Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Michel Piccoli

Interprète, Réalisateur, Scénariste, Dialoguiste, Producteur, Producteur délégué


imprimer
Naissance
27 décembre 1925 à Paris (France)
Liens familiaux
Michel Piccoli épouse d'abord la comédienne Eleonore Hirt, dont il a une fille, Cordelia. De 1966 à 1977, il est marié à Juliette Gréco.
>> Rechercher "Michel Piccoli" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Fils de musiciens - sa mère est pianiste et son père violoniste - Michel Piccoli découvre sa vocation d'acteur en prenant part à des représentations dans le cadre du collège. Il suit des cours d'art dramatique pendant une année avant d'entrer dans la troupe de Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud. Il fait une brève apparition en 1944 dans Sortilèges de Christian-Jaque.

Carrière au cinéma

Avec plus de 200 films et téléfilms à son actif, des collaborations avec les plus grands cinéastes, une exigence de jeu et une curiosité jamais démenties, Michel Piccoli est sans conteste un des monstres sacrés du cinéma français. Michel Piccoli fait ses véritables débuts à l'écran dans Le Point du jour (1948) de Louis Daquin. Il enchaîne ensuite les rôles secondaires dans des films policiers et dans des comédies qui n'ont guère laissé de traces, apparaissant toutefois dans French Cancan (Jean Renoir, 1954), Les Grandes manoeuvres (René Clair, 1956), Le Doulos (Jean-Pierre Melville, 1962) ou Le Jour et l'Heure (René Clément, 1963).
Cette période est aussi marquée par sa rencontre avec Luis Buñuel qui l'engage pour tenir le rôle du prêtre pris dans la tourmente tropicale de La Mort en ce jardin, 1956). Il devient l'un des acteurs fétiches du cinéaste espagnol auquel le lie une grande complicité, et joue dans Le Journal d'une femme de chambre (1963), Belle de Jour (1966), La Voie lactée (1969), Le Charme discret de la bourgeoisie (1972) et Le Fantôme de la liberté (1974).
C'est toutefois une autre rencontre qui offre alors à Piccoli la reconnaissance : celle de Jean-Luc Godard qui lui confie le rôle de Paul Javal, le scénariste marié à Brigitte Bardot dans Le Mépris (1963). Le film marque un véritable tournant dans sa carrière : il devient un acteur de premier plan, qui peut désormais se montrer exigeant dans ses choix de rôles. Apprécié des metteurs en scène qui trouvent en lui à la fois un cynique, un timide, un tendre, un séducteur et un excentrique, il a le don d'être à sa place partout, son parler juste lui conférant une parfaite légitimité dans chacun de ses rôles.
En France, il tourne notamment pour les compagnons de route de la Nouvelle Vague comme Agnès Varda (l'écrivain des Créatures, 1965), Alain Resnais (il apparaît dans La Guerre est finie, 1966), Jacques Demy (le Simon Dame des Demoiselles de Rochefort, 1966). Il travaille aussi en Allemagne, en Italie ou même sous la direction d'Alfred Hitchcock (L'Etau, 1968), il se construit avec les plus grands une filmographie foisonnante et impressionnante par sa variété.
Il brille en libertin dans Benjamin ou les mémoires d'un puceau (1968) de Michel Deville (cinéaste qui l'emploiera à nouveau pour La Femme en bleu, 1973 ; Péril en la demeure, 1984 et Le Paltoquet, 1986), tourne à deux reprises pour Claude Chabrol (La Décade prodigieuse, 1971 ; et surtout Les Noces rouges, 1972) et devient un familier du cinéma de Claude Sautet : il joue ainsi l'architecte victime d'un accident de la route des Choses de la vie (1969), le policier tourmenté de Max et les ferrailleurs (1971), François, le médecin de Vincent, François, Paul et les autres (1974), le bourgeois de Mado (1976) mais est aussi la voix du narrateur de César et Rosalie (1972).
Alain Cavalier, Philippe de Broca, Jacques Rouffio, Etienne Périer, Yves Boisset, Francis Girod... font eux aussi appel à sa présence et à sa capacité à tenir tous les emplois tout en confirmant son image de séducteur en le jetant à leur tour dans les bras des plus belles comédiennes : il est ainsi le partenaire au fil des rôles de Catherine Deneuve, Romy Schneider, Marlène Jobert, Lea Massari, Stéphane Audran, Michèle Morgan, Marina Vlady, Claudia Cardinale...
Michel Piccoli sait aussi mettre sa notoriété au service de réalisateurs plus grinçants, et rejoint à partir de Dillinger est mort (1969) l'univers dérangeant de Marco Ferreri, avec lequel il tourne à neuf reprises jusqu'à Y'a bon les Blancs (1987). Il est notamment l'un des protagonistes du scandale provoqué par La Grande Bouffe (1973) et son suicide collectif par la nourriture. L'acteur y détruit délibérément son image élégante au profit de la provocation et n'hésite pas à investir lui-même dans des films pour promouvoir un certain cinéma, libre et engagé. Il confie volontiers qu'il refuse de se plier aux lois médiatiques et aime aller au bout de ses délires.
Le début des années 80 le consacre avec deux prix d'interprétation prestigieux, à Cannes pour son rôle de juge fomentant la mort de sa soeur dans Le Saut dans le vide (Marco Bellocchio, 1980), et à Berlin pour le mystérieux homme d'affaires de Une étrange affaire (Pierre Granier-Deferre, 1982). Il retrouve Godard (Passion, 1981) et Demy (Une chambre en ville) et, tout en continuant à tourner des films grand public tels La Passante du Sans-souci (Jacques Rouffio, 1982) ou Le Prix du danger (Yves Boisset, 1983), il continue à apporter sa caution dans des oeuvres exigeantes et innovantes. Il joue ainsi à deux reprises pour Jacques Doillon (La Fille prodigue, 1981 ; La Puritaine, 1986) et est l'un des protagonistes centraux du Mauvais sang (1986) de Leos Carax. Youssef Chahine lui fait endosser l'uniforme du général Caffarelli durant la campagne d'Egypte dans Adieu Bonaparte (1986) tandis que Nico Papatakis le transforme en double de Jean Genet dans Les Equilibristes (1992).
Michel Piccoli s'oriente peu à peu vers des personnages plus mélancoliques, rattrapés par le temps, comme le peintre célèbre de La Belle Noiseuse (1990) de Jacques Rivette, le psychanalyste freudien de Généalogies d'un crime (Raoul Ruiz, 1997) ou le comédien du nostalgique de Je rentre à la maison de Manoel de Oliveira (2000). Véritable monstre sacré, il incarne, clin d'oeil espiègle et perspicace, le Monsieur Cinéma des Cent et une nuits d'Agnès Varda (1994) - tourné pour le centenaire du septième art - et apparaît dans son propre rôle à plusieurs reprises, dans Les Acteurs (Bertrand Blier, 200

Autres activités

A ses débuts, Michel Piccoli est administrateur du théâtre de Babylone durant deux années.
Il mène de front une carrière prolifique au théâtre, montant sur les planches pour plus de cinquante pièces. Il joue tour à tour dans Antigone, Phèdre, Richard III, jongle entre Shakespeare, Tchekhov, Koltès, Duras, Guitry et Thomas Bernhard sous la direction des metteurs en scène les plus réputés : Patrice Chéreau, Peter Brook, Luc Bondy, Klaus Michaël Gruber, André Engel...
Il interprète également de nombreux longs métrages pour la télévision, dont le Don Juan de Marcel Bluwal en 1965 et deux adaptations de Stefan Zweig : La Confusion des sentiments (Etienne Périer, 1981) et La Ruelle au clair de lune (Edouard Molinaro, 1988).
Michel Piccoli est le président de Films 66, sa propre société de production.
Il est l'auteur de l'ouvrage Dialogues égoïstes, paru en 1976.


Prix

  • Meilleure interprétation masculine, 2012 au David Di Donatello Awards pour le film : Habemus papam
  • Prix Honorifique Spécial, 2011 au EFA - European Film Awards
  • Meilleure interprétation masculine, 2007 au Festival International du Film (Locarno) pour le film : Les Toits de Paris
  • Meilleure interprétation masculine, 1997 au Festival International du Film (Shanghai) pour le film : Compagna di viaggio
  • Meilleure interprétation masculine, 1988 au Deutscher Filmpreis (Berlin) pour le film : Das weite Land
  • Meilleure interprétation masculine, 1982 au Internationale Filmfestspiele (Berlin) pour le film : Une étrange affaire
  • Prix d'interprétation masculine, 1980 au Festival International du Film (Cannes) pour le film : Salto nel vuoto
  • Meilleure interprétation masculine, 1973 au Festival International du Film Fantastique (Avoriaz) pour le film : Themroc

Ouvrages

  • Dialogues égoistes / Michel Piccoli.- Paris : O. Orban, 1976
  • Michel Piccoli le provocateur / Robert Chazal.- Paris : France-Empire, 1989
  • Piccoli grandeur nature / Jacques Zimmer. - Paris : Nouveau Monde, 2008

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 325, juin 1981
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 390, décembre 1986
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 437 Supplément, novembre 1990
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 515, juillet-août 1997
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 558, juin 2001
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 587, février 2004
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 607, décembre 2005
  • Cinéma Français (english), n° 22, juillet 1978
  • Cinéma, n° 147, juin 1970
  • Cinématographe, n° 124, novembre 1986
  • Cinématographe, n° 13, mai 1975
  • Cinématographe, n° 92, septembre 1983
  • Ciné-Revue, n° 19, mai 1980
  • Ciné-Revue, n° 51, décembre 1979
  • Ecran, n° 34, mars 1975
  • Image et Son, n° 226, mars 1969
  • Positif, n° 371, janvier 1992
  • Positif, n° 400, juin 1994
  • Première, n° 117, décembre 1986
  • Première, n° 151, octobre 1989
  • Première, n° 155, février 1990
  • Première, n° 215, février 1995
  • Première, n° 40, juin 1980
  • Revue du Cinéma (La) / Image et Son, n° 474, septembre 1991
  • Stars, n° 38, juillet 2000

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1994 Train de nuit Michel Piccoli

en tant que : Scénariste

1994 Train de nuit Michel Piccoli

en tant que : Dialoguiste

1994 Train de nuit Michel Piccoli

en tant que : Interprète

1950 Terreur en Oklahoma André Heinrich
1951 Chicago digest Paul Paviot
1951Leçon d'humour dans un parc (La) Jacques Loew
1952 Horizons Robert Menegoz, Marc Maurette, Henri Aisner, [etc.]
1952 Saint-Tropez, devoir de vacances Paul Paviot
1952 Torticola contre Frankensberg Paul Paviot
1957France romane (La) Edouard Logereau
1960 Chevelure (La) Ado Kyrou
1961Quarante fontaines (Les) Pierre Biro, Jean-Jacques Flori
1961 Rendez-vous de Noël (Le) André Michel
1962Fumée, histoire et fantaisie François Villiers, Edouard Berne
1962 Temps des assassins (Le) Ado Kyrou, Jean Vigne
1963 Paparazzi Jacques Rozier
1963Parisienne, parisiennes Feri Farzaneh
1963Parti des choses : Bardot et Godard (Le) Jacques Rozier
1964 Salut les Cubains Agnès Varda
1965Café tabac Claude Guillemot
1966Elsa la rose Agnès Varda, Raymond Zanchi
1982Du crime considéré comme un des beaux arts Frédéric Compain
1990 Bateau de Lu (Le) Christine Citti
1992Vie crevée (La) Guillaume Nicloux
1994 Bête de scène Bernard Nissile
1994 Train de nuit Michel Piccoli
2005 Mal de mer Olivier Vinuesa
2006 Chacun son cinéma : Rencontre unique Manoel de Oliveira
2008 Un envol Simon Wallon

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1991Contre l'oubli Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, [etc.]
1991Contre l'oubli : Nasrin Rasooli (Iran) Michel Piccoli
1997 Alors voilà, Michel Piccoli
2001 Plage noire (La) Michel Piccoli
2004 C'est pas tout à fait la vie dont j'avais rêvé Michel Piccoli

en tant que : Scénariste

1982 Général de l'armée morte (Le) Luciano Tovoli
1997 Alors voilà, Michel Piccoli
2001 Plage noire (La) Michel Piccoli
2004 C'est pas tout à fait la vie dont j'avais rêvé Michel Piccoli

en tant que : Dialoguiste

1982 Général de l'armée morte (Le) Luciano Tovoli
1997 Alors voilà, Michel Piccoli
2001 Plage noire (La) Michel Piccoli
2004 C'est pas tout à fait la vie dont j'avais rêvé Michel Piccoli

en tant que : Producteur

1974 Dritte Grad (Der)
La Faille
Peter Fleischmann
1977 État sauvage (L') Francis Girod

en tant que : Producteur délégué

1982 Général de l'armée morte (Le) Luciano Tovoli

en tant que : Interprète

1944 Sortilèges Christian-Jaque
1948 Point du jour (Le) Louis Daquin
1949 Parfum de la dame en noir (Le) Louis Daquin
1950 Sans laisser d'adresse Jean-Paul Le Chanois
1952 Destinées : Jeanne Jean Delannoy
1954Ernst Thälmann - Führer seiner Klasse Kurt Maetzig
1954 French Cancan Jean Renoir
1954 Interdit de séjour Maurice de Canonge
1954 Tout chante autour de moi Pierre Gout
1955 Grandes manoeuvres (Les) René Clair
1955 Marie-Antoinette Jean Delannoy
1955 Mauvaises rencontres (Les) Alexandre Astruc
1956 Copains du dimanche (Les) Henri Aisner
1956 Mort en ce jardin (La) Luis Buñuel
1956 Sorcières de Salem (Les) Raymond Rouleau
1957 Nathalie Christian-Jaque
1957 Rafles sur la ville Pierre Chenal
1957 Tabarin Richard Pottier
1959 Bête à l'affût (La) Pierre Chenal
1959 dragée haute (La) Jean Kerchner
1960 Adieu Philippine Jacques Rozier
1960 Bal des espions (Le) Michel Clément
1961 Climats Stellio Lorenzi
1961 Rendez-vous (Le) Jean Delannoy
1961 Vergini di Roma (Le)
Les Vierges de Rome
Vittorio Cottafavi, Carlo Ludovico Bragaglia
1962 Doulos (Le) Jean-Pierre Melville
1962 Jour et l'heure (Le) René Clément
1963 Journal d'une femme de chambre (Le) Luis Buñuel
1963 Mépris (Le) Jean-Luc Godard
1964 Chance et l'amour : Lucky la chance (La) Charles Bitsch
1964 Compartiment tueurs Costa-Gavras
1964 Coup de grâce (Le) Claude Durand, Jean Cayrol
1964 De l'amour Jean Aurel
1964 Lady L. Peter Ustinov
1964 Marie-Soleil Antoine Bourseiller
1964 Masquerade
Doubles masques et agents doubles
Basil Dearden
1965 Créatures (Les) Agnès Varda
1965 Curée (La) Roger Vadim
1965 Guerre est finie (La) Alain Resnais
1965 Paris brûle-t-il ? René Clément
1965 Ruses du diable (Les) Paul Vecchiali
1966 Belle de jour Luis Buñuel
1966 Demoiselles de Rochefort (Les) Jacques Demy
1966 Mon amour, mon amour Nadine Trintignant
1966 Un homme de trop Costa-Gavras
1966 Voleuse (La) Jean Chapot
1967 Benjamin ou les mémoires d'un puceau Michel Deville
1967 Diabolik
Danger, Diabolik
Mario Bava
1967 Prisonnière (La) Henri-Georges Clouzot
1968 Chamade (La) Alain Cavalier
1968 Dillinger è morto
Dillinger est mort
Marco Ferreri
1968 Topaz
L'Etau
Alfred Hitchcock
1968 Voie lactée (La) Luis Buñuel
1969 Choses de la vie (Les) Claude Sautet
1969 invasion (L') Yves Allégret
1969 Invitée (L') Vittorio De Seta
1970 Max et les ferrailleurs Claude Sautet
1970 Poudre d'escampette (La) Philippe de Broca
1971 décade prodigieuse (La) Claude Chabrol
1971 Liza Marco Ferreri
1971 Udienza (L')
Audience
Marco Ferreri
1972 Attentat (L') Yves Boisset
1972 César et Rosalie Claude Sautet
1972 Charme discret de la bourgeoisie (Le) Luis Buñuel
1972 femme en bleu (La) Michel Deville
1972 Noces rouges (Les) Claude Chabrol
1972 Themroc Claude Faraldo
1973 Far-West (Le) Jacques Brel
1973 Grande bouffe (La) Marco Ferreri
1973 Grandeur nature Luis García Berlanga
1973 Touche pas à la femme blanche Marco Ferreri
1974 Dritte Grad (Der)
La Faille
Peter Fleischmann
1974 Fantôme de la liberté (Le) Luis Buñuel
1974 Léonor Juan Luis Buñuel
1974 Trio infernal (Le) Francis Girod
1974 Vincent, François, Paul et les autres Claude Sautet
1975 F. comme Fairbanks Maurice Dugowson
1975 Sept morts sur ordonnance Jacques Rouffio
1975Strauberg ist da Mischa Galle
1975 Ultima donna (L')
La Dernière femme
Marco Ferreri
1976 Mado Claude Sautet
1976 René la Canne Francis Girod
1976Todo modo Elio Petri
1977 Des enfants gâtés Bertrand Tavernier
1977 État sauvage (L') Francis Girod
1977 Imprécateur (L') Jean-Louis Bertuccelli
1977 Part du feu (La) Etienne Périer
1978 Divorcement (Le) Pierre Barouh
1978Giallo napoletano
Mélodie meurtrière
Sergio Corbucci
1978 petite fille en velours bleu (La) Alan Bridges
1978 Sucre (Le) Jacques Rouffio
1979 Atlantic city Louis Malle
1979 Mors aux dents (Le) Laurent Heynemann
1979Preis für Überleben (Der) Hans Noever
1979 Salto nel vuoto
Le Saut dans le vide
Marco Bellocchio
1980 fille prodigue (La) Jacques Doillon
1981 Espion, lève-toi Yves Boisset
1981 Nuit de Varennes (La) Ettore Scola
1981 Passante du Sans-Souci (La) Jacques Rouffio
1981 Passion Jean-Luc Godard
1981 Une étrange affaire Pierre Granier-Deferre
1982 Général de l'armée morte (Le) Luciano Tovoli
1982occhi, la bocca (Gli)
Les yeux, la bouche
Marco Bellocchio
1982Oltre la porta
Derrière la porte
Liliana Cavani
1982 Prix du danger (Le) Yves Boisset
1982 Que les gros salaires lèvent le doigt ! Denys Granier-Deferre
1982 Une chambre en ville Jacques Demy
1983 Diagonale du fou (La) Richard Dembo
1983 Viva la vie Claude Lelouch
1984 Adieu Bonaparte Youssef Chahine
1984 Matelot 512 (Le) René Allio
1984 Partir, revenir Claude Lelouch
1984 Péril en la demeure Michel Deville
1984 Peuple singe (Le) Gérard Vienne
1984 Success is the best revenge
Le Succès à tout prix
Jerzy Skolimowski
1985 Mon beau-frère a tué ma soeur Jacques Rouffio
1986 Mauvais sang Leos Carax
1986 Paltoquet (Le) Michel Deville
1986 Puritaine (La) Jacques Doillon
1986 Rumba (La) Roger Hanin
1986Weite Land (Das)
Terre étrangère
Luc Bondy
1987 Blanc de Chine Denys Granier-Deferre
1987 Homme voilé (L') Maroun Bagdadi
1987 Maladie d'amour Jacques Deray
1987Y'a bon les blancs Marco Ferreri
1989Martha und ich
Martha et moi
Jiri Weiss
1989 Milou en mai Louis Malle
1990 Belle noiseuse (La) Jacques Rivette
1991 Archipel Pierre Granier-Deferre
1991 Bal des casse-pieds (Le) Yves Robert
1991Contre l'oubli : Nasrin Rasooli (Iran) Michel Piccoli
1991 Équilibristes (Les) Nico Papatakis
1991 Voleur d'enfants (Le) Christian de Chalonge
1992 Cavale des fous (La) Marco Pico
1992 Rupture(s) Christine Citti
1992 souper (Le) Edouard Molinaro
1993 Ange noir (L') Jean-Claude Brisseau
1994 Cent et une nuits (Les) Agnès Varda
1994Emigré (L') Youssef Chahine
1995 Beaumarchais, l'insolent Edouard Molinaro
1995 Compagna di viaggio
Compagne de voyage
Peter Del Monte
1995 Tykho moon Enki Bilal
1996 Généalogies d'un crime Raul Ruiz
1996 Party Manoel de Oliveira
1997 Paradoxes de Bunuel (Les) Jorge Amat
1998 Libero Burro Sergio Castellitto
1998 Passion in the desert Lavinia Currier
1998 Rien sur Robert Pascal Bonitzer
1999 Acteurs (Les) Bertrand Blier
1999 Nouvel ordre mondial Philippe Diaz
1999 Paris à tout prix Yves Jeuland, Pascale Sauvage
1999Paris-Tombuctu Luis García Berlanga
1999 Tout va bien, on s'en va Claude Mouriéras
2000A proposito de Bunuel José Luis López Linares, Javier Rioyo
2000 Je rentre à la maison Manoel de Oliveira
2002 Ce jour-là Raul Ruiz
2002 Petite Lili (La) Claude Miller
2002 Prophétie des grenouilles (La) Jacques-Rémy Girerd
2002 Un homme, un vrai Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
2005 Espelho mágico
Le Miroir magique
Manoel de Oliveira
2005 Jardins en automne Otar Iosseliani
2006 Belle toujours Manoel de Oliveira
2006 Boxes Jane Birkin
2006 Ne touchez pas la hache Jacques Rivette
2006 Toits de Paris (Les) Hiner Saleem
2007 De la guerre Bertrand Bonello
2008 Bel âge (Le) Laurent Perreau
2008Skoni tou hronou (I)
La Poussière du temps
Theo Angelopoulos
2010 Habemus papam Nanni Moretti
2010Ritratto di mio padre Maria Sole Tognazzi
2011 Holy Motors Leos Carax
2011 Vous n'avez encore rien vu Alain Resnais