Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Douglas Sirk

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Auteur de l'oeuvre originale, Producteur, Interprète, Auteur des chansons originales, Réalisateur seconde équipe, Superviseur de la réalisation


imprimer
Naissance
26 avril 1900 à Hambourg (Allemagne)
Etat civil
Claus Detlev Sierck
Décès
14 janvier 1987 à Lugano (Suisse)
>> Rechercher "Douglas Sirk" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après une enfance partagée entre Hambourg, où son père est journaliste, et le Danemark auprès de sa grand-mère, Detlef Sierck (son nom est alors germanisé) mène des études en sciences humaines puis se consacre au théâtre. Entre 1923 et 1933, il monte quantité de pièces à Brême et à Leipzig. Engagé par la UFA à Berlin, il tourne quelques adaptations littéraires.

Carrière au cinéma

Dès 1936, Detlef Sierck se libère de son répertoire théâtral et signe Schlussakkord, un mélodrame musical dont la Neuvième Symphonie de Beethoven fait le contrepoint. C'est en 1937 qu'il remporte les plus grands succès de sa période allemande : Paramatta, bagne de femmes et La Habanera, tous deux avec Zarah Leander. Si son style s'affirme, il préfère fuir l'Allemagne nazie et tenter sa chance aux Etats-Unis. Il se fait remarquer par la critique grâce à ses deux premières oeuvres, Hitler's Madman (1943), où il dénonce la folie de Heydrich, et Summer Storm (1944), adaptation d'une nouvelle de Tchekhov. Dès lors, celui qui se fait appeler Douglas Sirk se partage entre le thriller où il donne des oeuvres intéressantes (Des filles disparaissent, 1947 ; L'Homme aux lunettes d'écaille, 1948 ; Jenny, femme marquée, 1949) et la comédie (Slingtly French, 1949 ; Qui donc a vu ma belle ?, 1952), tout en réalisant un western honorable (Taza, fils de Cochise, 1953) et un film étrange sur la compagnie de Jésus (The First Legion, 1951). En 1953, All I desire ouvre le grand cycle de mélodrames qui impose le réalisateur auprès de la critique française. Douglas Sirk aime à parer ses intuitions de la société américaine d'une atmosphère irréelle, impression renforcée par l'usage de couleurs criardes dans Le Secret magnifique (1954) et dans Tout ce que le ciel permet (1955). Travaillant avec des acteurs au registre limité (Rock Hudson, Jane Wyman, Lana Turner), il traite son genre de prédilection avec un certain recul et une ironie implicite. Sa répulsion pour le réel est peut-être cristallisée dans Ecrit sur du vent (1956), portrait délirant d'une famille de milliardaires texans, plein d'images somptueuses et de couleurs baroques. Son lyrisme et son sens de la fatalité s'expriment avec une rare virtuosité dans La Ronde l'aube (1957), une adaptation de Pylône de William Faulkner, et dans Le Temps d'aimer et de mourir (1958), d'après et avec Erich Maria Remarque. De retour en Europe, Douglas Sirk signe quelques courts-métrages qui peuvent être considérés comme la quintessence de son oeuvre, si singulière par son raffinement esthétique.

Autres activités

Retiré en Suisse au début des années 1960, Douglas Sirk reprend des activités théâtrales en Allemagne et donne des cours à l'université.

Ouvrages

  • Conversations avec Douglas Sirk / Jon Halliday ; traduit de l'anglais par Serge Grünberg. Nouv. éd. augm. - Paris : Cahiers du cinéma, 1997 .
  • Douglas Sirk [Biographie] / Jean-Claude Biette, Emmanuel Bonn, Patrick Brion, et al.. - Paris : La Cinémathèque Française : La Petite Quinzaine, 1978 .
  • Douglas Sirk [Biographie] / Jean-Loup Bourget ; suivi d'un entretien de Douglas Sirk avec Jon Halliday. - Paris : Edilig, 1984 .
  • Douglas Sirk [Biographie] / Michael Stern. - Boston : Twayne Publ., 1979 .
  • La metáfora del espejo : el cine de Douglas Sirk / Jesús González Requena. - Valencia : Instituto de Cine y Radio-Televisión ; Minneapolis : Institute for the Study of Ideologies & Literature, 1986.
  • Melodrama and meaning : history, culture, and the films of Douglas Sirk / Barbara Klinger. - Bloomington ; Indianapolis : Indiana University Press, 1994 .
  • Sirk on Sirk [Biographie] . - London : Secker & Warburg, 1971 .
  • Skeptiker des Lichts : Douglas Sirk und seine Filme / Elisabeth Läufer.Originalausg. - Frankfurt am Main : Fischer Taschenbuch, 1987.
  • Tiempo de vivir, tiempo de revivir : conversaciones con Douglas Sirk / Antonio Drove. - Murcia : Filmoteca de Murcia, 1995.

Périodiques

  • 24 Images, n° 103-104, automne 2000.
  • Art du Cinéma (L'), n° 42-45, printemps 2004.
  • Bianco e Nero, vol. 48 n° 2, avril-juin 1987.
  • Bright Lights, n° 6, hiver 1977.
  • Cahiers de la Cinémathèque, n° 32, printemps 1981.
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 156, juin 1964
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 189, avril 1967
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 293, octobre 1978
  • Cahiers du cinéma, hors série nº 6, février 1980.
  • Cahiers du cinéma, hors série, janvier 1995.
  • Cahiers du cinéma, nº 160, novembre 1964.
  • Cahiers du cinéma, nº 310, avril 1980.
  • Cahiers du cinéma, nº 392, février 1987.
  • Cahiers du cinéma, nº 571, septembre 2002.
  • Castoro Cinema (Il), n° 132, 1987.
  • Cinéma, n° 238, octobre 1978
  • Cinema, vol. 24 n° 3, août 1978.
  • CinémAction, n° 56, juillet 1990.
  • Cinématographe, n° 80, juillet-août 1982
  • Film Comment, vol. 11 n° 6, novembre-décembre 1975.
  • Film Comment, vol. 14 n° 4, juillet-août 1978.
  • Film Comment, vol. 34 n° 6, novembre-décembre 1998.
  • Film Criticism, vol. 23 n° 2-3, hiver 1999.
  • Film History, vol. 10 n° 2, 1998
  • Film Quarterly, vol. 49 n° 1, 1995. Walter Metz : "Of' melodrama and meaning"
  • Filmcritica, vol. 34 n° 339-340, novembre-décembre 1983.
  • Jeune Cinéma, n° 280, février 2003.
  • Jeune Cinéma, n° 281, avril 2003.
  • Monogram, n° 4, 1972.
  • Movie, n° 34-35, hiver 1990.
  • Positif, n° 137, avril 1972
  • Positif, n° 142, septembre 1972
  • Positif, n° 183-184, juillet-août 1976. R. W. Fassbinder : "Sur six films de Douglas Sirk"
  • Positif, n° 200-202, décembre-janvier 1977-78. Douglas Sirk : "L'homme au violoncelle. Nouvelle"
  • Positif, n° 259, septembre 1982
  • Positif, n° 281-282, juillet-aôut 1984. Jean-Loup Bourget : "Vers de nouveaux rivages. Les débuts américains de D. Sirk"
  • Positif, n° 319, septembre 1987. Jean-Loup Bourget : "Rêverie sur les sources scandinaves de Sirk"
  • Positif, n° 415, septembre 1995. Jean-Loup Bourget : "Sirk et le mauvais génie"
  • Positif, n° 467, janvier 2000. Marc Cerisuelo : "Limitations de la vie. Sirk et Stahl"
  • Positif, n° 505, mars 2003.
  • Positif, n° 539, janvier 2006
  • Screen, vol. 13 n° 4, hiver 1972.
  • Screen, vol. 38 n° 2, été 1997.
  • Sight and Sound, vol. 57 n° 1, hiver 1987. Julian Petley : "Sirk in Germany"
  • Travelling, n° 49, printemps 1977.
  • Velvet Light Trap, n° 16, 1976.
  • Wide Angle, vol. 3 n° 4, 1980.

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1934 Eingebildete Kranke (Der) Detlef Sierck
1934 Zwei Genies Detlef Sierck
1935 Dreimal Ehe Detlef Sierck
1941 Christian Brothers at Mont Salle (The) Douglas Sirk
1975 Sprich mit mir wie der Regen Douglas Sirk
1977 Sylversternacht Douglas Sirk
1978 Bourbon Street Blues Douglas Sirk

en tant que : Adaptateur

1975 Sprich mit mir wie der Regen Douglas Sirk
1977 Sylversternacht Douglas Sirk
1978 Bourbon Street Blues Douglas Sirk

en tant que : Producteur

1975 Sprich mit mir wie der Regen Douglas Sirk
1977 Sylversternacht Douglas Sirk
1978 Bourbon Street Blues Douglas Sirk

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1935 'T waas één april Detlef Sierck, Jacques Van Tol
1935 April, April Detlef Sierck
1935 Mädchen vom Moorhof (Das)
La Fille des marais
Detlef Sierck
1935 Stützen der Gesellschaft Detlef Sierck
1936 Chanson du souvenir (La) Detlef Sierck, Serge de Poligny
1936 Hofkonzert (Das) Detlef Sierck
1936 Schlussakkord
La Neuvième symphonie
Detlef Sierck
1937 Habanera (La) Detlef Sierck
1937 Zu neuen Ufern
Paramatta, bagne de femmes
Detlef Sierck
1939 Boefje Detlef Sierck
1942 Hitler's Madman Douglas Sirk
1944 Summer Storm
L'Aveu
Douglas Sirk
1945 A scandal in Paris Douglas Sirk
1946 Lured
Des filles disparaissent
Douglas Sirk
1947 Sleep, My Love
L'Homme aux lunettes d'écaille
Douglas Sirk
1948 Shockproof
Jenny, femme marquée
Douglas Sirk
1948 Slightly French Douglas Sirk
1950 First Legion (The)
La Première légion
Douglas Sirk
1950 Mystery Submarine
Le Sous-marin mystérieux
Douglas Sirk
1950 Thunder on the Hill
Tempête sur la colline
Douglas Sirk
1951 Has Anybody Seen My Gal ?
Qui donc a vu ma belle ?
Douglas Sirk
1951 Lady Pays Off (The) Douglas Sirk
1951 Weekend with Father Douglas Sirk
1952 Meet Me at the Fair Douglas Sirk
1952 No Room for the Groom Douglas Sirk
1952 Take Me to Town Douglas Sirk
1953 All I Desire
[Désir de femme]
Douglas Sirk
1953 Magnificent Obsession
Le Secret magnifique
Douglas Sirk
1953 Taza, Son of Cochise
Taza, fils de Cochise
Douglas Sirk
1954 Captain Lightfoot
Capitaine mystère
Douglas Sirk
1954 Sign of the Pagan
Le Signe du païen
Douglas Sirk
1955 All That Heaven Allows
Tout ce que le ciel permet
Douglas Sirk
1955 Never Say Goodbye
Ne dites jamais adieu
Jerry Hopper, Douglas Sirk
1955 There's Always Tomorrow
Demain est un autre jour
Douglas Sirk
1955 Written on the Wind
Ecrit sur du vent
Douglas Sirk
1956 Battle Hymn
Les Ailes de l'espérance
Douglas Sirk
1956 Interlude
Les Amants de Salzbourg
Douglas Sirk
1957 A Time to Love and a Time to Die
Le Temps d'aimer et le temps de mourir
Douglas Sirk
1957 Tarnished Angels (The)
La Ronde de l'aube
Douglas Sirk
1958 Imitation of Life
Mirage de la vie
Douglas Sirk

en tant que : Superviseur de la réalisation

1938 Accord final I.R. Bay

en tant que : Collaborateur à la réalisation

1952 Against All Flags
A l'abordage
George Sherman

en tant que : Scénariste

1936 Chanson du souvenir (La) Detlef Sierck, Serge de Poligny
1936 Hofkonzert (Das) Detlef Sierck
1936 Schlussakkord
La Neuvième symphonie
Detlef Sierck
1937 Liebling der Matrosen Hans Hinrich
1937 Zu neuen Ufern
Paramatta, bagne de femmes
Detlef Sierck
1939 Boefje Detlef Sierck
1944 Summer Storm
L'Aveu
Douglas Sirk

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1938 Dreiklang Hans Hinrich

en tant que : Adaptateur

1937 Zu neuen Ufern
Paramatta, bagne de femmes
Detlef Sierck
1944 Summer Storm
L'Aveu
Douglas Sirk

en tant que : Producteur

1950 First Legion (The)
La Première légion
Douglas Sirk

en tant que : Auteur des chansons originales

1937 Habanera (La) Detlef Sierck

en tant que : Interprète

1986My life for Zarah Leander Christian Blackwood