Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jacques Deray

Réalisateur, Scénariste, Assistant réalisateur, Dialoguiste, Interprète, Adaptateur


imprimer
Naissance
19 février 1929 à Lyon (Rhône, France)
Etat civil
Jacques Desrayaud
Décès
09 août 2003 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France)
>> Rechercher "Jacques Deray" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Jacques Deray suit des cours d'art dramatique au Cours René Simon.

Carrière au cinéma

Jacques Deray débute comme assistant de Marcel Camus, Gilles Grangier, Luis Buñuel et Jules Dassin dès 1952. En 1960, il réalise son premier long métrage, Le gigolo sans pour autant adopter le style Nouvelle Vague qui est à son apogée. Sa réalisation suivante, Rififi à Tokyo (1961) est un succès qui le fait connaître auprès des cinéphiles. Jacques Deray atteint le sommet de son art en 1968 lorsqu'il réalise La piscine avec Alain Delon et Romy Schneider. C'est un succès international. Il est le premier d'une série de longs métrages produits et interprétés par Alain Delon, tel Borsalino (1969), film devenu mythique pour le tandem Belmondo-Delon. Chose rare chez Deray, il réalise ensuite une comédie avec Alain Delon et Paul Meurisse, Doucement les basses (1970) qui se solde par un échec. C'est également à cette période qu'il fait la connaissance de scénaristes-dialoguistes comme Jean-Claude Carrière et Michel Audiard qui vont marquer son oeuvre. Après un passage aux Etats-Unis (Un homme est mort, 1972), il retourne en France pour effectuer l'adaptation des mémoires du célèbre commissaire Roger Borniche : Flic story (1975) où il donne à nouveau un rôle à Delon. Il est souvent considéré comme un cinéaste qui ne peut donner libre cours à son talent à cause du joug de ses producteurs, mais Un papillon sur l'épaule (1978), avec Lino Ventura, lui laisse plus de liberté dans ses choix de mise en scène. Le résultat est probant et le film est un modèle de précision dans la réalisation comme dans la direction des acteurs. Le découpage du récit est d'une extraordinaire habileté, aucune scène n'est inutile, toujours pleine de sens. Très influencé par le cinéma américain, Jacques Deray réalise ensuite essentiellement des films de genre comme Netchaiev est de retour.

Autres activités

Avant de passer à la réalisation, Jacques Deray décroche quelques petits rôles au théâtre et au cinéma. Il a présidé le jury du 34ème Festival de Cannes.

Périodiques

  • Cinématographe, n° 103, septembre 1984
  • Film Dope, n° 11, janvier 1977
  • Film Dope, n° 11, janvier 1977
  • Positif, n° 417, novembre 1995
  • Première, n° 149, août 1989

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1960 Gigolo (Le) Jacques Deray
1961 Rififi à Tokyo Jacques Deray
1963 Symphonie pour un massacre Jacques Deray
1964 Par un beau matin d'été Jacques Deray
1965 Homme de Marrakech (L') Jacques Deray
1966 Avec la peau des autres Jacques Deray
1968 Piscine (La) Jacques Deray
1969 Borsalino Jacques Deray
1970 Doucement les basses ! Jacques Deray
1971 Un peu de soleil dans l'eau froide Jacques Deray
1972 Un homme est mort Jacques Deray
1974 Borsalino and Co Jacques Deray
1975 Flic story Jacques Deray
1976 Gang (Le) Jacques Deray
1977 Un papillon sur l'épaule Jacques Deray
1980 Trois hommes à abattre Jacques Deray
1983 Marginal (Le) Jacques Deray
1985 On ne meurt que deux fois Jacques Deray
1986 Solitaire (Le) Jacques Deray
1987 Maladie d'amour Jacques Deray
1988 Bois noirs (Les) Jacques Deray
1990 Netchaiev est de retour Jacques Deray
1991Contre l'oubli Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, [etc.]
1991Contre l'oubli : Stanza Bopape (Afrique du Sud) Jacques Deray
1992 Un crime Jacques Deray
1993 Ours en peluche (L') Jacques Deray
19943000 scénarios contre un virus : Arnaud et ses copains Jacques Deray

en tant que : Assistant réalisateur

1953 Sang et lumières Georges Rouquier
1954 Printemps, l'automne et l'amour (Le) Gilles Grangier
1955 Cela s'appelle l'aurore Luis Buñuel
1955 Gas-oil Gilles Grangier
1956 Courte tête Norbert Carbonnaux
1956 Reproduction interdite Gilles Grangier
1956 Sang à la tête (Le) Gilles Grangier
1957 Rouge est mis (Le) Gilles Grangier
1957 Thérèse Etienne Denys de La Patellière
1957 Trois jours à vivre Gilles Grangier
1958 Archimède le clochard Gilles Grangier
1958 Désordre et la nuit (Le) Gilles Grangier
1958 Loi (La) Jules Dassin
1959 125, rue Montmartre Gilles Grangier

en tant que : Scénariste

1955 Gas-oil Gilles Grangier
1961 Rififi à Tokyo Jacques Deray
1963 Symphonie pour un massacre Jacques Deray
1969 Borsalino Jacques Deray
1971 Un peu de soleil dans l'eau froide Jacques Deray
1972 Un homme est mort Jacques Deray
1974 Borsalino and Co Jacques Deray
1975 Flic story Jacques Deray
1977 Un papillon sur l'épaule Jacques Deray
1980 Trois hommes à abattre Jacques Deray
1983 Marginal (Le) Jacques Deray
1985 On ne meurt que deux fois Jacques Deray
1986 Solitaire (Le) Jacques Deray
1988 Bois noirs (Les) Jacques Deray
1990 Netchaiev est de retour Jacques Deray
1992 Un crime Jacques Deray
1993 Ours en peluche (L') Jacques Deray

en tant que : Adaptateur

1955 Gas-oil Gilles Grangier
1966 Avec la peau des autres Jacques Deray

en tant que : Dialoguiste

1960 Gigolo (Le) Jacques Deray
1963 Symphonie pour un massacre Jacques Deray
1968 Piscine (La) Jacques Deray
1972 Un homme est mort Jacques Deray

en tant que : Interprète

1952 Boulanger de Valorgue (Le) Henri Verneuil
1952 Trou normand (Le) Jean Boyer