Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean-Gabriel Albicocco

Réalisateur, Scénariste, Assistant réalisateur, Dialoguiste, Directeur de la photographie, Adaptateur, Producteur, Monteur


imprimer
Naissance
15 février 1936 à Cannes (Alpes-Maritimes, France)
Décès
10 avril 2001 à Rio de Janeiro (Brésil)
Liens familiaux
Son père Quinto est directeur de la photographie. En 1961, il se marie avec Marie Laforêt.
>> Rechercher "Jean-Gabriel Albicocco" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Dès sa plus tendre enfance, Jean-Gabriel Albicocco s'intéresse à la photographie. Il s'enferme dans le laboratoire de son père (photographe d'art) et développe ses premiers clichés. A douze ans, il présente son premier film d'amateur devant le prince de Monaco. Installé à Paris, il se perfectionne auprès de son père et apprend le métier d'opérateur. A vingt ans, il réalise deux courts-métrages professionnels : Ciel bleu et les Essais. En 1957, il travaille comme assistant réalisateur, notamment sur le tournage de Celui qui doit mourir de Jules Dassin. Pendant son service militaire, il est affecté aux établissements cinématographiques des armées. Libéré de ses obligations militaires, il réalise une série de courts-métrages pour la télévision américaine, intitulée Bonsoir (1959), dont chaque film présente une starlette française.

Carrière au cinéma

Fort de son expérience de technicien, Jean-Gabriel Albicocco se lance dans la réalisation en 1961, avec la Fille aux yeux d'or, transposition dans le monde moderne de l'oeuvre d'Honoré de Balzac : le film est sélectionné au Festival de Venise. Après un court-métrage (Nemausus, 1961), il met en scène le Rat d'Amérique (id.), une histoire d'amour écrite par le romancier Jacques Lanzmann. Son troisième film est encore l'adaptation d'une oeuvre littéraire d'envergure, celle du Grand Meaulnes (1967) d'Alain Fournier. Avec le Coeur fou (1969), Albicocco signe son premier film réalisé à partir d'un scénario original qu'il écrit lui-même. Il ne tourne plus après 1971.

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 161/162, janvier 1965
  • Film Français (Le), n° 2371, 11 octobre 1991

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1954Ténèbre Jean-Gabriel Albicocco
1957Ciel bleu Jean-Gabriel Albicocco
1957Essais (Les) Jean-Gabriel Albicocco
1961 Nemausus Jean-Gabriel Albicocco

en tant que : Directeur de la photographie

1953Dôt de Sylvie (La) Armand Chartier
1954 Croissance de Paris Marcel Gibaud
1955Une lettre pour vous André Vetusto

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1960 Fille aux yeux d'or (La) Jean-Gabriel Albicocco
1962 Rat d'Amérique (Le) Jean-Gabriel Albicocco
1966 Grand Meaulnes (Le) Jean-Gabriel Albicocco
1969 Coeur fou (Le) Jean-Gabriel Albicocco
1969Faire l'amour : De la pilule à l'ordinateur : Emmanuelle Jean-Gabriel Albicocco
1969Faire l'amour : De la pilule à l'ordinateur = Emmanuelle et ses soeurs Jean-Gabriel Albicocco, Thomas Fantl, Gunnar Hoglund
1970 Petit matin (Le) Jean-Gabriel Albicocco

en tant que : Assistant réalisateur

1956 Celui qui doit mourir Jules Dassin
1956 Pas de grisbi pour Ricardo Henri Lepage

en tant que : Scénariste

1962 Rat d'Amérique (Le) Jean-Gabriel Albicocco
1969 Coeur fou (Le) Jean-Gabriel Albicocco

en tant que : Adaptateur

1960 Fille aux yeux d'or (La) Jean-Gabriel Albicocco
1970 Petit matin (Le) Jean-Gabriel Albicocco

en tant que : Dialoguiste

1966 Grand Meaulnes (Le) Jean-Gabriel Albicocco

en tant que : Producteur

1969Macumba Pierre Kast

en tant que : Directeur de la photographie

1952 Closed vision Marc'O
1954Ballade parisienne Marcel Gibaud
1962 Rat d'Amérique (Le) Jean-Gabriel Albicocco

en tant que : Monteur

1952 Closed vision Marc'O