Ciné-Ressources – Fiches personnalités

João César Monteiro

Réalisateur, Adaptateur, Interprète, Dialoguiste, Monteur, Producteur, Scénariste


imprimer
Naissance
02 février 1939 à Figueira da Foz (Portugal)
Etat civil
João César Monteiro Santos
Décès
03 février 2003 à Lisbonne (Portugal)
Liens familiaux
João César Monteiro a été marié à la réalisatrice portugaise Margarida Gil.
>> Rechercher "João César Monteiro" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Dans les années cinquante, João César Monteiro fréquente un ciné-club de Lisbonne. En 1960, il vient en France sans le sou assister aux séances d'Henri Langlois à la Cinémathèque française, alors située rue d'Ulm. En 1962, il est assistant du réalisateur Perdigao Queiroga pour le film O Milionário. Il obtient en 1963 une bourse de la fondation Calouste Gulbenkian pour partir étudier à la London School of Film Technique. Il écrit par ailleurs régulièrement sur le cinéma (critiques de films, poèmes...) au Portugal, jusqu'en 1974, dans des journaux comme Diãrio de Lisboa, O Tempo e o Modo, Imagem ou Cinefilo.

Carrière au cinéma

Réalisateur d'une vingtaine de films, courts et longs métrages, João César Monteiro est l'auteur d'une oeuvre cinématographique totalement inclassable, métaphysique, burlesque, empreinte d'obsession érotique et d'une grande liberté de création. Il interprète lui-même le personnage principal de nombre de ses films, rappelant à sa manière de grandes figures comiques comme Buster Keaton.
Il débute sa carrière par deux courts métrages qu'il réalise entre 1965 et 1970 : Sophia de Mello Breyner Andresen (1968) et Qui attend des souliers de défunt meurt pieds nus (1970), commencé dès 1965. Suivent Fragments d'un film-aumône (1972), Que ferais-je de cette épée ? (documentaire sur une manifestation contre l'OTAN parsemé d'extraits du Nosferatu, de Murnau) et Chemins de traverse (1977). Il propose ensuite plusieurs adaptations de contes traditionnels portugais (Veredas, Les Deux soldats, L'amour des trois grenades, Le Riche et le Pauvre et Silvestre), puis A fleur de Mer (1986, mais sorti en France plus tardivement). Souvenirs de la maison jaune, l'histoire d'un vieil original vivant dans une pension de famille, maniaque de la propreté et amateur de poils pubiens, obtient le Lion d'argent au festival de Venise en 1989. Il inaugure le personnage de Jean de Dieu joué par Monteiro lui-même, et permet la découverte du cinéma de Monteiro, notamment en France. Le second film de cette " trilogie ", La Comédie de Dieu, obtient le grand prix du jury de la Mostra de Venise en 1995. On y retrouve Monteiro en Jean de Dieu, cette fois-ci en marchand de glace, obsédé par l'hygiène et par ses serveuses. Après Le Bassin de J. W., sur la création de l'Inferno d'August Strindberg, João César Monteiro réalise Les Noces de Dieu, puis Blanche-Neige (d'après Robert Walser), dans un film quasiment sans aucune image.
João César Monteiro décède après avoir achevé Va et vient, qui comprend notamment une scène de la mort et l'enterrement du personnage qu'il interprète. Le film est présenté au festival de Cannes 2003.

Autres activités

João César Monteiro est aussi interprète pour d'autres réalisateurs, dont Manoel de Oliveira ou Robert Kramer.

En 1974, il publie l'ouvrage Morituri te salutant, recueil de ses critiques de films, interventions diverses sur la culture et la politique du cinéma, et contenant ses deux premiers scénarios (Qui attend des souliers de défunt meurt pieds nus et Fragments d'un film-aumône).

Ouvrages

  • Joao César Monteiro : el cine frente al espejo / Angelica Garcia Manso. - Caceres : Universidad de Extremadura, 2010
  • Petite planète cinématographique : 50 réalisateurs, 40 ans de cinéma, 30 pays / Michel Ciment. - Paris : Stock, 2003
  • Pour João César Monteiro : "contre tous les feux, le feu, mon feu" / dir. par Fabrice Revault d'Allonnes. - Crisnée (Belg.) : Yellow Now, 2004
  • Une semaine dans une autre ville : journal parisien, & autres textes / João César Monteiro. - Paris : la Barque, 2012
  • Y Dios creo el cine : el universo de João César Monteiro / Angélica Garcia Manso. - Caceres: Norbanova, 2012

Périodiques

  • 24 Images, n° 115, été 2003. André Roy, "João Cesar Monteiro l'enchanteur"
  • Amante Cine (El), n° 131, mars 2003. Diego Trerotola, "Réquiem para un dios oscuro"
  • Art du Cinéma (L'), n° 50-52, printemps 2006. Paulo Filipe Monteiro, "Trop de pays"
  • Cahiers de la Cinémathèque (Les), n° 66, juillet 1997. François Amy de La Bretèque, "L'intégrale Monteiro au Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier 1996"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 441, mars 1991. Laurence Giavarini, "God's Kingdom : João César Monteiro, sur la corde raide"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 499, février 1996. Pierre Hodgson, "Entretien avec un vampire"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 541, décembre 1999. Emmanuel Burdeau, "Ne pas céder un poil"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 577, mars 2003. Stéphane Bouquet, "Monteiro, que sa joie demeure"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 579, mai 2003. Olivier Joyard, "Divin Monteiro"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 585, décembre 2003. Jean-Philippe Tessé, "Pas de tombeau pour Joao"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 585, décembre 2003. Sylvain Coumoul, "Après l'idiotie"
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 592, juillet-août 2004. Cyril Beghin, "Joao en son pays"
  • Ciné-Bulles, vol. 26, n° 1, hiver 2008. Stéphane Defoy, "Le funambule libertin"
  • Cineforum, vol. 36, n° 354, mai 1996. Bruno Fornara, "Montero e il suo dio kenotico"
  • Cineforum, vol. 40, n° 391, janvier-février 2000. Ermanno Comuzio, "C'è bisogno di questa pazzia"
  • Cineforum, vol. 47, n° 465, juin 2007. Fabrizio Tassi, "Integral João César Monteiro"
  • Cinema Novo, n° 17, mars 1981. "João César Monteiro (Entretien)"
  • Cinema Scope, n° 15, juillet 2003. James Quandt, "João César Monteiro's requiem"
  • Classic Images, n° 333, mars 2003. Harris III Lentz, "João César Monteiro"
  • Dirigido por..., n° 375, février 2008. Tomás Fernández Valentí, "João César Monteiro : una presentación"
  • Film a Doba, vol. 48, n° 3, automne 2002. Michel Ciment, "Mám moc rád sve(tlo druhých"
  • Film a Doba, vol. 48, n° 3, automne 2002. Milan D. Klepikov, "Monteiro pichází"
  • Film Comment, vol. 41, n° 5, septembre-octobre 2005. Olaf Möller, "The stoic sensualist"
  • Filmcritica, vol. 49, n° 496-497, juin-juillet 1999. Grazia Paganelli, "Il corpo che cambia"
  • Filmcritica, vol. 53, n° 534, avril 2003. Edoardo Bruno, "Monteiro"
  • Film-dienst, vol. 53, n° 22, octobre 2000. Josef Nagel, "Die Dinge des Lebens"
  • Jeune Cinéma, n° 207, avril-mai 1991. Maurizio Borgese, "Entretien avec Monteiro"
  • Kinetoscopio, n° 65, août 2003. Emmanuel Burdeau, "João César Monteiro, 1939-2003"
  • Positif, n° 362, avril 1991. Jean A. Gili, "João César Monteiro : L'amant, le vide et la clarinette (Entretien)"
  • Positif, n° 379, septembre 1992. Frédéric Richard, "Une Vie, une oeuvre - Introduction à João César Monteiro"
  • Positif, n° 421, mars 1996. Michel Ciment, "João César Monteiro (Entretien)"
  • Positif, n° 506, avril 2003. Jean A. Gili, "João César Monteiro 1939-2003"
  • Positif, n° 529, mars 2005. Matthieu Darras, "Monteiro le sacrifié"
  • Skrien, n° 174, octobre-novembre 1990. J.E. Ruiter, "João César Monteiro. Spiegelingen langs de goot"
  • Trafic, n° 44, hiver 2002. João César Monteiro, "La philosophie dans le boudoir"
  • Trafic, n° 44, hiver 2002. Catherine Ermakoff, "Les gestes de Jean de Dieu"
  • Trafic, n° 44, hiver 2002. Fabrice Revault d'Allonnes, "Revanches du faible : le corps dans le cinéma de Monteiro"
  • Variety, 10 février 2003. "João César Monteiro"
  • Vertigo, n° 14, janvier 1996. Colette Mazabrard, "La jeune fille et le vieux libidineux: esbrouffe Monteiro"
  • Vertigo, n° 17, mars 1998. Kadjo N'Doua, "Le livre de Saint-Jean (comédien et martyr)"
  • Vertigo, n° 28, été 2006. Damien Truchot, "Chose tue"

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1968 Sophia de Mello Breyner Andresen João César Monteiro
1970 Quem espera por sapatos de defunto morre descalço
[Qui attend des souliers de défunt meurt pieds nus]
João César Monteiro
1978 Amor das três romãs (O)
[L'Amour des trois grenades]
João César Monteiro
1978 Dois soldados (Os)
[Les Deux soldats]
João César Monteiro
1978 Mae = O Rico e o pobre (A)
[La Mère] = [Le Riche et le pauvre]
João César Monteiro
1989 Conserva acabada João César Monteiro
1995 Bestiario ou o cortejo de Orfeu (O)
[Bestiaire ou le cortège d'Orphée]
João César Monteiro
1995 Lettera amorosa
[Lettre amoureuse]
João César Monteiro
1995 Passeio com Johnny Guitar
[Ballade avec Johnny Guitar]
João César Monteiro

en tant que : Scénariste

1970 Quem espera por sapatos de defunto morre descalço
[Qui attend des souliers de défunt meurt pieds nus]
João César Monteiro
1978 Amor das três romãs (O)
[L'Amour des trois grenades]
João César Monteiro
1978 Dois soldados (Os)
[Les Deux soldats]
João César Monteiro
1978 Mae = O Rico e o pobre (A)
[La Mère] = [Le Riche et le pauvre]
João César Monteiro
1989 Conserva acabada João César Monteiro
1995 Passeio com Johnny Guitar
[Ballade avec Johnny Guitar]
João César Monteiro

en tant que : Producteur

1970 Quem espera por sapatos de defunto morre descalço
[Qui attend des souliers de défunt meurt pieds nus]
João César Monteiro
1978 Amor das três romãs (O)
[L'Amour des trois grenades]
João César Monteiro
1978 Dois soldados (Os)
[Les Deux soldats]
João César Monteiro
1978 Mae = O Rico e o pobre (A)
[La Mère] = [Le Riche et le pauvre]
João César Monteiro

en tant que : Monteur

1968 Sophia de Mello Breyner Andresen João César Monteiro
1970 Quem espera por sapatos de defunto morre descalço
[Qui attend des souliers de défunt meurt pieds nus]
João César Monteiro

en tant que : Interprète

1978 Mae = O Rico e o pobre (A)
[La Mère] = [Le Riche et le pauvre]
João César Monteiro
1989 Conserva acabada João César Monteiro
1992 Paroles Anne Benhaïem
1995 Bestiario ou o cortejo de Orfeu (O)
[Bestiaire ou le cortège d'Orphée]
João César Monteiro
1995 Lettera amorosa
[Lettre amoureuse]
João César Monteiro
1995 Passeio com Johnny Guitar
[Ballade avec Johnny Guitar]
João César Monteiro

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1972 Fragmentos de um filme-esmola
[Fragments d'un film-aumône]
João César Monteiro
1975Amor de Mae João César Monteiro
1975 Que farei eu com esta espada ?
[Que ferai-je de cette épée ?]
João César Monteiro
1977 Veredas
[Chemins de traverse]
João César Monteiro
1981 Silvestre João César Monteiro
1986 Flor do mar (A)
A fleur de mer
João César Monteiro
1989 Recordacoes da casa amarela
Souvenirs de la maison jaune
João César Monteiro
1992 Ultimo mergulho (O)
Le Dernier plongeon
João César Monteiro
1995 Comedia de Deus (A)
La Comédie de Dieu
João César Monteiro
1996 Bassin de J. W. (Le) João César Monteiro
1998 Bodas de Deus (As)
Les Noces de Dieu
João César Monteiro
2000 Branca de Neve
Blanche-Neige
João César Monteiro
2002 Vai-e-vem
Va et vient
João César Monteiro

en tant que : Scénariste

1972 Fragmentos de um filme-esmola
[Fragments d'un film-aumône]
João César Monteiro
1975 Que farei eu com esta espada ?
[Que ferai-je de cette épée ?]
João César Monteiro
1977 Veredas
[Chemins de traverse]
João César Monteiro
1981 Silvestre João César Monteiro
1986 Flor do mar (A)
A fleur de mer
João César Monteiro
1987Relação fiel e verdadeira Margarida Gil
1989 Recordacoes da casa amarela
Souvenirs de la maison jaune
João César Monteiro
1992 Ultimo mergulho (O)
Le Dernier plongeon
João César Monteiro
1995 Comedia de Deus (A)
La Comédie de Dieu
João César Monteiro
1996 Bassin de J. W. (Le) João César Monteiro
1998 Bodas de Deus (As)
Les Noces de Dieu
João César Monteiro
2000 Branca de Neve
Blanche-Neige
João César Monteiro
2002 Vai-e-vem
Va et vient
João César Monteiro

en tant que : Dialoguiste

1977 Veredas
[Chemins de traverse]
João César Monteiro
1981 Silvestre João César Monteiro
1986 Flor do mar (A)
A fleur de mer
João César Monteiro
1995 Comedia de Deus (A)
La Comédie de Dieu
João César Monteiro
2002 Vai-e-vem
Va et vient
João César Monteiro

en tant que : Producteur

1986 Flor do mar (A)
A fleur de mer
João César Monteiro

en tant que : Monteur

1972 Fragmentos de um filme-esmola
[Fragments d'un film-aumône]
João César Monteiro
1975 Que farei eu com esta espada ?
[Que ferai-je de cette épée ?]
João César Monteiro
1977 Veredas
[Chemins de traverse]
João César Monteiro
1981 Silvestre João César Monteiro
2000 Branca de Neve
Blanche-Neige
João César Monteiro

en tant que : Interprète

1978 Amor de perdiçao
Amour de perdition
Manoel de Oliveira
1981 Silvestre João César Monteiro
1982Estrangeira (A) Joao Mario Grilo
1986 Flor do mar (A)
A fleur de mer
João César Monteiro
1987 Doc's Kingdom Robert Kramer
1987Relação fiel e verdadeira Margarida Gil
1989 Recordacoes da casa amarela
Souvenirs de la maison jaune
João César Monteiro
1992Rosa negra Margarida Gil
1995 Comedia de Deus (A)
La Comédie de Dieu
João César Monteiro
1998 Bodas de Deus (As)
Les Noces de Dieu
João César Monteiro
2000 Branca de Neve
Blanche-Neige
João César Monteiro
2002 Vai-e-vem
Va et vient
João César Monteiro