Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Anthony Perkins

Interprète, Réalisateur, Scénariste


imprimer
Naissance
04 avril 1932 à New-York (Etats-Unis)
Décès
12 septembre 1992 à Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Il est le fils d'Osgood Perkins, acteur des années trente, connu pour son rôle de policier dans Scarface.
>> Rechercher "Anthony Perkins" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Tout jeune, Anthony Perkins n'a qu'un rêve: devenir acteur. Après des études primaires dans le Massachusetts, il part étudier à l'université de Columbia et commence à se frotter au théâtre. Il joue dans plusieurs spectacles amateurs.

Carrière au cinéma

Anthony Perkins tente sa chance à Hollywood en 1953 et obtient, grâce à l'appui d'un ami de son père, son premier cachet. Il est l'amoureux transi de Jean Simmons dans The Actress de George Cukor. Alors qu'il se croit définitivement lancé, James Dean lui est finalement préféré pour être l'interprète principal du film d'Elia Kazan, A l'est d'Eden (1954). Il doit patienter avant de retrouver le chemin des écrans et fait un détour par Broadway pour remonter sur les planches sous la direction du même Elia Kazan dans Tea and Sympathy (id.). A nouveau sollicité, il est dirigé par William Wyler dans La Loi du silence (1956), aux côtés de Gary Cooper; puis par Anthony Mann dans Du sang dans le désert (1957), avec Henry Fonda. Il affirme progressivement son style en incarnant des personnages d'homme névrotique et persécuté et devient une des vedettes du cinéma américain des années cinquante. Au moment où il manque de sombrer dans la caricature, Perkins est sauvé par la perspicacité d'Alfred Hitchcock. Le réalisateur sait sonder la corde sensible de l'acteur et ne pas le limiter aux stéréotypes imposés par les productions "commerciales". L'immense succès de Psychose (1959), où Perkins joue le rôle du psychopathe Norman Bates, met en relief une nouvelle dimension de sa personnalité ambiguë. Orson Welles réutilise sa fragilité dans Le Procès (1962). Anthony Perkins continue sa carrière avec les plus grands réalisateurs (Edouard Molinaro, Claude Chabrol, Ken Russell) et donne la réplique aux comédiennes les plus en vue (Brigitte Bardot, Sophia Loren, Ingrid Bergman). Pour les uns, ses interprétations se fondent à merveille à l'atmosphère inquiétante des films où il joue ; pour les autres, Anthony Perkins est resté prisonnier de la renommée que lui apporta Psychose, ne parvenant pas à se départir du regard effrayant de Norman Bates. On le retrouve d'ailleurs sous des traits identiques dans Docteur Jekyll et Mister Hyde. Vingt-deux ans après le film d'Hitchcock, on le retrouve dans Psychose II (Richard Franklin, 1983) et Psychose III (1986), qu'il réalise lui-même. Il emporte son personnage avec lui dans la tombe, interprétant un médiocre Psychose IV pour la télévision, un an avant sa mort.

Autres activités

Anthony Perkins réalise deux long métrages : Psychose III (1986), qui sortira au cinéma; et Lucky Stiff (1988), pour la télévision.
Il fait également de nombreuses apparitions au petit écran de 1972 à 1966, le plus souvent comme "guest star" dans des téléfilms à suspense.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 1991 au Festival International de Cinéma (San Sebastian)
  • Prix d'interprétation masculine, 1961 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Goodbye again
  • Meilleur espoir masculin, 1957 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards"

Périodiques

  • Cinema, vol. 2, n° 5, avril 1965
  • Films in Review, vol. 37, n° 8/9, août/septembre 1986
  • Premiere (USA), vol. 7, n° 2, octobre 1993

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1986Psycho III
Psychose III
Anthony Perkins
1988Lucky Stiff
Le Dindon de la farce
Anthony Perkins

en tant que : Scénariste

1972 Last of Sheila (The)
Les Invitations dangereuses
Herbert Ross

en tant que : Interprète

1953Actress (The) George Cukor
1955 Friendly Persuasion
La Loi du seigneur
William Wyler
1956 Fear Strikes Out
Prisonnier de la peur
Robert Mulligan
1956Lonely Man (The)
Jicop le proscrit
Henry Levin
1957 Desire Under the Elms
Désir sous les ormes
Delbert Mann
1957 Diga sul Pacifico (La)
Barrage contre le Pacifique
René Clément
1957Matchmaker (The)
La Meneuse de jeu
Joseph Anthony
1957 Tin Star (The)
Du sang dans le désert
Anthony Mann
1958Green Mansions
Vertes demeures
Mel Ferrer
1959On the Beach
Dernier rivage
Stanley Kramer
1959 Psycho
Psychose
Alfred Hitchcock
1959 Tall Story
La Tête à l'envers
Joshua Logan
1960 Goodbye Again
Aimez-vous Brahms ?
Anatole Litvak
1961 Couteau dans la plaie (Le) Anatole Litvak
1962 Glaive et la balance (Le) André Cayatte
1962Phaedra Jules Dassin
1962 Procès (Le) Orson Welles
1963Fool Killer (The) Servando González
1963 Une ravissante idiote Edouard Molinaro
1965 Paris brûle-t-il ? René Clément
1966 Scandale (Le) Claude Chabrol
1967Pretty Poison
Les Pervertis
Noel Black
1969 Catch 22 Mike Nichols
1970 Quelqu'un derrière la porte Nicolas Gessner
1970 WUSA Stuart Rosenberg
1971 Décade prodigieuse (La) Claude Chabrol
1972 Life and Times of Judge Roy Bean (The)
Juge et hors-la-loi
John Huston
1972Play It As It Lays Frank Perry
1974 Lovin' Molly Sidney Lumet
1974Mahogany Berry Gordy
1974 Murder on the Orient-Express
Le Crime de l'Orient-Express
Sidney Lumet
1976 Winter Kills
[Les Magnats du pouvoir]
William Richert
1978Horror Show (The) Richard Schickel
1978Remember My Name Alan Rudolph
1979Black Hole (The)
Le Trou noir
Gary Nelson
1979Double Negative George Bloomfield
1979 North Sea Hijack
Les Loups de haute mer
Andrew V. McLaglen
1979Twee vrouwen George Sluizer
1983Psycho II
Psychose II
Richard Franklin
1984Crimes of Passion
Les Jours et les nuits de China Blue
Ken Russell
1988Destroyer Robert Kirk
1988Edge of Sanity
Dr Jekyll et Mr Hyde
Gérard Kikoïne
1991Gusanos no llevan bufanda (Los) Javier Elorrieta
1991Mann nebenan (Der) Petra Haffter