Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Milos Forman

Réalisateur, Scénariste, Collaborateur scénaristique, Interprète, Producteur, Producteur exécutif, Assistant réalisateur


imprimer
Naissance
18 février 1932 à Caslav (Tchécoslovaquie)
Décès
13 avril 2018 à Danbury, (Connecticut, États-Unis)
>> Rechercher "Milos Forman" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après la mort de ses parents en camp de concentration, Milos Forman est élevé par ses proches. Diplômé de l'école des Hautes Etudes Cinématographiques de Prague en 1955, il travaille pour la télévision et écrit ses premiers scénarios. Assistant du réalisateur Alfred Radok pour Grand-père automobile (1957), il réalise en 1962 deux courts-métrages documentaires : Concours et S'il n'y avait pas ces guinguettes.

Carrière au cinéma

Dans ses deux courts-métrages se dégage déjà le style du réalisateur : un goût pour un cinéma au service de la réalité et une excellente maîtrise de la direction des acteurs par une improvisation semi-contrôlée. L'un de ses thèmes de prédilection apparaît : la jeunesse confrontée au monde figé des adultes. Tout au long de sa carrière, Milos Forman raconte la soif des libertés individuelles, étouffées par les tendances conservatrices des structures en place.
Dans L'as de pique (1963), son premier long métrage qui remporte un succès international, la satire sociale est bien visible derrière le récit autobiographique d'un jeune homme de la province tchèque. Après un voyage aux Etats-Unis, Forman réalise en Tchécoslovaquie Au feu, les pompiers (1967), maîtrisant avec brio et finesse le récit fou d'un bal de pompiers qui tourne mal. Il y livre une critique rangée et acerbe de la bureaucratie. Ce film déclenche un scandale dans le pays du cinéaste ; le ton anticonformiste n'est pas apprécié par les instances communistes et Forman choisit de s'exiler aux Etats-Unis peu après le Printemps de Prague. Commence alors sa carrière américaine. L'histoire de la fugue d'une adolescente recherchée par son père dans les rues de New York, Taking off (1971) demeure dans la droite ligne des oeuvres précédentes. Ce film, considéré comme l'un des portraits les plus profonds de la middle-class américaine des années 1960, est sa dernière comédie d'auteur.
Milos Forman signe ensuite des adaptations d'oeuvres littéraires et prend goût pour les biopics. En 1975, il réalise Vol au-dessus d'un nid de coucou : le film est un triomphe et remporte cinq oscars. Pour la première fois, Milos Forman dirige une star, Nicholson, qui interprète un homme opposé à toute autorité. Avec ce film tourné dans un hôpital psychiatrique, Forman devient l'un des plus grands réalisateurs américains de l'époque. Il acquiert la nationalité américaine en 1977.
Avec Hair (1979), comédie et exaltation dramatique de l'amitié et de la liberté sans rupture de ton grâce à la perfection du jeu d'acteurs inconnus et à la réussite visuelle des inspirations du cinéaste, il poursuit sa réflexion sur la jeunesse confrontée à la société. Avec Ragtime (1981), fresque sur l'Amérique du début du XXe, le succès n'est pas au rendez-vous. Mais en 1984, Amadeus sort sur les écrans et raffle de nombreux prix internationaux. Milos Forman y retrouve sa verve caustique et son goût immodéré pour les rebelles tout en initiant le spectateur à la musique et à la création. Face à un Mozart incompris, il dresse le portrait d'un monde réducteur et destructeur où l'empereur Joseph II reproche au compositeur " trop de notes " dans son opéra.
En 1989, très librement inspiré des Liaisons dangereuses de Laclos, Valmont sort en salle, mais le film est un échec. En 1996, le réalisateur continue à affirmer, avec Larry Flint, portrait du magnat américain de la presse pornographique, que la liberté d'expression n'est jamais acquise. Puis Forman rend hommage à l'un des plus excentriques acteurs américains des années 1960, Andy Kaufman, dans L'homme sur la Lune (1999) avec Jim Carrey dans le rôle titre. En 2005 le réalisateur tourne Les Fantômes de Goya, où il décrit l'Inquisition espagnole du XVIIIe.

Autres activités

Milos Forman publie en 1993 un livre autobiographique, Et on dit la vérité.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2010 au Prix Lumières
  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 2004 au San Francisco International Film Festival
  • Mention Spéciale, 2004 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York)
  • Meilleur réalisateur, 2000 au Internationale Filmfestspiele (Berlin) pour le film : Man on the moon
  • Meilleur réalisateur, 1997 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : The people vs. Larry Flynt
  • Artistic contribution to World Cinéma, 1997 au Festival International du Film (Karlovy Vary)
  • Prix spécial du jury, 1996 au NBR - The National Board of Review of Motion Pictures (New York)
  • Meilleur réalisateur, 1985 au David Di Donatello Awards pour le film : Amadeus
  • Meilleur réalisateur, 1985 au DGA - Directors Guild of America (Los Angeles) pour le film : Amadeus
  • Meilleur réalisateur, 1985 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : Amadeus
  • Meilleur réalisateur, 1985 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : Amadeus
  • Meilleur réalisateur, 1985 au SNCCI - Sindacato Nazionale Critici Cinematografici Italiani (Roma) pour le film : Amadeus
  • Meilleur réalisateur, 1984 au Los Angeles Film Critics Association Awards pour le film : Amadeus
  • Meilleur réalisateur, 1979 au David Di Donatello Awards pour le film : Hair
  • Meilleur réalisateur, 1977 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts pour le film : One flew over a cuckoo's nest
  • Meilleur réalisateur, 1976 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : One flew over a cuckoo's nest
  • Meilleur réalisateur, 1976 au David Di Donatello Awards pour le film : One flew over a cuckoo's nest
  • Meilleur réalisateur, 1976 au SNCCI - Sindacato Nazionale Critici Cinematografici Italiani (Roma) pour le film : One flew over a cuckoo's nest
  • Meilleur réalisateur, 1976 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : One flew over a cuckoo's nest
  • Meilleur réalisateur, 1976 au DGA - Directors Guild of America (Los Angeles) pour le film : One flew over a cuckoo's nest

Ouvrages

  • ... et on dit la vérité : mémoires [Biographie] / Milos Forman et Jan Novak . - Paris : Robert Laffont, 1994
  • Five filmmakers : Tarkovsky, Forman, Polanski, Szabo, Makavejev [Biographie] / ed. by Daniel J. Goulding . - Bloomington ; Indianapolis : Indiana University Press, 1994
  • Milos Forman / Libuse Vanova . - Praha : Ceskoslovensky Filmexport, 1967
  • Milos Forman [Biographie] / Claude Poizot . - Paris : Dis Voir, 1987
  • Passeport pour Hollywood : entretiens avec Wilder, Huston, Mankiewicz, Polanski, Forman, Wenders [Biographie] / M. Ciment . - Paris : Ed. du Seuil, 1987
  • The Czechoslovak new wave / Peter Hames . - Berkeley ; Los Angeles ; London : University of California Press, 1985
  • The Milos Forman stories [Biographie] / Antonin J. Liehm . - New-York : International Arts and Sciences Press, 1975

Périodiques

  • 24 images, n° 13/14, juillet/août 1982
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 174, janvier 1966
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 177, avril 1966. Milos Forman, "Celui à qui on pense en secret"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 337, juin 1982
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 365, novembre 1984
  • Cahiers du cinéma (Les), n° n° 365, novembre 1984. Cédric Anger ; Frédéric Strauss, "Entretien avec Milos Forman"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° n° 366 Supplément, décembre 1984. Milos Forman, "Plus près des choses "
  • Cahiers du cinéma (Les), n° n° 366 Supplément, décembre 1984. Serge Toubiana, "Chaque personnage a ses raisons"
  • Cahiers du cinéma (Les), n° n° 510, février 1997. Michel Chion ; Serge Le Péron, "Entretien avec Milos Forman"
  • Cinéaste, vol. 22, n° 4, janvier 1997
  • Cinema Papers, n° 9, juin/juillet 1976
  • Cinéma, n° 126, mai 1968
  • CinémAction, n° 159, Juillet 2016. Penny Starfield, " Où est la folie? Shock corridor et Vol au-dessus d'un nid de coucou"
  • Film Comment, vol. 15, n° 2, mars/avril 1979
  • Film Comment, vol. 6, n° 3, automne 1970
  • Image et Son, n° 221, novembre 1968
  • Image et Son, n° 223, 1968
  • Positif, n° 179, mars 1976
  • Positif, n° 220/221, juillet/août 1979
  • Positif, n° 285, novembre 1984
  • Positif, n° 346, décembre 1989
  • Positif, n° 433, mars 1997
  • Post Script, vol. 5, n° 1, automne 1985

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1962Kdyby ty musiky nebily
[Ah, s'il n'y avait pas ces guinguettes]
Milos Forman
1962Konkurs
Le Concours = L'Audition
Milos Forman
1971 Nedostaje mi Sonja Henie Frederick Wiseman, Dusan Makavejev, Milos Forman, [etc.]

en tant que : Scénariste

1962Kdyby ty musiky nebily
[Ah, s'il n'y avait pas ces guinguettes]
Milos Forman
1962Konkurs
Le Concours = L'Audition
Milos Forman

en tant que : Collaborateur scénaristique

1969 Pince à ongles (La) Jean-Claude Carrière

en tant que : Producteur

1990Dreams of Love Jeffrey A. Mueller

en tant que : Interprète

1997Who Is Henry Jaglom ? Henry Alex Rubin, Jeremy Workman
2008Générations 68 Simon Brook

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1956Lanterna magika Milos Forman
1963 Cerny petr
L'As de pique
Milos Forman
1965 Lasky jedne plavovlasky
Les Amours d'une blonde
Milos Forman
1967 Hori, ma panenko
Au feu, les pompiers !
Milos Forman
1970Taking off Milos Forman
1973Visions of Eight John Schlesinger, Claude Lelouch, Milos Forman, [etc.]
1973 Visions of Eight : The Decathlon Milos Forman
1975 One Flew Over the Cuckoo's Nest
Vol au-dessus d'un nid de coucou
Milos Forman
1978 Hair Milos Forman
1981Ragtime Milos Forman
1983 Amadeus Milos Forman
1988 Valmont Milos Forman
1996 People Vs Larry Flynt (The)
Larry Flynt
Milos Forman
1999 Man on the Moon Milos Forman
2005 Fantasmas de Goya (Los)
Les Fantômes de Goya
Milos Forman
2009Dobre placená procházka Milos Forman, Petr Forman

en tant que : Assistant réalisateur

1957Dedecek automobil
[Grand-père automobile]
Alfred Radok

en tant que : Scénariste

1955Nechte to na mne Martin Fric
1963 Cerny petr
L'As de pique
Milos Forman
1965 Lasky jedne plavovlasky
Les Amours d'une blonde
Milos Forman
1967 Hori, ma panenko
Au feu, les pompiers !
Milos Forman
1970Taking off Milos Forman
1983 Amadeus Milos Forman
2005 Fantasmas de Goya (Los)
Les Fantômes de Goya
Milos Forman

en tant que : Producteur exécutif

2000Way Past Cool Adam Davidson

en tant que : Interprète

1956Stribrny vitr
Brise argentée
Václav Krska
1957Dedecek automobil
[Grand-père automobile]
Alfred Radok
1982Before the Nickelodeon Charles Musser
1985 Heartburn
La Brûlure
Mike Nichols
1989New Year's Day Henry Jaglom
1992 Envers du décor, portrait de Pierre Guffroy (L') Robert Salis
1999 Keeping the Faith
Au nom d'Anna
Edward Norton
2000In the Shadow of Hollywood Sylvie Groulx
2002Charlie : The Life and Art of Charlie Chaplin Richard Schickel
2003 A Decade Under the Influence Ted Demme, Richard LaGravenese
2004Tell Them Who You Are Mark Wexler
2007Chelsea on the Rocks Abel Ferrara
2007Fog City Mavericks Gary Leva
2010 Bien-aimés (Les) Christophe Honoré