Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Wes Craven

Réalisateur, Interprète, Auteur de l'oeuvre originale, Dialoguiste, Producteur, Producteur exécutif, Scénariste, Assistant réalisateur, Monteur, Producteur associé, Collaborateur à la réalisation


imprimer
Naissance
02 août 1939 à Cleveland (Ohio, Etats-Unis)
Etat civil
Wesley Earl Craven
Décès
30 août 2015 à Los Angeles (California, Etats-Unis)
>> Rechercher "Wes Craven" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Né dans une famille baptiste rigoriste du Middle West dans laquelle le cinéma est un loisir interdit, Wes Craven ne voit ses premiers films que pendant ses études de littérature et de philosophie à Baltimore. Il enseigne un temps les sciences humaines, se passionne pour l'histoire des religions et réalise des courts métrages avec ses étudiants. À la fin des années 1960, touché selon ses mots par "le virus du cinéma", il rejoint à New York une société de production de documentaires qui travaille pour la télévision, où il apprend en particulier les techniques du montage. Wes Craven dira avoir été très influencé au début de sa carrière de cinéaste par les documentaires sur la Seconde Guerre mondiale et sur la guerre du Vietnam qu'il a pu voir à cette époque de sa vie.

Carrière au cinéma

Wes Craven est un artisan majeur du renouveau du film d'horreur dans les années 1970, qu'il a enrichi d'une critique sociale violemment corrosive.
À New York, Wes Craven va résolument s'orienter vers le cinéma fantastique, qu'il considère comme le " genre le plus libre et le plus sauvage ", après une rencontre déterminante : Sean S. Cunningham (le futur réalisateur de Vendredi 13 qui tourne à l'époque des films pornographiques), lui confie la réalisation d'un film à la fois gore et porno, dont lui-même sera le producteur. Avec un budget très modeste, Wes Craven tourne ainsi en 1972 La Dernière maison sur la gauche, son premier long métrage. Ce film, dont l'intrigue s'inspire d'une légende suédoise du XIVe siècle déjà adaptée par Ingmar Bergman en 1960 dans La Source, est un véritable choc cinématographique. Craven y mélange subtilement le reportage social et le gore-movie le plus classique. Le récit du viol, à la durée éprouvante, de deux jeunes filles, suivi de la vengeance barbare des parents de l'une d'entre elles, est profondément dérangeant. Brouillant les frontières entre le Bien et le Mal dans un effet de renversement transgressif, ce premier opus annonce certains thèmes dominants de l'oeuvre de Wes Craven : le dérèglement de la famille américaine modèle devenue le lieu d'une violence sauvage et la description de la terreur s'infiltrant dans l'espace domestique et l'intimité des personnages. Plus surprenant, le cinéaste joue sur l'ambivalence du spectateur face à cette violence, oscillant entre répulsion et fascination. En 1977, Wes Craven tourne La Colline a des yeux, autre film indépendant au budget très modeste. Sorte de western horrifique, il décrit les exactions commises par des autochtones anthropophages sur une petite famille américaine conservatrice traversant le désert du Nevada. Wes Craven récidive en 1981 avec La Ferme de la terreur : un couple de jeunes mariés installés comme fermiers en Pennsylvanie devient la proie d'une secte qui s'oppose à tout progrès technique considéré comme diabolique. Le film offre à Sharon Stone l'un de ses premiers rôles. On y trouve les thèmes qui structureront l'oeuvre du cinéaste : une société qui se referme sur elle-même sans accepter la différence, la dégénérescence de l'humain, la puissance des rêves et la violence comme fondement de notre société.
Après un remake kitsch d'un classique des années 1950, La Créature du marais en 1982, et la suite de La Colline a des yeux (1983), décriée par la critique car reprenant des scènes entières de l'original, Wes Craven explose de nouveau en 1984 avec Les Griffes de la nuit. Ce film triomphe au box-office. Il donne naissance à l'une des figures mythiques de l'horreur moderne, celle de Freddy Krueger, croquemitaine au visage de grand brûlé et aux monstrueuses griffes d'acier qui traque ses proies adolescentes en s'immisçant dans leurs rêves. Ce monstre agissant depuis l'intérieur des cauchemars de ses victimes est une magnifique trouvaille scénaristique qui permet au réalisateur d'instiller l'horreur dans le quotidien le plus banal, en jouant sur la porosité entre rêve et réalité. Craven y invente des scènes oniriques très graphiques et Johnny Depp y tient son premier rôle au cinéma. Le film donnera lieu à une série de huit déclinaisons. Wes Craven ne réalisera que la sixième, Freddy sort de la nuit, en 1994, où s'opère une sorte de mise en abyme : l'action se déroule à Hollywood où le cinéaste, dans son propre rôle, tourne un nouvel épisode des Griffes de la nuit et doit affronter Freddy, la créature de son invention, qui sort de l'écran et se met à exister réellement. Dans L'Emprise des ténèbres (1988), s'attachant à la puissance du Vaudou en Haïti, le cinéaste joue à merveille sur l'affleurement du cauchemar dans une réalité présentée d'emblée comme magique. Shocker (1989), qui met en scène un serial killer aux super pouvoirs électriques, et Le Sous-Sol de la peur (1991), satire sociale étrange et virulente, sont de gros succès commerciaux.
Mais c'est avec Scream, tourné en 1996, que Wes Craven remporte un succès planétaire. Le réalisateur y déconstruit avec talent toutes les conventions du cinéma d'horreur. En effet, si le film reprend le schéma du slasher movie (sous-genre du cinéma d'horreur dans lequel un tueur psychopathe élimine un à un les personnages), il instaure un jeu presque interactif entre les spectateurs et les héros de la fiction. Eux-mêmes grands consommateurs de films d'horreur, ces derniers en connaissent parfaitement les ressorts et les figures de style, et commentent en direct, à coup de références, leurs aventures tragiques. Le fameux masque du tueur, inspiré d'un tableau du peintre Edvard Munch, Le Cri, devient emblématique du cinéma d'horreur. Scream connait un tel succès que ses producteurs Bob et Harvey Weinstein en font une " franchise ". Wes Craven tourne entre 1997 et 2010 trois autres " volets " de la série avec les mêmes acteurs principaux (David Arquette, Neve Campbell et Courteney Cox), mais sans l'inspiration du premier opus. Scream 4 sera d'ailleurs l'ultime long-métrage du cinéaste. De fait, si la série des Scream vaut à Wes Craven une reconnaissance unanime, elle va simultanément le condamner à ne jamais sortir du genre qui l'a fait roi. Il met en scène en 1999 un projet plus personnel, La Musique de mon coeur, un mélodrame avec Meryl Streep dans le rôle d'une violoniste virtuose devenue enseignante, qui connaît un échec critique. Il réalise en 2004, avec plus de succès, un thriller aérien et psychologique plus classique, Red eye - Sous haute pression. Puis il participe en 2005 au film collectif Paris, je t'aime (épisode Père Lachaise). Wes Craven meurt à 76 ans des suites d'une tumeur cérébrale.

Autres activités

Wes Craven participe très souvent à l'écriture et au montage de ses films.
Très actif à la télévision, il a réalisé de nombreux épisodes de la série Twilight Zone diffusée sur la chaîne américaine CBS dans les années 1980.
En 1999, il publie son premier roman, Fountain Society chez Simon & Shuster à New York. Juste avant sa mort, Wes Craven avait écrit une série de comics intitulée Coming of Rage , mêlant zombies, loups-garous et vampires.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2012 au New York City Horror Film Festival
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2000 au Amsterdam Fantastic Film Festival

Ouvrages

  • Cinéma contemporain, état des lieux / Sous la dir. de Jean-Pierre Esquenazi. - Paris ; Budapest ; Torino : L'Harmattan, 2004
  • Le rough guide des films d'horreur / Alan Jones ; traduit de l'anglais par Christophe Geudin. - Paris : Tournon, 2009
  • Représentation de l'horreur dans le cinéma de Wes Craven / Quitterie Nguyen-Long. - [S.l. : s.n.], 1999
  • Scream : the unofficial guide to the scream trilogy / John Brosnan. - London : Boxtree, 2000
  • Screams and nightmares : the films of Wes Craven / Brian J. Robb. - London : Titan Books, 1998
  • Wes Craven : ce n'est que du cinéma, du cinéma, du cinéma... / par Marc Bousquet. - Paris : Dreamland, 2002

Périodiques

  • Cahiers du cinéma (Les), n° 463, janvier 1993. Thierry Jousse ; Nicolas Saada, "Entretien avec Wes Craven"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 491, mai 1995. Serge Grünberg, "Entretien avec Wes Craven, la mort des marionnettes"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 515, juillet-août 1997. Serge Grünberg, "Le film d'horreur est un conte de fée"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 636, juillet-août 2008. Vincent Malausa, "Wes Craven"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 666, avril 2011. Bill Krohn, "Le territoire, c'est votre corps"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 715, octobre 2015. Vincent Malausa, "Wes Craven, sisyphe de l'horreur"
  • Cineaste, 1990. Michael Banka, "Interview on Elm Street : An Interview with Wes Craven"
  • Film Criticism, Winter 2012/2013. Gordon Sullivan, "Dark Directions: Romero, Craven, Carpenter, and the Modern Horror Film"
  • Film-dienst, LXVIII.19, septembre 2015. Tim Slagman, "Wes Craven"
  • Journal of Popular Film and Television VIII.3, 1980. Tony Williams, "Wes Craven : an interview "
  • Monthly Film Bulletin, janvier 1982. "The Thing from Another Swamp : an interview with Wes Craven"
  • Sight & Sound, mars 2016. Anne Billson, "Wes Craven"
  • Sight and Sound, novembre 1998. Michael Grant, "Screams and Nightmares : The Films of Wes Craven"

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1972 Last House on the Left (The)
[La Dernière maison à gauche]
Wes Craven
1975Fireworks Woman Wes Craven
1977 Hills Have Eyes (The)
La Colline a des yeux
Wes Craven
1978 Summer of Fear
L'Eté de la peur
Wes Craven
1980 Swamp Thing
La Créature du marais
Wes Craven
1981 Deadly Blessing
La Ferme de la terreur
Wes Craven
1983 Hills Have Eyes, Part 2 (The)
La Colline a des yeux n° 2
Wes Craven
1984 A Nightmare on Elm Street
Les Griffes de la nuit
Wes Craven
1984Invitation to Hell [TV]
[Invitation en enfer]
Wes Craven
1985Chiller [TV]
[Terreur froide]
Wes Craven
1986 Deadly Friend
L'Amie mortelle
Wes Craven
1987 Serpent and the Rainbow (The)
L'Emprise des ténèbres
Wes Craven
1989 Shocker Wes Craven
1990Night Visions [TV] Wes Craven
1991 People under the Stairs (The)
Le Sous-sol de la peur
Wes Craven
1994 Vampire in Brooklyn
Un vampire à Brooklyn
Wes Craven
1994 Wes Craven's New Nightmare, the Real Story
Freddy sort de la nuit
Wes Craven
1996 Scream Wes Craven
1997 Scream 2 Wes Craven
1999 Music of the Heart
La Musique de mon coeur
Wes Craven
1999 Scream 3 Wes Craven
2003 Cursed Wes Craven
2004 Red Eye
Red eye - Sous haute pression
Wes Craven
2005 Paris, je t'aime Olivier Assayas, Frédéric Auburtin, Emmanuel Benbihy, [etc.]
2005 Paris, je t'aime : Père Lachaise Wes Craven
2008 My Soul to Take Wes Craven
2010 Scream 4 Wes Craven

en tant que : Collaborateur à la réalisation

1990 Bloodfist II Andy Blumenthal

en tant que : Assistant réalisateur

1973 It Happened in Hollywood
[C'est arrivé à Hollywood]
Peter Locke

en tant que : Scénariste

1972 Last House on the Left (The)
[La Dernière maison à gauche]
Wes Craven
1977 Hills Have Eyes (The)
La Colline a des yeux
Wes Craven
1980 Swamp Thing
La Créature du marais
Wes Craven
1981 Deadly Blessing
La Ferme de la terreur
Wes Craven
1983 Hills Have Eyes, Part 2 (The)
La Colline a des yeux n° 2
Wes Craven
1984 A Nightmare on Elm Street
Les Griffes de la nuit
Wes Craven
1986 A Nightmare on Elm Street 3 : Dream Warriors
Freddy 3 - Les griffes du cauchemar
Chuck Russell
1989 Shocker Wes Craven
1991 People under the Stairs (The)
Le Sous-sol de la peur
Wes Craven
1994 Wes Craven's New Nightmare, the Real Story
Freddy sort de la nuit
Wes Craven
2005 Paris, je t'aime : Père Lachaise Wes Craven
2005 Pulse Jim Sonzero
2006 Hills Have Eyes II (The)
La Colline a des yeux 2
Martin Weisz
2008 My Soul to Take Wes Craven

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1985 A Nightmare on Elm Street 2
Elm street - La revanche de Freddy
Jack Sholder
1988 A Nightmare on Elm Street 4 : The Dream Master
Le Cauchemar de Freddy
Renny Harlin
1989 A Nightmare on Elm Street 5 : The Dream Child
Freddy 5 : L'enfant du cauchemar
Stephen Hopkins
1990 Freddy's Dead : The Final Nightmare
La Fin de Freddy : L'ultime cauchemar
Rachel Talalay
2002 Freddy Vs Jason
Freddy contre Jason
Ronny Yu
2005 Hills Have Eyes (The)
La Colline a des yeux
Alexandre Aja
2008 Last House on the Left (The)
La Dernière maison sur la gauche
Dennis Iliadis
2009 A Nightmare on Elm Street
Freddy - Les griffes de la nuit
Samuel Bayer

en tant que : Dialoguiste

2008 My Soul to Take Wes Craven

en tant que : Producteur

2005 Hills Have Eyes (The)
La Colline a des yeux
Alexandre Aja
2006 Hills Have Eyes II (The)
La Colline a des yeux 2
Martin Weisz
2008 Last House on the Left (The)
La Dernière maison sur la gauche
Dennis Iliadis
2008 My Soul to Take Wes Craven

en tant que : Producteur associé

1971 Together Sean S. Cunningham

en tant que : Producteur exécutif

1986 A Nightmare on Elm Street 3 : Dream Warriors
Freddy 3 - Les griffes du cauchemar
Chuck Russell
1989 Shocker Wes Craven
1991 People under the Stairs (The)
Le Sous-sol de la peur
Wes Craven
1994 Wes Craven's New Nightmare, the Real Story
Freddy sort de la nuit
Wes Craven
1995 Outpost (The) Joe Gayton
1997 Wishmaster Robert Kurtzman
2000 Dracula 2001 Patrick Lussier
2005 Feast John Gulager

en tant que : Monteur

1971 You've Got to Walk It Like You Talk It or You'll Lose That Beat Peter Locke
1972 Last House on the Left (The)
[La Dernière maison à gauche]
Wes Craven
1973 It Happened in Hollywood
[C'est arrivé à Hollywood]
Peter Locke
1977 Carhops (The) Peter Locke
1977 Hills Have Eyes (The)
La Colline a des yeux
Wes Craven

en tant que : Interprète

1973 It Happened in Hollywood
[C'est arrivé à Hollywood]
Peter Locke
1989 Shocker Wes Craven
1994 Wes Craven's New Nightmare, the Real Story
Freddy sort de la nuit
Wes Craven
1995 Fear (The)
[Terreur]
Vincent Robert
2000 American Nightmare (The) Adam Simon
2000 Welcome to Hollywood Tony Markes, Adam Rifkin
2001 Jay and Silent Bob Strike Back
Jay et Bob contre-attaquent
Kevin Smith
2004 Inside Deep Throat Randy Barbato, Fenton Bailey
2005 Paris, je t'aime : Quartier de La Madeleine Vincenzo Natali