Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Henri Langlois

Réalisateur, Interprète


imprimer
Naissance
13 novembre 1914 à Smyrne, Turquie
Décès
13 janvier 1977 à Paris, France
>> Rechercher "Henri Langlois" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Lycéen, Henri Langlois est déjà passionné par le cinéma et collectionne les pellicules du muet. En 1935, il fonde avec Georges Franju le Cercle du cinéma, un ciné-club où il projette ces films pour un public choisi.

Carrière au cinéma

Henri Langlois crée avec Georges Franju la Cinémathèque française en 1936. Grâce à ses propres moyens et à l'aide de quelques amis, cet infatigable collectionneur fonde en 1938 la Fédération internationale des archives du film. Pendant la guerre, il parvient à sauver un grand nombre de chefs-d'oeuvre de la destruction et des convoitises de l'Occupant. Toujours association privée aujourd'hui, la Cinémathèque française obtient le soutien de l'Etat à partir de 1945. Des projections sont organisées avenue de Messine, tandis que les films sont entreposés autour de Paris. Après de nombreux déménagements, la Cinémathèque trouve en 1962 un abri durable au palais de Chaillot, avec l'aval du ministre de la Culture d'alors, André Malraux. En 1968 éclate l'affaire Langlois, qui déchaîne le monde de la cinéphilie. Trois mois avant Mai 68, la police brutalise des manifestants qui s'opposent à l'éviction d'Henri Langlois. Celle-ci est préparée par les pouvoirs publics qui lui reprochent sa mauvaise gestion. Sauvé par l'écho de la protestation, Henri Langlois obtient de rester à son poste. Une telle vénération de la part des cinéastes et des cinéphiles trouve son explication dans la passion inextinguible d'Henri Langlois pour le cinéma, dont il devient une mémoire vivante. L'un des premiers à considérer le cinéma comme un art à une époque où il est encore jugé vulgaire par les élites, Langlois se livre avec un enthousiasme brouillon à la conservation aveugle de pellicules venues du monde entier, laissant à la postérité le soin d'en juger les mérites respectifs. Plus que les errements d'un piètre gestionnaire, l'histoire retient avant tout sa passion communicative et sa contribution massive à la connaissance du cinéma.

Prix

  • César d'honneur, 1977 au Césars du Cinéma Français
  • Oscar d'honneur, 1974 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences

Ouvrages

  • A passion for films : Henri Langlois and the Cinémathèque française / Richard Roud. Baltimore (Md.) ; London : the Johns Hopkins university press, 1999
  • Henri Langlois : l'homme de la Cinémathèque / Richard Roud ; trad. de l'américain par Hélène Amalric ; préf. de François Truffaut. Paris : P. Belfond, 1985
  • Henri Langlois : premier citoyen du cinéma / Georges Patrick Langlois, Glenn Myrent ; en collab. avec Hugues Langlois ; préf. de Akira Kurosawa. Paris : Ramsay, 1990

Périodiques

  • Amis du film et de la télévision (Les), n° 250, mars 1977. Francis Bolen, "In memoriam : Henri Langlois"
  • Avant-scène Cinéma (L'), n° 182, 15 février 1977. "Henri Langlois présente..."
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 22, avril 1977
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 135, septembre 1962. Eric Rohmer; Michel Mardore, "Entretien avec Henri Langlois"
  • Ciné-Jeunes, n° 89, 1er trimestre 1977. "Henri Langlois"
  • Cinéma 77, n° 218, février 1977. Gaston Haustrate, "Henri Langlois : un acharnement passionné"
  • Cinéma Québec, n° 46, 1977. Jean Billard, "Henri Langlois n'est plus"
  • CinémArabe, n° 6, mars-avril 1977. Abdou Achouba, "Adieu, Mister Chips!"
  • Cinémathèque Française (La), n° 16, décembre 1986. Georges Franju, "Dix années avec Langlois"
  • Cinématographe, n° 123, octobre 1986
  • Cinémonde, n° 1734, 27 fevrier 1968. Henri Jeanson, "Henri Langlois, ou le poête assassiné !"
  • Cinémonde, n° 1847, décembre 1970. "Henri Langlois, directeur de la Cinémathèque parle de ses activités avec Philippe Prince"
  • Ciné-Revue, n° 4, 27 janvier 1977
  • Ecran, n° 55, 15 février 1977. Marcel Martin, "La Mort du dragon"
  • Ecran, n° 57, 15 avril 1977. Claude beylie, "Quand meurent les légendes"
  • Film a Doba, vol. 23, n° 7, juillet 1977. J. Brozh, "Patriarcha filmového archivnictví Henri Langlois"
  • Film Comment, vol. 13, n° 2, mars-avril 1977. M. Akermark (and al.), "In memoriam : Henri Langlois"
  • Film Français (Le), n° 1668, 11 mars 1977. Lucien Polastron, "Raymond Borde contre le mythe Langlois"
  • Film Français (Les), n° 1574, 4 avril 1975. "Entretien avec Henri Langlois"
  • Film Quarterly, n° 3, printemps 1968. "... Vive Langlois..."
  • Films in Review, vol. 28, n° 4, avril 1977. E. Stavis (and al.), "Henri Langlois"
  • Interview, vol. 1, n° 10, 1970
  • Iskusstvo Kino, n° 5, mai 2001. V. Dmitriev (and al.), "Neskol'ko slov ob Henry Langlois, svjatom bezumce arhivnogo dela"
  • Kinoizkustvo, vol. 42, n° 4, avril 1987. Georgi Stojanov-Bigor; Henri Langlois, "Anri, filmovijat vehtosar. Anri Langloa"
  • Positif, n° 413-414, juillet-août 1995. Istvan Gaál, "Henri de la Cinémathèque"
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 215, mars 1968. "La Ligue française de l'Enseignement... rend hommage à Henri Langlois... et souhaite son rétablissement dans ses fonctions"
  • Revue du Cinéma (La), n° 469, mars 1991. Didier Roth-Bettoni, "Henri Langlois, la mémoire"
  • Sight & Sound, vol. 41, n° 4, automne 1972. Ruiz Nogueira; N. Zalaffi, "The seventh heaven"
  • Sight & Sound, vol. 56, n° 3, été 1987. Gilbert Adair, "The madman of Chaillot"
  • Télé revue, n° 506, 13 septembre 1964. "L'Homme à la baignoire"
  • Zoom, n° 25, juin-juillet 1974. Rui Nogueira, "le Musée du Cinéma : Henri Langlois"

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1934Métro (Le) Henri Langlois, Georges Franju
1962 Chagall = Marc Chagall Henri Langlois

en tant que : Scénariste

1962 Chagall = Marc Chagall Henri Langlois

en tant que : Interprète

1962Buster Keaton à la Cinémathèque française Mario Beunat
1962 Cinémathèque française (La) Jean Herman
1968Réintégration d'Henri Langlois à la Cinémathèque française Mario Beunat, Guy Dumont
1970 Henri Langlois Roberto Guerra, Eila Hershon
1973Grierson = Monsieur John Grierson Roger Blais
1975Conversation avec Henri Langlois Pierre-André Boutang
1977Henri Langlois à la Cinémathèque de Nice Anonyme

Longs métrages

en tant que : Interprète

1968Louis Lumière Eric Rohmer
1976Parlons cinéma ou les anti-cours d'Henri Langlois Harry Fischbach
1995 Citizen Langlois Edgardo Cozarinsky
2004 Fantôme d'Henri Langlois (Le) Jacques Richard