Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Francis Veber

Scénariste, Réalisateur, Dialoguiste, Auteur de l'oeuvre originale, Interprète, Producteur exécutif


imprimer
Naissance
28 juillet 1937 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
Liens familiaux
Francis Veber est le fils de l'écrivain Gilles Veber et le petit-neveu de Tristan Bernard.
>> Rechercher "Francis Veber" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Francis Veber fait quatre ans d'études de médecine et une licence de science pour devenir journaliste et trouver finalement son plaisir dans l'écriture. Il débute en écrivant des sketches pour Guy Bedos et une comédie musicale pour Jacques Martin, Petit Patapon (1968). Sa pièce suivante, L'Enlèvement (1968) devient un an plus tard sa première expérience cinématographique puisqu'il l'adapte pour Pierre Mondy qui la met en scène sous le titre Appelez-moi Mathilde.

Carrière au cinéma

Spécialiste incontesté du buddy movie à la française, Francis Veber a, tout au long de ses innombrables succès populaires, décliné ses deux personnages fétiches, gaffeurs et naïfs, François Pignon et François Perrin. Après la réussite mitigée de l'expérience Appelez-moi Mathilde, c'est en 1972 que Veber se lance réellement, en écrivant Il était une fois un flic pour Georges Lautner et surtout Le Grand Blond avec une chaussure noire d'Yves Robert, avec Pierre Richard dans le rôle du grand blond devenu espion malgré lui. Ce personnage lunaire et tendre fait un triomphe et engendre une suite (Le Retour du Grand Blond (1974) avec la même équipe.
Entre-temps, Veber s'est imposé comme le scénariste star de la Gaumont grâce à L'Emmerdeur (1973) d'Edouard Molinaro, adaptation d'une de ses pièces, Le Contrat qui confronte de façon hilarante un tueur à gages (Lino Ventura) et un pot-de-colle maladroit (Jacques Brel). Veber et Molinaro entament alors une fructueuse collaboration, notamment sur Le Téléphone rose (1975) ou les deux premières Cage aux folles (1978 et 1980). Toujours scénariste prolifique pour les autres, Veber s'essaie à la réalisation en 1976 avec Le Jouet, une comédie mettant de nouveau en scène Pierre Richard.
Le succès est modeste, l'incitant à reprendre la plume pour ses confrères. Pour sa seconde réalisation, il décide de remettre au goût du jour une formule déjà éprouvée, celle du couple infernal qui lui a valu tant de lauriers avec L'Emmerdeur, dont un remake américain signé Billy Wilder (Buddy Buddy, 1981). Face au fantasque et rêveur Pierre Richard, il choisit le très terrien Gérard Depardieu. En 1981, les deux acteurs forment le célèbre duo mal assorti de La Chèvre qui obtient un triomphe au box-office, et récidivent avec Les Compères (1983) et Les Fugitifs (1986).
En 1989, Francis Veber qui s'est lancé dans l'aventure américaine en signant des scénarios originaux et des adaptations de ses succès français, signe lui-même le remake américain des Fugitifs: Three Fugitives. Même s'il est déçu de sa carrière outre-Atlantique, le réalisateur s'installe néanmoins définitivement à Los Angeles, quitte à revenir travailler en France.
Après une décevante comédie d'aventures à très gros budget (Le Jaguar, 1996), il adapte en 1998 une de ses pièces, Le Dîner de cons, qui devient un des plus gros succès de l'année et son plus gros triomphe personnel. Une nouvelle fois basé sur une opposition de caractères (un bourgeois cynique incarné par Thierry Lhermitte et un comptable naïf joué par Jacques Villeret), ce film lui vaut son premier César, celui du meilleur scénario. Après Le Placard (2000), comédie sur l'homosexualité confrontant notamment Daniel Auteuil et Gérard Depardieu, il oppose Jean Reno, Depardieu et Richard Berry dans Tais-toi ! (2003) puis Gad Elmaleh, Daniel Auteuil et Dany Boon dans La Doublure (2006). Malgré ces castings prestigieux, ces films connaissent des résultats un peu décevants pour Veber qui choisit alors, après une reprise théâtrale très réussie, de réaliser un remake de L'Emmerdeur (2008), réunissant les interprètes de la version scénique, Patrick Timsit et Richard Berry. Très mal accueilli, le film subit un échec public cinglant, le premier pour son auteur.

Autres activités

Francis Veber écrit pour le théâtre les pièces L'Enlèvement (1968), Le Contrat (1971), Le Dîner de cons (1993) et Cher trésor (2012).

Prix

  • Meilleur scénario, 1999 au Césars du Cinéma Français pour le film : Le dîner de cons

Périodiques

  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 371/372, mai 1985
  • Cinéma Français, n° 5, octobre 1976
  • Cinématographe, n° 125, décembre 1986
  • Film Comment, vol. 18 n° 5, septembre-octobre 1982
  • Film Français (Le), n° 1602, novembre 1975
  • Film Français (Le), n° 2478, 29 octobre 1993
  • Films in Review, vol 35, n° 7, août-septembre 1984
  • Mensuel du Cinéma (Le), n° 6, mai 1993
  • Positif, n° 417, novembre 1995
  • Première, n° 117, d??cembre 1986
  • Première, n° 80, novembre 1983
  • Revue du Cinéma/Image et Son, n° 390, janvier 1984

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1976 Jouet (Le) Francis Veber
1981 Chèvre (La) Francis Veber
1983 Compères (Les) Francis Veber
1986 Fugitifs (Les) Francis Veber
1989Three fugitives Francis Veber
1992Out on a Limb Francis Veber
1995 Jaguar (Le) Francis Veber
1997 Dîner de cons (Le) Francis Veber
2000 Placard (Le) Francis Veber
2002 Tais-toi ! Francis Veber
2005 Doublure (La) Francis Veber
2008 Emmerdeur (L') Francis Veber

en tant que : Scénariste

1969 Appelez-moi Mathilde Pierre Mondy
1971 Il était une fois un flic Georges Lautner
1972 Grand blond avec une chaussure noire (Le) Yves Robert
1973 Emmerdeur (L') Edouard Molinaro
1973 Magnifique (Le) Philippe de Broca
1973 Valise (La) Georges Lautner
1974 Peur sur la ville Henri Verneuil
1974 Retour du grand blond (Le) Yves Robert
1975 Adieu poulet Pierre Granier-Deferre
1975 Téléphone rose (Le) Edouard Molinaro
1976 Jouet (Le) Francis Veber
1976 On aura tout vu Georges Lautner
1978 Cage aux folles (La) Edouard Molinaro
1978 Cause toujours, tu m'intéresses ! Edouard Molinaro
1978 Coup de tête Jean-Jacques Annaud
1980 Cage aux folles II (La) Edouard Molinaro
1980Séducteurs : La méthode française (Les) Edouard Molinaro
1981 Chèvre (La) Francis Veber
1982 Partners James Burrows
1983 Compères (Les) Francis Veber
1985 Hold-up Alexandre Arcady
1986 Fugitifs (Les) Francis Veber
1989Three fugitives Francis Veber
1991Pure luck Nadia Tass
1993 My father, the heros
My father, ce héros
Steve Miner
1995 Fantôme avec chauffeur Gérard Oury
1995 Jaguar (Le) Francis Veber
1997Dead letter office John Ruane
2000 Placard (Le) Francis Veber
2002 Tais-toi ! Francis Veber
2008 Emmerdeur (L') Francis Veber

en tant que : Auteur de l'oeuvre originale

1969 Appelez-moi Mathilde Pierre Mondy
1973 Emmerdeur (L') Edouard Molinaro
1981 Buddy Buddy Billy Wilder
1982 Toy (The)
[Le Joujou] = [Le Jouet] = [Un cadeau farfelu]
Richard Donner
1985 Man With One Red Shoe (The) Stan Dragoti
1995 Birdcage (The) Mike Nichols
1996 Father's Day
[Drôles de pères]
Ivan Reitman
2009 Dinner for Schmucks
The Dinner
Jay Roach

en tant que : Dialoguiste

1969 Appelez-moi Mathilde Pierre Mondy
1971 Il était une fois un flic Georges Lautner
1972 Grand blond avec une chaussure noire (Le) Yves Robert
1973 Emmerdeur (L') Edouard Molinaro
1974 Retour du grand blond (Le) Yves Robert
1975 Adieu poulet Pierre Granier-Deferre
1985 Hold-up Alexandre Arcady
2000 Placard (Le) Francis Veber
2002 Tais-toi ! Francis Veber
2008 Emmerdeur (L') Francis Veber

en tant que : Producteur exécutif

1982 Partners James Burrows
1989Three fugitives Francis Veber
1991Pure luck Nadia Tass
1996 Father's Day
[Drôles de pères]
Ivan Reitman
2009 Dinner for Schmucks
The Dinner
Jay Roach

en tant que : Interprète

1969 Appelez-moi Mathilde Pierre Mondy