Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Sean Penn

Interprète, Producteur, Producteur exécutif, Réalisateur, Scénariste


imprimer
Naissance
17 août 1960 à Burbank (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Il est le fils de l'actrice Eileen Ryan et du réalisateur Leo Penn et le frère de l'acteur Christopher Penn. Il épouse la chanteuse Madonna en 1985, puis l'actrice Robin Wright.
>> Rechercher "Sean Penn" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après des études secondaires au lycée de Santa Monica, il entre au groupe Repertory Theatre de Los Angeles. Il devient l'assistant de l'acteur et metteur en scène Pat Hingle et monte sa propre pièce, Terrible Jim Fitch. Après quelques pièces de théâtre et des téléfilms, il obtient un rôle dans Taps (Harold Becker, 1981).

Carrière au cinéma

Longtemps considéré comme le bad boy d'Hollywood en raison d'une vie privée agitée, d'une violence fréquente et de prises de positions politiques très tranchées, Sean Penn s'est imposé comme un des acteurs hollywoodiens majeurs, son jeu extrêmement engagé lui ayant valu deux Oscars.
Avec son visage mi-ange, mi-démon, et son regard d'écorché vif à la James Dean, Sean Penn peut figurer au panthéon des comédiens. Il aborde des personnages très divers dans des registres tout aussi variés. Soldat obéissant dans son premier film, Taps (Harold Becker, 1981), il est un talentueux surfeur dans Fast Times at Ridgemont High (Amy Heckerling, 1982) et tient le rôle principal d'un petit thriller dont le titre lui va comme un gant : Bad Boys (Rick Rosenthal, 1983).
Jeune provincial qui découvre l'amour à la veille de la Première Guerre mondiale (Les Moissons du printemps, Richard Benjamin, 1984), petit gangster tombant amoureux (Crackers, Louis Malle, 1984), il se révèle réellement en dealer devenant espion au service des soviétiques dans le film d'espionnage Le Jeu du faucon (John Schlesinger, 1985) et en fils fasciné et terrifié d'un criminel psychopathe (Christopher Walken) dans le polar Comme un chien enragé (James Foley, 1986).
Après avoir partagé avec Madonna, sa jeune épouse, la vedette de la comédie d'aventures Shanghai surprise (Jim Goddard, 1986), il montre l'étendue de son talent en se transformant en flic arrogant en pleine guerre des gangs à Los Angeles (Colors, Dennis Hopper, 1988). Après un petit rôle sous la direction de son père, Leo Penn (Judgment in Berlin, 1988), Sean Penn impressionne en soldat américain se livrant à ses actes atroces durant la guerre du Vietnam dans Outrages (Brian DePalma, 1989).
Après une comédie avec Robert De Niro (Nous ne sommes pas des anges, Neil Jordan, 1989) et un polar nerveux (Les Anges de la nuit, Phil Joanou, 1989), l'acteur et DePalma se retrouvent pour le brillant polar L'Impasse (1993), dans lequel Penn compose un avocat corrompu et accro à la cocaïne pour lequel il adopte un look très différent de son apparence habituelle.
La Dernière Marche (Tim Robbins, 1995) consacre définitivement Sean Penn comme un grand acteur. Il y incarne, face à Susan Sarandon en nonne cherchant à le réconforter, un condamné à mort qui, malgré ses remords, est conduit à la chaise électrique. Il y gagne sa première nomination à l'Oscar et un prix d'interprétation à Berlin. She's so Lovely de Nick Cassavetes (1996) lui vaut une autre récompense majeure, le prix d'interprétation cannois, alors que Hollywood Sunrise (Anthony Drazan, 1998), pour lequel il décroche un prix à Berlin, lui permet de devenir l'un des très rares comédiens à avoir été couronné dans les trois principaux festivals de cinéma.
Il enchaîne ensuite deux thrillers, le machiavélique The Game (David Fincher, 1996), avec Michael Douglas, et l'ultra-violentU-Turn (Oliver Stone, 1997), avant de devenir l'un des soldats de La Ligne rouge (Terrence Malick, 1998).
La même année, Woody Allen lui confie un rôle de guitariste de jazz dans Accords et désaccords et il bouleverse pour sa justesse et sa sensibilité dans le rôle d'un attardé mental dans le film de Jessie Nelson, Sam, je suis Sam. En 2003, son personnage d'ex-caïd brisé par la douleur de la mort de sa fille dans le très noir Mystic River, de Clint Eastwood, lui permet de décrocher son premier Oscar, tandis que le thriller à multiples personnages 21 grammes d'Alejandro Gonzalez Inarritu, lui vaut un second prix à Venise.
Les années suivantes, Sean Penn tourne en moyenne un film par an, notamment quelques thrillers comme The Assassination of Richard Nixon (Niels Mueller, 2004), L'Interprète (Sydney Pollack, 2005), Les Fous du roi (Steven Zaillian, 2006) ou Fair Game (Doug Liman, 2010).
Il obtient un deuxième Oscar pour le rôle-titre du Harvey Milk de Gus Van Sant (2008), celui d'un militant gay de San Francisco assassiné en 1978. Treize ans après La Ligne rouge, il participe aux côtés de Brad Pitt à la fresque mystique de Terrence Malick qui décroche la Palme d'or cannoise, The Tree of Life (2011) puis endosse le look gothique d'une star du rock vieillissante confrontée à la mort de son père dans This Must Be the Place (Paolo Sorrentino, 2011). Roi de la pègre dans le policier nostalgique Gangster squad (Ruben Fleischer, 2013), il donne la réplique à Ben Stiller dans le remake de la comédie loufoque La Vie rêvée de Walter Mitty (Ben Stiller, 2013).
Sa carrière a pris une autre dimension depuis qu'il est passé à la réalisation en 1990, avec The Indian Runner, l'histoire de deux frères, l'un policier, l'autre détenu. Son deuxième film, The Crossing Guard (1995), met en scène Jack Nicholson en ex-taulard recherchant le chauffard qui a tué sa fille. Nicholson est à nouveau au centre de The Pledge (2001), le film suivant signé par Penn, dans un rôle de policier se lançant dans une dernière enquête la veille de sa retraite.
En 2008, Into the Wild raconte l'histoire vraie d'un jeune homme qui plaque tout pour partir sur les routes en quête de sensations fortes, de bonheur et de liberté. Le film est un succès dès sa sortie. Derrière la caméra pour la cinquième fois, l'acteur réalise un court métrage aux côtés d'autres cinéastes de renom et de toutes les nationalités, pour un docu-fiction, 11'09'01. L'ensemble décrit, dénonce, questionne les événements du 11 septembre 2001.
Reconnaissance de son statut dans le cinéma mondial, Sean Penn a été président du jury du Festival de Cannes en 2008.

Autres activités

En 1978, Sean Penn se produit au théâtre Gene Dynarski de Hollywood, avec le groupe Repertory, dans Earthworms (Albert Innaurato) et The Girl on the Via Flaminia (Alfred Hayes). Il joue ensuite dans la pièce Heartland (Kevin Heelan), à New York, avant de débuter au grand écran. Il remonte sur les planches en 1984 à Broadway dans Slap Boy et au Lincoln Center dans Goose and Tom Tom (David Rabe, 1987). En 2000, il donne la réplique à Nick Nolte dans The Late Henry Moss de Sam Shepard à San Francisco.
Âgé de dix-neuf ans, il débute à la télévision dans la série Barnaby Jones (Corey Allen et Roy Austin), puis apparaît dans les téléfilms Concrete Cowboys (Burt Kennedy, 1979), The Killing of Randy Webster (Sam Wanamaker, 1980) et Hellinger's Law (Leo Penn, 1981). Il a fait des apparitions clin-d'oeil dans quelques épisodes de séries comme Ellen (1997), Friends (2001) ou Mon oncle Charlie (2004).
Il a été l'une des voix américaines du dessin animé Persepolis (Vincent Parronaud, Marjane Satrapi, 2007).

Prix

  • César d'honneur, 2015 au Césars du Cinéma Français
  • Meilleure interprétation masculine, 2009 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Milk
  • Meilleure interprétation masculine, 2009 au NSFC Award - National Society of Film Critics Awards pour le film : Milk
  • Meilleure interprétation masculine, 2008 au Los Angeles Film Critics Association Awards pour le film : Milk
  • Meilleure interprétation masculine, 2004 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Mystic river
  • Meilleure interprétation masculine, 2004 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Mystic River
  • Coupe Volpi du meilleur acteur, 1998 au Mostra Internazionale d'Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : Hurlyburly
  • Prix d'interprétation masculine, 1997 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : She's so lovely
  • Meilleure interprétation masculine, 1996 au Independent Spirit Awards pour le film : Dead man walking
  • Meilleure interprétation masculine, 1996 au Internationale Filmfestspiele (Berlin) pour le film : Dead man walking
  • Meilleur espoir masculin, 1983 au Los Angeles Film Critics Association Awards

Périodiques

  • American Film, vol. 11, n° 6, avril 1986
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 560, septembre 2001
  • Film Comment, vol. 27, n° 5, septembre/octobre 1991
  • Film Comment, vol. 28, n° 5, septembre/octobre 1991
  • Interview, vol. 21, n° 9, septembre 1991
  • Interview, vol. 25, n° 10, octobre 1995
  • Photoplay, vol. 34, n° 7, juillet 1983
  • Premiere (US), vol. 5, n° 2, octobre 1991
  • Revue du Cinéma (La), n° 447, mars 1989

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1990 Indian Runner (The) Sean Penn
1994 Crossing Guard (The) Sean Penn
2000 Pledge (The) Sean Penn
2002 September 11 Samira Makhmalbaf, Claude Lelouch, Youssef Chahine, [etc.]
2002 September 11 : Etats-Unis Sean Penn
2006 Into the Wild Sean Penn
2014 Last Face (The) Sean Penn
2014Last Face (The) Sean Penn

en tant que : Scénariste

1990 Indian Runner (The) Sean Penn
1994 Crossing Guard (The) Sean Penn
2002 September 11 : Etats-Unis Sean Penn
2006 Into the Wild Sean Penn
2013 Gunman (The) Pierre Morel

en tant que : Producteur

1994 Crossing Guard (The) Sean Penn
1997 Loved Erin Dignam
2000 Pledge (The) Sean Penn
2006 Into the Wild Sean Penn

en tant que : Producteur exécutif

1996 She's so Lovely Nick Cassavetes

en tant que : Interprète

1981 Fast Times at Ridgemont High
[Ça chauffe au lycée Ridgemont]
Amy Heckerling
1981 Taps Harold Becker
1982Bad Boys Rick Rosenthal
1983 Falcon and the Snowman (The)
Le Jeu du faucon
John Schlesinger
1983Racing With the Moon
Les Moissons du printemps
Richard Benjamin
1983Summerspell Lina Shanklin
1984Crackers Louis Malle
1985 At Close Range
Comme un chien enragé
James Foley
1986Shanghaï Surprise Jim Goddard
1987Dear America : Letters Home from Vietnam
Dear America : Lettres du Vietman
Bill Couturié
1988 Colors Dennis Hopper
1988Judgment in Berlin Leo Penn
1989 Casualties of War
Outrages
Brian De Palma
1989 We're No Angels
Nous ne sommes pas des anges
Neil Jordan
1990State of Grace
Les Anges de la nuit
Phil Joanou
1993 Carlito's Way
L'Impasse
Brian De Palma
1993Last Party (The) Mark Benjamin, Marc Levin
1995 Dead Man Walking
La Dernière marche
Tim Robbins
1996 Game (The) David Fincher
1996 She's so Lovely Nick Cassavetes
1996 U-Turn
U-Turn, ici commence l'enfer
Oliver Stone
1997Hugo Pool Robert Downey Sr.
1997 Loved Erin Dignam
1998 Being John Malkovich
Dans la peau de John Malkovich
Spike Jonze
1998 Hurly Burly
Hollywood sunrise
Anthony Drazan
1998 Sweet and Lowdown
Accords et désaccords
Woody Allen
1998 Thin Red Line (The)
La Ligne rouge
Terrence Malick
1999 Before Night Falls
Avant la nuit
Julian Schnabel
1999 Up at the Villa
Il suffit d'une nuit
Philip Haas
1999 Weight of Water (The)
Le Poids de l'eau
Kathryn Bigelow
2000A Constant Forge Charles Kiselyak
2001 I Am Sam
Sam, je suis Sam
Jessie Nelson
2002 It's All About Love Thomas Vinterberg
2002 Mystic River Clint Eastwood
2002 Twenty One Grams
Vingt-et-un grammes
Alejandro González Iñárritu
2003 Assassination of Richard Nixon (The) Niels Mueller
2003 Bukowski : Born Into This
Bukowski
John Dullaghan
2003Dennis Hopper : Create (or Die) Henning Lohner, Ariane Riecker
2004 All the King's Men
Les Fous du roi
Steven Zaillian
2004 Interpreter (The)
L'Interprète
Sydney Pollack
2006Buy the Ticket, Take the Ride : Hunter S. Thompson on Film Tom Thurman
2008 Milk
Harvey Milk
Gus Van Sant
2008 Tree of Life (The) Terrence Malick
2009 Fair Game Doug Liman
2010 This Must Be the Place Paolo Sorrentino
2011 Gangster Squad Ruben Fleischer
2011 Woody Allen : A Documentary Robert B. Weide
2012 Secret Life of Walter Mitty (The)
La Vie rêvée de Walter Mitty
Ben Stiller
2013 Gunman (The) Pierre Morel
2015 Angry Birds Movie (The)
Angry Birds - Le film
Clay Kaytis, Fergal Reilly