Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Robert Parrish

Réalisateur, Interprète, Monteur, Conseiller technique, Scénariste, Producteur, Assistant réalisateur


imprimer
Naissance
04 janvier 1916 à Colombus, Georgie, Etats-Unis
Décès
04 décembre 1995 à Southampton, New York, Etats-Unis
>> Rechercher "Robert Parrish" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Elevé à Hollywood, Robert Parrish est adolescent lorsqu'il fait de la figuration (il est notamment un des gamins qui jouent à la sarbacane dans les Lumières de la ville, 1931, de Charlie Chaplin). Il passe par tous les métiers du cinéma et est engagé dans l'équipe de John Ford en 1933.

Carrière au cinéma

En 1951, Robert Parrish dirige son premier long métrage de fiction, Cry danger, une intrigue policièrere. Jusqu'en 1955, il est sous l'influence de John Ford. Il privilégie l'aventure mais ne parvient pas à la même réussite qu'avec son premier film. Parrish n'aime pas le cinéma centré sur l'action ; il préfère les histoires romanesques à condition qu'elles se focalisent sur le portrait du héros ou de l'héroïne. Par la suite, il donne de l'épaisseur à ses personnages et un ton très personnel à ses réalisations. Que ce soit dans Purple plain (1955) avec Gregory Peck, une histoire d'amour multiraciale sur fond de guerre, dans l'Enfer des Tropiques (1957) avec Rita Hayworth et Robert Mitchum ou dans l'Aventurier du Rio Grande (1959), l'univers désenchanté et pessimiste des films de Parrish place le cinéaste en marge du cinéma hollywoodien de l'époque. Proche du cinéma d'auteur, il pâtit de l'autorité de ses producteurs : nombre de ses films sont mutilés au montage. Parrish prend ses distances avec la Mecque du cinéma américain et part vivre en Angleterre. Son indéniable talent de conteur ne se dément jamais par la suite. Il réalise quelques films très aboutis dont A la française (1962) avec Jean Seberg et Stanley Baker et les Brutes dans la ville (1971).

Autres activités

Robert Parrish est un remarquable technicien du cinéma. Il officie d'abord en tant que preneur de son puis comme assistant monteur dans la bande de John Ford (la Piste des Mohawks, 1939, et les Raisins de la colère, 1940). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il réalise le montage et participe au tournage de deux documentaires remarquables : la Bataille de Midway (1942) et Pearl Harbour (1945). Il est choisi pour réaliser l'installation du matériel cinématographique nécessaire au procès de Nuremberg. Il devient ensuite l'un des monteurs les plus convoités d'Hollywood. Body and Soul et All the king's men de Robert Rossen lui valent respectivement un Oscar et une nomination pour le meilleur montage.
En 1980, il publie un livre de souvenirs sur les premières années de sa carrière, J'ai grandi à Hollywood.

Prix

  • Meilleur montage, 1948 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Body ans soul

Ouvrages

  • Hollywood doesn't live here anymore / Robert Parrish.- Boston ; Toronto : Little, Brown & C°, 1988
  • J'ai grandi à Hollywood / Robert Parrish.- Paris : Stock Cinéma, 1980

Périodiques

  • American Film vol 10 n° 9, juillet-août 1985
  • Film Dope n° 50, avril 1994
  • Positif n° 105, mai 1969
  • Positif n° 410, avril 1995

Courts métrages

en tant que : Monteur

1942 Battle of Midway (The)
La Bataille de Midway
John Ford
1942 December 7th = Pearl Harbour John Ford, Gregg Toland
1945 That Justice Be Done George Stevens

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1951 Cry Danger
L'Implacable
Robert Parrish
1951 Mob (The)
Dans la gueule du loup
Robert Parrish
1952Assignment : Paris Robert Parrish
1952 Lusty Men (The)
Les Indomptables
Nicholas Ray, Robert Parrish
1952My Pal Gus Robert Parrish
1952San Francisco Story (The)
La Madone du désir
Robert Parrish
1953Rough Shoot
Coup de feu au matin
Robert Parrish
1954Purple Plain (The)
La Flamme pourpre
Robert Parrish
1955Lucy Gallant
Une femme extraordinaire
Robert Parrish
1956Fire Down Below
L'Enfer des tropiques
Robert Parrish
1957 Saddle the Wind
Libre comme le vent
Robert Parrish
1959Twilight Zone - Episode : One for the Angels [TV] (The) Robert Parrish
1959Wonderful Country (The)
L'Aventurier du Rio Grande
Robert Parrish
1962 In the French Style
A la française
Robert Parrish
1964 Up from the Beach
Le Jour d'après
Robert Parrish
1966Bobo (The) Robert Parrish
1966 Casino Royale John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, [etc.]
1967Duffy
Duffy, le renard de Tanger
Robert Parrish
1968 Doppelganger = Journey to the Far Side of the Sun
Danger, planète inconnue
Robert Parrish
1971A Town Called Bastard Robert Parrish
1973Marseille Contract (The)
Marseille contrat
Robert Parrish
1982 Mississippi Blues Robert Parrish, Bertrand Tavernier

en tant que : Collaborateur à la réalisation

1951 Ten Tall Men
Dix de la légion
Willis Goldbeck

en tant que : Assistant réalisateur

1938 Gunga Din George Stevens

en tant que : Scénariste

1982 Mississippi Blues Robert Parrish, Bertrand Tavernier

en tant que : Producteur

1962 In the French Style
A la française
Robert Parrish

en tant que : Monteur

1945 Nazi Plan (The) George Stevens
1947 A Double Life
Othello
George Cukor
1947 Body and Soul
Sang et or
Robert Rossen
1948 Caught Max Ophuls
1948No Minor Vices
La Vérité nue
Lewis Milestone
1949 All the King's Men
Les Fous du roi
Robert Rossen

en tant que : Conseiller technique

1949No Sad Songs for Me
La Flamme qui s'éteint
Rudolph Maté

en tant que : Interprète

1928 Four Sons
Les Quatre fils
John Ford
1928Harold Teen Mervyn LeRoy
1928 Mother Machree
Maman de mon coeur
John Ford
1928 Riley the Cop John Ford
1929Divine Lady (The) Frank Lloyd
1929Iron Mask (The)
Le Masque de fer
Allan Dwan
1929 Men Without Women John Ford
1930Big Trail (The)
La Piste des géants
Raoul Walsh
1930 City Lights
Les Lumières de la ville
Charles Chaplin
1930Right to Love (The)
Le Droit d'aimer
Richard Wallace
1930 Up the River John Ford
1933 Doctor Bull
[Docteur Bull]
John Ford
1933This Day and Age
La Loi de Lynch
Cecil B. DeMille
1934 Judge Priest John Ford
1935 Informer (The)
Le Mouchard
John Ford
1935 Prisoner of Shark Island (The)
Je n'ai pas tué Lincoln
John Ford
1935Shipmates Forever
Amis pour toujours
Frank Borzage
1936History Is Made at Night
Le Destin se joue la nuit
Frank Borzage
1938Mr Doodle Kicks off Leslie Goodwins