Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Lucien Baroux

Interprète, Compositeur de la musique originale


imprimer
Naissance
21 septembre 1888 à Toulouse, Haute-Garonne, France
Décès
21 mai 1968 à Hossegor, Landes, France
>> Rechercher "Lucien Baroux" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Parallèlement à son métier de régisseur de théâtre, Lucien Baroux fait de la figuration dans plusieurs films muets dont Britannicus en 1912. Mobilisé pendant la guerre, Lucien Baroux, au sortir de celle-ci, renoue avec la régie de théâtre.

Carrière au cinéma

Après-guerre, Lucien Baroux devient par hasard acteur lorsqu'il remplace un comédien indisponible. En 1924 puis en 1926, il interprète des rôles secondaires dans Monsieur le directeur de Robert Saidreau et Son premier film de Jean Kemm. Avec La tendresse, en 1930, il acquiert une certaine notoriété. Homme rondouillard à la mine mi-triste, mi-réjouie, ses interprétations deviennent rapidement celles du benêt gentil et distrait. Dès lors, il enchaîne les rôles de second plan dans plus d'une centaine de films de boulevard ou de comédies légères plus ou moins réussies. Sacha Guitry le met en scène dans Remontons les Champs-Elysées en 1938, Napoléon en 1954. A deux reprises, il s'illustre dans des rôles plus sensibles au travail d'acteur plus recherché : Le mioche de Léonide Moguy et Feu de paille de Jean Benoît-Levy. Lucien Baroux accompagne ainsi de sa personne le cinéma français jusque dans les années soixante

Autres activités

Lucien Baroux est régisseur au théâtre Grévin, au Fémina, au théâtre Michel et aux Bouffes-Parisiens.

Ouvrages

  • Excentriques du cinéma français (Les) (1929-1958) / Raymond Chirat ; Olivier Barrot. -Paris : Ed. Henri Veyrier, 1985;
  • Grands acteurs contemporains (Les) / Jacques Mazeau. - Presses Universitaires de France 1982

Périodiques

  • Ciné-Revue,vol.57 n° 6, 10/02/1977

Courts métrages

en tant que : Interprète

1932 Franches lippées Jean Delannoy
1932 Maître chez soi (Le) Edmond T. Gréville
1932Monsieur boude Jaquelux
1942 Allo, j'écoute ! René Lucot

Longs métrages

en tant que : Interprète

1912 Britannicus Camille de Morlhon
1924 Monsieur le directeur Robert Saidreau
1926 Son premier film Jean Kemm
1930 Femme et le rossignol (La) André Hugon
1930 Lévy et Cie André Hugon
1930 Tendresse (La) André Hugon
1931 Cordon-Bleu Karl Anton
1931 Fille et le garçon (La) Wilhelm Thiele, Roger Le Bon
1931 Petit écart (Le) Reinhold Schünzel, Henri Chomette
1931 Ronny Reinhold Schünzel, Roger Le Bon
1931 Un soir de rafle Carmine Gallone
1932 Belle aventure (La) Reinhold Schünzel, Roger Le Bon
1932 Chanson d'une nuit (La) Anatole Litvak
1932 Faut-il les marier ? Carl Lamac, Pierre Billon
1932 Une idée folle Max de Vaucorbeil
1932 Vous serez ma femme Serge de Poligny
1933 C'était un musicien Maurice Gleize, Friedrich Zelnik
1933 Ces messieurs de la Santé Pierre Colombier
1933 Charlemagne Pierre Colombier
1933 Château de rêve Géza von Bolváry, Henri-Georges Clouzot
1933 Garnison amoureuse (La) Max de Vaucorbeil
1933 Tout pour l'amour Joe May, Henri-Georges Clouzot
1934 Billet de mille (Le) Marc Didier
1934 Contrôleur des wagons-lits (Le) Richard Eichberg
1934 Jeune fille d'une nuit (La) Reinhold Schünzel, Roger Le Bon
1934 Maître Bolbec et son mari Jacques Natanson
1934 Mon coeur t'appelle Carmine Gallone, Serge Véber
1934 Nuit de mai Gustav Ucicky, Henri Chomette
1935 Arènes joyeuses Karl Anton
1935 Baccara Yves Mirande
1935 Marraine de Charley (La) Pierre Colombier
1935 Mascotte (La) Léon Mathot
1935 Mystères de Paris (Les) Félix Gandera
1935 Quelle drôle de gosse ! Léo Joannon
1935 Soeurs Hortensias (Les) René Guissart
1935 Une fille à papa René Guissart
1936 Ange du foyer (L') Léon Mathot
1936 Aventure à Paris Marc Allégret
1936 Messieurs les ronds-de-cuir Yves Mirande
1936 Mioche (Le) Léonide Moguy
1936 Une gueule en or Pierre Colombier
1937 Monsieur Breloque a disparu Robert Péguy
1937 Porte-veine (Le) André Berthomieu
1937 Quatre heures du matin Fernand Rivers
1938 Café de Paris Yves Mirande, Georges Lacombe
1938 Derrière la façade Georges Lacombe, Yves Mirande
1938 Ma soeur de lait Jean Boyer
1938 Remontons les Champs-Elysées Sacha Guitry
1938 Un fichu métier Pierre-Jean Ducis
1939 Feu de paille Jean Benoit-Levy
1939 Moulin Rouge André Hugon
1940 Fausse alerte Jacques de Baroncelli
1940 Miquette Jean Boyer
1940 Soyez les bienvenus Jacques de Baroncelli
1941 Chèque au porteur Jean Boyer
1941 Prince charmant (Le) Jean Boyer
1942 Ange gardien (L') Jacques de Casembroot
1942 Femme que j'ai le plus aimée (La) Robert Vernay
1942 Grand combat (Le) Bernard-Roland
1943 Collection Ménard (La) Bernard-Roland
1943 Echec au roy Jean-Paul Paulin
1946 Nuit de Sybille (La) Jean-Paul Paulin
1947 Éventail (L') Emile Edwin Reinert
1947 Neuf garçons, un coeur Georges Friedland
1949 Ronde des heures (La) Alexandre Ryder
1949 Valse brillante (La) Jean Boyer
1950 Banco de prince Michel Dulud
1950 Prima communione
Sa Majesté Monsieur Dupont
Alessandro Blasetti
1951 Ils sont dans les vignes Robert Vernay
1951 Paris chante toujours Pierre Montazel
1951 Tapage nocturne Marc-Gilbert Sauvajon
1952 Plaisirs de Paris Ralph Baum
1953 Trois jours de bringue à Paris Emile Couzinet
1954 Napoléon Sacha Guitry
1955 Carottes sont cuites (Les) Robert Vernay
1955 Ces sacrées vacances Robert Vernay
1955 Villa sans-souci (La) Maurice Labro
1956 Assassins et voleurs Sacha Guitry
1956 Truands (Les) Carlo Rim
1957 Misérables (Les) Jean-Paul Le Chanois
1959 Messieurs les ronds-de-cuir Henri Diamant-Berger
1962 Diable et les dix commandements (Le) Julien Duvivier