Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Marguerite Duras

Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète, Compositeur de la musique originale, Adaptateur, Producteur


imprimer
Naissance
04 avril 1914 à Gia Dinh (Viêt-nam)
Etat civil
Marguerite Donnadieu
Décès
03 mars 1996 à Paris (France)
>> Rechercher "Marguerite Duras" dans le catalogue Ciné-Ressources

Carrière au cinéma

L'écriture cinématographique est, pour Marguerite Duras, très proche de l'écriture littéraire : après l'adaptation de quelques-uns de ses romans par des réalisateurs tels que René Clément (Barrage contre le Pacifique, 1956) ou Peter Brook (Moderato cantabile, 1960), Marguerite Duras écrit pour le cinéma Hiroshima mon amour, d'Alain Resnais. Dans son oeuvre, les frontières entre roman, théâtre et cinéma sont perméables. En 1966, elle coréalise avec Paul Seban l'adaptation de sa pièce La musica puis, trois ans plus tard, elle réalise seule Détruire, dit-elle. En 1972, Nathalie Granger inaugure le processus inverse : le film précède le livre. Marguerite Duras s'approprie le cinéma, invente les règles plus qu'elle ne s'y plie. Le septième art fournit des lieux vides que le texte vient habiter, au sens littéral du terme : dans Nathalie Granger, les comédiennes Lucia Bose et Jeanne Moreau ne parlent pratiquement pas et, lorsqu'elles s'expriment, c'est un son postsynchronisé que l'on entend, séparé du corps des actrices. A partir d'India song (1974), l'écrit l'emporte sur l'image : des textes énoncés en voix off sur une musique de Carlos d'Alessio accompagnent les images. Marguerite Duras utilise cette bande son pour d'autres films, et c'est au spectateur de raccorder les récits d'amours fous et d'incestes évoqués en voix off avec le palace en ruine de Son nom de Venise dans Calcutta désert (1976) ou les plages de Trouville dans Agatha et les lectures illimitées (1981). Le camion (1977), dans lequel Marguerite Duras s'expose le plus, à la fois comme auteur et comme personnage, est un film au conditionnel : elle et Gérard Depardieu parlent d'un film qui pourrait se faire, et là encore, c'est au spectateur de faire l'effort intellectuel pour transposer le film au présent. Elle atteint l'extrême limite du cinéma avec L'homme atlantique (1981) où les écrans noirs redonnent toute sa place au texte. Aussi expérimental soit-il, le cinéma de Marguerite Duras ne quitte jamais les rives du récit. Elle le prouve en 1984 avec une comédie sociale et populaire, Les enfants. Marguerite Duras reste l'emblème d'un cinéma radical ainsi que le démontre la violente polémique autour du film de Jean-Jacques Annaud, L'amant (1991). Marguerite Duras ne valide pas cette adaptation et écrit " son " film, L'amant de la Chine du nord.

Autres activités

Marguerite Duras, femme de lettres, écrit entre autres Barrage contre le Pacifique, Moderato cantabile, L'amour (1972), Savannah Bay (1983) et L'Amant (1984), pour lequel elle obtient le prix Goncourt.

Ouvrages

  • Duras : biographie / Alain Vircondelet, Paris, F. Bourin, 1991 .
  • L'écran de la passion : une étude du cinéma de Marguerite Duras / Michelle Royer, Mount Nebo (Australia), Boombana Publications, 1997 .
  • L'écriture filmique de Marguerite Duras / Madeleine Borgomano, Paris, Albatros, 1985 .
  • Les marques de théâtralité dans l'écriture filmique de Marguerite Duras [Mémoire ou thèse] / Hanaï Brahim, Lille, ANRT, 1993 .
  • Marguerite Duras / par Marguerite Duras, Jacques Lacan, Maurice Blanchot... [et al.] ; [introd. à la première éd. par Joël Farges, François Barat], Nouv. éd. augm, Paris, Ed. Albatros, 1979 .
  • Marguerite Duras / sous la dir. de Marc Saporta ; collab. Marcelle Marini, Dominique Noguez, Madeleine Borgomano... [et al.], Le Revest-Saint-Martin, Ed. Le Jas, 1985 .
  • Marguerite Duras : cinéaste écrivain / doc. rassemblée par Jean-Pierre Brossard, La Chaux-de-Fonds, Cinediff, 1985 .
  • Marguerite Duras : Une esthétique de l'indifférence : Le passage de l'écrit à l'image dans un texte frontière de Marguerite Duras : Les yeux verts, n° 312-313 des cahiers du cinéma [Mémoire ou thèse]
  • Marguerite Duras, Milano, Mazzotta, Paris, Cinémathèque Française, 1992 .

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 312-313, juin 1980
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 374, juillet-août 1985
  • Cine Cubano, n° 136, juillet-septembre 1992
  • Cinéma Français, n° 12, 1977
  • Cinéma, n° 200, juillet-août 1975
  • Cinématographe, n° 13, mai-juin 1975
  • Film Comment, n° 6, novembre-décembre 1975
  • Film Dope, n° 13, janvier 1978
  • Film Quarterly, n° 1, automne 1979
  • Jeune Cinéma, n° 44, février 1970
  • Literature/Film Quarterly, n° 2, 1984
  • On Film, n° 11, été 1983
  • Positif, n° 232-233, juillet-août 1980
  • Revue du Cinéma (La)/Image et Son, n° 283, avril 1974

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1978Aurelia Steiner : Melbourne Marguerite Duras
1978Aurélia Steiner : Vancouver Marguerite Duras
1978Césarée Marguerite Duras
1978Mains négatives (Les) Marguerite Duras

en tant que : Scénariste

1964Nuit noire, Calcutta Marin Karmitz
1965Un instant de paix : Les rideaux blancs Georges Franju

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1982En rachachant Jean-Marie Straub, Danièle Huillet
1990 Coupeur d'eau (Le) Philippe Tabarly
2003 Maladie de la mort (La) Asa Mader
2009Marguerite ou la vie tranquille Stéphanie Murat

en tant que : Dialoguiste

1965Un instant de paix : Les rideaux blancs Georges Franju
1973 Ce que savait Morgan Luc Béraud

en tant que : Auteur du commentaire

1958 Soleil de pierre Daniel Lecomte

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1966 Musica (La) Paul Seban, Marguerite Duras
1969 Détruire dit-elle Marguerite Duras
1971 Jaune le soleil Marguerite Duras
1972 Femme du Gange (La) Marguerite Duras
1972 Nathalie Granger Marguerite Duras
1974 India song Marguerite Duras
1976 Baxter, Vera Baxter Marguerite Duras
1976 Des journées entières dans les arbres Marguerite Duras
1976 Son nom de Venise dans Calcutta désert Marguerite Duras
1977 Camion (Le) Marguerite Duras
1978 Aurélia Steiner Marguerite Duras
1978 Navire night (Le) Marguerite Duras
1981 Agatha et les lectures illimitées Marguerite Duras
1981 Homme Atlantique (L') Marguerite Duras
1982Dialogo di Roma (Il)
Dialogue de Rome
Marguerite Duras
1984 Enfants (Les) Marguerite Duras

en tant que : Scénariste

1958 Hiroshima, mon amour Alain Resnais
1960 Moderato cantabile Peter Brook
1960 Une aussi longue absence Henri Colpi
1969 Détruire dit-elle Marguerite Duras
1972 Femme du Gange (La) Marguerite Duras
1972 Nathalie Granger Marguerite Duras
1974 India song Marguerite Duras
1976 Baxter, Vera Baxter Marguerite Duras
1976 Son nom de Venise dans Calcutta désert Marguerite Duras
1977 Camion (Le) Marguerite Duras
1978 Aurélia Steiner Marguerite Duras
1978 Navire night (Le) Marguerite Duras
1981 Agatha et les lectures illimitées Marguerite Duras
1981 Homme Atlantique (L') Marguerite Duras
1984 Enfants (Les) Marguerite Duras

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1957 Diga sul Pacifico (La)
Barrage contre le Pacifique
René Clément
1960 Moderato cantabile Peter Brook
196510:30 p.m. Summer
10 H 30 du soir en été
Jules Dassin
1965 Sailor from Gibraltar (The)
Le Marin de Gibraltar
Tony Richardson
1966 Musica (La) Paul Seban, Marguerite Duras
1971 Jaune le soleil Marguerite Duras
1976 Des journées entières dans les arbres Marguerite Duras
1991 Amant (L') Jean-Jacques Annaud
2000 H story Nobuhiro Suwa
2007 Un barrage contre le Pacifique Rithy Panh
2014 Orage Fabrice Camoin
2016 Douleur (La) Emmanuel Finkiel

en tant que : Adaptateur

1960 Moderato cantabile Peter Brook
196510:30 p.m. Summer
10 H 30 du soir en été
Jules Dassin
1966 Musica (La) Paul Seban, Marguerite Duras
1966 Voleuse (La) Jean Chapot
1971 Jaune le soleil Marguerite Duras
1976 Des journées entières dans les arbres Marguerite Duras

en tant que : Dialoguiste

1958 Hiroshima, mon amour Alain Resnais
1960 Moderato cantabile Peter Brook
1960 Une aussi longue absence Henri Colpi
1966 Musica (La) Paul Seban, Marguerite Duras
1966 Voleuse (La) Jean Chapot
1969 Détruire dit-elle Marguerite Duras
1972 Femme du Gange (La) Marguerite Duras
1972 Nathalie Granger Marguerite Duras

en tant que : Producteur

1969 Détruire dit-elle Marguerite Duras
1971 Jaune le soleil Marguerite Duras

en tant que : Compositeur de la musique originale

1972 Nathalie Granger Marguerite Duras

en tant que : Interprète

1966Pour le plaisir : Un metteur en scène Robert Bresson [TV] Roger Stéphane
1969 Détruire dit-elle Marguerite Duras
1974 India song Marguerite Duras
1977 Camion (Le) Marguerite Duras
1978 Navire night (Le) Marguerite Duras
1981 Agatha et les lectures illimitées Marguerite Duras
1984Couleur des mots (La) Jérôme Beaujour, Jean Mascolo