Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Sandrine Kiberlain

Interprète


imprimer
Naissance
25 février 1968 à Paris (France)
>> Rechercher "Sandrine Kiberlain" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Passionnée par le théâtre dès son plus jeune âge, Sandrine Kiberlain se rend au cours Florent à l'âge de seize ans. Surprise par Francis Huster alors qu'elle écoute un cours derrière une porte, elle lui avoue vouloir faire du théâtre. Elle revient tous les dimanches en tant qu'observateur et, après l'obtention de son baccalauréat, elle réussit le concours de la Classe Libre, qu'elle suit de 1987 à 1989. Puis elle entre au conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris (1989 - 1992). Elle commence alors une carrière au théâtre et se voit vite proposer des seconds rôles au cinéma.

Carrière au cinéma

Sandrine Kiberlain est une des actrices les plus reconnues de sa génération. Cette grande " girafe " au physique atypique (visage fin tacheté d'éphélides), comme elle se définit elle-même dans En avoir (ou pas) (1995) de Laetitia Masson, s'impose avant tout grâce à sa pugnacité et à son talent. Elle utilise sa fantaisie naturelle, pour apporter à ses rôles les plus noirs légèreté et drôlerie. Elle fait aussi ses débuts à l'écran dans un court-métrage de Sophie Fillières, Des filles et des chiens (1991), qui remporte le Prix Jean-Vigo.
C'est avec le personnage de la call-girl piégée par le Mossad dans Les Patriotes (1993) d'Eric Rochant que le grand public la découvre. Elle sera nominée pour le César du meilleur espoir féminin. Elle dévoile un charme troublant avec un personnage à l'opposé de sa personnalité. En 1992, elle est à l'affiche de Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel de Laurence Ferreira-Barbosa. En 1995, elle s'impose comme une grande actrice avec En avoir (ou pas), le premier film de Laetitia Masson. Le public plébiscite ce film, et la profession récompense son interprète qui le porte à bout de bras. Kiberlain campe une ouvrière au chômage qui s'installe à Lyon et tente de refaire sa vie, sans se départir de son énergie et de sa soif de vivre.
Elle choisit ensuite de s'impliquer dans des productions plus consensuelles (Beaumarchais l'insolent, 1995, d'Edouard Molinaro avec Fabrice Luchini) ou des premiers films (Quadrille, 1996, de Valérie Lemercier). Avec Le Septième Ciel de Benoît Jacquot, elle prend de l'envergure : elle tient son premier rôle de femme mûre, contrainte de recourir à l'hypnose pour se sortir de son mal-être. Si elle sait changer de registre d'un film à l'autre, elle reste fidèle à Laetitia Masson qui lui offre un rôle troublant dans A vendre (1998) et fait à nouveau appel à ses services pour Love me (1999), où elle incarne une fan d'un chanteur fatigué interprété par Johnny Hallyday. Elle est à nouveau partenaire de Fabrice Luchini dans Rien sur Robert de Pascal Bonitzer en 1998. Puis elle retrouve Benoît Jacquot en 1999 pour La fausse suivante.
En 2001, elle est récompensée à Montréal pour Betty Fisher et autres histoires de Claude Miller. Puis elle enchaîne les comédies, registre où elle excelle, avec C'est le bouquet! (Jeanne Labrune, 2001), Filles uniques (Pierre Jolivet) et Après vous (Pierre Salvadori) en 2002, Un petit jeu sans conséquences, de Bernard Rapp en 2004. Puis en 2007, Très bien, merci d'Emmanuelle Cuau et La vie d'artiste de Marc Fitoussi.

Autres activités

Dès sa sortie du Conservatoire, Sandrine Kiberlain joue au théâtre, Tchekhov, Pirandello et Shakespeare. Elle travaille avec Jérôme Savary pour La Mégère apprivoisée (1993). En 1997, elle remporte le Molière de la révélation théâtrale pour le Roman de Lulu, pièce écrite pour elle par David Decca, son père. Elle travaille aussi pour la télévision, dans Les compagnons de l'aventure de Chantal Baumann (1989) et Emma Zunz de Benoît Jacquot en 1992. En 2001, elle est membre du jury au festival de Cannes. Elle sort son premier album Manquait plus qu'ça en 2005 et fait partie de la troupe des Enfoirés. En 2007, deuxième album. Elle est alors entourée de grands noms de la chanson française tels que Mickaël Furnon (Mickey 3D), Etienne Daho et Pierre Souchon. Les compliments ne fusent pas autant pour la chanteuse que pour l'actrice. Elle est également une des marraines de l'association humanitaire La Chaîne de l'Espoir.

Prix

  • Meilleure interprétation féminine, 2014 au Césars du Cinéma Français pour le film : 9 mois ferme (Albert Dupontel, 2012)
  • Prix d'interprétation féminine, 2001 au Festival des Films du Monde (Montréal) pour le film : Betty Fischer et autres contes de Claude Miller
  • Meilleur espoir féminin, 1996 au Césars du Cinéma Français pour le film : En avoir (ou pas)
  • , 1995 au Prix Romy Schneider

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 519, décembre 1997
  • Positif, n° 435, mai 1997
  • Première, n° 207, juin 1994
  • Première, n° 250, janvier 1998
  • Studio Magazine, n° 80, novembre 1993
  • Studio, n° 137, septembre 1998

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

2015 Bonne figure Sandrine Kiberlain

en tant que : Scénariste

2015 Bonne figure Sandrine Kiberlain

en tant que : Interprète

1991Des filles et des chiens Sophie Fillières
1996Je suis venu te dire Laetitia Masson
2001 Emilie est partie Thierry Klifa

Longs métrages

en tant que : Interprète

1986 Cours privé Pierre Granier-Deferre
1989 Milena Véra Belmont
1992 Comment font les gens Pascale Bailly
1992 Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel (Les) Laurence Ferreira Barbosa
1992 Inconnu dans la maison (L') Georges Lautner
1992 Instinct de l'ange (L') Richard Dembo
1992 Sexes faibles ! Serge Meynard
1993 Irrésolu (L') Jean-Pierre Ronssin
1993 Patriotes (Les) Eric Rochant
1994 Tom est tout seul Fabien Onteniente
1995 Appartement (L') Gilles Mimouni
1995 Beaumarchais, l'insolent Edouard Molinaro
1995 En avoir (ou pas) Laetitia Masson
1995 Un héros très discret Jacques Audiard
1996 Quadrille Valérie Lemercier
1997 A vendre Laetitia Masson
1997 Septième ciel (Le) Benoît Jacquot
1998 Rien sur Robert Pascal Bonitzer
1999 Fausse suivante (La) Benoît Jacquot
1999 Love Me Laetitia Masson
1999 Tout va bien, on s'en va Claude Mouriéras
2000 Betty Fisher et autres histoires Claude Miller
2001 C'est le bouquet ! Jeanne Labrune
2002 Après vous Pierre Salvadori
2002 Filles uniques Pierre Jolivet
2004 Un petit jeu sans conséquence Bernard Rapp
2006 Très bien, merci Emmanuelle Cuau
2006 Vie d'artiste (La) Marc Fitoussi
2008 Mademoiselle Chambon Stéphane Brizé
2008 Petit Nicolas (Le) Laurent Tirard
2008 Romaine par moins 30 Agnès Obadia
2009 Un balcon sur la mer Nicole Garcia
2010 Beur sur la ville Djamel Bensalah
2010 Femmes du sixième étage (Les) Philippe Le Guay
2010 Oiseau (L') Yves Caumon
2010 Polisse Maïwenn
2011 Infidèles : Les Infidèles anonymes (Les) Alexandre Courtès
2011 Pauline détective Marc Fitoussi
2012 100% cachemire Valérie Lemercier
2012 Gamins (Les) Anthony Marciano
2012 Neuf mois ferme Albert Dupontel
2012 Rue Mandar Idit Cebula
2012 Tip top Serge Bozon
2012 Violette Martin Provost
2013 Aimer, boire et chanter Alain Resnais
2013 Elle l'adore Jeanne Herry
2014 Comme un avion Bruno Podalydès
2014 Encore heureux Benoît Graffin
2014 Floride Philippe Le Guay
2015 Quand on a dix-sept ans André Téchiné
2016 Fleuve noir Erick Zonca
2017 Amoureux de ma femme Daniel Auteuil
2017 Belle et la belle (La) Sophie Fillières
2017 Pupille Jeanne Herry
2018 Mon bébé Lisa Azuelos