Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Jean Sorel

Interprète


imprimer
Naissance
25 septembre 1934 à Marseille (Bouches-du-Rhône, France)
Etat civil
Jean de Chieusses de Combaud Roquebrune
>> Rechercher "Jean Sorel" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Etudiant préparant l'Ecole Normale Supérieure, Jean Sorel remplace un ami au pied levé pour jouer un rôle important dans une pièce de théâtre. Revenu de la tournée, il hésite à poursuivre ses études. Après vingt-huit mois de service militaire, il choisit d'être comédien. Il suit des cours de diction, obtient un petit rôle dans J'irai cracher sur vos tombes (1954) de Michel Gast.

Carrière au cinéma

Jean Sorel fait véritablement ses débuts avec Jacques Bourdon qui lui propose le rôle phare des Lionceaux. Avec les traits et les qualités d'un jeune premier, il remporte un franc succès. En 1960, il est engagé pour Ça s'est passé à Rome de Mauro Bolognini. Durant une quinzaine d'années, il se met avant tout au service du cinéma italien qui lui offre des emplois aussi divers que ceux de bel Apollon dans des films érotiques ou ceux de personnages comiques dans des comédies à sketches. Dirigé par Alberto Lattuada dans Les adolescentes (1960), par Carlo Lizzani dans Traqués par la Gestapo (1961) ou encore par Franco Brusati dans Le désordre (1962), il est surtout remarqué grâce à son interprétation troublante du frère incestueux dans Sandra (1964) de Luchino Visconti. De brefs séjours en France lui permettent de travailler pour Yves Allégret (Germinal, 1962) et Roger Vadim (La ronde, 1964). Luis Buñuel voit en lui le mari délaissé de Catherine Deneuve dans Belle de jour (1966). Au début des années 1980, Jean Sorel se consacre surtout à la télévision mais retourne en Italie pour deux longs métrages de cinéma : Rosa la Rose, fille publique (1985) de Paul Vecchiali et Casablanca express (1989) de Sergio Martino.

Autres activités

Jean Sorel participe à des séries télévisées (Les coeurs brûlés et Vostra per sempre Elvira) et à des téléfilms (Une vieille maîtresse ,1975, de Jacques Trébouta ; La naissance du jour, 1980, de Jacques Demy).
Au théâtre, il travaille notamment avec Roger Planchon et joue Alice par d'obscurs chemins.

Périodiques

  • Ciné-Revue, n° 3, 19 janvier 1989
  • Ciné-Revue, n° 39, 29 septembre 1977
  • Ciné-Revue, n° 4, 22 janvier 1981

Courts métrages

en tant que : Interprète

1995Fils unique Philippe Landoulsi

Longs métrages

en tant que : Interprète

1959 J'irai cracher sur vos tombes Michel Gast
1959 Lionceaux (Les) Jacques Bourdon
1960 Amélie ou le temps d'aimer Michel Drach
1960 Dolci inganni (I)
Les Adolescentes
Alberto Lattuada
1960 Giornata balorda (La)
Ca s'est passé à Rome
Mauro Bolognini
1960 Vive Henri IV, vive l'amour Claude Autant-Lara
1961 Disordine (Il)
Le Désordre
Franco Brusati
1961Julia, du bist zauberhaft
Adorable Julia
Alfred Weidenmann
1961Oro di Roma (L')
Traqués par la Gestapo
Carlo Lizzani
1961 Vu du pont Sidney Lumet
1962 Germinal Yves Allégret
1962Nur tote Zeugen schweigen
Le Tueur à la rose rouge
Eugenio Martín
1962Quattro giornate di Napoli (Le)
La Bataille de Naples
Nanni Loy
1963 Chair de poule Julien Duvivier
1963Un marito in condominio Angelo Dorigo
1964Amori pericolosi : La ronda Carlo Lizzani
1964 Bambole : Monsignor Cupido (Le)
Les Poupées : Monseigneur Cupidon
Mauro Bolognini
1964 De l'amour Jean Aurel
1964 Ronde (La) Roger Vadim
1964 Vaghe stelle dell'orsa
Sandra
Luchino Visconti, Albino Cocco
1965Made in Italy
A l'italienne
Nanni Loy
1965Ombrellone (L')
Play-boy party
Dino Risi
1965 Uomo che ride (L')
Homme qui rit
Sergio Corbucci
1966 Belle de jour Luis Buñuel
1966Fai in fretta ad uccidermi, ho freddo !
[Tue-moi vite, j'ai froid]
Francesco Maselli
1966Fate : Fata Elena (Le)
Les Ogresses : L'ogresse Héléna
Mauro Bolognini
1967Dolce corpo di Deborah (Il)
L'Adorable corps de Deborah
Romolo Guerrieri
1967Protagonisti (I)
[Les Protagonistes]
Marcello Fondato
1968 Adelaïde Jean-Daniel Simon
1968Eta del malessere (L') Giuliano Biagetti
1968Una ragazza piuttosto complicata Damiano Damiani
1969Amica (L') Alberto Lattuada
1969Paranoia Umberto Lenzi
1969Uccidete il vitello grasso e arrostitelo Salvatore Samperi
1969Una sull'altra
Perversion story
Lucio Fulci
1970Una lucertola con la pelle di donna
Carole
Lucio Fulci
1971Controfigura (La) Romolo Girolami
1971Corta notte delle bambole di vetro (La)
[Horreur dans la nuit]
Aldo Lado
1971No desearas al vecino del quinto Ramón Fernández
1971Ojo del huracan (El)
[Suspicion] = [L'Oeil du typhon]
José María Forqué
1972Day of the Jackal (The)
Chacal
Fred Zinnemann
1973Mil milliones para una rabia Pedro Lazaga
1973Polizia sta a guardare (La)
Le Grand kidnapping = Le Crépuscule des rapaces
Roberto Infascelli
1973Trader Horn
Trader Horn, l'aventurier
Reza Badiyi
1973Una gota de sangre para morir amando
Le Bal du vaudou
Eloy de la Iglesia
1974Profazione (La) Tiziano Longo
1976 Enfants du placard (Les) Benoît Jacquot
1978Affaire suisse (L') Max Peter Ammann
1978Mann in Schilf (Der) Manfred Purzer
1978 Soeurs Brontë (Les) André Téchiné
1979 Aimée Joël Farges
1980 Ailes de la colombe (Les) Benoît Jacquot
1981 Aspern Eduardo de Gregorio
1982Bonnie e Clyde all'italiana
[Les Aventures de Miss Catastrophe]
Steno
1985 Rosa la rose, fille publique Paul Vecchiali
1986Burbero (Il) Franco Castellano, Pipolo
1989Casablanca express Sergio Martino
1990Miliardi Carlo Vanzina
1991Un piede in paradiso
Ange ou démon
E.B. Clucher
2008Ultimo pulcinella (L') Maurizio Scaparro
2011Diversamente giovane Marco Spagnoli
2014 Origine de la violence (L') Elie Chouraqui
2015 Drôles d'oiseaux Élise Girard