Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Gabrielle Dorziat

Interprète


imprimer
Naissance
25 janvier 1880 à Epernay (Marne, France)
Etat civil
Marie Odile Léonie Gabrielle Sigrist
Décès
30 novembre 1979 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques, France)
>> Rechercher "Gabrielle Dorziat" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Gabrielle Dorziat entre au Conservatoire de Paris où elle suit les cours de Gerfault. Elle débute au théâtre en 1900.

Carrière au cinéma

Elégante et altière, s'exprimant avec une diction parfaite, Gabrielle Dorziat entame très tôt une grande carrière théâtrale avant de s'essayer au cinéma muet. En 1921, elle apparaît pour la première fois sur les écrans dans L'infante à la rose d'Henri Houry. A partir de 1935, sa carrière cinématographique prend son envol avec Mayerling d'Anatole Litvak, qui remporte un grand succès. Elle enchaîne ensuite les tournages : pour la seule année 1936, elle joue dans Le mioche de Léonide Moguy, dans Courrier-sud de Pierre Billon et dans Samson de Maurice Tourneur. Elle incarne de fortes personnalités, jouant aussi bien une directrice de maison de couture, une impératrice ou une maquerelle... Son visage sévère la prédestine à l'interprétation de femmes sévères. Elle collectionne des films d'auteur : Le voyageur de la Toussaint (1942) de Louis Daquin, Le baron fantôme (id.) de Serge de Poligny, le formidable Falbalas (1944) de Jacques Becker, Les parents terribles (1948) de Jean Cocteau, Manon (1949) d'Henri-Georges Clouzot, La vérité sur bébé Donge (1952) d'Henri Decoin. Elle acquiert ainsi une notoriété internationale et commence à exporter son talent. Elle tourne sous la direction de réalisateurs italiens, anglais ou américains : Domani e troppo Donge (1950) de Léonide Moguy, So little time (1951) de Compton Bennett, Little boy lost (1952) de George Seaton, Le due orfanelle de Giacomo Gentilomo.

Autres activités

Comédienne à ses débuts, Gabrielle Dorziat conquiert dès 1900 le théâtre de boulevard. Elle crée La bourse ou la vie d'Alfred Camus au théâtre du Gymnase (1900). Vedette des soirées mondaines, elle se lie d'amitié avec de nombreux auteurs - Henry Bataille, Henry Bernstein, Robert de Flers, Gaston Arman de Caillavet, Jean Cocteau ou Jean Giraudoux - qui lui offriront de grands rôles. Elle joue également des classiques à la Comédie-Française.
En 1970, elle publie un livre de souvenirs, Côté cour, côté jardin.

Périodiques

  • Cinéma, n° 255, mars 1980
  • Image & Son, n° 346, janvier 1980

Longs métrages

en tant que : Interprète

1921 Infante à la rose (L') Henry Houry
1935 Mayerling Anatole Litvak
1935 Samson Maurice Tourneur
1936 Courrier-Sud Pierre Billon
1936 Mioche (Le) Léonide Moguy
1937 Amour veille (L') Henry Roussell
1937 Dame de Malacca (La) Marc Allégret
1937 Etes-vous jalouse ? Henri Chomette
1937 Mensonge de Nina Petrovna (Le) Victor Tourjansky
1937 Mollenard Robert Siodmak
1937 Monsieur Breloque a disparu Robert Péguy
1938 Chaleur du sein (La) Jean Boyer
1938 Derrière la façade Georges Lacombe, Yves Mirande
1938 Drame de Shanghaï (Le) Georg Wilhelm Pabst
1938 Fin du jour (La) Julien Duvivier
1938 Vierge folle (La) Henri Diamant-Berger
1939 De Mayerling à Sarajevo Max Ophuls
1939 Homme qui cherche la vérité (L') Alexandre Esway
1940 Fausse alerte Jacques de Baroncelli
1940 Soyez les bienvenus Jacques de Baroncelli
1941 Premier rendez-vous Henri Decoin
1942 Appel du bled (L') Maurice Gleize
1942 Baron fantôme (Le) Serge de Poligny
1942 Journal tombe à cinq heures (Le) Georges Lacombe
1942 Loup des Malveneur (Le) Guillaume Radot
1942 Patricia Paul Mesnier
1942 Voyageur de la Toussaint (Le) Louis Daquin
1943 Echec au roy Jean-Paul Paulin
1944 Falbalas Jacques Becker
1945 Adieu Chérie Raymond Bernard
1945 Ange qu'on m'a donné (L') Jean Choux
1946 Désarroi Robert-Paul Dagan
1946 Miroir Raymond Lamy
1947 Monsieur Vincent Maurice Cloche
1947 Ruy Blas Pierre Billon
1947Une grande fille toute simple Jacques Manuel
1948 Manon Henri-Georges Clouzot
1948 Parents terribles (Les) Jean Cocteau
1949 Ballerina Ludwig Berger
1949 Domani è troppo tardi
Demain il sera trop tard
Léonide Moguy
1949 Jugement de Dieu (Le) Raymond Bernard
1950 Né de père inconnu Maurice Cloche
1951So Little Time
Je ne suis pas une héroïne
Compton Bennett
1951 Vérité sur Bébé Donge (La) Henri Decoin
1952Figlio di Lagardère (Il)
Le Fils de Lagardère
Fernando Cerchio
1952 Little Boy Lost
Le Petit garçon perdu
George Seaton
1953 Traviata '53
Fille d'amour
Vittorio Cottafavi
1953 Un acte d'amour Anatole Litvak
1954Due orfanelle (Le)
Les Deux orphelines
Giacomo Gentilomo
1954 Fil à la patte (Le) Guy Lefranc
1954 Madame du Barry Christian-Jaque
1954 Nagana Hervé Bromberger
1956 Mitsou Jacqueline Audry
1956 Pitié pour les vamps Jean Josipovici
1957 Espions (Les) Henri-Georges Clouzot
1958Auferstehung
Résurrection
Rolf Hansen
1958 Drôles de phénomènes Robert Vernay
1958Polikuska
[La Main dans le sac]
Carmine Gallone
1959 Katia Robert Siodmak
1961 Climats Stellio Lorenzi
1961Gigot
Gigot, le clochard de Belleville
Gene Kelly
1962 Cyrano et d'Artagnan Abel Gance
1962 Germinal Yves Allégret
1962 Un singe en hiver Henri Verneuil
1963 Un mari à prix fixe Claude de Givray
1964 Monsieur Jean-Paul Le Chanois
1964 Thomas l'imposteur Georges Franju