Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Ida Lupino

Interprète, Réalisateur, Scénariste, Producteur


imprimer
Naissance
04 février 1914 à Camberwell, Londres (Angleterre, Grande-Bretagne)
Décès
03 août 1995 à Burbank, Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Liens familiaux
Fille de l'acteur et scénariste Stanley Lupino et de la vedette de music-hall Connie Emerald, nièce des acteurs Lane et Wallace Lupino. Elle épouse l'acteur Louis Hayward en 1938, l'écrivain-producteur Collier Young en 1948 et l'acteur Howard Duff en 1955.
>> Rechercher "Ida Lupino" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Ida Lupino écrit sa première pièce à l'âge de sept ans. A treize ans, elle entre à la Royal Academy of Dramatic Arts de Londres. Son père, Stanley Lupino, lui construit alors un véritable théâtre à domicile. L'année suivante, elle part en tournée à travers l'Angleterre et se fait remarquer par le réalisateur Allan Dwan, qui lui offre le rôle principal de Her first affair (1932).

Carrière au cinéma

Si Ida Lupino n'a jamais été considérée comme une star à part entière, elle est une célébrité marquante du cinéma américain, inoubliable tant pour ses brillantes interprétations que pour ses réalisations ambitieuses. Les noms des réalisateurs Henry Hathaway (Come on marines !, 1934), Rouben Mamoulian (Le Joyeux bandit, 1936) ou Raoul Walsh (Artistes et modèles, 1937) jalonnent les premières années de sa carrière. Après sa période de jeune première, elle rencontre le succès avec le rôle de Bessie dans le mélodrame La Lumière qui s'éteint (William A. Wellman, 1939). Elle décroche un contrat à la Warner, où elle va s'imposer dans des compositions dramatiques et des interprétations d'aventurières. Elle obtient des rôles clés dans un film de Michael Curtiz, Le Vaisseau fantôme (1941) et deux films de Raoul Walsh avec Humphrey Bogart, Une femme dangereuse (1940) et La Grande évasion (1941). L'année suivante, elle remporte le prix de la meilleure actrice pour The Hard way (Vincent Sherman, 1943). Au sommet de sa carrière, elle refuse un rôle que lui propose la Warner et est suspendue.
Sa profession d'actrice est à nouveau bouleversée quand, en 1949, appliquée à écrire le scénario de Avant de t'aimer, le réalisateur Elmer Clifton est victime d'une crise cardiaque. Elle se charge seule de réaliser le film. Evoquant le problème des filles-mères, elle se découvre alors un nouveau talent. Libérée de la pression des studios grâce à sa propre société de production, The Filmmakers, elle réalise six films entre 1949 et 1954, abordant des sujets scabreux et rarement traités dans les années 1950, comme la poliomyélite (Faire face, 1950), le viol (Outrage, 1950), la bigamie (The Bigamist, 1953) ou le kidnapping (The Hitch-hicker, 1954). Dans des décors réels et avec des comédiens inconnus, ses portraits de femmes passives et désorientées provoquent l'ire des associations féministes. Après la faillite de sa maison de production, elle interrompt sa carrière de réalisatrice. En 1955, elle est à nouveau l'actrice dans La Cinquième victime (Fritz Lang, 1955). Elle revient à la réalisation en 1966, pour diriger la comédie The Trouble with Angels.

Autres activités

Dans les années 1940, Ida Lupino devient actrice de radio à la Silver Theatre. En 1949, elle fonde la société de production The Filmmakers avec son mari, Collier Young. Elle est la scénariste de Ici brigade criminelle (Don Siegel, 1953). Avec Howard Duff, son dernier mari, elle coproduit et réalise de nombreux épisodes de séries TV notamment : Les Incorruptibles, Alfred Hitchcock, Le Virginien, La Quatrième dimension, Le Fugitif, Ma sorcière bien-aimée, et des moyens métrages policiers, comme Wanted for murder, qu'elle dirige et interprète. En 1953, elle fait ses débuts à la télévision, où elle tiendra plus d'une vingtaine de rôles. Après 1955, elle contribue à l'animation d'une émission de télévision, Four star playhouse et dans les années 1960, elle joue dans des séries comme Sergent Anderson, ou Les Rues de San Francisco. Egalement musicienne, elle compose The Aladdin's.

Prix

  • Meilleure interprétation féminine, 1943 au New York Film Critics Circle Awards pour le film : The Hard way

Ouvrages

  • A vision of one's own : four women film directors / Rosemary Ann Ribich Kowalski. - Ann Arbor, Michigan : University Microfilms International, 1980
  • Femme noir : bad girls of film / Karen Burroughs Hannsberry. - Jefferson, N.C. : McFarland, 1998
  • Film fatales : independent women directors / Judith M Redding ; Victoria A Brownworth. - Seattle : Seal Press, 1997
  • Ida Lupino / Jerry Vermilye. - New York : Pyramid Publications, 1977.
  • Ida Lupino / William Donati. - Lexington : University Press of Kentucky. 1996.
  • Ida Lupino as film director, 1949-1953 : an 'auteur' approach / Lucy Ann Liggett Stewart. - New York : Arno Press, 1980.
  • Killer tomatoes : fifteen tough film dames / Ray Hagen ; Laura Wagner ; préface de Jane Russell. - Jefferson, N.C. : McFarland, 2004
  • Making Waves: The 50 Greatest Women In Radio And Television As Selected by American Women in Radio and Television, Inc. / Jacci Duncan. - Kansas City : Andrews McMeel Publishing, 2001
  • People will talk / John Kobal. - New York : Knopf, 1985
  • Queen of the 'B's : Ida Lupino behind the camera / edited by Annette Kuhn. - Trowbridge : Flicks Books, 1995 .
  • The Forties Gals / James Parish ; Don E. Stanke. - Westport, Conn. : Arlington House, 1980
  • Women and film : a bibliography / Rosemary Ann Ribich Kowalski. - Metuchen, N.J. : Scarecrow Press, 1976
  • Women Filmmakers : A Critical Reception / Louise Heck-Rabi. - Metuchen, NJ; London : The Scarecrow Press, 1984
  • Women pioneers in television : biographies of fifteen industry leaders / Cary O'Dell. - Jefferson, N.C. : McFarland & Company, 1997
  • Women who make movies / Sharon Smith. - New-York : Hopkinson & Blake, 1975 .

Périodiques

  • Action, vol. 2, n° 3, mai-juin 1967. Ida Lupino, "Me, Mother Directress"
  • Action, vol. 8, n° 4, juillet-août 1973. F; Parker, "Discovering Ida Lupino"
  • American Film: a Journal of the Film and Television Arts, n° 1, juin 1976. Molly Haskell, "Women directors: toppling the male mystique"
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 28, août 1979. Jacques Siclier, Olivier eyquem : "Le cinéma féminin d'Ida Lupino"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 347, mai 1983. Louella Interim, "Une femme dangereuse : Ida Lupino derrière la caméra"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 500, mars 1996 : Dirigé par Martin Scorsese. Martin Scorsese, "Ida Lupino, John Cassavetes, Glauber Rocha : trois portraits en forme d'hommage"
  • Cahiers du Cinéma, n° 608, janvier 2006. Pierre Alferi, "Ida Lupino, enfin"
  • Cahiers du cinéma, nº 178, mai 1966. Axel Madsen, "Rencontre avec Ida Lupino"
  • Cineaste, vol. 25, n° 3, juin 2000. Dan Georgakas : "Ida Lupino : doing it her way"
  • Cineforum, n° 304, 31 mai 1991. Federico Chiacchiari, "Ida Lupino"
  • Cinéma, n° 298, octobre 1983. Jacqueline Nacache, "Sur six films d'Ida Lupino"
  • Classic Images, n° 176, février 1990. Pierce Lyden, "Ida Lupino"
  • Classic Images, n° 243, septembre 1995. Harris III Lentz, "Ida Lupino"
  • Classic Images, n° 248, février 1996. Bobby J. Copeland, "About the cover"
  • Classic Images, n° 248, février 1996. Wheeler Winston Dixon, "Ida Lupino : director"
  • DGA, vol. 20, n° 6, janvier-février 1996. Nell Cox, "Brava Lupino !"
  • EPD Film, vol. 10, n° 4, avril 1993. Silvia Hallensleben, "Ida Lupino"
  • Film & History, vol. 27, n° 1-4, 1997. Barbara Williamson, "Sound analysis"
  • Film Comment, vol. 16, n° 1, janvier-février 1980. Ronnie Scheib, "Ida Lupino: Auteuress"
  • Film Dope, n° 37, juin 1987. "Ida Lupino"
  • Film Ireland, n° 88, septembre-octobre 2002. Peter Keogh, "One tough mother : Ida Lupino"
  • Film Quarterly, vol. 50, n° 4, été 1997. Jackie Byars : "Of Queen of the Bs"
  • Film-dienst, vol. 45, n° 13, juin 1992. Reinhard Lüke, "Von Liebe und falschem Ehrgeiz"
  • Films in Review, vol. 33, n° 8, octobre 1982
  • Framework, vol. 46, n° 2, 2005. Christine Becker, "Televising film stardom in the 1950s"
  • Hollywood Studio Magazine, 24 janvier 1991. Colin Briggs, "Ida Lupino and Howard Duff"
  • Interview, 20 octobre 1990. Graham Fuller, "Interview : Ida Lupino"
  • Interview, 6 février 1976. David Galligan, "Ida Lupino. Interview"
  • Metro, n° 109, 1997. Ronnie Scheib, "Lupino.s career"
  • Positif, n° 301, mars 1986. C. Thibaud, "Un pathétique en creux: Ida Lupino cinéaste"
  • Positif, n° 301, mars 1986. Ida Lupino, "Moi, la mère metteur en scène"
  • Positif, n° 301, mars 1986. Olivier Eyquem, "Une femme en transit. Les débuts d'Ida Lupino à la Warner"
  • Positif, n° 540, février 2006. Michael Henry, "Ida Lupino. Parce que le coeur n'est pas de marbre"
  • Projections, n° 7, 1997. Martin Scorsese, "Three portraits in the form of a homage"
  • Repérages, n° 4, décembre 1998
  • Scarlet Street, n° 13, hiver 1994. Michael Mallory, "Ida Lupino"
  • Skrien, n° 204, octobre-novembre 1995. Annette Förster, "In memoriam. Ida Lupino (1918-1995)"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1959Man Who Lost [TV] (The) Ida Lupino
1960Sybilla [TV] Ida Lupino
1961A Cime for Mothers [TV] Ida Lupino
1962Bride Who Died Twice [TV] (The) Ida Lupino
1962Little Hours [TV] (The) Ida Lupino
1964Masks [TV] (The) Ida Lupino

en tant que : Interprète

1935Fiesta de Santa Barbara (La) Anonyme

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1949 Not Wanted
Avant de t'aimer
Elmer Clifton, Ida Lupino
1950 Never Fear Ida Lupino
1950 Outrage Ida Lupino
1951 Hard, Fast and Beautiful Ida Lupino
1953 Bigamist (The) Ida Lupino
1953 Hitch-hiker (The)
Le Voyage de la peur
Ida Lupino
1959Man Who Believed in Law [TV] (The) Ida Lupino
1965 Trouble With Angels (The) Ida Lupino

en tant que : Scénariste

1949 Not Wanted
Avant de t'aimer
Elmer Clifton, Ida Lupino
1950 Never Fear Ida Lupino
1950 Outrage Ida Lupino
1953 Hitch-hiker (The)
Le Voyage de la peur
Ida Lupino
1953 Private Hell 36
Ici brigade criminelle
Don Siegel

en tant que : Producteur

1949 Not Wanted
Avant de t'aimer
Elmer Clifton, Ida Lupino
1950 Never Fear Ida Lupino

en tant que : Interprète

1932 Her First Affaire Allan Dwan
1933 Ghost Camera (The) Bernard Vorhaus
1933 High Finance George King
1933 I Lived With You Maurice Elvey
1933 Money for Speed
Le Cercle de la mort
Bernard Vorhaus
1933 Prince of Arcadia Hanns Schwarz
1934 Come on Marines !
Les Gars de la marine
Henry Hathaway
1934 Ready for Love Marion Gering
1934 Search for Beauty
L'Ecole de la beauté
Erle C. Kenton
1935 Paris in Spring Lewis Milestone
1935 Peter Ibbetson Henry Hathaway
1935 Smart Girl Aubrey Scotto
1936 Anything Goes Lewis Milestone
1936 Gay Desperado (The)
Le Joyeux bandit
Rouben Mamoulian
1936 One Rainy Afternoon Rowland V. Lee
1936 Yours for the Asking Alexander Hall
1937 Artists and Models
Artistes et modèles
Raoul Walsh
1937 Fight for Your Lady Benjamin Stoloff
1937 Let's Get Married Alfred E. Green
1937 Sea Devils Benjamin Stoloff
1938 Lone Wolf Spy Hunt (The)
L'Empreinte du loup solitaire
Peter Godfrey
1939 Adventures of Sherlock Holmes (The)
Sherlock Holmes
Alfred L. Werker
1939 Lady and the Mob (The) Benjamin Stoloff
1939 Light That Failed (The)
La Lumière qui s'éteint
William A. Wellman
1940 They Drive by Night
Une femme dangereuse
Raoul Walsh
1941 High Sierra
La Grande évasion
Raoul Walsh
1941 Ladies in Retirement Charles Vidor
1941 Moontide
La Péniche de l'amour
Archie Mayo
1941 Out of the Fog Anatole Litvak
1941 Sea Wolf (The)
Le Vaisseau fantôme
Michael Curtiz
1942 Devotion
La Vie passionnée des soeurs Brontë
Curtis Bernhardt
1942 Life Begins at Eight-thirty Irving Pichel
1942 Thank Your Lucky Stars
Remerciez votre bonne étoile
David Butler
1943 Forever and a Day René Clair, Edmund Goulding, Cedric Hardwicke, [etc.]
1943 Hard Way (The)
[L'Engrenage] = [La Manière forte]
Vincent Sherman
1944 Hollywood Canteen Delmer Daves
1944 In Our Time Vincent Sherman
1945 Pillow to Post Vincent Sherman
1946 Deep Valley Jean Negulesco
1946 Man I Love (The) Raoul Walsh
1947 Escape Me Never
[Ne me quitte jamais]
Peter Godfrey
1948 Road House
La Femme aux cigarettes
Jean Negulesco
1949 Lust for Gold
Le Démon de l'or
S. Sylvan Simon
1949 Woman in Hiding
L'Araignée
Michael Gordon
1950 Outrage Ida Lupino
1951 Hard, Fast and Beautiful Ida Lupino
1951 On Dangerous Ground
La Maison dans l'ombre
Nicholas Ray
1952 Beware, my Lovely Harry Horner
1953 Bigamist (The) Ida Lupino
1953 Jennifer Joël Newton
1953 Private Hell 36
Ici brigade criminelle
Don Siegel
1954 Women's Prison
Femmes en prison
Lewis Seiler
1955 Big Knife (The)
Le Grand couteau
Robert Aldrich
1955 While the City Sleeps
La Cinquième victime
Fritz Lang
1956 Strange Intruder Irving Rapper
1969 Backtrack Earl Bellamy
1971 Junior Bonner
Junior Bonner, le dernier bagarreur
Sam Peckinpah
1972 Deadhead Miles Vernon Zimmerman
1975 Devil's Rain (The)
La Pluie du diable
Robert Fuest
1976 Food of the Gods (The)
Soudain les monstres
Bert I. Gordon
1978 My Boys Are Good Boys Bethel Buckalew