Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Fernandel

Interprète, Réalisateur


imprimer
Naissance
08 mai 1903 à Marseille (Bouches-du-Rhône, France)
Etat civil
Fernand Joseph Désiré Contandin
Décès
26 février 1971 à Paris (France)
Liens familiaux
Fernandel marié à Henriette Manse, soeur de Jean Manse, dialoguiste, scénariste et parolier. Leurs deux enfants, Frank et Josette, sont également comédiens.
>> Rechercher "Fernandel" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils d'un employé de bureau, chanteur et comédien de café-concert, Fernandel s'initie très tôt au monde du music-hall. Dès l'âge de cinq ans, il apparaît en grognard d'empire dans Marceau ou les enfants de la République. Familier du répertoire de Pollin, il forme avec son frère cadet un couple de duettistes, Fernand et Marcel Sined. Tout en donnant dans le comique troupier, Fernandel exerce différents métiers (chasseur, vérificateur d'écritures, téléphoniste). En 1926, il est engagé à l'Odéon de Marseille et se distingue dans l'opérette à succès de Baine et Mauprey, Le Cavalier Lafleur. En 1928, Paris l'admire à Bobino dans la revue Vive le nu, puis au Concert Mayol. C'est alors que Marc Allégret le remarque et lui confie le rôle d'un chasseur pour son adaptation cinématographique de la pièce de Sacha Guitry, Le Blanc et le noir (1930).

Carrière au cinéma

Le sourire chevalin, le regard lumineux et la diction aussi parfaite que savoureuse : Fernandel a tout pour plaire. Après son premier film, il enchaîne des courts-métrages tirés de fantaisies militaires (On purge bébé, 1931, de Jean Renoir ; Les Gaietés de l'escadron, 1932, de Maurice Tourneur, avec Jean Gabin et Raimu). En 1934, Marcel Pagnol révèle une sensibilité méconnue dans Angèle, où Fernandel interprète Saturnin, un nigaud au grand coeur. L'acteur a l'occasion de confirmer son talent à plusieurs reprises avec Marcel Pagnol : Regain (1937), Le Schpountz (id.), La Fille du puisatier (1940). Fernandel compose un bossu émouvant pour Naïs (1945) de Raymond Leboursier, d'après l'oeuvre d'Emile Zola. Mais il doit d'abord sa popularité à des productions de style résolument cocasse, particulièrement bienvenues en ces temps de crise. Les films de Christian-Jaque en sont des exemples célèbres : Josette (1936), où il tourne avec sa propre fille ; François Ier (1937), où il s'illustre notamment dans la séquence du supplice de la chèvre ; Raphaël le Tatoué (1938) ; Ernest le rebelle (id.). Les Cinq sous de Lavarède (1939) de Maurice Cammage font triompher l'image du débrouillard. En 1938 et 1939, Fernandel reçoit cinquante-huit propositions de films ! Il reprend le rôle de Victor Boucher, malade, du célèbre Fric-frac (1939) de Maurice Lehmann et Claude Autant-Lara, comédie déjà créée en 1936 par Michel Simon et Arletty.
Après-guerre, son registre se nuance. Il tâte de l'humour noir avec L'Armoire volante (1948) du jeune réalisateur Carlo Jim, puis du mélodrame avec Meurtres (1950) de Richard Pottier ou Le Fruit défendu (1952) d'Henri Verneuil. Il retourne à un classique avec la troisième version de Topaze de Marcel Pagnol (1950). On le voit dans un policier (L'Homme à l'imperméable, 1956, de Julien Duvivier) puis dans un western parodique (Dynamite Jack, 1961, de Jean Bastia). Il s'épuise pour tourner Ali Baba et les quarante voleurs (1954) de Jacques Becker. En 1951, Julien Duvivier lui offre le rôle de don Camillo dans Le Petit monde de don Camillo, film qui ouvre la voie à la série mythique des Don Camillo. Fernandel se transforme alors en prêtre tiraillé entre ses dialogues avec Dieu et ses conflits avec le maire communiste de sa paroisse. La Vache et le prisonnier (1959) d'Henri Verneuil signe un autre triomphe. En 1970, Fernandel, souffrant d'une pleurésie, abandonne le tournage de Don Camillo et les contestataires. Il paraît une dernière fois dans un film poétique et tendre, Heureux qui comme Ulysse (1969) d'Henri Colpi.
Dans ses films, il interprète des chansons écrites pour lui par Jean Manse (" Je n'ai jamais compris l'amour ", dans Le Schpountz).
A deux reprises, Fernandel s'essaie à la réal

Autres activités

Au théâtre, Fernandel interprète des comédies et des opérettes, souvent reprises à l'écran (Ignace, 1936 ; Le Rosier de madame Husson, 1937 ; Tu m'as sauvé la vie, 1949 ; Freddy, 1968).
Il enregistre des disques à succès en tant que conteur (Les Lettres de mon moulin) ou chanteur (Mam'zelle Nitouche).

Ouvrages

  • Fernandel : l'accent du soleil [Biographie] / Jean-Jacques Jelot-Blanc, Paris, Stock, 1991.
  • Fernandel [Biographie] / Jacques Lorcey, Paris, Ramsay, 1990.

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 31, 4 août 1994
  • Ciné-Revue, n° 6, 5 février 1987
  • Ecran, n° 66, février 1978
  • Image et Son, n° 53, mai 1952
  • Stars, n° 1, septembre 1988

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Interprète

1930 J'ai quelque chose à vous dire Marc Allégret
1930 Meilleure bobonne (La) Marc Allégret
1931 Attaque nocturne Marc Allégret
1931 Bric à brac et cie André Chotin
1931 Fine combine (La) André E. Chotin
1931 Pas un mot à ma femme ! André Chotin
1931 Une brune piquante Serge de Poligny
1931 Vive la classe Maurice Cammage
1932 Comme une carpe Claude Heymann
1932 Cunégonde Anonyme
1932 Elle disait non Anonyme
1932 Maruche = Restez dîner Robert Péguy
1932 Ordonnance malgré lui Maurice Cammage
1932 Par habitude Maurice Cammage
1932 Quand tu nous tiens, amour Maurice Cammage
1932 Terreur de la Pampa (La) Maurice Cammage
1932 Un beau jour de noces Maurice Cammage
1933 Ca colle Christian-Jaque
1933 Gros lot = La Veine d'Anatole (Le) Maurice Cammage
1933 Lidoire Maurice Tourneur
1934 Claque (La) Robert Péguy
1938Week-end Anonyme
1942 Guignol, marionnette de France Maurice Cammage
1945 Comédiens ambulants Jean Canolle
1947 Attente Antoine Toé
1947 Caissière du grand café (La) Antoine Toé
1947 Elle a de la barbe Antoine Toé
1947 Escale au soleil Henri Verneuil
1947 Irma la voyante Antoine Toé
1947 Vingt minutes de fou rire Antoine Toé
1950 Chèvre de Monsieur Seguin (La) François Gir
1950 Nuit des étoiles (La) Louis Fehr-Lutz
1956 Art d'être papa = Le Téléphone (L') Maurice Régamey
1960Estoril y sus fiestas Vicente Minaya, Juan Manuel de la Chica
1969 Tel est Franck Jean-Paul Sassy

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1942 Simplet Fernandel
1943 Adrien Fernandel
1951 Adhémar ou le jouet de la fatalité Fernandel

en tant que : Producteur

1964 Age ingrat (L') Gilles Grangier

en tant que : Interprète

1930 Blanc et le noir (Le) Robert Florey
1931 Coeur de Lilas Anatole Litvak
1931 On purge bébé Jean Renoir
1931 Paris-béguin Augusto Genina
1931 Rosier de Madame Husson (Le) Dominique Bernard-Deschamps
1932 Gaîtés de l'escadron (Les) Maurice Tourneur
1932 Jugement de minuit (Le) Alexandre Esway, André Charlot
1932 Pas de femmes Mario Bonnard
1932 Un homme sans nom Gustav Ucicky, Roger Le Bon
1933 Adémaï aviateur Jean Tarride
1933 Coq du régiment (Le) Maurice Cammage
1933 D'amour et d'eau fraîche Félix Gandera
1933 Garnison amoureuse (La) Max de Vaucorbeil
1933 Ordonnance (L') Victor Tourjansky
1934 Angèle Marcel Pagnol
1934 Bleus de la marine (Les) Maurice Cammage
1934 Cavalier Lafleur (Le) Pierre-Jean Ducis
1934 Chéri de sa concierge (Le) Joseph Guarino-Glavany
1934 Ferdinand le noceur René Sti
1934 Hôtel du libre échange (L') Marc Allégret
1934 Porteuse de pain (La) René Sti
1934 Train de 8 h 47 (Le) Henry Wulschleger
1934 Une nuit de folies Maurice Cammage
1935 Gaîtés de la finance (Les) Jack Forrester
1935 Jim la houlette André Berthomieu
1936 Josette Christian-Jaque
1936 Un de la légion Christian-Jaque
1937 Dégourdis de la 11ème (Les) Christian-Jaque
1937 François 1er Christian-Jaque
1937 Hercule Alexandre Esway, Carlo Rim
1937 Ignace Pierre Colombier
1937 Regain Marcel Pagnol
1937 Rois du sport (Les) Pierre Colombier
1937 Schpountz (Le) Marcel Pagnol
1937 Un carnet de bal Julien Duvivier
1938 Barnabé Alexandre Esway
1938 Ernest le rebelle Christian-Jaque
1938 Raphaël le tatoué Christian-Jaque
1938 Tricoche et Cacolet Pierre Colombier
1939 Berlingot et cie Fernand Rivers
1939 Cinq sous de Lavarède (Les) Maurice Cammage
1939 Fric-frac Maurice Lehmann, Claude Autant-Lara
1939 Héritier des Mondésir (L') Albert Valentin
1940 Acrobate (L') Jean Boyer
1940 Fille du puisatier (La) Marcel Pagnol
1940 Monsieur Hector Maurice Cammage
1940 Nuit merveilleuse (La) Jean-Paul Paulin
1940 Un chapeau de paille d'Italie Maurice Cammage
1941 Club des soupirants (Le) Maurice Gleize
1941 Petits riens (Les) Raymond Leboursier
1941 Une vie de chien Maurice Cammage
1942 Bonne étoile (La) Jean Boyer
1942 Ne le criez pas sur les toits Jacques Daniel-Norman
1942 Simplet Fernandel
1943 Adrien Fernandel
1943 Cavalcade des heures (La) Yvan Noé
1944 Mystère Saint-Val (Le) René Le Hénaff
1945 Aventure de Cabassou (L') Gilles Grangier
1945 Gueux au paradis (Les) René Le Hénaff
1945 Naïs Marcel Pagnol, Raymond Leboursier
1946 Coeur de coq Maurice Cloche
1946 Pétrus Marc Allégret
1947 Emile l'Africain Robert Vernay
1948 Armoire volante (L') Carlo Rim
1948 Si ça peut vous faire plaisir = L'Aventure de Gonfaron Jacques Daniel-Norman
1949 Botta e risposta
Je suis de la revue
Mario Soldati
1949 Héroïque M. Boniface (L') Maurice Labro
1949 On demande un assassin Ernst Neubach
1950 Boniface somnambule Maurice Labro
1950 Casimir Richard Pottier
1950 Meurtres Richard Pottier
1950 Topaze Marcel Pagnol
1950 Tu m'as sauvé la vie Sacha Guitry
1950 Uniformes et grandes manoeuvres René Le Hénaff
1951 Adhémar ou le jouet de la fatalité Fernandel
1951 Auberge rouge (L') Claude Autant-Lara
1951 Petit monde de Don Camillo (Le) Julien Duvivier
1951 Table aux crevés (La) Henri Verneuil
1952 Boulanger de Valorgue (Le) Henri Verneuil
1952 Coiffeur pour dames Jean Boyer
1952 Fruit défendu (Le) Henri Verneuil
1952 Retour de Don Camillo (Le) Julien Duvivier
1953 Carnaval Henri Verneuil
1953 Ennemi public n°1 (L') Henri Verneuil
1953 Mam'zelle Nitouche Yves Allégret
1954 Ali Baba et les quarante voleurs Jacques Becker
1954 Mouton à cinq pattes (Le) Henri Verneuil
1954 Printemps, l'automne et l'amour (Le) Gilles Grangier
1955 Around the World in Eighty Days
Le Tour du monde en quatre-vingts jours
Michael Anderson
1955Don Camillo e l'onorevole Peppone
La Grande bagarre de Don Camillo
Carmine Gallone
1955 Don Juan John Berry
1956 Couturier de ces dames (Le) Jean Boyer
1956 Homme à l'imperméable (L') Julien Duvivier
1956 Honoré de Marseille Maurice Régamey
1956 Sous le ciel de Provence Mario Soldati
1957 Chômeur de Clochemerle (Le) Jean Boyer
1957 Loi, c'est la loi (La) Christian-Jaque
1957 Paris holiday
A Paris tous les deux
Gerd Oswald
1957 Sénéchal le magnifique Jean Boyer
1958 Grand chef (Le) Henri Verneuil
1958 Vie à deux (La) Clément Duhour
1958 Vignes du seigneur (Les) Jean Boyer
1959 Confident de ces dames (Le) Jean Boyer
1959 Vache et le prisonnier (La) Henri Verneuil
1960 Caïd (Le) Bernard Borderie
1960 Cocagne Maurice Cloche
1960 Crésus Jean Giono
1961 Assassin est dans l'annuaire (L') Léo Joannon
1961Don Camillo monsignore ma non troppo
Don Camillo monseigneur
Carmine Gallone
1961 Dynamite Jack Jean Bastia
1961Giudizio universale (Il)
Le Jugement dernier
Vittorio De Sica
1962Cambio della guardia (Il)
En avant la musique
Giorgio Bianchi
1962 Diable et les dix commandements (Le) Julien Duvivier
1962 Voyage à Biarritz (Le) Gilles Grangier
1963 Blague dans le coin Maurice Labro
1963 Bon roi Dagobert (Le) Pierre Chevalier
1963 Cuisine au beurre (La) Gilles Grangier
1964 Age ingrat (L') Gilles Grangier
1964 Relaxe-toi, chérie Jean Boyer
1965 Bourse et la vie (La) Jean-Pierre Mocky
1965 Compagno Don Camillo (Il)
Don Camillo en Russie
Luigi Comencini
1966 Homme à la Buick (L') Gilles Grangier
1966 Voyage du père (Le) Denys de La Patellière
1969 Heureux qui comme Ulysse Henri Colpi