Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jacques Davila

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste


imprimer
Naissance
25 décembre 1941 à Oran (Algérie)
Décès
14 octobre 1991 à France
>> Rechercher "Jacques Davila" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après des études de lettres à Paris, Jacques Davila travaille de 1969 à 1972 à la télévision française comme assistant. A partir de 1972, il réalise des séquences et des courts-métrages pour le compte de nombreuses émissions.

Carrière au cinéma

En 1975, Jacques Davila entreprend son premier long métrage, Certaines nouvelles. Après des difficultés de production et de distribution, le film ne sort qu'en 1979, et remporte le prix Jean-Vigo. Chronique d'une famille de Français en Algérie lors de l'été 1962, Certaines nouvelles révèle un style original qui puise dans l'observation de la vie quotidienne. Ce film est aussi un des rares témoignages authentiques sur la guerre d'Algérie. Toujours en marge du système, le cinéaste réalise Remue-ménage, une histoire pour le film collectif Archipel des amours (1982), puis Qui trop embrasse (1986), films sur les péripéties de la vie conjugale. Sa mise en scène d'une rigoureuse simplicité trouve encore à s'exprimer dans La campagne de Cicéron (1989) qui évoque sur un mode plus grave les vacances dans le Languedoc de trois couples appartenant à la "société culturelle". Ce cinéaste intimiste collabore à quelques scénarios écrits par des amis. Sa participation est notamment remarquée sur Beau temps mais orageux en fin de journée (1986) de Gérard Frot-Coutaz.

Autres activités

Jacques Davila met en scène quelques pièces de théâtre, dont Turcaret, au Festival du Marais en 1973.

Prix

  • , 1980 au Prix Jean Vigo pour le film : Certaines nouvelles

Périodiques

  • Avant-Scène du Cinéma (L'), n° 402, mai 1991
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 426, décembre 1989
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 429, mars 1990
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 449, novembre 1991
  • Cinématographe, n° 120, juin 1986
  • Cinématographe, n° 40, 1978
  • Cinématographe, n° 55, mars 1980
  • Jeune Cinéma, n° 119, juin 1979
  • Mensuel du cinéma, n° 3, février 1993
  • Positif, n° 351, mai 1990

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1976 Certaines nouvelles Jacques Davila
1982Archipel des amours Paul Vecchiali, Jacques Frenais, Gérard Frot-Coutaz, [etc.]
1982 Archipel des amours : Remue ménage Jacques Davila
1986 Qui trop embrasse Jacques Davila
1988 Campagne de Cicéron (La) Jacques Davila

en tant que : Scénariste

1976 Certaines nouvelles Jacques Davila
1982 Archipel des amours : Remue ménage Jacques Davila
1985 Beau temps mais orageux en fin de journée Gérard Frot-Coutaz
1986 Qui trop embrasse Jacques Davila
1988 Campagne de Cicéron (La) Jacques Davila
1989 Après après-demain Gérard Frot-Coutaz

en tant que : Dialoguiste

1982 Archipel des amours : Remue ménage Jacques Davila