Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Michael Cimino

Réalisateur, Scénariste, Adaptateur, Producteur, Auteur de l'oeuvre originale


imprimer
Naissance
16 novembre 1943 à New York City (New York, Etats-Unis)
Décès
02 juillet 2016 à Los Angeles (Californie, États-Unis)
>> Rechercher "Michael Cimino" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Diplômé d'art et d'architecture à l'université de Yale, Michael Cimino suit des cours d'art dramatique avec John Lehne, ancien professeur de Dustin Hoffman et d'Al Pacino. Il apprend aussi la mise en scène à l'Actors' Studio. Ses premiers travaux comme réalisateur sont des courts-métrages publicitaires et des documentaires pour des grandes firmes, comme la General Motors. Il collabore ensuite aux scénarios de Silent running (1972) de Douglas Trumbull et de Magnum force (1973) de Ted Post. A cette occasion, il rencontre Clint Eastwood, acteur et producteur du film.

Carrière au cinéma

La collaboration entre Michael Cimino et Clint Eastwood est fructueuse. Ce dernier demande au premier d'écrire et de réaliser pour lui Le Canardeur (1974). Dès ce premier long métrage se dessinent les caractéristiques de la mise en scène de Michael Cimino. Déjà transparaissent son goût pour les personnages mystérieux, son culte de la force et son intérêt pour les situations paradoxales.
Voyage au bout de l'enfer (1978) le révèle véritablement. Alors que la déchirure du Viêt Nam est encore à vif aux Etats-Unis, le réalisateur aborde avec subtilité des thèmes délicats. L'amitié, la solidarité, l'héroïsme ou les remords de la nation sont peints avec cynisme, sans détour. Ce film connaît un véritable succès et obtient cinq Oscars. Cimino se lance alors dans la réalisation de La Porte du paradis (1980), fort d'un budget de trente millions de dollars et d'une confiance absolue des studios. Pendant le tournage, qui s'éternise, Cimino s'attache le surnom d'" Ayatollah " pour sa tyrannie et son perfectionnisme poussé à l'extrême. A sa sortie, le film connaît un échec cinglant. La United Artists le retire des salles et oblige Cimino à l'amputer de soixante-dix minutes. Le réalisateur est tenu responsable de la faillite financière du studio. Sa carrière est suspendue. Cinq années se passent avant L'Année du dragon (1985). Si cette création confirme son talent de metteur en scène, elle ne parvient pas à redorer son blason. Sa vision caricaturale de la communauté sino-américaine provoque une polémique. Cimino est taxé de raciste et dénoncé comme apôtre de la violence. Le Sicilien (1987) et The Desperate hours (1990) sont des demi-succès, malgré leurs qualités cinématographiques. Son dernier film, Sunchaser, date de 1996. Il le présente à Cannes et n'est pas récompensé. La même année, il confie à Télérama : " Je voulais montrer que les différences entre les individus peuvent être surmontées. Qu'il est possible de transcender les oppositions de cultures, de races, de classes sociales. ". Pour le 60ième anniversaire du Festival de Cannes (2007), Cimino participe au film collectif Chacun son cinéma. en réalisant le court No translation needed.

Autres activités

Il compose des poèmes et écrits des romans. Il a aussi signé les textes de plusieurs chansons.
En 2001, il publie chez Gallimard son premier roman Big Jane, un portrait de femme et de l'Amérique des années 1950. Il obtient la même année, lors du Festival du cinéma américain de Deauville, le prix littéraire Lucien Barrière. Il récidive en 2004 avec un livre de mémoires Conversations en miroir .

Prix

  • Meilleur réalisateur, 1982 au Razzies - The Golden Raspberry Award Foundation pour le film : Heaven's gate
  • Meilleur réalisateur, 1979 au The Hollywood Foreign Press Association "Golden Globe Awards" pour le film : The Deer hunter
  • Meilleur réalisateur, 1979 au AMPAS - Academy of Motion Picture Arts and Sciences pour le film : The Deer hunter
  • Meilleur réalisateur, 1978 au Los Angeles Film Critics Association Awards pour le film : The Deer hunter

Ouvrages

  • Absolute directors : Le temps de la décadence / Franck Buioni ; [traductions des textes originaux, Guylaine Collewet et Franck Buioni]. - Rosières-en-Haye : Camion blanc, 2013
  • America perduta : i film di Michael Cimino / Massimo Benvegnù, Roberto Lasagna. - Alessandria : Falsopiano, 1998.
  • Conversations en miroir : mythiques mésaventures à hollywood suivi de a hundred ocean / Michael Cimino. - Paris : Gallimard, 2003
  • Entrevues, Belfort, 17, 2002 : Festival international du film, 23 novembre - 1er décembre 2002 / Entrevues. - [S.l.] : [s.n.], 2002
  • Le cinéma américain : les années quatre-vingt / Olivier-René Veillon. - Paris : Seuil, 1988
  • Martin Scorsese and Michael Cimino / M. Bliss. - Metuchen ; London : Scarecrow press, 1985
  • Michael Cimino : O último dos mavericks / Cinemateca Portuguesa ; Museu do Cinema. - Lisbonne : Cinemateca Portuguesa, 2005
  • Michael Cimino, les voix perdues de l'Amérique / Jean-Baptiste Thoret. - [Paris] : Flammarion, 2013
  • Reel conversations : candid interviews with film's foremost directors and critics [Biographie] / George Hickenlooper. - New York : Citadel Press Book, 1991 .
  • Talking films : the best of the Guardian film lectures / Andrew Charles Britton. - Londres : Fourth Estate, 1991
  • Une renaissance américaine : de Woody Allen à Robert Zemeckis : entretiens avec 30 cinéastes / Michel Ciment ; 23 portraits de Nicolas Guérin. - Paris : Nouveau Monde éditions, 2014

Périodiques

  • American Cinematographer, vol. 61 n° 11, novembre 1980
  • American Film, vol. 10 n° 9, juillet-août 1985
  • Cahiers du cinéma (Les), n° 19 Hors série, janvier 1995
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 319, janvier 1981
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 337, juin 1982
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 377, novembre 1985
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 391, janvier 1987
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 400, octobre 1987
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 401, novembre 1987
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 439, janvier 1991
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 503, juin 1996
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 561, octobre 2001
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 671, octobre 2011
  • Casablanca (ESP), n° 7-8, juillet-août 1981
  • Cinéma 85, n° 329, 13 novembre 1985
  • Film Quarterly, vol. 38 n° 2, hiver 1984
  • Films and Filming, n° 401, février 1988
  • Jeune Cinéma, n° 171, décembre-janvier 1985-1986
  • Jeune Cinéma, n° 190, septembre-octobre 1988
  • Jeune Cinéma, n° 306-207, décembre 2006
  • Jeune Cinéma, n° 310-311, été 2007
  • Positif, n° 217, avril 1979
  • Positif, n° 246, septembre 1981
  • Positif, n° 425-426, juillet-août 1996
  • Positif, n° 491, janvier 2002
  • Positif, n° 532, juin 2005
  • Revue du Cinéma (La), n° 410, novembre 1985
  • Sight and Sound, vol. 60 n° 1, hiver 1990

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

2006 Chacun son cinéma : Sans traduction Michael Cimino

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1973 Thunderbolt and Lightfoot
Le Canardeur
Michael Cimino
1978 Deer Hunter (The)
Voyage au bout de l'enfer
Michael Cimino
1979 Heaven's Gate
La Porte du paradis
Michael Cimino
1984 Year of the Dragon
L'Année du dragon
Michael Cimino
1986 Sicilian (The)
Le Sicilien
Michael Cimino
1989 Desperate Hours
Desperate Hours - La maison des otages
Michael Cimino
1995 Sunchaser Michael Cimino
2006 Chacun son cinéma Theo Angelopoulos, Bille August, Olivier Assayas, [etc.]

en tant que : Scénariste

1971 Silent Running Douglas Trumbull
1973 Magnum Force Ted Post
1973 Thunderbolt and Lightfoot
Le Canardeur
Michael Cimino
1978 Rose (The) Mark Rydell
1979 Heaven's Gate
La Porte du paradis
Michael Cimino
1984 Year of the Dragon
L'Année du dragon
Michael Cimino

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1978 Deer Hunter (The)
Voyage au bout de l'enfer
Michael Cimino

en tant que : Producteur

1978 Deer Hunter (The)
Voyage au bout de l'enfer
Michael Cimino
1986 Sicilian (The)
Le Sicilien
Michael Cimino
1989 Desperate Hours
Desperate Hours - La maison des otages
Michael Cimino
1995 Sunchaser Michael Cimino