Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Bertrand Tavernier

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Dialoguiste, Producteur délégué, Producteur exécutif, Producteur, Directeur de production, Assistant réalisateur, Conseiller technique, Interprète, Collaborateur scénaristique, Compositeur de la musique originale


imprimer
Naissance
25 avril 1941 à Lyon, Rhône, France
Liens familiaux
Bertrand Tavernier est le fils de l'écrivain et poète René Tavernier, fondateur de la revue Confluences qui, sous l'Occupation, publia notamment Aragon, Eluard et Michaux. Sa femme Colo co-signe avec lui quelques uns de ses films.|#Son fils Nils Tavernier, est comédien et documentariste, et sa fille TiffanyTiffany est romancière, scénariste et assistante réalisatrice.|#Il a connu en classe de philosophie du lycée Henri-IV, Volker Schlöndorff, devenu depuis parrain de son fils.
>> Rechercher "Bertrand Tavernier" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Bertrand Tavernier interrompt rapidement ses études de droit pour se consacrer à sa passion du cinéma. A la fin des années cinquante, il s'installe à Paris, fréquente la Cinémathèque de la rue d'Ulm. Au début des années soixante, il fonde avec Bernard Martinand et le poète Yves Martin un ciné-club Le Nickel-Odéon qui célèbre la série B américaine, et dont les présidents d'honneurs sont les réalisateurs américains Delmer Daves et King Vidor. Durant cette période, Bertrand Tavernier publie des textes dans de nombreuses revues spécialisées, comme Radio-Cinéma (qui deviendra plus tard Télérama), Les Lettres Françaises, Cinéma, Présence du cinéma, L'Etrave, (un journal étudiant), et, fait insolite à l'époque, à la fois dans Positif et Les Cahiers du cinéma. Il fait ses débuts dans le cinéma comme assistant de Jean-Pierre Melville sur Léon Morin prêtre (1961).

Carrière au cinéma

De 1961 à 1964, Bertrand Tavernier devient l'attaché de presse de Georges de Beauregard, ce qui lui permet de réaliser deux sketches pour Les Baisers en 1963 et pour La Chance et l'amour en 1964. Dix années passent pendant lesquelles il se distingue en écrivant des scénarios pour les cinéastes Riccardo Freda et Jean Leduc.
Avec son premier long-métrage, L'Horloger de Saint-Paul (1973), il s'affirme d'emblée comme un réalisateur de talent, inspiré par l'efficacité du cinéma américain. Mais il est également un cinéaste engagé et sensible, qui bâtit une oeuvre cohérente sur le plan philosophique. Ses deux films suivants sont, comme le premier, des réflexions critiques et politiques sur la société et les moeurs, mais ils sont en outre de brillantes reconstitutions historiques (Que la fête commence, 1974), Le Juge et l'assassin, 1975). Ses préoccupations sociales sont une constante de son oeuvre comme en témoignent Des enfants gâtés (1977) et Ça commence aujourd'hui (1998), deux regards lucides sur la France contemporaine non dénués de poésie.
Bertrand Tavernier se montre capable d'aborder les genres les plus divers, allant de la science-fiction (La Mort en direct, 1979, intelligente réflexion sur l'image et le voyeurisme) aux films de guerre (La Vie et rien d'autre, 1988 ; Capitaine Conan, 1995), de la fresque médiévale (La Passion Béatrice, 1987) à l'adaptation du roman noir (Coup de torchon, 1981). Il fait toujours montre d'un regard lucide et critique, mais aussi d'un sens de l'émotion qui lui est propre, comme dans les films d'inspiration plus personnelle que sont Autour de minuit (1985) ou Daddy nostalgie (1989).
Il participe, en 1991, au film collectif Ecrire contre l'oubli, commandité par Amnesty International, anthologie de courts métrages destinés à rappeler que des hommes et des femmes, partout dans le monde, sont emprisonnés pour leurs idées. Alors qu'on lui reproche parfois la pesanteur de son style, que l'on dit trop démonstratif, il livre avec L'Appât (1994) son film le plus achevé. Sa description d'un authentique fait divers criminel est un modèle d'économie et de précision. Bertrand Tavernier s'inscrit dans la tradition du réalisme français, en y puisant une grande clarté d'expression qui lui permet presque toujours de trouver un large public.
Avec Laissez-passer (2000), le réalisateur rend hommage au cinéma français des années quarante qui, malgré l'Occupation et le contrôle allemand sur les maisons de production, a su conserver sa dignité grâce au courage de quelques professionnels du milieu. Les réalisations de Bertrand Tavernier sont font ensuite plus rares : en 2003 il tourne Holy Lola (2003), co-écrit par sa fille Tiffany, qui, entre documentaire et fiction, retrace l'émouvant et difficile parcours d'un couple français arpentant les routes du Cambodge pour tenter d'adopter un enfant. Cette quête aux embuches innombrables soulève le problème de la difficulté des adoptions et dresse un portrait très psychologique d'un couple d'aujourd'hui.
Il faut ensuite attendre 2009 pour voir Dans la brume électrique (2007), adaptation du roman policier de James Lee Burke ; avec cette première expérience américaine, remarquablement saluée par la critique, Tavernier nous plonge dans une Louisiane fantomatique baignée d'une lumière crépusculaire. Un inspecteur y enquête sur des meurtres atroces, tandis que resurgit une guerre de Sécession omniprésente.

Autres activités

Bertrand Tavernier est le président de l'Institut Louis-Lumière de Lyon, vice-président de l'Association Premier Siècle et membre de l'ARP. Il travaille également pour la télévision. Il a rédigé deux bibles pour les cinéphiles, avec J.-P. Coursodon, Trente ans de cinéma américain (1970) puis Cinquante ans de cinéma américain (1995).
Il a été président de la SRF et vice-président de la SCAD.
En 1976, Bertrand Tavernier décide de créer sa propre société de production Little Bear, qui coproduit tous ses films depuis Des enfants gâtés.
Bertrand Tavernier se tourne vers le documentaire. D'abord, pour la télévision, il réalise Philippe Soupault et le surréalisme (1982), série d'émissions d'une durée totale de trois heures, Mississippi blues (1983), co-réalisé avec Robert Parrish, dont la version longue en quatre épisodes s'intitule Pays d'octobre, qui oscille entre plusieurs thèmes : la religion, le blues, l'accession des Noirs aux campagnes politiques. Lyon, le regard intérieur (1988), documentaire pour la télévision dans la série Chroniques de France, sur sa ville natale.


Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 2001 au Festival International du Film (Istanbul)
  • Meilleur réalisateur, 1997 au Césars du Cinéma Français pour le film : Capitaine Conan
  • Meilleur réalisateur, 1987 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : Autour de minuit
  • Meilleur réalisateur, 1987 au SNGCI - Sindacato Nazionale Giornalisti Cinematografici Italiani pour le film : Autour de minuit
  • Meilleur réalisateur, 1985 au Boston Society of Film Critics Awards pour le film : Un dimanche à la campagne
  • Meilleur réalisateur, 1985 au Boston Society of Film Critics Awards pour le film : Un dimanche à la campagne
  • Meilleur scénario, 1985 au Césars du Cinéma Français pour le film : Un dimanche à la campagne
  • Prix de la mise en scène, 1984 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Un dimanche à la campagne
  • Meilleur scénario, 1977 au Césars du Cinéma Français pour le film : Le juge et l'assassin
  • Meilleur réalisateur, 1976 au Césars du Cinéma Français pour le film : Que la fête commence...

Ouvrages

  • All that Jazz : un siècle d'accords et désaccords avec le cinéma / Ed. dirigée par Franco La Polla. - [Paris] : Cahiers du cinéma ; Locarno : Festival international du film de Locarno, 2003.
  • Bertrand Tavernier / Jean-Claude Raspiengeas. - Paris : Flammarion, 2001
  • Bertrand Tavernier / Jean-Dominique Nuttens. - Rome : Gremese, 2009
  • Bertrand Tavernier / Sergio Arecco. - Rome : Editrice il castoro, 1993
  • Bertrand Tavernier : cinéaste de l'émotion / Danièle Bion ; préf. de Volker Schlöndorff. - Renens : 5 Continents ; Paris : Hatier, 1984
  • Bertrand Tavernier : fractured narrative and bourgeois values / Emily Zants. - Lanham : London : The Scarecrow Press, 1999
  • Bertrand Tavernier : the film-maker of Lyon / Stephen Hay ; foreword by Thelma Schoonmaker. - London : New York : I.B. Tauris, 2000
  • Bertrand Tavernier, cinéaste insurgé / Jean-Luc Douin. - Paris : Ramsay Poche Cinéma, 2006. - Ed. rev. et augm..
  • Bertrand Tavernier, témoin de son temps / Magali Lunel. - Mém. Maîtrise : Histoire : Paris 1, 1999, dir. : P. Ory
  • Comment va le cinéma français ? / Dir. de publ. Patrice Pailleret. - Paris : Revue des deux mondes, 2006
  • Europe-Hollywood et retour / dir. par Michel Boujut ; avec la collab. de Jules Chancel. - Paris : Autrement, 1986
  • La vita indiretta : il cinema di Bertrand Tavernier / Gabriele Rizza; Giovanni Maria Rossi ; Aldo Tassone. - Firenze : Aida, 2009
  • Le cinéma de Bertrand Tavernier : Retrospective .- [S.l.] : Service Culturel de l'Université d'Artois, 2001
  • Le cinéma français. 2, de Baisers volés à Cyrano de Bergerac : 1968-1990 / Jacques Siclier. - Paris : Ramsay, 1991
  • My first movie : twenty celebrated directors talk about their first film / ed. by Stephen Lowenstein. - New York : Pantheon, 2000
  • Philosophie et cinéma / Jean-Pierre Zarader. - Paris : Ellipses, 1997
  • Projections 2 : a forum for film-makers / ed. by John Boorman and Walter Donohue. - London ; Boston : Faber and Faber, 1993
  • Qu'est-ce qu'on attend ? [Biographie] / Bertrand Tavernier.- Paris : Le Seuil, 1993
  • Tavernier [Biographie] / Jean-Luc Douin.- Paris : Edilig, 1988
  • Tavernier and Scorsese : redefining film criticism / Patrick David Dalling. - Thesis (M.Phil.), University of Sheffield, Department of French, 2004
  • The cinema in France : after the new wave / Jill Forbes. - London : BFI : MacMillan, 1992

Périodiques

  • 1895, n° 15, décembre 1993
  • American Film, vol. 10, octobre 1984
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 207, décembre 2001
  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 506, novembre 2001
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 28, avril 1978
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 51-52, 1989
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 72-73, novembre 2001
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 323-324, mai 1981
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 478, avril 1994
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 489, mars 1995
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 492, juin 1995
  • Cineaste, vol. 28, n° 2, printemps 2003
  • Ciné-Bulles, vol. 20, n° 1, hiver 2002
  • Ciné-Bulles, vol. 20, n° 4, automne 2002
  • Cinéma, n° 262, octobre 1980
  • Cinéma, n° 468, juin 1990
  • CinémAction, n° 104, juin 2002
  • Cinématographe, n° 100, mai 1984
  • Filmmagie, n° 519, février 2002
  • Filmmagie, n° 595, mai-juin 2009
  • Image et Son, n° 352, juillet/août 1980
  • Image et Son/Ecran, n° 346, janvier 1980
  • Jeune Cinéma, n° 241, janvier/février 1997
  • Jeune Cinéma, n° 322-323, printemps 2009
  • Positif, n° 156, février 1974
  • Positif, n° 197, septembre 1977
  • Positif, n° 254-255, mai 1982
  • Positif, n° 279, mai 1984
  • Positif, n° 300, février 1986
  • Positif, n° 307, septembre 1986
  • Positif, n° 409, mars 1995
  • Positif, n° 418, décembre 1995
  • Positif, n° 429, novembre 1996
  • Positif, n° 446, avril 1998
  • Positif, n° 457, mars 1999
  • Positif, n° 491, janvier 2002
  • Positif, n° 493, mars 2002
  • Positif, n° 500, octobre 2002
  • Positif, n° 512, octobre 2003
  • Positif, n° 526, décembre 2004
  • Positif, n° 578, avril 2009
  • Première, n° 236, novembre 1996
  • Premiere, n° 279, mai 2000
  • Premiere, n° 299, janvier 2002
  • Premiere, n° 333, novembre 2004
  • Repérages, n° 46, septembre 2004
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 393, avril 1984
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 485, septembre 1992
  • Scénaristes, n° 34, juin 2008
  • Séquences, n° 260, mai-juin 2009
  • Studio Magazine Ciné Live, n° 3, avril 2009
  • Studio Magazine, n° 246, mai 2008
  • Studio Magazine, n° 253, janvier 2009
  • Synopsis, n° 17, janvier-février 2002
  • Synopsis, n° 18, mars-avril 2002
  • Synopsis, n° 34, novembre-décembre 2004

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1983Ciné citron Bertrand Tavernier
1988Lyon, le regard intérieur Bertrand Tavernier
1992 Renoncement (Le) Bertrand Tavernier, Gil Rabier

en tant que : Scénariste

1983Ciné citron Bertrand Tavernier

en tant que : Producteur

1996 Amour est à réinventer : La Mouette (L') Nils Tavernier
1996 Amour est à réinventer : Tout n'est pas en noir (L') Philippe Faucon

en tant que : Interprète

1962 Boulangère de Monceau (La) Eric Rohmer

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1963 Baisers (Les) Jean-François Hauduroy, Charles Bitsch, Bernard Toublanc-Michel, [etc.]
1963 Baisers : Baiser de Judas (Les) Bertrand Tavernier
1964 Chance et l'amour (La) Claude Berri, Bertrand Tavernier, Charles Bitsch, [etc.]
1964 Chance et l'amour : Une chance explosive (La) Bertrand Tavernier
1973 Horloger de Saint-Paul (L') Bertrand Tavernier
1974 Que la fête commence Bertrand Tavernier
1975 Juge et l'assassin (Le) Bertrand Tavernier
1977 Des enfants gâtés Bertrand Tavernier
1979 Mort en direct (La) Bertrand Tavernier
1980 Une semaine de vacances Bertrand Tavernier
1981 Coup de torchon Bertrand Tavernier
1982 Mississippi Blues Robert Parrish, Bertrand Tavernier
1983 Un dimanche à la campagne Bertrand Tavernier
1985 Autour de minuit Bertrand Tavernier
1987 Passion Béatrice (La) Bertrand Tavernier
1988 Vie et rien d'autre (La) Bertrand Tavernier
1989 Daddy nostalgie Bertrand Tavernier
1991Contre l'oubli Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, [etc.]
1991Contre l'oubli : Aung San Suu Kyi (Myanmar) Bertrand Tavernier
1991 L. 627 Bertrand Tavernier
1992 Guerre sans nom (La) Bertrand Tavernier
1993 Fille de d'Artagnan (La) Bertrand Tavernier
1994 Appât (L') Bertrand Tavernier
1995 Capitaine Conan Bertrand Tavernier
1997De l'autre côté du périph' Bertrand Tavernier, Nils Tavernier
1998 Ça commence aujourd'hui Bertrand Tavernier
2000 Laissez-passer Bertrand Tavernier
2001 Histoires de vies brisées - Les "Double peine" de Lyon Bertrand Tavernier, Nils Tavernier
2003 Holy Lola Bertrand Tavernier
2007 In the Electric Mist
Dans la brume électrique
Bertrand Tavernier
2009 Princesse de Montpensier (La) Bertrand Tavernier
2012 Quai d'Orsay Bertrand Tavernier
2015 Voyage à travers le cinéma français Bertrand Tavernier

en tant que : Assistant réalisateur

1961 Léon Morin prêtre Jean-Pierre Melville
1965 Una questione d'onore
Question d'honneur
Luigi Zampa
1967 Attentato al tre grandi
Les Chiens verts du désert
Umberto Lenzi

en tant que : Scénariste

1964 Chance et l'amour : Une chance explosive (La) Bertrand Tavernier
1966 Coplan ouvre le feu à Mexico Riccardo Freda
1973 Horloger de Saint-Paul (L') Bertrand Tavernier
1974 Que la fête commence Bertrand Tavernier
1975 Juge et l'assassin (Le) Bertrand Tavernier
1977 Des enfants gâtés Bertrand Tavernier
1979 Mort en direct (La) Bertrand Tavernier
1980 Une semaine de vacances Bertrand Tavernier
1981 Coup de torchon Bertrand Tavernier
1982 Mississippi Blues Robert Parrish, Bertrand Tavernier
1983 Trace (La) Bernard Favre
1983 Un dimanche à la campagne Bertrand Tavernier
1985 Autour de minuit Bertrand Tavernier
1986 Mois d'avril sont meurtriers (Les) Laurent Heynemann
1988 Vie et rien d'autre (La) Bertrand Tavernier
1989 Daddy nostalgie Bertrand Tavernier
1991 L. 627 Bertrand Tavernier
1992 Guerre sans nom (La) Bertrand Tavernier
1994 Appât (L') Bertrand Tavernier
1995 Capitaine Conan Bertrand Tavernier
1998 Ça commence aujourd'hui Bertrand Tavernier
2000 Laissez-passer Bertrand Tavernier
2005 Lucifer et moi Jean-Jacques Grand-Jouan
2009 Princesse de Montpensier (La) Bertrand Tavernier
2012 Quai d'Orsay Bertrand Tavernier
2015 Voyage à travers le cinéma français Bertrand Tavernier

en tant que : Collaborateur scénaristique

2000 Mon père José Giovanni
2003 Holy Lola Bertrand Tavernier

en tant que : Adaptateur

1967 Capitaine Singrid Jean Leduc
1993 Fille de d'Artagnan (La) Bertrand Tavernier
2000 Mon père José Giovanni

en tant que : Dialoguiste

1966 Coplan ouvre le feu à Mexico Riccardo Freda
1967 Capitaine Singrid Jean Leduc
1974 Que la fête commence Bertrand Tavernier
1975 Juge et l'assassin (Le) Bertrand Tavernier
2012 Quai d'Orsay Bertrand Tavernier

en tant que : Producteur

1979 Mort en direct (La) Bertrand Tavernier
1983 Trace (La) Bernard Favre
1996 Amour est à réinventer : Dans la décapotable (L') Merzak Allouache
1996 Amour est à réinventer : Dedans (L') Marion Vernoux
1996 Amour est à réinventer : Enceinte ou lesbienne ? (L') Françoise Decaux-Thomelet
1996 Amour est à réinventer : Et alors ? (L') François Dupeyron
1996 Amour est à réinventer : Les Larmes du sida (L') Paul Vecchiali
1996 Amour est à réinventer : Tapin du soir (L') Anne Fontaine
1996 Amour est à réinventer : Un moment (L') Pierre Salvadori
1996 Amour est à réinventer : Une nuit ordinaire (L') Jean-Claude Guiguet

en tant que : Producteur délégué

1982 Mississippi Blues Robert Parrish, Bertrand Tavernier
1994 Veillées d'armes Marcel Ophuls

en tant que : Producteur exécutif

1996 Fred Pierre Jolivet

en tant que : Compositeur de la musique originale

1981 Coup de torchon Bertrand Tavernier

en tant que : Directeur de casting

2012 Quai d'Orsay Bertrand Tavernier

en tant que : Conseiller technique

1980 Homme fragile (L') Claire Clouzot
1990 Ragazzi Mama Keita
1997 Vive la mariée et la libération du Kurdistan Hiner Saleem

en tant que : Interprète

1989 Daddy nostalgie Bertrand Tavernier
1992 Demoiselles ont eu 25 ans (Les) Agnès Varda
1992Faut-il aimer Mathilde ? Edwin Baily
1992 François Truffaut, portraits volés Serge Toubiana, Michel Pascal
1993Jean Renoir David Thompson
2002 Claude Sautet ou la magie invisible N.T. Binh
2005Cineastes en acció Carlos Benpar