Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean-Pierre Melville

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Adaptateur, Interprète, Producteur, Directeur de production, Décorateur, Directeur de la photographie, Monteur, Auteur du commentaire


imprimer
Naissance
20 octobre 1917 à Paris (France)
Etat civil
Jean-Pierre Grumbach
Décès
02 août 1973 à Paris (France)
>> Rechercher "Jean-Pierre Melville" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jean-Pierre Melville se découvre une véritable passion pour le cinéma en regardant Cavalcade (1932) de Frank Lloyd, mais il doit attendre la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour s'y adonner. Appelé sous les drapeaux après son baccalauréat, il est aussitôt pris dans les tourments de la guerre. C'est en 1942, alors qu'il gagne Londres, qu'il prend le nom de Melville en hommage à l'écrivain de Moby Dick. De retour à Paris après-guerre, il revient à son aspiration première : le cinéma. Devenu son propre producteur après s'être vu refuser une carte d'assistant metteur en scène, il réalise son premier court-métrage en 1945, Vingt-quatre heures de la vie d'un clown.

Carrière au cinéma

Impressionné par l'innovation du premier long métrage de Jean-Pierre Melville, Le Silence de la mer (1947), adapté du roman de Vercors, Jean Cocteau lui confie en 1949 l'adaptation des Enfants terribles. Cinéaste indépendant, Melville s'affranchit des règles cinématographiques de l'époque et réalise en 1953 Quand tu liras cette lettre, avant d'acheter les studios Jenner où il tournera une grande partie de ses films. Les cinéastes de la Nouvelle Vague s'inspireront du travail de Melville qui réalise ses films à la façon d'un reportage. Avec Bob le Flambleur (1955), Jean-Pierre Melville inaugure une nouvelle forme de films de gangsters, en partie inspirée de sa passion pour le cinéma américain. Deux hommes dans Manhattan (1958) est un film noir dans lequel il scrute les rues sombres de New York. Echaudé par l'échec du film, Jean-Pierre Melville décide de réaliser des films plus commerciaux. Après Léon Morin prêtre (1961), il revient au policier deux ans plus tard avec Le Doulos et L'Aîné des Ferchaux, adaptation du roman éponyme de Georges Simenon. Après quatre ans d'absence, il réalise Le Deuxième Souffle (1966) avec Lino Ventura et Le Samouraï (id.) avec Alain Delon. Durant le tournage du film, une grande partie de ses studios est détruite par un incendie. En 1969, Jean-Pierre Melville met en scène L'Armée des ombres où, sans romance, il retrace certains de ses souvenirs de la Résistance dans laquelle il fut très actif. L'homme au Stetson renoue avec les films policiers avec Le Cercle rouge (1970) qui connaît un succès considérable et tourne son dernier film en 1971, Un flic.

Autres activités

Jean-Pierre Melville passe quelquefois de l'autre côté de la caméra. Il apparaît ainsi dans quelques films : Orphée de Jean Cocteau, Deux hommes dans Manhattan (1959), A bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard et Landru (1963) de Claude Chabrol.

Ouvrages

  • Cinémathèque française : programmation 1996 / Cinémathèque française, Musée du cinéma. - Paris : Cinémathèque française, 1996
  • Jean-Pierre Melville / a cura di Mauro Gervasini, Emanuela Martini. - Torino : Il Castoro, 2008
  • Jean-Pierre Melville / Jacques Zimmer, Chantal de Béchade. - Paris : Edilig, 1983
  • Jean-Pierre Melville / mit Beiträgen von Peter Buchka ... [et al.].München : C. Hanser, 1982
  • Jean-Pierre Melville / présentation par Jean Wagner. - Paris : Seghers, 1964
  • Jean-Pierre Melville : an American in Paris / Ginette Vincendeau. - [London] : BFI, 2003
  • Jean-Pierre Melville : de l'oeuvre à l'homme / Denitza Bantcheva. - [Troyes] : Librairie Bleue, 1996
  • Jean-Pierre Melville : de l'oeuvre à l'homme / Denitza Bantcheva. - Paris : Ed. du Revif, 2007
  • Le cinéma selon Melville : entretiens avec Rui Nogueira / Rui Nogueira; postface par Philippe Labro. - Paris : Ed. de l'Etoile : Cahiers du cinéma, 1996
  • L'entretien avec Jean-Pierre Melville / François Barat. - Paris : Séguier, 1999
  • Melville on Melville / ed. by Rui Nogueira. - New York : the Viking Press, 1972
  • Vestiges de soi, vertige de l'autre : l'homme de l'après-guerre dans l'oeuvre de Jean-Pierre Melville / Olivier Bohler. - Lille : ANRT, 2000

Périodiques

  • 24 Images, n° 142, juin-juillet 2009. Helen Faradji, "Jean-Pierre Melville"
  • American Cinematographer (The), vol. 88, n° 7, juillet 2007. B. Benjamin, "Pièce de Résistance"
  • Amis du Film et de la T.V. (Les), n° 131, avril 1967. "Dites-moi Jean-Pierre Melville"
  • Amis du Film et de la T.V. (Les), n° 175, décembre 1970. "Dossier Melville"
  • Amis du Film et de la T.V. (Les), n° 208, septembre 1973. "Jean-Pierre Melville (In Memoriam)"
  • Anthologie du Cinéma (L'), n° 8, 1974. "Jean-Pierre Melville"
  • Art et Essai, n° 34, 16 novembre 1967. "Jean-Pierre Melville"
  • Avant-scène Cinéma (L'), n° 10, 15 décembre 1961. "Biofilmographie de Jean-Pierre Melville"
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 25, printemps-été 1978. "Le Film policier : reflet de sociétés"
  • Cahiers du Cinéma (Les), Hors série n° 19, janvier 1995. Thierry Jousse, "Jean-Pierre Melville décide de partir pour New York"
  • Cahiers du Cinéma (Les), Hors série n° 26, novembre 2000. Cédric Anger, "Les aventures du carton ou... le retour du muet"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 102, décembre 1959. Jean Domarchi, "Plaisir à Melville"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 107, mai 1960. Jean-Pierre Melville, "Le plus grand film français"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 124, octobre 1961. Claude Beylie; Bertrand Tavernier, "Entretien avec Jean-Pierre Melville"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 161-162, janvier 1965. "Qui ? Pourquoi ? Comment ?"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 478, avril 1994. Joël Magny, "Melville ou l'imitation du cinema"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996. Claude Chabrol ; Emmanuel Burdeau ; Thierry Jousse, "L' homme au Stetson"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996. Emmanuel Burdeau, "Le revolver et la culture"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996. Frédéric Bonnaud ; Thierry Jousse, "Melville par Pierre Grasset"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996. Jean-François Rauger, "L' attente hypnotique"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996. Nicolas Saada, "Le style Melville"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 507, novembre 1996. Nicolas Saada, "Melville et ses disciples"
  • Castoro Cinema (Il), n° 146, mars-avril 1990. Gino Gaeta, "Jean-Pierre Melville"
  • Ciné Pratique, n° 66, mars-avril 1966. Philippe Pilard, "Rencontre avec le réalisateur... Jean-Pierre Melville"
  • Ciné revue, n° 11, 16 mars 1956. "Quand la télévision demande au cinéma l'origine de ses personnages, de ses films et de ses vedettes..."
  • Ciné revue, n° 15, 12 avril 1990. José Bulnes, "Les immortels du cinéma : Jean-Pierre Melville, un artisan du cinéma"
  • Ciné revue, n° 51, 23 décembre 1971. "Où va le cinéma frnaçais ? (Enquête) - Jean-Pierre Melville : Sur le plan des stars, il est condamné ! (Entretien)"
  • Ciné-Club Méditerranée, n° 23, automne 1961. F. Mugler, "Hommage à Melville"
  • Cineforum, n° 10, décembre 1961. "Jean-Pierre Melville"
  • Cineforum, n° 239, novembre 1984. Ermanno Comuzio, "Tredici film e l'american dream"
  • Cineforum, n° 482, mars 2009. "Jean-Pierre Melville - le cercle noir"
  • Cineforum, n° 482, mars 2009. Mauro Gervasini, "Melville tra rito e mito"
  • Cineforum, n° 482, mars 2009. Nuccio Lodato, "Il triangolo e il cerchio"
  • Cineforum, n° 482, mars 2009. Roberto Chiesi, "Gli enigmi stranianti di Melville"
  • Cineforum, n° 482, mars 2009. Roberto Chiesi, "Jean-Pierre Melville, l'arte del silenzio"
  • Cinéma 59, n° 40, octobre 1959. Claude Beylie, "Derrière les fagots : Melville le flambeur"
  • Cinéma 60, n° 46, mai 1960. Bertrand Tavernier, "Jean-Pierre Melville inventeur de la nouvelle vague (Entretien)"
  • Cinéma 63, n° 75, avril 1963. Jean-Pierre Melville, "Le Cinémois"
  • Cinéma 68, n° 128, août-septembre 1968. "Chroniques Melvilliennes"
  • Cinéma 68, n° 129, octobre 1968. "Chroniques Melvilliennes (Suite)"
  • Cinéma 69, n° 140, novembre 1969. "Entretien avec Jean-Pierre Melville"
  • Cinéma 71, n° 154, mars 1971. Henry Moret, "J-P M. contre SRF"
  • Cinéma 73, n° 180, septembre-octobre 1973. Tristan Renaud, "Il fut quand même Melville..."
  • Cinéma 87, n° 416, 18 novembre 1987. Claude Beylie, "Jean-Pierre Melville : lucidité et classicisme"
  • Cinéma et Télécinéma, n° 385, 30 novembre 1967. "Rencontre avec Jean-Pierre Melville (Entretien)"
  • Cinema Studies, vol. 2, n° 1, juin 1965. Jean Wagner, "Jean-Pierre Melville"
  • Cinéma, n° 6, automne 2003. Dominique Païni, "Le cinéma aux risques de l'exposition"
  • Cinématexte, n° 7, janvier 1963. "Propos de Jean-Pierre Melville"
  • Cinématexte, n° 7, janvier 1963. Claude Beylie, "Pour saluer Jean-Pierre Melville"
  • Cinématexte, n° 7, janvier 1963. François Porcile, "Jean-Pierre Melville ou l'amour du cinéma"
  • Cinémathèque, n° 12, automne 1997. Raphaël Millet, "Les statues meurent aussi"
  • Cinématographe, n° 04, octobre 1973. "Mort d'un cinéaste : Jean-Pierre Melville"
  • Cinématographe, n° 63, décembre 1980. Jacques Fieschi, "Un héros de la forme"
  • Cinémonde, n° 1846, novembre 1970. Jean-Jacques Simon, "Monsieur Melville créateur de cinéma"
  • Contreplongée, n° 20, avril-mai 1990. Hubert Schang, "Les Silences de Jean-Pierre Melville"
  • Dirigido por..., n° 325, juilllet-août 2003. Antonio José Navarro, "Jean-Pierre Melville : el manipulador de sombras"
  • Eclipses, n° 44, 2009. "Jean-Pierre Melville (numéro spécial)"
  • Ecran Lorrain (L'), n° 314-315, août-septembre 1973. M.-J. Keller, "Jean-Pierre Melville est mort"
  • Ecran, n° 18, septembre/octobre 1973. "Quand tu liras cette lettre..."
  • EPD Film, vol. 20, n° 3, mars 2003. Thomas Brandlmeier, "Nur Gefälschtes: Jean-Pierre Melville über sein Kino"
  • Etudes Cinématographiques, n° 4, hiver 1960. Christian Ledieu, "J.P. Melville"
  • Etudes Cinématographiques, n° 6-7, 4ème Trimestre 1960. "Théâtre et Cinéma"
  • Film Comment, vol. 32 n° 6, novembre/décembre 1996. Peter Hogue, "Melville : the elective affinities"
  • Film Culture, n° 35, hiver 1964-65. Eric Breitbart, "An interview with Jean-Pierre Melville"
  • Film Dope, n°42, octobre 1989. "1119. Jean-Pierre Melville"
  • Film en Televisie, n° 380, janvier 1989. S. Vandemaele, "Jean-Pierre Melville (1917-1973)"
  • Film Français (Le), n° 0991, 17 mai 1963. "Box ofice de Jean-Pierre Melville 1954-1963"
  • Film Français (Le), n° 1495, 24 août 1973. "Jean-Pierre Melville n'est plus avec nous"
  • Film Francais (Le), n° 2526, 30 septembre 1994. "Florence"
  • Film Francais (Le), n° 2617, 21 juin 1996. Jean-Pierre Busca, "Jean-Pierre Melville : portrait en 9 poses"
  • Film West, n° 41, octobre 2000. John Orr, "Jean-Pierre Melville or the ambiguities"
  • Film, n° 30, décembre 1961. "Jean-Pierre Melville (Entretien)"
  • Filmcritica, n° 151-152, novembre-décembre 1964. "Intervista con Jean-Pierre Melville"
  • Filmfaust, n° 39, mai-juin 1984. Rainer-Michael Schaper, "Nighthawks, Die Orte des Jean-Pierre Melville"
  • Films and Filming, vol.8, n° 6, mars 1962. "Jean-Pierre Melville (Entretien)"
  • Flash 2001, n° 5, mars-avril 1972. "La Commission d'avance sur recettes doit-elle être modifiée ? (Entretien)"
  • Focus on Film, n° 4, septembre 1970. Allen Eyles, "Jean-Pierre Melville"
  • Journal of Film and Video, vol. 59, n° 4, décembre 2007. Tim Palmer, "An Amateur of Quality : Postwar French Cinema and Jean-Pierre Melville's Le Silence de la mer"
  • Kosmorama, n° 068, décembre 1964. "Jean-Pierre Melville (Entretien)"
  • Kosmorama, n° 243, été 2009. Isak Thorsen, "At blive udødelig - og derpå dø : Jean-Pierre Melville - en ny tendens i fransk filmkunst"
  • Monthly Film Bulletin, n° 412, mai 1968. "Jean-Pierre Melville"
  • National Film Theatre Programmes, juillet 2003. Ginette Vincendeau, "Jean-Pierre Melville"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Carlos Aguilar, "Jean-Pierre Melville por Jean-Pierre Melville"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Carlos F. Heredero; Antonio Santamarina, "El cine negro de Melville. Pierre o las ambigüedades"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Carlos Losilla, "El teorema del espejo y el sombrero. La madurez de una puesta en escena"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Dolores Devesa; Alicia Potes, "Filmografia"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Francisco Llinas, "Jean-Pierre Melville : una bibliografia"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Jose Enrique Monterde, "El silencio en las sombras. Ocupacion y Resistencia en el cine de Jean-Pierre Melville"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. M. Vidal Estevez, "La nouvelle vague y Jean-Pierre Melville"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Pablo Perez Rubio, "Héroe y fatalismo : la muerte liberadora en el Cine Negro de Melville"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Sara Torres, "Jean-Pierre Melville ante el espejo"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Yves Montmayeur, "Jean-Pierre Melville : el Maestro de Ceremonias"
  • Nosferatu, n° 13, octobre 1993. Yves Montmayeur; et al., "Las peliculas de Jean-Pierre Melville"
  • Positif, n° 046, juin 1962. Gérard Legrand, "Melville Jean-Pierre"
  • Positif, n° 418, décembre 1995. Paul Louis Thirard et al, "Le Film Criminel"
  • Premiere, vol. 7, n° 1, septembre 1993. J. Hoberman, "Father and sons"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 199, novembre 1966. Jean-Pierre Melville, "Le Deuxième souffle (Propos)"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 201, janvier 1967. Jean-Pierre Melville, "(Propos)"
  • Revue Internationale du Cinéma (La), n° 107, 25 décembre 1966. "Sur le film à personnages religieux (Entretien)"
  • Script, n° 3, février 1962. D.A. Cukier; M. Lobet, "Plan fixe sur Jean-Pierre Melville"
  • Segnocinema, vol. 29, n° 155, janvier-février 2009. Mario Molinari, "Un americano a Parigi"
  • Séquences, n° 72, avril 1973. R. Elbar, "Après Un flic, Jean-Pierre Melville a-t-il besoin d'un deuxième souffle ?"
  • Sight and Sound, n° 3, été 1968. "A Samurai in Paris (Entretien)"
  • Sight and Sound, vol. 13, n° 7, juillet 2003. "Rushes : the bigger picture"
  • Skrien, n° 179, août-septembre 1991. Peter Delpeut, "Melvilliana"
  • Studies in French Cinema, vol. 2, n° 3, 2002. Tim Palmer, "Jean-Pierre Melville and the 1970s French film style"
  • Télé 7 Jours, n° 1206, 9 juillet 1983. Lise Genet, "Melville mit sept minutes et demie pour convaincre Delon d'être le Samourai"
  • Télé 7 Jours, n° 159, 6 avril 1963. Janine Brillet, "Jean-Pierre Melville, le père du Doulos, n'est pas tendre pour la Télévision"
  • Télé 7Jours, n° 1422, 29 août 1987. Carole Sandrel, "Florence Melville : Mon mari avait appartenu lui aussi à l'Armée des ombres"
  • Vidéo News, n° 20, mai 1983. Alexandre Grenier, "Melville le solitaire"
  • Visuel, n° 2, mars 1982. "Il film Poloziesco francese"

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1946 Vingt-quatre heures de la vie d'un clown Jean-Pierre Melville

en tant que : Scénariste

1946 Vingt-quatre heures de la vie d'un clown Jean-Pierre Melville

en tant que : Producteur

1946 Vingt-quatre heures de la vie d'un clown Jean-Pierre Melville
1960Ce monde banal Jean Wagner

en tant que : Interprète

1948 Drames du Bois de Boulogne (Les) Jacques Loew

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1947 Silence de la mer (Le) Jean-Pierre Melville
1949 Enfants terribles (Les) Jean-Pierre Melville
1953 Quand tu liras cette lettre Jean-Pierre Melville
1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville
1958 Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville
1961 Léon Morin prêtre Jean-Pierre Melville
1962 Aîné des Ferchaux (L') Jean-Pierre Melville
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville
1967 Samouraï (Le) Jean-Pierre Melville
1969 Armée des ombres (L') Jean-Pierre Melville
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville
1971 Un flic Jean-Pierre Melville

en tant que : Scénariste

1947 Silence de la mer (Le) Jean-Pierre Melville
1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville
1958 Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville
1961 Léon Morin prêtre Jean-Pierre Melville
1962 Aîné des Ferchaux (L') Jean-Pierre Melville
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville
1967 Samouraï (Le) Jean-Pierre Melville
1969 Armée des ombres (L') Jean-Pierre Melville
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville
1971 Un flic Jean-Pierre Melville

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

2001 Good Thief (The)
L'Homme de la Riviera
Neil Jordan

en tant que : Adaptateur

1947 Silence de la mer (Le) Jean-Pierre Melville
1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville
1961 Léon Morin prêtre Jean-Pierre Melville
1962 Aîné des Ferchaux (L') Jean-Pierre Melville
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville
1967 Samouraï (Le) Jean-Pierre Melville
1969 Armée des ombres (L') Jean-Pierre Melville

en tant que : Dialoguiste

1947 Silence de la mer (Le) Jean-Pierre Melville
1958 Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville
1961 Léon Morin prêtre Jean-Pierre Melville
1962 Aîné des Ferchaux (L') Jean-Pierre Melville
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville
1967 Samouraï (Le) Jean-Pierre Melville
1969 Armée des ombres (L') Jean-Pierre Melville
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville

en tant que : Auteur du commentaire

1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville

en tant que : Producteur

1953 Quand tu liras cette lettre Jean-Pierre Melville
1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville
1958 Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville

en tant que : Directeur de production

1949 Enfants terribles (Les) Jean-Pierre Melville
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville

en tant que : Directeur de la photographie

1958 Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville

en tant que : Décorateur

1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville

en tant que : Monteur

1947 Silence de la mer (Le) Jean-Pierre Melville
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1970 Cercle rouge (Le) Jean-Pierre Melville

en tant que : Interprète

1949 Orphée Jean Cocteau
1955 Bob le Flambeur Jean-Pierre Melville
1957 Amour de poche Pierre Kast
1958 Deux hommes dans Manhattan Jean-Pierre Melville
1959 A bout de souffle Jean-Luc Godard
1959 Signe du lion (Le) Eric Rohmer
1962 Landru Claude Chabrol
1966 Deuxième souffle (Le) Jean-Pierre Melville