Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Emmanuel Salinger

Interprète, Scénariste, Collaborateur scénaristique, Adaptateur, Réalisateur, Monteur


imprimer
Naissance
1964
>> Rechercher "Emmanuel Salinger" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Emmanuel Salinger, après des études de philosophie, a suivi des cours de réalisateur à l'IdHEC, il a également été formé au théâtre au cours Balachova. Il aborde le cinéma à la fois par la réalisation de courts métrages (Karskaya, 1987 ; Blind Alley, 1989) tout en devenant monteur pour certains courts de ses camarades de l'IDHEC telle Noémie Lvovsky (Dis-moi oui, dis-moi non, 1989). En 1991, il devient scénariste pour le court métrage Le Sommeil d'Adrien de Caroline Champetier.

Carrière au cinéma

Acteur chéri du cinéma d'auteur français des années 1990, Emmanuel Salinger a depuis élargi sa palette et s'est même essayé à la mise en scène. Il doit sa première expérience cinématographique au réalisateur Arnaud Desplechin qui, après lui avoir donné un petit rôle dans La Vie des morts (1991) lui confie la vedette dans La Sentinelle (1992), dont il co-signe le scénario et qui lui vaut un César du meilleur espoir. Dans la peau de Matthias, un jeune homme solitaire, passif et observateur plongé dans un univers étrange, Salinger surprend par son authenticité.
Fidèle représentant du cinéma d'auteur, il apparaît dans des premières oeuvres ambitieuses comme celles de Sophie Fillières Grande petite (1994) ou Noémie Lvovsky (Oublie moi (1994), mais aussi, dans des emplois secondaires, à l'affiche de N'oublie pas que tu vas mourir (1995) - qu'il co-écrit avec Xavier Beauvois - ou de la prestigieuse Reine Margot (1994) de Patrice Chéreau.
Après avoir fait, comme une multitude d'autres acteurs, une apparition dans l'hommage au centenaire du cinéma que sont Les Cent et Une nuits (Agnès Varda, 1995), le comédien s'associe de nouveau avec Arnaud Desplechin pour Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle) (1996), film choral où une pléiade de jeunes comédiens se donnent la réplique et confrontent leurs idées sur le thème de l'amour et du sexe.
Présent à la fois dans quelques films de genre (le thriller En face, Mathias Ledoux, 2000, ou le polar La Clef, Guillaume Nicloux, 2007), des productions modestes (Belhorizon, Inès Rabadan, 2005) et surtout des films d'auteurs (Capitaines d'Avril, Maria de Medeiros, 2000 ; Triple agent, Eric Rohmer, 2004 ; La Guerre est déclarée, Valérie Donzelli, 2011), Emmanuel Salinger reste néanmoins un acteur rare.
Attiré depuis toujours par la mise en scène, il tourne à nouveau deux courts métrages dans les années 2000 (R.A.S., 2004, et I (Marion Solo), 2004) et passe au long avec La Grande Vie (2009), étonnante comédie caustique sur le monde de la télévision.

Autres activités

Ancien étudiant de l'IDHEC, l'école de cinéma, il enseigne désormais à la FEMIS qui lui a succédé. Il tourne également pour la télévision (Sartre, l'âge des passions, 2006 ; L'Affaire Gordji : histoire d'une cohabitation, 2012 ; la série policière Deux flics sur les docks, 2011, où il tient le rôle récurrent d'un caïd du Havre) et monte régulièrement sur scène, en particulier au Festival d'Avignon (La Servante de Olivier Py, 1995 ; La Mouette de Tchekhov dans une mise en scène d'Arthur Nauzyciel, 2012).

Prix

  • Meilleur espoir masculin, 1993 au Césars du Cinéma Français pour le film : La sentinelle

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 457, juin 1992
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 503, juin 1996
  • Positif, n° 435, mai 1997
  • Studio Magazine, n° 80, novembre 1993

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1989Blind alley Emmanuel Salinger

en tant que : Scénariste

1992Sommeil d'Adrien (Le) Caroline Champetier

en tant que : Monteur

1989Blind alley Emmanuel Salinger
1989Dis-moi oui, dis-moi non Noémie Lvovsky

en tant que : Interprète

1989Dis-moi oui, dis-moi non Noémie Lvovsky
1990 Vie des morts (La) Arnaud Desplechin
1994 Bête de scène Bernard Nissile
2015Plage (La) Keren Ben Rafael

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

2008 Grande vie (La) Emmanuel Salinger

en tant que : Scénariste

1994 N'oublie pas que tu vas mourir Xavier Beauvois
2000 Homme des foules (L') John Lvoff
2008 Grande vie (La) Emmanuel Salinger

en tant que : Collaborateur scénaristique

1994 Oublie-moi Noémie Lvovsky
1995 Clubbed to death (Lola) Yolande Zauberman
2001 Petites coupures Pascal Bonitzer

en tant que : Adaptateur

1991 Sentinelle (La) Arnaud Desplechin

en tant que : Interprète

1991 Sentinelle (La) Arnaud Desplechin
1992 Sauve-toi Jean-Marc Fabre
1993 Des feux mal éteints Serge Moati
1993 Grande petite Sophie Fillières
1993 Mirek n'est pas parti Bojena Horackova
1993 Reine Margot (La) Patrice Chéreau
1994 Cent et une nuits (Les) Agnès Varda
1994 Comment je me suis disputé... (Ma vie sexuelle) Arnaud Desplechin
1994 N'oublie pas que tu vas mourir Xavier Beauvois
1994 Oublie-moi Noémie Lvovsky
1995 Bel été 1914 (Le) Christian de Chalonge
1998Kill by inches Diane Doniol-Valcroze, Arthur Flam
1999 Capitaes de abril
Capitaines d'avril
Maria de Medeiros
1999 En face Mathias Ledoux
2003 Triple agent Eric Rohmer
2004 Belhorizon Inès Rabadán
2006 Clef (La) Guillaume Nicloux
2006 Nulle part, terre promise Emmanuel Finkiel
2006 Très bien, merci Emmanuelle Cuau
2008 Grande vie (La) Emmanuel Salinger
2009 Sentiment de la chair Roberto Garzelli
2010 Guerre est déclarée (La) Valérie Donzelli
2011 Au cas où je n'aurais pas la Palme d'Or Renaud Cohen
2011 Je ne suis pas mort Mehdi Ben Attia
2014 Par accident Camille Fontaine
2015 Planetarium Rebecca Zlotowski