dans les années 40, ayant soif d'indépendance et attiré par l'exemple de son frère il crée un studio de photographie commerciale à New-York.
Il travaille alors pour les magazines américains, jusqu'au début de l'essor de la télévision.
A partir de 1953, il décide de fermer son studio et de s'investir dans un travail de photographe de plateau au cinéma et à la télévision.
Il travaille pendant 30 ans pour la MGM, Universal, Warner Brothers Studios, CBS, NBC, ... et photographie les plus grandes stars comme Marlon Brando, Peter Sellers, Franck Sinatra, Paul Newman, Jack Lemmon, Dustin Hoffman ou Peter Falk.
Des années 50 aux années 80 il participe à de nombreux longs métrages : 12 hommes en colère de Sydney Lumet en 1957, La Garçonnière de Billy Wilder en 1960, L'Arnaqueur de Robert Rossen en 1961, Alice's restaurant d'Arthur Penn et Macadam cowboy de John Schlesinger en 1969, Un après-midi de chien de Sydney Lumet en 1975, Ragtime, de Milos Forman (1981).

Autres activités

En 1975, il incarne son propre rôle dans le documentaire d'Elliot Geisinger et Ronald Saland consacré à Sydney Lumet : Lumet : Film maker. Il y apparaît auprès d'autres célébrités comme Al Pacino ou John Cazale.

En 1994, une exposition intitulée : Muky's New-York : Photographer of the Post-War Film Renaissance lui est consacrée au Museum of the moving image à New-York.

La liste des œuvres proposées ici est basée sur les collections des partenaires de Ciné-Ressources.

Photographies numérisées visibles et dossiers de photographies consultables dans les médiathèques des institutions partenaires.