Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Tony Richardson

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Producteur, Interprète


imprimer
Naissance
05 juin 1928 à Shipley (Yorkshire, Angleterre, Grande-Bretagne)
Décès
14 novembre 1999 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Il fut marié à la comédienne Vanessa Redgrave, dont il eut deux filles, Natasha et Joely également comédienne.
>> Rechercher "Tony Richardson" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

C'est lors de ses études à Oxford que Tony Richardson débute dans la mise en scène pour l'Oxford Dramatic Society, qu'il préside de 1949 à 1951. Il fonde alors avec Lindsay Anderson et Karel Reisz la revue Sequence, moteur du "Free Cinema". Entré à la BBC-TV, il réalise plusieurs documentaires et dramatiques. Parallèlement, il met en scène au théâtre The Country wife (William Wycherley) et tourne son premier court métrage, Momma don't allow (1955).

Carrière au cinéma

Tony Richardson s'impose au cinéma en adaptant deux pièces de John Osborne, Les Corps sauvages (1959) et Le Cabotin (1960), qu'il avait au préalable montées sur scène. Ces deux films marquent les débuts de la "nouvelle vague" anglaise ; un cinéma réaliste et critique envers la société, dont Tony Richardson, Lindsay Anderson et Karel Reisz sont les grands représentants. Poursuivant dans cette voie avec Un goût de miel (1961) et La Solitude du coureur de fond (1962), le cinéaste connaît la consécration internationale avec Tom Jones (1963), adaptation du classique de Henry Fielding. Considéré comme l'une des oeuvres les plus "euphoriques" et "caustiques" du cinéma britannique, le film est couronné meilleur film aux Oscars et aux Golden Globe en 1963. Rappelé à Hollywood après l'échec de Sanctuaire (1961), Tony Richardson tourne Le cher disparu (1965), une comédie satirique sur le mercantilisme mortuaire. Le cinéaste se rend ensuite en France, où il réalise Mademoiselle (1965), d'après Jean Genet, et Le Marin de Gibraltar (1966), de Marguerite Duras, deux films interprétés par Jeanne Moreau. En 1968, il signe La Charge de la brigade légère, épisode tragique vécu par l'armée anglaise au cours de la guerre de Crimée, puis tourne en Australie Ned Kelly (1970) avec Mike Jagger. Après l'adaptation pour le cinéma de Hamlet (1970), de Shakespeare, il rend de nouveau hommage à Henry Fielding en adaptant un de ses romans, avec moins de réussite il est vrai que la première fois (Joseph Andrews, 1977). A partir des années 1980, Tony Richardson travaille surtout aux Etats-Unis. Il tourne Police frontière (1981), avec Jack Nicholson, puis une adaptation d'un roman de John Irving, Hôtel New Hampshire (1983).

Autres activités

Au théâtre, Tony Richardson monte notamment Arturo Ui, The Milk Train Doesn't Stop Here Anymore, Hamlet. Il produit également au cinéma Samedi soir et dimanche matin (1960), de son ami Karel Reisz, et La Fille aux yeux verts (Desmond Davis, 1964).

Prix

  • Meilleur réalisateur, 1964 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Tom Jones
  • Meilleur réalisateur, 1963 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York) pour le film : Tom Jones
  • Meilleur réalisateur, 1963 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : Tom Jones
  • Meilleur scénario, 1962 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : A taste of honey

Ouvrages

  • The cinema of Tony Richardson : essays and interviews / edited by James M. Welsh and John C. Tibbetts ; foreword by Jocelyn Herbert. - Albany, N.Y. : State University of New York Press, 1999.
  • The long-distance runner : an autobiography / Tony Richardson. - New York : Morrow, 1993.
  • Tony Richardson : a bio-bibliography / Don Radovich. - Westport, Conn. : Greenwood Press, 1995.

Périodiques

  • Film Comment, vol. 2 n° 1, hiver 1964.
  • Films and Filming, vol. 12 n° 6, mars 1966.
  • Films and Filming, vol. 23 n° 9, juin 1977.
  • Literature / Film Quarterly, vol. 4 n° 2, printemps 1976.
  • Literature / Film Quarterly, vol. 4 n° 2, printemps 1976.
  • Positif, n° 416, octobre 1995.
  • Screen, vol. 13 n° 2, été 1972.
  • Sight and Sound, vol. 2 n° 1, mai 1992.
  • Sight and Sound, vol. 3 n° 11, novembre 1993.
  • Sight and Sound, vol. 30 n° 3, été 1961.
  • Stills, n° 13, octobre 1984.

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1956 Momma Don't Allow Karel Reisz, Tony Richardson
1967Red and Blue Tony Richardson

en tant que : Scénariste

1956 Momma Don't Allow Karel Reisz, Tony Richardson
1967Red and Blue Tony Richardson

en tant que : Interprète

1983Letter from New York Wim Wenders

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1959Entertainer (The)
Le Cabotin
Tony Richardson
1959Look Back in Anger
Les Corps sauvages
Tony Richardson
1960 Sanctuary
Sanctuaire
Tony Richardson
1961A taste of honey
Un goût de miel
Tony Richardson
1962Loneliness of the Long Distance Runner (The)
La Solitude du coureur de fond
Tony Richardson
1963Tom Jones
Tom Jones, entre l'alcôve et la potence
Tony Richardson
1964Loved One (The)
Le Cher disparu
Tony Richardson
1965 Mademoiselle Tony Richardson
1965 Sailor from Gibraltar (The)
Le Marin de Gibraltar
Tony Richardson
1968Charge of the Light Brigade (The)
La Charge de la brigade légère
Tony Richardson
1968Laugther in the Dark
La Chambre obscure
Tony Richardson
1969Hamlet Tony Richardson
1970Ned Kelly Tony Richardson
1973A delicate balance Tony Richardson
1973Dead cert Tony Richardson
1976Joseph Andrews Tony Richardson
1981Border (The)
Police frontière
Tony Richardson
1983Hotel New Hampshire
L'Hôtel New Hampshire
Tony Richardson
1990Women and men stories of seduction Frederic Raphael, Ken Russell, Tony Richardson
1991Blue Sky Tony Richardson

en tant que : Scénariste

1961A taste of honey
Un goût de miel
Tony Richardson
1965 Sailor from Gibraltar (The)
Le Marin de Gibraltar
Tony Richardson
1970Ned Kelly Tony Richardson
1973Dead cert Tony Richardson

en tant que : Adaptateur

1976Joseph Andrews Tony Richardson

en tant que : Producteur

1960 Saturday Night and Sunday Morning
Samedi soir et dimanche matin
Karel Reisz
1961A taste of honey
Un goût de miel
Tony Richardson
1962Loneliness of the Long Distance Runner (The)
La Solitude du coureur de fond
Tony Richardson
1963Tom Jones
Tom Jones, entre l'alcôve et la potence
Tony Richardson