Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Hippolyte Girardot

Interprète, Réalisateur, Scénariste


imprimer
Naissance
10 octobre 1955 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France)
Etat civil
Fréderic Girardot
Liens familiaux
Il partage un temps la vie de la comédienne Isabel Otero avec laquelle il a une fille, elle-même actrice Ana Girardot.
>> Rechercher "Hippolyte Girardot" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Hippolyte Girardot est diplômé de l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs et se destine initialement à une carrière de dessinateur ou de directeur artistique au cinéma. Il accepte des petits rôles dans deux films de Yannick Bellon en 1973 puis 1981. Entre temps il réalise des cours métrages.

Carrière au cinéma

C'est en 1982 qu'il prend réellement goût au métier de comédien, sur le tournage de Le destin de Juliette (Aline Issermann). Hippolyte Girardot prend de l'envergure et joue dans trois films dès 1983, dont Le bon plaisir (Francis Girod) qui lui apporte une certaine reconnaissance car il est nominé au César du Meilleur acteur. Tous ses premiers rôles sont ceux de jeunes hommes délicats, fragiles comme dans Manon des sources (Claude Berri, 1985) où il tient le rôle de l'instituteur amoureux d'Emmanuelle Béart. Son interprétation d'un jeune homme désabusé face à la jungle de notre société moderne dans Un monde sans pitié (1988), film culte d'Eric Rochant, lui permet d'accéder à la célébrité, et il est à nouveau nominé aux Césars. A travers ce personnage de " paumé " sans avenir, il devient le porte-parole de ceux qui ont vingt ans à la fin des années 1980. Même si, à ses débuts, il donne l'impression de toujours interpréter le même personnage, ses choix artistiques sont variés. Il choisit un rôle fortement dramatique dans le terrible Hors la vie (Maroun Bagdadi, 1991) où il incarne Roger Auque, journaliste français retenu en otage au Liban. Il peut aussi jouer des personnages loufoques comme dans Confessions d'un barjo (Jérôme Boivin, 1991) ou Vive la République (Eric Rochant, 1996). Sa grande sensibilité lui confère une aisance particulière dans les comédies sentimentales. Ainsi, il s'illustre dans Après l'amour (Diane Kurys, 1991) et dans Toxic Affair (Philomène Esposito, 1992) au côté d'Isabelle Adjani. Successivement drôle, attachant ou grave, Hippolyte Girardot surprend toujours par la finesse de son jeu et s'inscrit parmi la nouvelle génération d'acteurs français des années 1980 et 1990. Ses rôles des années 2000 suivent la même alternance de registres. En 2003 Arnaud Desplechin le dirige en homme d'affaire véreux et cynique dans le drame Rois et Reine. Pascale Ferran lui offre un grand rôle dans le drame Lady Chatterley (2005) puisqu'il interprète Clifford, l'époux malade de l'héroïne. Dans la comédie Où avais-je la tête ? (Nathalie Donini, 2006), Hippolyte Girardot est Paul-Vincent, un banquier vieux-garçon et sérieux qui va tomber amoureux de l'écervelée Agnès. Arnaud Desplechin fait encore appel à lui dans la comédie dramatique Un conte de Noël (2007) pour jouer le personnage de Claude, le mari d'Anne Consigny. Toujours en 2007, il est tête d'affiche du film d'Amos Gitai Plus tard, où il donne la réplique à Jeanne Moreau ; sur fond du procès de Klaus Barbie, le film évoque les rapports mère-fils. L'année suivante on retrouve le comédien en étrange médecin dans Le crime est notre affaire, la comédie policière de Pascal Thomas. Hippolyte Girardot passe derrière la caméra et co-réalise avec le Japonais Nobuhiro Suwa Yuki et Nina (2008), un film poétique et délicat, salué par la critique et le public, qui raconte la belle histoire d'une amitié entre deux petites filles et imagine l'univers onirique de l'enfance.

Autres activités

Hippolyte Girardot tourne également pour la télévision et mène une carrière parallèle au théâtre.

Périodiques

  • Casting magazine, n° 1, mai 1984. "Coup de coeur : Hippolyte Girardot (Entretien)"
  • Casting magazine, n° 9, mars 1985. "Césars. Ils sont pleins d'espoir"
  • Cinéma 86, n° 344, 5 novembre 1986. Fabrice Revault d'Allonnes
  • Cinématographe, n° 120, juin 1986. Solveig Anspach, "Le grand absent. Entretien avec Hippolyte Girardot"
  • Ciné-Revue, n° 47, 21 novembre 1985. Bernard Ales, "Hippolyte Girardot, comédien par hasard"
  • Ciné-Télé-Revue, n° 01, 4 janvier 1990. "La vedette de la semaine : Hippolyte Girardot'
  • Film Français (Le), n° 2026, 1er mars 1985. "La 10è nuit des Césars (numéro spécial)"
  • Film Français (Le), n° 2287, 2 mars 1990. "Hippolyte Girardot"
  • Film Français (Le), n° 2390, 21 février 1992. "Hippolyte Girardot. Comédien"
  • Première, n° 111, juin 1986. "L'amant magnifique (Entretien)"
  • Première, n° 152, novembre 1989. Laurent Bachet, "Coup de maître (Entretien)"
  • Première, n° 205, avril 1994. Kristina Larsen, "Depuis quand un acteur est-il aimé pour ses qualités d'acteur ? (Entretien)"
  • Premiere, vol. 2, n° 7, août 1994. Colette Maude, "Shooting from the Hip"
  • Studio Magazine, n° 61, mai 1992. Michel Rebichon, "Hippolyte Girardot. Oh ! les beaux jours !"
  • Studio Magazine, n° Spécial H.S., mai 1991. Catherine Wimphen, "Hippolyte Girardot : l'expérience limite (Entretien)"
  • Vidéo 7, n° 113, juillet 1991. Céline Vincent, "Hippo à fleur de peau (Entretien)"

Courts métrages

en tant que : Interprète

1982 Tigre du jardin des plantes (Le) Jean-Denis Robert
1984Comme les doigts de la main Eric Rochant
1985French lovers Eric Rochant
1997I got a woman Yvan Attal
2007Créneau (Le) Frédéric Mermoud
2013Aurore boréale (L') Keren Ben Rafael

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1979Blaise Hippolyte Girardot
2008 Yuki et Nina Nobuhiro Suwa, Hippolyte Girardot

en tant que : Scénariste

2008 Yuki et Nina Nobuhiro Suwa, Hippolyte Girardot

en tant que : Interprète

1973 Femme de Jean (La) Yannick Bellon
1980 Inspecteur la bavure Claude Zidi
1981 Amour nu (L') Yannick Bellon
1982 Destin de Juliette (Le) Aline Issermann
1983 Bon plaisir (Le) Francis Girod
1983 Fort Saganne Alain Corneau
1983 Prénom Carmen Jean-Luc Godard
1985 Amant magnifique (L') Aline Issermann
1985 Amour ou presque (L') Patrice Gautier
1985 Manon des sources Claude Berri
1985 Suivez mon regard Jean Curtelin
1986 Descente aux enfers Francis Girod
1987 Pyramides bleues (Les) Arielle Dombasle
1988 Un monde sans pitié Eric Rochant
1989Affaire Walraff (L') Bobby Roth
1991 Après l'amour Diane Kurys
1991 Confessions d'un barjo Jérôme Boivin
1991 Hors la vie Maroun Bagdadi
1992 Fille de l'air (La) Maroun Bagdadi
1992 Toxic affair Philomène Esposito
1993 Parfum d'Yvonne (Le) Patrice Leconte
1993 Patriotes (Les) Eric Rochant
1993 Quand j'avais cinq ans je m'ai tué Jean-Claude Sussfeld
1995 Bel été 1914 (Le) Christian de Chalonge
1996 Cible (La) Pierre Courrège
1996 Vive la république ! Eric Rochant
2000 Jump Tomorrow
Mariage et conséquences
Joel Hopkins
2002 Léo en jouant "Dans la compagnie des hommes" Arnaud Desplechin
2002 Tango des Rashevski (Le) Sam Garbarski
2003 Modigliani Mick Davis
2003 Nos amis les flics Bob Swaim
2003 Rois et reine Arnaud Desplechin
2003 Trois couples en quête d'orage Jacques Otmezguine
2004 Moustache (La) Emmanuel Carrère
2004 Un an Laurent Boulanger
2005House of 9 Steven R. Monroe
2005 Incontrôlable Raffy Shart
2005 Lady Chatterley Pascale Ferran
2005Lady Chatterley et l'homme des bois [TV] Pascale Ferran
2005 Paris, je t'aime : Place des Victoires Nobuhiro Suwa
2005 Pressentiment (Le) Jean-Pierre Darroussin
2006 Invité (L') Laurent Bouhnik
2006 Je pense à vous Pascal Bonitzer
2006 Ma place au soleil Eric de Montalier
2006 Où avais-je la tête ? Nathalie Donnini
2006 Voyage du ballon rouge (Le) Hsiao-Hsien Hou
2007 Bancs publics (Versailles rive droite) Bruno Podalydès
2007 Caos calmo Antonello Grimaldi
2007Espion(s) Nicolas Saada
2007 Plus tard, tu comprendras Amos Gitai
2007 Un conte de Noël Arnaud Desplechin
2008 Crime est notre affaire (Le) Pascal Thomas
2008 Yuki et Nina Nobuhiro Suwa, Hippolyte Girardot
2009 Dernier étage, gauche, gauche Angelo Cianci
2009 Lisière (La) Géraldine Bajard
2009 Mains en l'air (Les) Romain Goupil
2010 Conquête (La) Xavier Durringer
2010Schlafkrankheit Ulrich Köhler
2011 A coeur ouvert Marion Laine
2011 Saveurs du palais (Les) Christian Vincent
2011 Vous n'avez encore rien vu Alain Resnais
2012 Bird people Pascale Ferran
2012 Capital (Le) Costa-Gavras
2012 Kidon Emmanuel Naccache
2013 A la vie Jean-Jacques Zilbermann
2013 Aimer, boire et chanter Alain Resnais
2013 Benoît Brisefer : Les taxis rouges Manuel Pradal
2014 Girl King (The)
La Reine garçon
Mika Kaurismäki
2016 Fantômes d'Ismaël (Les) Arnaud Desplechin
2016Surface de réparation (La) Christophe Régin
2017 Isle of Dogs
L'Ile aux chiens
Wes Anderson