Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Vanessa Paradis

Interprète, Interprète des chansons originales


imprimer
Naissance
22 décembre 1972 à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne, France)
Liens familiaux
Elle partage sa vie avec le chanteur Florent Pagny avant de s'installer avec l'acteur américain Johnny Depp, dont elle a deux enfants.
>> Rechercher "Vanessa Paradis" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Vanessa Paradis apparaît pour la première fois en public en 1980, dans l'émission de Jacques Martin, l'Ecole des fans, où elle chante Emilie jolie. Adolescente, elle commence une carrière musicale et enchaîne les disques de variétés.

Carrière au cinéma

Vanessa Paradis a autant d'admirateurs que de détracteurs, mais elle ne laisse personne indifférent. Son charme particulier de Lolita et son indéniable talent de comédienne, salué par la critique, explose à l'écran dès son premier film, Noce blanche (1989) de Jean-Claude Brisseau. Elle incarne avec justesse une jeune lycéenne amoureuse de son professeur de philosophie, interprété par Bruno Cremer. Ce premier pas dans le monde du cinéma est récompensé par un César du Meilleur espoir féminin.
Ses apparitions suivantes à l'écran sont d'autant plus attendues qu'elles se font rares. La sortie d'Elisa de Jean Becker en 1995, attire les foules : Vanessa Paradis campe une adolescente que la vie n'a pas épargné, obsédée par son père qui les a abandonnées elle et sa mère. Soucieuse de plaire, la jeune actrice travaille son image et s'entoure de grands noms. Dans Elisa, elle donne la réplique à Gérard Depardieu ; dans Une chance sur deux (Patrice Leconte, 1997) elle a pour pères les deux monstres sacrés du cinéma, Delon et Belmondo ; dans La Fille sur le pont (1998) film en noir et blanc de Patrice Leconte, son partenaire à l'écran est Daniel Auteuil : ils forment un duo bien particulier où elle sera sa cible de lanceur de couteaux.
Après une absence de cinq ans, Vanessa Paradis revient au cinéma dans Atomik Circus (Didier et Thierry Poiraud, 2003), une comédie fantastique et déjantée mal perçue par la critique et le public. Nouvelle prestation dans le poétique Mon Ange de Serge Frydman (2004), Vanessa Paradis y interprète Colette, prostituée à la recherche d'une tendresse qu'elle trouvera dans les bras d'un jeune garçon sur qui elle était chargée de veiller ; le film totalise peu d'entrées mais la prestation de l'actrice est saluée par la critique. C'est en 2009 que Pascal Chaumeil apporte à Vanessa Paradis un rôle sur-mesure dans la comédie romantique L'Arnacoeur où elle donne la réplique à Romain Duris ; l'actrice y déploie tous ses atouts, son sourire mystérieux, sa moue irrésistible, et un caractère bien trempé ! Le film est un triomphe.
Changement total de registre avec le film de Jean-Marc Vallée Café de Flore (2010), Vanessa Paradis y interprète Jacqueline, mère prête à tout pour le bonheur de son petit garçon trisomique dans le Paris des années 60. Le film suivant, Cornouaille (Anne Le Ny, 2011) lui offre encore un rôle dramatique en la personne d'Odile, une jeune femme venue habiter dans une étrange maison bretonne. Dans la romance Je me suis fait tout petit (Cecilia Rouaud, 2011), l'actrice réaffirme son potentiel comique sous les traits d'Emmanuelle, une femme fantaisiste à laquelle ne pourra pas résister le héros maculin interprété par Denis Ménochet.

Autres activités

Vanessa Paradis mène sans discontinuer une carrière musicale, enchaînant albums et tournées mondiales ; elle obtient cinq Victoires de la Musique.
Elle est Chevalier des Arts et des Lettres.
Elle est une des égéries de la marque Chanel.

Prix

  • Meilleur espoir féminin, 1990 au Césars du Cinéma Français pour le film : Noce blanche

Ouvrages

  • Vanessa Paradis / Nicole Korchia, Alain Grasset. - Paris : Archimbaud, J.C. Lattès, 1993.

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 422, juillet/août 1989
  • Interview, n° 6, juin 1991
  • Positif, n° 435, mai 1997
  • Première (US), n° 11, décembre 1995
  • Première (US), n° 8, septembre 1995
  • Première, n° 152, novembre 1989
  • Première, n° 157, avril 1990
  • Première, n° 205, avril 1994
  • Première, n° 215, février 1995
  • Première, n° 238, janvier 1997
  • Studio Magazine, n° 94, janvier 1995

Liens Internet

Longs métrages

en tant que : Interprète des chansons originales

2000 Petit Poucet (Le) Olivier Dahan
2010 Un monstre à Paris Bibo Bergeron

en tant que : Interprète

1989 Noce blanche Jean-Claude Brisseau
1994 Elisa Jean Becker
1996 Un amour de sorcière René Manzor
1997 Plaisir (et ses petits tracas) (Le) Nicolas Boukhrief
1997 Une chance sur deux Patrice Leconte
1998 Fille sur le pont (La) Patrice Leconte
2003 Atomik circus Didier Poiraud, Thierry Poiraud
2004 Mon ange Serge Frydman
2004 Pollux, le manège enchanté Jean Duval, Franck Passingham, Dave Borthwick
2006 Clef (La) Guillaume Nicloux
2009 Arnacoeur (L') Pascal Chaumeil
2010 Café de Flore Jean-Marc Vallée
2010 Dubaï Flamingo Delphine Kreuter
2010 Un monstre à Paris Bibo Bergeron
2011 Cornouaille Anne Le Ny
2011 Je me suis fait tout petit Cecilia Rouaud
2012 Fading Gigolo
Apprenti gigolo
John Turturro
2013 Sous les jupes des filles Audrey Dana
2016 Chien Samuel Benchetrit
2016 Frost Sharunas Bartas
2016 Maryline Guillaume Gallienne
2017 Photo de famille Cecilia Rouaud
2017 Un couteau dans le coeur Yann Gonzalez